UNE NOUVELLE DATE, avec un petit blanc: MACON

Publié le 9 Décembre 2012

 

 

Bonne nouvelle hier en me couchant:   une nouvelle date tombe sur mes téléscripteurs (qu'est-ce que c'étaient que ces trucs?) pas trop trop loin de chez moi... presque pour mon anniversaire!

 

 

Ca sera le mercredi 27 MARS, à 20 heures, à la CAVE à musiques, la salle des musiques amplifiées (gérée par une association) de cette petite bourgade tranquille.  En première partie: tiens, un gars!! Et pas inconnu : Olivier DEPARDON (bon, ça sera peut-être l'occasion d'entendre du vrai piano lors d'un concert de Murat),

 

 

 

  http://www.fnacspectacles.com/place-spectacle/manifestation/Variete-et-chanson-francaises-OLIVIER-DEPARDON---JEAN-LOUIS-MURAT-20778.htm

 

 

La salle a  l'air très chouette. Elle est effectivement comme toute cave qui se respecte :voutée, en pierre de taille semble-t-il. avec un Murat qui pourra se prendre comme le petit jésus dans sa crèche. La jauge est à 399 personnes debout, 120 assis.  Hélas, il y a le bar au fond à gauche en rentrant... Les adeptes locaux du petit blanc permanent se facheront-ils s'il ferme durant le concert?  On se rappelle que dans le Nord, cela avait déclenché la polémique! 

  http://www.cavazik.org/

    
    
 
RAPPEL des concerts :

http://www.leliendefait.com/index.php?idPage=tourneeDtl&idTournee=14

22 mars 2013
Marseille (Espace Julien)
 
13 avril 2013
Saint-Ouen-l'Aumône (L'imprévu)
 
18 avril 2013
Fouesnant - Les Glénan
 
5 mai 2013
Bruxelles (Le Botanique)

 

16 mai 2013
Amiens (Maison de la culture)


LE LIEN EN PLUS:

Je vous laisse découvrir un message que j'ai reçu cette semaine via la zone "contact" de ce blog:

"Salut, je decouvre ton blog un soir de fumette ou par hasard je suis tombé sur Murat sur spotify, me suis ecouter en boucle l'album "sentiment nouveau" et là c'est le choc! Un génie ce gars, je pouvais pas l'encadrer et depuis ce soir, je suis complétement conquis, je vais ecouter toute sa discographie, cool tes articles ils font rattraper le retard aux retardataires comme moi pris par des années d'indifférence envers ce mec"    Il parlait du manteau de pluie bien sûr... Enfin, ça fait un peu plaisir... Espérons qu'une fois les brumes levées, il apprécie toujours autant!

Rédigé par Pierrot

Publié dans #Actu-promo sept 2012 à...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Muse 15/12/2012 11:41


En tant qu'ex-bourguignonne (issue de deux familles auvergnates qui ont émigré en Bourgogne poussées par la misère), mais icaunaise, née pas loin de Chablis, j'amuse aussi mon compagnon et mes
élèves avec mon accent et mes expressions. Le pays est beau, tu pourras l'apprécier dans tous ses départements. Entre les monuments fameux, l'art, le vin, la gastronomie (un véritable art de
vivre avec de grandes recettes), les paysages entre plaines, vignes, carrières, collines et vergers en fleurs, il y a de quoi passer de bons moments. Je te conseille d'emporter pour mieux
profiter, "le pape des escargots" d'Henri Vincenot qui achèvera de te faire ressentir l'âme du pays...et tu feras un beau voyage, même sans mercedes. ;-)

lew 15/12/2012 11:14


hello guys, salut Muse et Mathew.


merci pour les précisions au sujet d'Otis Redding. désolé d'avoir erré un peu.


ce que j'aime bien dans la France de Muse, c'est que tout, selon l'adage bien connu, commence et finit en chansons qui elles-mêmes finissent en desserts ou en vins
exquis. en effet le Bourgogne blanc est très bon. je suis allé voir quelques photos sur le site de la ville (que je ne connais pas), on peut admirer une belle "maison de bois", les deux tours de
l'église saint-Vincent, on dirait qu'il fait bon vivre là-bas, cela donne envie d'aller y faire un tour en Mercedes, comme dirait Jean-Louis, pilote automobile à ses heures. le parler bourgignon
est peut-être la langue régionale la plus facilement incompréhensible, mon frère vit avec une fille de cette contrée, quand elle s'amuse à employer les termes bourgignons à la place des mots
usuels de la langue françoise, on est tous morts de rire...


je vais essayer d'aller à ce concert, Mâââââcon m'attire trop.

