une petite chronique, une! et un scoop à la Bayon?

Publié le 29 Décembre 2009

1) Merci à son auteur qui m'a autorisé à la reproduire, Agathe Genieys.... vous pouvez néanmoins lire sa chronique sur le site:
http://chansonfrancaise.suite101.fr/article.cfm/le_cours_ordinaire_des_choses_le_dernier_murat


Le cours ordinaire des choses, le dernier Murat

Le chanteur français enregistre son nouveau disque à Nashville

29 déc. 2009 Agathe Genieys

Au cœur du Tenessee et de la musique country, Jean-Louis Murat s'en est allé trouver l'inspiration pour son nouvel album


 

Personnage obscur et véhément, incontrôlable même, il ouvre sa bouche sans vraiment la refermer mais c’est toujours avec brio qu’il nous livre ses albums poétiques. Le prolifique auteur-compositeur et interprète nous livre Le Cours Ordinaire Des Choses en 2009. Cet album fait suite à Taormina (2006), Charles et Léo (2007) et Tristan (2008)

Une inspiration dans les grands espaces Américains

Le bel Auvergnat explique que pour un musicien, il faut absolument aller à Nashville, sinon ce serait comme un chrétien qui ne va pas a Rome. Même s’il n’aime pas la country, à Nashville, il y a les meilleurs studios et les meilleurs musiciens au monde. C'est ainsi que loin, le chanteur s'en est allé, pour trouver une manière de travailler différente. Apparemment le compositeur français a su y trouver l'inspiration.

Ce nouvel album a été enregistré par Christophe Dupouy au studio Ocean Way de Nashville. Là-bas, Laetitia Masson a suivi Jean-Louis Murat pour réaliser un documentaire sur Falling In Love Again qui devrait être disponible en DVD dans une édition limitée du disque.

Avec Le Cours Ordinaires Des Choses, la poésie continue…

Encore une fois, sur cet album figurent des textes qui font couler passion et ardeur. Le père de Cheyenne Autumn (1989) et de l’absolu romantique Si Je Devais Manquer De Toi a décidé de nous enivrer à nouveau avec sa prose enchanteresse. Jean-Louis Murat, c’est la chanteur le plus sensuel et le plus poétique dans le paysage musical français. Avec Le Cours Ordinaire Des Choses, il produit un album estampillé rock n roll qui rappelle parfois certains de ses précédents albums. Toujours poète, il possède toujours autant la maîtrise des vers pour nous faire partir à la renverse.

Inutile de l’adorer, ceux qui aiment Jean-Louis Murat seront sous le charme des guitares et des batteries. Son swing a conquis le cœur de nashville et il séduira le votre.

Amoureux transi sur Falling In Love Again, on rêvera de grands espaces sur Taiga et on sera un poète déchu avec M-Maudit.

Si l’amour peut encore sauver notre âme et sauver le monde, c’est Murat qu’il faut écouter et dans le même souffle, s’abandonner à sa plume lyrique.

Comme souvent, les albums de Jean-Louis Murat sont brillants et les vers bouleversants de romantisme. Un album à découvrir, à écouter, et à savourer jusqu'à ce qu'il n'ait plus de goût !


Agathe Genieys 


2)  Merci à Nicolas pour l'info:

Voici que dit Bayon dans un article du 26/12 consacré à Melody Gardot :

"Couvrant un nuancier d’effets jazzy sans âge comme innés chez la jeune dame volage, scat, crooner, folk, à peine surjoué tels sa fragilité et son show,l’album My One And Only Thrill, gorgé de Love Undercover, scandé de Who Will Comfort Me, manifeste de la fée de Philadelphie tenant d’une mamie polonaise et de la francophilie, est une découvertemaison et un fleuron cosy de l’exercice. Après tandem d’essai avec Mitchell (Over The Rainbow), un duo Murat, retour de Nashville (Your Heart is As Black As Mine ?), est attendu"

http://www.liberation.fr/culture/0101610547-glamour

Où? quand? comment? est-ce juste un souhait?  Une réponse au buzz Superbus?

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo- 2010-aout 2011

Commenter cet article

Julie 29/12/2009 22:59


Je n'ai jamais rien compris a ce qu'ecrit Bayon.


Pierrot 29/12/2009 23:17


Euh... bon, j'avoue... moi aussi... C'est peut-être pour ça qu'on ne comprend pas là où il veut en venir avec ce duo...
Mais apparemment, on n'est pas les seuls: même Murat... C'est la signification cachée de la chanson adressée à Bayon:  "qu'entends tu de moi que je n'entends pas"...  


Muse 29/12/2009 19:46


Alors ce duo si vraiment il se réalise, ça me fait plaisir car j'aime beaucoup le travail musical de Melody Gardot. Je l'avais d'ailleurs signalée à écouter sur le forum il y a quelques mois. JLM
a-il lui aussi craqué pour la voix envoûtante de la jolie blonde ou bien est-ce un effet d'annonce? L'avenir nous le dira, car si ce projet se réalise, nul doute que la presse en parlera. Merci de
l'info, Pierrot. :-*