Interview dijonnaise, Nolwenn dans le texte et Murat textes,

Publié le 7 Novembre 2018

QUAND, en cet automne rougi, Murat s'effeuillent vendredi au théâtre, en mise à nu blues de ses textes, puis des Ducs à LEROY accueillante nous passerons, pour conclure sur toutes les bonne feuilles de notre Roi de Napoli...  C'est  l'arborescence de notre édition du mercredi 7 novembre, mais il y a aussi des branches folles et des rejets.

1) VENDREDI donc, à DIJON, Jean-Louis au théâtre des FEUILLANTS. Et une petite interview tombe de l'arbre médiatique ce matin: sur le site INFOS DIJON, par Norbert Blanchet, journaliste également à Chérie FM.

http://www.infos-dijon.com/news/ecouter-lire-voir/ecouter-lire-voir/dijon-jean-louis-murat-ce-vendredi-au-theatre-des-feuillants.html

Un nouvel album «Il Francese». Une tournée avec une halte à Dijon. Le public ? « Je ne me sens pas obligé de fournir mon public en came Murat. De toute façon le public a des goûts de chiottes. Et j'en fais qu'à ma tête»  
Interview sans détour de l'auteur compositeur interprète, Jean Louis Murat.

 
Le nouvel album «Il Francese» de Jean Louis Murat est sorti le 28 septembre dernier. La première chanson extraite de l'album est «Hold Up» en duo avec Morgane Imbeaud. «Cinévox», un autre titre était en playlist l'été dernier sur France Inter. Jean Louis Murat dédie ce disque à Christophe Pie, celui qui fut un compagnon d'armes. «Il était là tous les jours au début de l’enregistrement, à valider les titres comme souvent avec moi. Il nous a lâchés au tiers de cet album, qui est empreint de lui».

 

Dans ce nouvel album, les inconditionnels de Jean Louis Murat vont retrouver votre empreinte ?

Jean Louis Murat : «Alors je ne m'en préoccupe pas du tout. Vous savez mes fans sont si peu nombreux que je ne pense pas au rendu. Je résonne plutôt en terme de plaisirs et d'envies personnels. C'est un des mes avantages mais aussi un des mes inconvénients. De toute façon je ne me sens pas obligé de fournir mon public en came Murat. J'en fait qu'à ma tête»
Vous avez quel public finalement ?  «Le public n'existe pratiquement plus. Ce sont des consommateurs qui ont des goûts de chiottes. Alors si ! Il y a le public nostalgique, mais celui-ci n'est pas intéressant. Moi je préfère celui qui aime vraiment la musique»
Vous vous inscrivez dans l'époque actuelle ?

«J'essaie de faire une discographie pour la postérité. Je n'ai pas envie de m'inscrire dans l'époque et faire comme ces minables qui font des cartons. C'est très petit merdeux ce que je dis, mais je vois les choses comme ça. On n'est plus dans les années 60, 70 ou 80. Aujourd'hui le monde du disque est dévoreur de talents et de personnalités. C'est pour ça que je continue mon train-train en traitant l'époque légèrement»
Le concert à Dijon  «Ce sera un concert très tenu, style rigoureux aux tonalités Rythme and Blues Blanc. Avec Bass Batterie Guitare, et je chanterai. Et surtout, c'est un concert pour ceux qui aiment vraiment la musique»
La Bourgogne, la Côte d'Or vous connaissez ? «Oui j'aime beaucoup votre région, mais je préfère l'Auvergne. Mon Auvergne. J'habite une ferme, et là, d'ou je vous téléphone, je vois des vaches, la campagne. C'est chez moi, c'est mon Auvergne»

   Norbert Banchet

Jean Louis Murat – Vendredi 9 Novembre – 20h - Théâtre des Feuillants – Dijon

Tarif: 30€ - Placement libre
Infos et Réservations : Points de vente habituels


2) Dans OUEST FRANCE DU 4/11, Nolwenn Leroy qui enchaîne les disques comme Jean-Louis parle d'IL FRANCESE.  Dommage qu'elle n'ait pas pris le risque de chanter du Bergheaud dans son disque "folk" avec du Annegard, Higelin, Ferré... et Duteil... Je me disais d'ailleurs l'autre jour, ça devait être la semaine dernière, vers 23h45-minuit, que Jean-Louis pourrait lui aussi commettre un petit plaisir coupable et paresseux de faire un album de reprises. Enfin, c'est juste pour dire qu'il a tout de même excellé dans cette exercice (Bourvil, Dassin, Ferré, I AM etc...), mais ça ne rapporte pas de droits d'auteurs...

 

3) Pause réseaux sociaux : je vois bien que vous avez du mal à lire un article entier sans que ça vous démange:

LES TWEETS EN PLUS en passant

     21 oct.   Quelle claque ce nouvel album de Jean-Louis Murat! Meilleur disque français depuis Christophe.

Retrouvez son avis plus complet dans un des articles du blog précédent (ça balance à Paris)

  En réponse à

Nous sommes bien d’accord. Immense disque.

23 janv.   très suivi

4) En partie grâce à l'archiviste en chef, Murattextes s'est mis à jour. On est content de voir que certains bienfaiteurs de la cause poursuivent encore et encore leur petit travail. Merci Alain.  Retrouvez donc la quasi intégralité des textes des chansons signées Bergheaud et celles qu'il a chantées, dont les fameux "inédits" diverses.

http://murattextes.chez.com/sommaire1.htm

Il ne va manquer à ce jour que les chansons de CLARA qui ont été livrées live notamment, mais j'ai ouï dire que c'était en cours!

Pour l'occasion, un texte de JL pour le copain Alain:

LE LIEN EN PLUS

Et oui, difficile de parler de DOLORES sur facebook, un blogueur en a fait l'expérience: On avait déjà peut-être partagé l'article, mais il y a eu une petite mise à jour... et ça nous permet de rappeler que la réédition vinyle est toujours en vente

https://globrocker.com/jean-louis-murat-dolores-1996/?utm_source=ReviveOldPost&utm_medium=social&utm_campaign=ReviveOldPost

Rédigé par Pierrot

Publié dans #il francese

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Patrice 10/11/2018 09:55

Salut,ce samedi,Libé dans son dossier Musique "Baudelaire du temps" évoque 5 chanteurs s'étant frotté à Charles,dont Bertrand Louis (Baudelaire 2018) et JLM (2007,Charles et Léo).
Ainsi qu'une interview d'Edith Fambuena à propos de la sortie du Bashung posthume.