Matthieu 15/12/2012 10:46


     Vérification effectuée, Lew, Otis Redding est né à Dawson, mais il a déménagé à Macon à l'âge de cinq ans et la ville entretient toujours le souvenir (sans doute juteux) du
musicien. Du coup, tu as raison, il serait dommage que JLM ne profite pas de son passage à Mâcon, Saône-et-Loire, pour rendre un hommage à Otis.


     Ouais, je sais, ce n'est pas plus crédible que d'imaginer qu'il va reprendre sur scène ses chansons de chansons de 88...

Muse 15/12/2012 10:43


Tu as raison Lew pour l'orthographe. L'accent circonflexe est d'ailleurs très courant en Bourgogne sur les voyelles et concourt à l'accent qu'on dit "des gueules grasses" des bourguignons. Mâcon
est une ville charmante en bord de Saône et JLM pourra y réciter quelques vers de Lamartine en savourant les productions locales (andouille, oeufs en meurette et Pouilly Fuissé)...

lew 15/12/2012 10:00


puisqu'on parle de Mâcon (j'aurais mis un circonflexe moi, Pierrrot, mais peut-être qu'il n'en faut pas) et de JLM et l'Amérique, je crois qu'il y a des dizaines de
"Macon" cities aux Etats-Unis, (alors qu'il n'y a qu'un "Paris", au Texas, comme on le sait depuis Wenders) Murat sera donc en terre amie. d'autant plus qu'à Macon, en Géorgie, sont nés des
musiciens qu'aime, je le crois, Murat. des gens comme les Allman Bros, et surtout Otis Redding.

KingArthur 14/12/2012 22:40


Salut Marc, eh bien moi qui ai connu JLM en 1988 , j'apprécie beaucoup Mustango (que j'écoutais encore en voiture ce matin ) et sa période américaine "" le cours ordianaire des choses"  ...
j'aime bien le Murat éclectique qui me surprend souvent et me déçoit aussi quelquefois ( mais si rarement !! ) je crois que j'aime bien toutes les époques de Murat et et toutes ses facettes ...

Marc A. 14/12/2012 15:41


Pour continuer sur l'intéressante question soulevée par Matthieu, il me semble que le public de Murat s'est assez profondément renouvelé à partir du virage Mustango de 1999.


Il y a eu je crois des fans de la 1ère heure, amateurs de belles chansons qui ne se sont pas retrouvés dans des textes qui pour certains flirtaient avec l'écriture automatique (Belgrade, Les
gonzesses et les pédés ou Nu dans la crevasse). Les influences musicales dues à son périple en Arizona n'ont pas plus également à tout le monde.


Par contre pas mal d'autres (dont moi) qui écoutaient par exemple Young ou Dylan ont découvert avec délectation à cette époque un chanteur Français capable de
digérer parfaitement ces influences américaines tout en préservant sa touche reconnaissable. Belle prouesse que peu ont réellement réussi.


 


Lorsque j'ai rapidement approfondi son oeuvre d'avant Mustango j'ai été bouleversé par son 1er album live de 94 mais j'avoue que les 2 premiers (en réalité 3 et 4ème) me semblaient déjà avoir un
petit côté désuet...


Par contre j'adorerais qu'avec son groupe actuel il reprenne des titres de cette époque !


Alors soyons optimistes (ou naïfs) pourquoi pas sur la tournée 2013 !!


 

Solange 13/12/2012 18:27


Bon, allez les gars assez joué, on t'a reconnu Matthieu, c'est toi Mounir


Ben moi j'étais au Dejazet à l'époque de Dolorès quand Murat pestait contre la Monica du Québec qui ne lui avait pas dégagé la scène. C'était l'époque où ses concerts avaient un gout de messe...

KingArthur 13/12/2012 10:31


Bonjour Matthieu, bonjour JLL,


Merci de me permettre de rebondir, Matthieu, sur ton interrogation car j'avais l'intention de répondre à JLL hier soir mais j'ai été suffoqué par quelques effluves nauséabonds en ouvrant mon
PC ce matin et en lisant certains commentaires.  


Matthieu, je fais partie des fans de 1988 car j'ai connu JLM avec Cheyenne Autumn , comme je le disais à Pierrot lors du concert pour Clermauvergne 2012 , je ne connaissais pas l'époque et
la discographie de 82/84 et ai été un peu désarçonné lors de la deuxième partie du concert à Clermont mais ensuite, rentré chez moi, j'ai découvert et j'ai aimé !!... donc , non je ne me suis pas
lassé depuis 1988 ( pourquoi l'aurais-je fait, grands dieux !?) Murat est inscrit dans ma chair et est indispensable à ma bonne santé mentale et émotionnelle.


