Chronique de Varrod... et storystelling... - et quoi?

Publié le 11 Octobre 2011

 

Didier Varrod nous a fait faux bon sur son  émission hebdomadaire mais ma foi, voilà une belle chronique avec Jean-Louis Murat... avec une excellente introduction....

 

J'en profite pour indiquer que Murat ne sera pas l'invité de LE PONT DES ARTISTES... La programmation vient de changer...  

 

 

Encore un matin 11.10.2011 - Jean-Louis Murat by encoreunmatin

.

.

.

 

 Retranscription via le FB de l'émission:

mardi 11 octobre - Jean-Louis Murat

par Encore un matin (officiel), mardi 11 octobre 2011, 11:15

Le nouvel album de Jean-Louis Murat, sorti le 27 septembre dernier, s’intitule « Grand Lièvre ».

 

Rien ne sert de courir, il faut chanter à point. Ce « Grand lièvre » est un grand disque.  Evacuons tout de suite la forêt médiatique, qui se dresse, réjouie, dès lors que Murat endosse le rôle du sniper idéal pour rentabiliser sa promo en considérations acerbes d’une sève anticonformiste sur le monde politique ou la chanson française.  Cachant trop souvent la petite musique intime de ce troubadour inquiet et schizophrène.

 

Extrait de «  Je voudrais me perdre de vue  »

 

Chanson sans concession, qui dessine un autoportrait en forme de confession, accentuant le propos individualiste de celui qui se sent contraint de travailler son ouvrage pour être performant. La main de Dieu, celle qui dicte l’inspiration, la création, ou le génie n’a pas ses quartiers chez Murat laboureur de sillons. Il s’est toujours imposé comme un artisan, isolé et résistant, dans une époque où la chanson s’est industrialisée. Deux ans après son escapade à  Nashville, Jean-Louis Murat, chanteur productif par nécessité, a ralenti son rythme naturel d’un album par an, pour ne pas faire prendre le risque à ses propres chansons d’être assimilées à ce que lui même appelle  « le bruit de fond ». Alors Murat a remis les compteurs à zéro et nous rappelle que la mémoire est essentielle, comme un trésor que l’on se doit de protéger. Chanteur, c’est être passeur de sensations. Alors pour lutter contre la perte du souvenir, il écrit des chansons et fait de la guerre  14/18 un thème d’inspiration d’aujourd’hui.

 

Extrait de « Sans pitié pour le cheval »

 

Jean-Louis Murat est un grand chanteur. Voix mouillée de soul et sucrée de sucs acides et sauvages. C’est aussi un grand musicien qui donne du relief à ses mélodies en faux plat, grâce à une rythmique au cordeau et à un travail constant sur les chœurs qui donnent de l’écho à ses chansons, couvant leur lave comme les volcans éteints de son Auvergne natale. Héritier d’une lignée de paysans, l’auvergnat n’a de cesse de déplorer la désertification des campagnes, sans pourtant devenir écologiste ou bovéiste.

 

Extrait de « Vendre les près »

 

Sentimental qui ne s’ignore pas, Murat, 60 ans, cumule les blocs de noblesse intellectuelle. Ainsi avec lui, le cinéma de Tarkovski peut se conjuguer aux frissons populaires de la mémoire du tour de France. Si le tropisme du chevalier errant Murat est bien la paysannerie, sa vitalité vient de son statut de troubadour qui résiste à son époque.

 

« Chanter est ma façon d'être au monde

Chanter est ma façon d'aimer

Chanter est ma façon d'être nu

Chanter est ma façon d'errer »

 

 

 

 

 

2) Se raconter des histoires? et être performant dans son management?  und what else? En tout cas, ça a le mérite de mettre en lumière une citation très intéressante concernant l'écriture de Jean-Louis Murat...

 

Dans la série: 

Commentez la citation du chanteur Jean-Louis Murat : "ce n'est plus possible de  faire de la narration aujourd'hui. Il faut faire aujourd'hui un exercice de soi à soi".  Vous avez deux heures.

 

Voici la copie de Monsieur le consultant DANGEL, grand fan de Tori Spelling semble-t-il:

http://www.blogstorytelling.com/pourquoi-on-ne-peut-plus-faire-de-narration

 

 

 

 

3) Demain, le KAO... et après le déluge (FONTAINE)....

 

 

LE LIEN EN PLUS DU LIEN DEFAIT:

 

http://lamusiqueapapa.blogspot.com/2011/10/jean-louis-murat-le-lien-defait-1991.html?spref=fb

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo-sept 2011-août 2012

Commenter cet article

Ton Pire Ennemi 15/10/2011 21:09



Tu as un moyen de récupérer ça? Au moins pour savoir quels titres figurent dessus (et en particulier s'il comporte des inédits)... Sur le forum, Muse/Françoise avait l'air de dire qu'elle
connaissait quelqu'un abonné.



Pierrot 15/10/2011 21:21



J'ai tenté le coup... en justifiant du blog... Mais pas envie de contacter Laure pour en savoir plus... De plus, ça va sans doute fleurir rapidement sur ebay...



Ton Pire Ennemi 14/10/2011 08:24



Pour info : le Libé de ce matin (vendredi 14/10) offre un « Sampler 3 titres collector Vendre les prés » à ses abonnés.


Il faut envoyer un mail en précisant ses coordonnées postales et son numéro d’abonné à liberationinvitation@liberation.fr


 



Pierrot 15/10/2011 16:15



ah, merci de l'info... je ne l'avais pas eu...