Week-end on the COURCHEVEL alpin ROAD (1)

Publié le 20 Février 2011

 

Bonj’  G.O. Florent,

G d si -d  2… euh pardon, pas des sms.. mais des cartes postales  ai-je décidé en bon fidèle de t’adresser  !  C'est approprié pour te raconter un peu du voyage que tu m’as organisé ce week-end!

Il fait gris chez moi, et je crains presque le neige, salage en cours même sur la route du Courchevel orchestra !, mais une fois franchi l’Epine, comme souvent, le soleil nous attend. Sur la photo, c’est la dent du chat, au dessus du Bourget, tu la verras demain en allant sur Grenoble. Je me dis que c’est un animal qui te va bien le chat… Pas seulement à cause des moustaches.

 

 

 

------------------------------------------------------------------------------------------ 

Adieu (ça veut dire bonjour en savoyard… sont étranges ces gens!)

Je suis bien arrivé à ANNECY, si… Sans Anne-SO… (Désolé, mais c’est de ta faute et de tes jeux de mots pourris ("l’invité de Marc", "Anne si" !…). D’ailleurs, je pense qu’il faudrait te ménager là-dessus,  une carrière, même tellement prometteuse, ne tient pas à grand-chose : Regarde Rachida, pour un simple lapsus… La photo : c’est Raymond Devos. Je l’ai tellement aimé. PS : J’t’en veux : T’aurais quand même pu vanner les gens du cru sur les J.O.. 

 

 

------------------------------------------------------------------------------------------

 Salutations distinguées,

Ah, voila la première excursion que tu nous as mis au programme ! le Show case… La photo, c’est des rayons de disques à la Fnac. Dans 10 ans, tu la montreras à tes enfants pour leur montrer comment c’était les disques, et même qu’il y en avait avec papa dessus.

 

SAM 3082

 

A la Fnac, je m’attendais à trouver une salle de forum comparable à celle de Lyon presqu’ile… Mais à Annecy, au vu du prix du m2, l’artiste n’a droit qu’à une alcôve donnant sur des rayonnages de milliers de CD à prix cassés. 12 chaises. 7-8 fans… et des badauds bobo…  J’ai un peu honte pour nous, pour la France, d’une telle réception. Ce soir, dans la salle, quand tu évoqueras ta vie de star, et nos vies grises, ils ne seront peut-être pas si nombreux à percevoir le degré d’ironie que  tu mets dans cette vanne. Mais bon, c’est toujours mieux que faire le prof de musique dans un LEP (même si, en échange,  faut se vendre)… Alors, voilà, en show case,  le simple artisan, nu (chemise blanche, petite veste et foulard rouges, éternel jean gris serré), et comme un artisan, délivrant son travail avec humilité, avec l’implication égale que nécessite les règles de son art.   A la guitare défilent  Courchevel, Benjamin, la chance de ta vie, Son idole, Narbonne, et la Charrette… Déjà de quoi faire..  et en variant les rythmes, les tempos (benjamin commence presque reggae…)… Je trouve remarquable la voix sur les « ouh ouh… »  de la Charrette…

Bon moment…  La séance de dédicaces commence mollement, et j’achète un petit Gargilesse à 7 euros (c’est donné) pour ma nièce.  Une dizaine de personnes passe devant Florent.  Allez, à toute !

 Je quitte le centre commercial.. pour replonger dans la rue piétonne. Je file rapidement, j’ai un sentiment étrange au contact de tous ces indigènes sortant de salons de thé, de  pâtisserie fine… Même les fromageries ressemblent à des halls de palace.   Je rentre dans un Franprix. Je constate que dans cette ville  même les jeunes à capuche  achètent des confitures bios. J’opte moi pour un club sandwich leader price, pas moyen de trouver un kebab.

 SAM 3083

 

------------------------------------------------------------------------------------------

Yo, men ! Arrivé au brise glace, near le skate park. Sur la photo de jour, ça fait paradisiaque, au bord du lac. Mais la salle est coincée contre un bunker salle de sport, et on ne voit pas le lac, le bâtiment du club nautique cache l’horizon. 

Ouais, y a du monde qui arrive ! C’est des parents qui viennent chercher leurs enfants après le cours d’escrime. J’admire le palace sur roue et à étage, avec remorque, que le tourneur de Marchet, a engagé pour ce courchevel tour. Pas étonnant que tu évoques tellement la France d’en bas (et nos vies grises)… A force de parcourir le monde en regardant par la fenêtre  du premier étage de ton bus, c’est normal qu’on soit sujet à la grosse-tête-attitude. Surtout quand on est programmé après le « Brian Wilson Français » (selon Biolay, mais pour lequel on a aussi beaucoup parlé des Beatles).