JLL, merci de ton témoignage, si j'osais, je paraphraserais Matthieu en disant tu es mon frère !  je suis allée aux mêmes concerts que toi (hormis le Koloko 2011) et je garde un souvenir
(violent) de l'Olympia 2000 dont j'ai d'ailleurs lu une très bonne critique sur Leliendéfait (je la recommande)... En outre je l'ai vu en 2007 à Cergy et bien sûr je serai à SOA le 13 avril
prochain (habitant le Val d'Oise)!! il faudra que je vienne avec un arrosoir et toi un béret sur la tête pour qu'on se reconnaisse ... et n'hésite pas à intervenir sur ce blog (si Pierrot me permet cette incursion) plus on est de fous plus on rit. Mon soutien amical à
tous les commentateurs ...

Matthieu 13/12/2012 09:40


     Oui, Mounir, je suis là. Mais certainement pas à minuit, heure à laquelle je dors profondément. Je fais en effet partie des cons qui sont
plutôt du matin.    


     Ah cher Mounir, quelle joie de constater que je ne m'étais pas trompé en pensant que vous étiez un homme plein de ressources...


     Un goût avoué pour la tauromachie, une allusion pleine de finesse à l'esprit des Trois mousquetaires, une solide connaissance des grandes figures du cinéma populaire
français (savez-vous que JLM adore Du côté d'Orouët de Jacques Rozier, avec Bernard Ménez ?), un sens de l'ironie très christophecontien, une efficacité incontestable pour la
punchline envoyée droit dans le plexus solaire, un très léger sentiment de persécution, un zeste d'homophobie en passant... Non, il n'y a pas de doute, Mounir, vous vous entendriez très bien avec JLM. En plus, vous avez l'amabilité de reconnaître (enfin !) mon talent d'écrivain et de me décerner le titre honorifique de
statisticologue, ce dont je vous sais gré. Merci Mounir, vous êtes un amour.


     JLL, vous avez bien fait, vu l'accueil qui vous est réservé, d'oser vous laisser aller à un commentaire. Votre témoignage est
intéressant, car je me demande s'il y a encore beaucoup de gens (à part Bayon, bien sûr) qui ont aimé JLM dès Cheyenne autumn parmi ceux qui suivent Murat aujourd'hui avec un peu de
constance. Les fans de 1988 sont-ils encore là en 2012 ou se sont-ils lassés en cours de route ? Je l'ignore. Pierrot pourrait sûrement nous en dire plus à ce
sujet.

mounir 13/12/2012 00:52


Merveilleux Murat a la coopé 2011, il a même recidivé en 2012 quel talent ce mec! il a tout pompé a Murat c'est sur!!! Je l'adore ce mec, mais mon aveuglement de Murat, m'a permis tout de même de
découvrir Murat en 2012, c'est grave docteur? Quel imposteur ce Murat, tout piqué a Murat.


Essayez encore les mecs, moi ça m'amuse de venir voir de la toromachie. Je viens d'ailleurs rien que pour ça, le spectacle est délectable pour moi... Voir 3 grands visionnaire de notre société se
faire exploser par un débutant.


1 pour tous et tous contre 1, va y a voir du sang lol


Mounir

Mounir 13/12/2012 00:25


Hey salut lew, ah t'es là aussi matthieu? J'espère que JLL vous a prevenu? je pourrai pas être du diner ce soir...Mais comme je sais que tu es très pain Lew, j'ai chargé JLL de t'en apporter!!!


00000,1%, c'est la catégorie des gens qui ne comprennent rien a ton talent d'ecrivain, Pardon je fini mon sandwich halal en même temps que j'ecris c'est pas toi qui adore les stats?...


Tu sais, je t'aime autant  voir plus fort que tu m'aime, ton message m'a rechauffé le coeur, c'est bon de sentir ton soutien dans tes mots. Mais bon dieu, que fait mère thérèsa
Alors!!!??, ah oui c'est vrai...paix a son âme. Sacré Matt toujours prêt a sauver la veuve et l'orphelin que ferais t on sans toi? Snif, snif... pardon euhhh, j'ai une larme qui viens de
perlé sur ma joue, salaud va, ta réussi ton coup comme a chaque fois j'te detestessssssssssssssss (lol...dès fois que).


On offre d'excellents cours du soir pour se perfectionner dans la qualité redactionnelle, j'y vais ce lundi c'est a Paris, trop génial le mec qui organise ça;  Ben
on s'est rencontrés au concert de christophe a l'olympia en 2000 et depuis ben voilà comme tu peux le voir, les voix de Murat sont pénetrables, j'espère que tu l'a pas trop sentie
passé de ton côté? Y parait que le taux de penetration multiplié par le coefficient de marré comparé a la lune...aller aller, on se calme! les chiffres c'est toi, tu es le grand
statistiquologue de ces lieux, poussez vous!!!! il arrive!!!tout le monde a genoux!


Allez, J'tembrasse fort, super fort même!!!... C'est con j'ai oublié le gel intime, merde si j'avais su que vous passeriez par ici, j'en aurais donné avec la baguette a JLL!


Allez les garcons


Si le matin  ou le soir en vous grattant les couilles vous en sentez quatre... c'est que l'ennemi n'est pas loin


Sexuellement Mounir.



 


 

Mounir 12/12/2012 23:37


Fort très fort JLL, j'en ai les larmes aux yeux! Pour le prochain "quai des brûmes" 2 le retour, tu es en pôle position avec Bernard Menez pris par le temps sur un autre
grand tournage hollywoodien et Jean lefevre revenu d'outre tombe te piquer le rôle...Accroche toi! Je sais c'est dur de se croire talentueux quand en réalité il n'en ai rien, visiblement,
pas pour l'ecriture en tout cas, qui sait p'têtre comme assesseur dans un bureau de vote tu excelles va savoir...!! On as tous un talent!...Le mien c'est de répondre du mieux en mieux
aux commentaires, j'apprend a la vitesse de la lumière, ta pas vu?? normal tu vois jamais rien passer.


Serais-ce pathologique chez toi, ce besoin de venir remettre a sa p'tite place un pauv' type comme moi? bandes tu a ce moment précis? Tant de reponses que nous puissons hélàs, ne pas voir
sans webcam...Les voyeurs seront décus.


Y'a largement plus fort que toi ici et j'espere bien qu'il ne tardera pas a venir nous rendre visite sur ce post. Tu serais très étonné de l'interprétation que je donne a ce que je peux lire.
Qu'espèrais tu? Ajouter un autre couillon a ta longue liste? Surprise c'est Marcel BELIVAUX ahhhhhahhhah!!! Tiens,  j'ai surpris un ptit sourire en coin de bouche chez moi, c'est
rare, mais j'ai de très mauvaises nouvelles, je ne serais pas du dîner de con de ce soir...


C'est con, tu va rire j'ai loupé le bus alors tu m'excuseras auprès ne nos amis, du coup pense a la baguette tu es un amour...


Hey! y parait qu'un con se leve tôt, tous les matins en France...Ben t'sais quoi je suis resté au pieu très tard dans l'aprem mon putain de reveil n'a pas sonné!


Au fait, je me présente, moi c'est Mounir, t'sais originaire des pays de ce delicieux plat le couscous que tu adore, ah non, pardon de la choucroute j'veux dire, l'alsace Pays si
cher a nos amis de L'UMP et bientôt du FN...On disait? Ah oui, ton prénom c'est...?


C'est un club fermé ou on peux y entrer sans carte? Parce que s'ils sont nombreux comme toi ici, je vais bien me faire chier.


Alors comme disait Fréderic dard "Le con ne perd jamais son temps, il perd celui des autres"...et comme tu peux le constater, j'en ai perdu déjà trop.


Je t'embrasse pas, c'est grave?


 

Pierrot 13/12/2012 08:17







JLL 12/12/2012 21:38


Bonsoir à tous,


je ne fais pas souvent de commentaires sur "le blog" et il sont  très courts, je le lis par contre avec attention et je me permets une fois de plus de vous dire tout le bien que j'en pense.


Pourtant, n'étant pas intello, une petite question me chiffonne:


je n'arrive pas à trouver ma catégorie...Afin d'affiner les recherches et rendre les chiffres plus fiables, je veux bien me donner en pâture à certains...


J'ai découvert JLM avec le disque Cheyenne Autumn et je suis entré dans ce disque corps et âme avec passion me disant parfois que certains textes auraient pu sortir de mon imagination, que
j'aurais pu les écrire quoi!!! depuis je n'ai jamais cessé de suivre "l'artiste", ces disques, ces concerts, ces rencontres.... je vais régulièrement à ces concerts ( pas tous) avec la même
émotion qu'en mars 2000 à l'olympia, j'étais également à la boule noire, mais sûrement aveuglé par mon idolâtrie, je n'ai pas eu la même lecture que certains...J'ai aussi découvert JLM à la Coopé
en 2011 et 2012 de grands moments, certes différents des concerts parisiens, mais tout aussi exaltants.Je serais également à Saint Ouen l'aumône en 2013, que dire de plus...(oui veuillez me
pardonner pour les fautes d'orthographe et de syntaxe). 