Pas grand monde à 20h15… J’accueille ma sœur et sa fille. Ils n’ont jamais entendu parler de JP NATAF et de FLORENT MARCHET… des gens normaux quoi.  Je te laisse, c’est la première fois que j’vois JP et j’ai hâte…

 SAM 3086

 -----------------------------------------------------------------------------------------

(prochainement, un article sur la prestation de JP NATAF)

 -----------------------------------------------------------------------------------------

 

 

Hi !  J’prends le temps de faire le feedback… mais je suis vanné. Ca commence à faire tard pour un vendredi soir, un concert qui  débute à  23h00… J’te ferai dire que j’ai juste deux ans de plus que toi.. mais ces deux ans, ils m’ont bien dézingué !Et moi, j’ai pas été en tournée mondiale… juste essuyer quelques tournées de droite à gauche. Alors ménage toi quand même !  Et ce n’est pas de tout repos un concert comme ce soir  : une salle bien pleine (fosse et  tribune), des problèmes techniques (dès l’arrivée sur scène), une corde de yuku qui pète,  un empêtrement dans les jeux de mots… Mais tu t’en es bien tiré, va ! J’ai eu l’impression que le fait de devoir resserrer  le set (vu le partage de l’affiche) a été un élément perturbant. Ce qui l’a par contre vraiment été pour moi, c’est de me faire remarquer avec ma caméra*… J’aime pas me faire remarquer, MOI ! Enfin, soit, le Courchevel orchestra, il tourne toujours aussi bien. Je remarque toujours les différents jeux de batterie de Bertrand Perrin, toute en sobriété. Je ne remarque pas de grande évolution par rapport au Kao (un amateur de Murat aimerait avoir plus de surprises)... sauf ce set un peu délesté, d’une chanson je pense, et d’une séance de lecture de cartes… Pas ressenti par contre les mêmes émotions qu'au KAO... Faudra vérifier ça demain.  

NB :  le duo final avec JP NATAF sur « aucun express » (on s’y attendait !) est très réussie, les deux voix se mélangent très bien. JP a une présence fragile et délicate. J’ai l’impression que t’as été touché.  Le public aussi.

 

 

 

*Mon intention était  de filmer le show case. J’ai demandé si je  pouvais à Florent, mais il ne préférait pas, il m’a alors dit qu’il préférait que je filme le concert…Avant le concert, j’ai prévenu un gars de la sécu qui est retourné vérifier mes dires derrière… mais n’a pas averti les gens du brise-glace, qui sont venus m’engueuler deux fois. Mais enfin soit, j’ai capté ce que je voulais : « qui je suis ? »…

 

 

   

 

 MERCI FLORENT!               LA SUITE DU WEEK-END BIENTOT!

 

 

- la  chronique du KAO:

http://surjeanlouismurat.over-blog.com/article-florent-marchet-au-kao-de-lyon-62279531.html

Et  celle de la 2e date  courchevalesque avant le Courchevel orchestra :

http://surjeanlouismurat.over-blog.com/article-2e-date-tournee-courchevel-florent-marchet-43844060.html

 

 

 

SAM 3084

 

 SAM 3085

 

 

 

Rédigé par Pierrot

Publié dans #divers- liens-autres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Pierre 23/02/2011 18:24






 


merci JIMI SUE... un commentaire, ça fait toujours plaisir quand même... d'ailleurs, il m'a un peu inspiré la fin de l'article suivant!



Jimi-Sue 22/02/2011 07:50



Gargilesse, c'est l'album de Marchet que je préfère. Volà un commentaire constructif.



Armelle 21/02/2011 22:22



ça y est j'ai les 2 images manquantes!



Armelle 21/02/2011 22:18



très sympa te nous donner une nouvelle fois l'occasion de  te suivre sur les traces de Florent à la montagne...


1- donc, nounours a changé de place (suite peut-être à un peu trop de tripatouillages  du public; moi même je n'ai pas résisté à glisser ma main dans sa goule le temps d'une photo après le
concert)


2- JP Nataf aime JLM (on l'a vu à l'Alhambra en spectateur) et F Marchet


et 3- dommage, on peut pas voir l'image du rayon disques ni la dernière!