Et alors, quand pensez-vous? es grave?


JLL


 


 

mounir 12/12/2012 20:19


Merci pour toutes les reactions reçues après mon post...Jour après jour, je m'engouffre dans l'univers Murat avec une addiction très forte comme une veritable revelation musicale pour
moi. J'avais déjà été conquis par les sons de l'album "comm' si la terre penchait" de christophe en pensant que c'etait l'un des meilleurs albums que j'avait entendu...J'aime venir lire
les posts et commentaires de ce blog que je trouve vraiment complet et bien fait. Merci a tous, je suis reservé pour ecrire car j'ai de mauvaises tournures de phrases et je ne suis pas fort en
grammaire voilà c'est tout, votre accueil est vraiment agréable pour un gars comme moi qui subi aux quotiden bien des choses.

KingArthur 12/12/2012 15:51


Et Matthieu (tel l'apôtre éponyme) a le mot (apaisant) de la fin  ...bienvenue Mounir et faites nous partager
vos sentiments, la diversité enrichit.

Matthieu 12/12/2012 13:17


     Revenez Mounir, revenez mon ami, mon frère !!!


     Vous vous trompez, cher Mounir, il n'y a pas d'"intellos" sur ce blog. En revanche, il arrive à certains d'entre nous d'être un peu
"cons " sur les bords, c'est vrai. Intolérants ? Pas tant que ça, dans le fond.


     En écrivant que vous n'étiez pas un "vrai" fan, je ne voulais évidemment pas vous interdire d'écouter et d'aimer du Murat. En vous comptant dans mes statistiques fumeuses
pour 0,5, je n'avais pas davantage l'idée de vous faire passer pour une demi-portion. Non, Mounir, nous ne sommes pas aussi sectaires et fermés que vous le
supposez. D'ailleurs, nous ne formons pas encore une fratrie (par exemple, il y a parmi les commentatrices régulières de ce site une certaine Muse qui est une
femme odieuse que je déteste profondément). En vérité, les gens qui laissent des commentaires sur ce blog, qui aimeraient tous que le talent de JLM soit un peu plus reconnu et ne peuvent que se
réjouir qu'il compte de nouveaux adeptes, ces gens ont un immense défaut : ils tentent parfois d'être drôles sans toujours y arriver. Si vous n'êtes pas habitué au ton ironicosarcastique
dont il m'arrive d'user dans ces colonnes ou aux grandes envolées de Lew, qui, elles non plus, ne sont pas à prendre complètement au premier degré, il est
compréhensible que vous ayez pu être désarçonné. Mais ne vous vexez pas : nous n'avons rien contre les "novices" et "rattraper le retard" est la tâche que s'assigne quotidiennement tout honnête
homme. Quant à l'idée  que l'on vous aurait pris pour "l'idiot du village", je la mets sur le compte du sentiment de paranoïa que peuvent parfois provoquer certains produits que vous
consommez (sachez d'ailleurs que Murat est très tolérant pour ce genre de pratiques). Non, Mounir, ne partez pas fâché. Il est un peu tôt pour défaire le lien
alors qu'il était à peine noué. Continuez à écouter JLM et revenez sur ce blog pour y laisser un commentaire de temps en temps : votre ton rentre-dedans est le bienvenu, il ne vous reste plus
qu'à y ajouter une pointe d'auto-dérision et ce sera parfait.


     Je voulais te dire : ne pleure pas Mounir, on t'aime.


 

Marc A. 12/12/2012 13:02


Hé bien moi j'ai été touché par le petit mot spontané de Mounir, qu'importe "le contexte" il y avait indéniablement de l'émotion et beaucoup de sincérité dans ces quelques lignes.


 


Je pense pouvoir l'assurer que ce blog n'a rien d'intolérant il suffit pour s'en persuader de parcourir rapidement les sujets traités et les commentaires s'y rapportant... Point d'idéologies
racoleuses ici, que du contraire elles ont même été sévèrement combattues... (Cfr/ épisodes de récup' de propos de Murat par des "groupuscules" d'extrême droite).


 


C'est par contre selon moi une erreur de vouloir stigmatiser les "intellos" ou les "gens du terroir" il y a de la place pour chacun pour autant que le respect prédomine toute volonté de
convaincre. (Cfr/ le récent délicieux débat entre Muse et Matthieu avec Nolwenn en toile de fond). Qui d'autre que Murat d'ailleurs symbolise mieux le lien entre terroir et lettres ?


 


J'aime aussi me glisser dans les méandres des commentaires de Lew même si parfois je trouve qu'il devrait proposer des textes à Vincent Delerm car c'est un peu la même chose mais en
rudement plus pointu hein !! Non je rigole, j'espère juste Lew que votre volonté de nous éclabousser de votre large et riche culture ne prenne jamais le pas sur celle de "simplement" nous
faire partager un point de vue argumenté...


Maintenant à chacun son ton ou son style (pourvu que la parole de l'autre n'y soit méprisée) vu que c'est bien connu, la richesse ne peut naître que de la diversité...


 


 

lew 12/12/2012 12:38


Mounir, bonjour. personne, à aucun moment, ne s'est moqué de vous, vous avez eu raison de faire part à Pierrot de votre enthousiasme (même si vous dites qu'il n'a
pas duré, que vous êtes passé à autre chose) à propos de la chanson "Sentiment nouveau", c'est un beau titre, un standard.


et lorsque vous écrivez : "Ecouter Murat, c'est personnel à chacun", vous aurez pu noter que je dis la même chose dans mon post...


nous sommes donc sur la même longueur d'onde, je n'ai rien voulu dire d'autre.


je vous souhaite de continuer à faire de belles rencontressur le chemin de l'oeuvre de JLM et vous envoie un salut fraternel (eh oui, vous êtes dans le juste,
lorsqu'on aime la même musique, on se retrouve tous un peu frères et soeurs.)


Pierrot, je te suivrais bien volontiers sur la capacité qu'ont Deezer & co. d'offrir instantanément, à quiconque souhaite le faire, une parfaite connaissance de
l'oeuvre musicale d'un artiste, en quelques clics.


j'ai un abonnement Deezer moi-même. les plus jeunes d'entre nous savent faire un usage des plus féconds de ce genre de plateforme. j'avoue avoir plus de mal, je peux
très bien ne pas les visiter pendant longtemps sans éprouver le moindre manque, c'est pareil pour ma musicothèque iTunes, elle m'ennuie vite, assez souvent. j'aime bien écouter au casque, de
temps en temps, mais c'est l'occasion qui fait le larron, cela ne sera jamais un mode prépondérant, encore une fois c'est sans doute une question de génération, et en plus je ne suis pas joueur
de foot pro. je préfère écouter la carcasse du son se diffuser dans l'air, en sentir les vibrations (en fait j'aime encore mieux un passage en radio que faire un tour sur les plateformes, les
forces du hasard sont décuplées, elles permettent en outre plus de concentration.)


bonjour à King Arthur également.


 

KingArthur 12/12/2012 10:40


Lew, va parler à JLM du peu d'importance à accroître son public lui qui rêve de jouer devant 10000 personnes et qui se sait responsable (à 60 ans) de deux jeunes enfants, lui qui écrit justement
pour Nolwenn Leroy ( pour le plaisir, peut être ??) et qui le ferait pour n'importe qui lui demanderait ... 


Alors les nuées, c'est bien mais immanquablement, à un moment, il faut en redescendre.

KingArthur 12/12/2012 09:26


Perso, je trouve que cette fois, c'est Lew qui a abusé de la fumette ... je n'aime pas son ton revanchard. On a bien
compris ce qu'il voulait nous dire, inutile de crucifier quelqu'un pour celà.


J'étais aussi à la Boule Noire le 31 mars mais oui, faut arrêter les champignons hallucinogènes ...

Mounir 12/12/2012 00:36


Sympa les fans de Murat, je les voyais pas si sectaires et si fermés sur les retardataires. Peu importe, j'ai adoré "Sentiment nouveau" un soir de faiblesse sur spotify, pour finir par adorer
"caillou" et cela en 4 jours seulement!!!! Aujourd'hui "sentiment nouveau" m'indiffère, avec ou sans brumes d'ailleurs...


Mon e mail, vous a "un peu fait plaisir" j'ai envie de dire, tout comme la lecture de certains commentaires de ce blog.


J'espère que ce fût jouissif pour vous de venir me donner en pature et rire de "l'idiot du village" avec votre fratrie et cela par l'intermédiaire de votre blog.


Restez donc entre vous, puisque vous riez des novices comme moi qui tente de rattraper le retard. Ecouter du Murat, c'est personnel a chacun.


ps: Je ne suis pas venu a Murat par Nolween Leroy comme certain le laisse penser ici.


Bonne soirée.


Les intellos c'est parfois cons et intolérants


Mounir...

Pierrot 12/12/2012 09:06



tu te méprends Mounir et je suis vraiment désolé que tu penses que je t'ai donné en pature (de manière anonyme!).   On commente beaucoup ici sur le ton de l'humour... La plupart des
réactions notamment sur FB ont été très positives! Et très gentilles pour toi!  Ne t'inquiéte pas! Certains aiment bien même les amis de Cantillon (cf commentaires précédents...c'est de
l'humour), donc on est très tolérant... bon, oui, on est un peu vache parfois...   Perso, je suis heureux d'avoir de  tes nouvelles et d'apprendre que tu continues ta
découverte...  Et j'espère que je ne serai pas le seul à te le dire... J'espère que tu continueras à nous faire partager via la zone de commentaires tes remarques et tes découvertes! 


 



lew 11/12/2012 16:05


"Un de plus..."


un de plus, oui mais encore ?


qu'en a-t-on à battre de l'extension du domaine de la lutte pour conquérir un nouveau public ou pour garder l'ancien, de la part d'un chanteur ?


la rétraction est un beau programme pour un artiste, cela peut-être une vocation, éprouvée comme une Odyssée (seul, abandonné par ses cochons de compagnons, méprisé
par les sirènes de la gloire et les Circé des médias, l'artiste est maître à bord et a saisi le gouvernail de sa destinée d'une main ferme), c'est ce genre de retour sur soi (hors du vase de nuit
-- glissé sous le lit, comme c'était l'usage -- de la société du spectacle de plus en plus spectrale avec tous ses origamis qui sont autant d'artifices de papier qu'on voudrait faire passer pour
des poses originales, exprimant une révolte en acier) qui produit souvent les plus belles fleurs.


cela n'a rien à voir avec une quelconque "rétractation" hors du monde, bien au contraire.


franchement, celle ou celui qui aime Murat s'en tape royalement (c'est rare les artistes qui font ce genre d'offrande régalienne) de l'élargissement de l'audience
d'un chanteur pareil.


Murat, on l'écoute avant tout pour soi, il ne faut pas avoir peur de ce genre d'égoïsme formidablement bien tempéré et tempérant.


quand j'ai écouté pour la première fois la musique et lu (sur le livret) les mots de l'album Vénus, l'expérience fut assez inouïe pour que j'en m'en foutasse
totalement de savoir si je "partageais" la même expérience avec quelqu'un d'autre. cela m'aurait paru vaguement obscène et vain.


bien sûr, après le choc poétique lègèrement passé, l'effet de surprise atténué, on est très content d'apprendre que des gens ont senti les mêmes choses que soi. on
est presque heureux même.


il y aura sans doute toujours corrélation entre la hauteur de vue d'un artiste, la barre qu'il s'amuse à placer et à déplacer (c'est ça qui déconcerte certains chez
Murat, le "niveau" n'est jamais acquis, la laisse de mer de la marée haute de sa production n'est jamais là où on l'attend, elle peut être à son équinoxe lorsque les pêcheurs d'émotions
souhaitaient la réceptionner en solstice, bien fait pour eux) et le nombre de personnes qu'il peut (ou fait tout pour "ne pas", mais pas comme le personnage de Bartleby, attention) espérer
atteindre.


ce n'est pas seulement un effort (émotionnel) qui est demandé à l'auditrice-auditeur, il s'agit également pour elle ou pour lui de donner son accord pour refiler le
code de sa carte du "bleu", cette espèce de zone secrète où percole et sédimente en lui le creuset de ses passions.


une vraie méditation peut avoir lieu, souvent tendre. tout le monde n'est pas prêt à accepter ce genre de potlatch de la part intime de soi. pourtant c'est une
médiation riche, qui ne laisse personne cocu, ou en panne sur le bas-côté.


René Girard a sans doute écouté du Jean-Louis Murat. mais si.


cette position peut s'avérer à double tranchant ; je me souviens du concert de la Boule Noire fin mars 2012. on se serait cru dans les catacombes de Rome. les
muratiens figurant des sectateurs d'un mouvement religieux obligés de se cacher dans les souterrains de l'Urbs dévoyée pour sacrifier à leur Dieu en relative sécurité.


quelques personnes sont d'ailleurs venues raconter leur expérience d'après-concert dans les colonne du blog de Pierrot, leur récit était assez édifiant à ce propos ;
beaucoup d'émotions, voire de larmes.


(Murat surjouant peut-être un peu la figure christique du chanteur crucufié ou mal-aimé). (cela me fait penser que le mec qui dansait dans la salle sur une jambe à
côté de moi ressembalit à Claude François).


hier j'écoutais Michel Delpech à la radio (Fr. Cult., "à voix nue"), il parlait avec pas mal de justesse du métier de "chanteur".


alors qu'il évoquait la sincérité que réclamait, qu'exigeait, ce genre de métier, j'ai repensé à un titre de Murat, "Chappaquiddick", dans lequel il décrit, avec une
incroyable crudité, la "cuisine" de l'auteur-compositeur.


souvent, lorsque l'artiste est en manque d'inspiration, ou est un véritable 'faiseur' dans l'âme, il recourt volontiers à ce que Murat appelle "la méthode
chatrcutière" (un vague bourdon mélodique, une obscure référence cuculturelle, que l'on passe à l'attendrisseur, et vogue la galère).


qu'on ne se trompe pas, je n'ai rien contre un agrandissement du public de Murat


(c'est comme dans le sexe, il était de bon ton de dire "que la grandeur ne compte pas pour une femme", or, des études récentes montrent que cela n'est pas si simpe,
la psychologie féminine est bien plus complexe, mais ça, un connaisseur de l'oeuvre muratienne le sait déjà.)


je dis simplement que c'est un peu vain de compter les moutons


(surtout quand ils sont en fait des brebis égarées qui, comme le souligne Mathieu, mettent quinze pombes avant de découvrir un titre en appuyant par hasard sur
l'interrupteur de lumière d'une chambre d'écho installée dans les locaux de Spotify ou Deezer.)


c'est juste un effet retard, même pas un nouveau converti. pas de quoi se signer.


franchement. bien à vous.

Pierrot 12/12/2012 09:42



en clair: oui, c'est de la rigolade... Après, c'est du buzziness (vente d'albums) et conditions de vie du chanteur... ce qui n'est pas totalement sans effet sur la création à mon avis...


 


Quant au hasard, c'est un critère fondamental... Je suis convaincu que sans Regrets, beaucoup de fans ne seraient pas là (aurais-je moi-même la disco complète d'Eicher si je n'avais pas passé une
nuit douce à Eigelberg?)... et avec l'internet, les partages sur les réseaux, le profil historique du rat de médiathèque, explorateur et découvreur, n'est plus... On va au hasard oui... Spotify
ou deezer permettent de découvrir des artistes dont on n'aurait jamais acheté un disque (le seul pb, c'est les conséquences sur le marché du disque).



KingArthur 10/12/2012 21:03


ohlala prise de tête , peu importe le nombre pourvu qu'on ait l'ivresse ... et puis d'accord avec ton analyse, aimer "sentiment nouveau" en 2012 il y a du retard a rattraper ! mais bon la
fraîcheur, la candeur de ce nouveau venu en ces temps de Nativité m'évoque le petit Jésus dans la crèche ( pas d'allusion grivoise ) et me touche (... un de plus !! )Donc, professeur Matthieu,
quand tu auras fini tes congés de fin d'année sous le soleil de Hawaï il faudra quand même songer à nous recenser précisément ...

Matthieu Nature 10/12/2012 09:25


     Non mais ne te gêne pas, Pierrot, donne la date de ton anniversaire et puis ton adresse et la liste de ce qui te ferait plaisir ! On t'enverra un paquet-fado (clin d'oeil à
Desproges, Rego et... Zacha, forcément)...


     Alors KingArthur, c'est un peu compliqué comme calcul. Il faut en effet partir de l'estimation faite au printemps par le Professeur Lewandovskinovich, retrancher les fans
perdus suite à l'ITW à Grand Seigneur, ajouter ceux récupérés à cette même occasion, multiplier par les néo-convertis de Koloko 2012, prendre la racine carrée des morts de l'été et la
soustraire au produit intérieur brut des fans de Nolwenn qui viennent eux aussi de découvrir l'existence de JLM, ne pas oublier de passer le résultat final au Coefficient de Cronbach et, pour
finir, ajouter 0,5, car on ne peut pas décemment considérer qu'un type défoncé qui flashe sur "Sentiment nouveau" en 2012 soit encore un vrai fan. Tu vois, c'est une opération qui demande du
temps et de grandes compétences. Le Professeur étant actuellement en vacances de Noël (suite au succès international rencontré par son article, il a pu allonger quelque peu ses congés de fin
d'année), je ne peux te donner de chiffre fiable. Désolé.

Gaya Nature 10/12/2012 08:35


Encore loin de chez moi tout ça...je vais finir par aller le trouver chez lui.

KingArthur 09/12/2012 12:22


Le commentaire de ce nouvel adepte de Murat fait chaud au coeur !! un de plus dans la confrérie !! qui compte combien de fans au fait, professeur Matthieu ?? sinon moi aussi je serai au concert
de St Ouen l'Aumone le 13 avril !

Malika 09/12/2012 10:44


Contente pour toi Pierre...espérons qu'il fera un passage à Grenoble..;)et comme je l'ai écrit...fumette ou pas fumette ...ce Murat ne laisse personne indifférent...:))