Publié le 9 Février 2013


               J'ai passé une agréable soirée hier devant France 2, une fois oublié l'écran de twitter. Du live, et de la qualité avec Camille, Barbara Carlotti que j'espère voir mardi soir, Biolay, Raphaël, Rover... et Tal... euh, non pas TAL... Elle a du talent incontestablement, mais devrait travailler avec des auteurs...   et Dominique A... Oui, Dominique A qui gagne le prix de la Victoire de l'interprête de l'année!  C'est quand même quelque chose pour la famille... que je défends... au delà de son chiffre de ventes d'album remarquable... même si c'est ce qui explique que les professionnels ne pouvaient que voter pour lui : un succès commercial... dans un contexte marketing très rondement mené dans les règles actuels de l'art (qui nous menent à la mort du disque?)  : rappelez-vous les rééditions des albums, la ressortie du disque en édition limitée en ajoutant un titre ou deux...  

                Allez, c'est de bonne guerre... d'ailleurs, Murat fait de même... mais je me rends compte d'un petit sentiment au fond de moi:  en tant que défenseur labellisé de Murat, j'ai bien sûr un peu d'amertume et de jalousie... Murat méritait aussi ce succès pour Grand Lièvre...  Toboggan va-t-il permettre de remonter?  

             

                  Faut-il pour autant tomber dans le dénigrement de la posture ravie de Dominique A?  (Lui qui avait manifesté son trouble il y a 20 ans d'être présent  dans ce genre de cérémonie?).    Non... Que Murat refuse de participer à ce genre de cérémonies est une chose, mais "n'en dégoutez pas les autres"... surtout que sincérement, c'est quand même une belle soirée musicale, moderne et vivante... même si certaines scories des cérémonies passées sont encore à retirer : les présentateurs druckerisés... ET SURTOUT : Dominique A revendiquait cette recherche de succès et de reconnaissance...Sur son état d'esprit, lisez la petite interview venant de paraitre sur le figaro.fr.     Il est arrivé à cet objectif avec un album qui est certes plus accessible mais sans rien renier de son identité... Certes, Matthieu a écrit ici-même que Dominique A était en passe de devenir le gendre idéal*, mais en ces temps de mariage pour tous, voilà ce qui permet de le  qualifier de "moderne"... Et on peut s'attendre à un prochain album de Dominique A sans doute plus rugueux... Pas comme Biolay qui ne prend aucun risque avec Vengeance à la suite du succès de son précédent.

 

 
                   Je rappelle que vous étiez chers lecteurs les premiers à apprendre que Dominique A aurait la victoire de la musique, c'était fin novembre 2012... Matthieu l'indiquait dans son article sur la chanson française

                 * Matthieu écrivait aussi que son succès était basé sur deux chansons qui ont tourné en radio  et "qui racontent des histoires, pas des morceaux  difficiles". Voilà de quoi lancer le débat dans la zone commentaires.

 

                Enfin, soit, je n'étais pas décidé à vous parler des victoires... Ce qui m'a poussé à le faire, c'est un effet colatéral:  le nom de Murat est partout dans la presse ce matin (ça renforce le sentiment évoqué plus haut)... Non pas à cause de Camille et de sa jolie prestation (Murat travaillait avec elle dès Lilith), de Françoise Hardy (collaboration sur l'avant dernier album- )... mais d'une dépêche AFP... repris par La Montagne et tous ses satellites, le site d'Europe1, La Provence, libération.fr, le Point.fr, boursorama et le petit fanzine Lemonde.fr, l'express...   Voici la phrase:

 

"Dominique A, lui, a été sacré artiste masculin de l'année, couronnant 20 ans d'une carrière exigeante.

 

Comme Jean-Louis Murat ou Alain Bashung, il a toujours concilié dans sa démarche artistique une approche à l'anglo-saxonne centrée sur la musique, dont il a une connaissance pointue, et la culture du texte de la chanson française.

 

"Pendant vingt ans, j'ai pensé que j'étais un looser. On me récompense sur la durée, pour une carrière en marge. Je suis aimé par peu de gens pour le moment, mais ils me donnent beaucoup d'amour", a déclaré Dominique A dans les coulisses".

 

Et oui, merci l'AFP.. qui aurait pu aller jusqu'à souligner que Murat a été une influence primordiale pour Dominique A... On l'a très régulièrement évoqué ici puisque Dominique A en parle régulièrement (il est allé jusqu'à faire une petite imitation de Murat sur Inter... vous retrouverez ça si vous cherchez ici)... D'ailleurs, il cite "AMOURS DEBUTANTS" dans son top 10  des chansons que l'on devrait tous connaitre par coeur (Livre de Baptiste Vignol dont on reparlera encore).  Allez, les muratiens transis:  on finit par une phrase qu'elle est bonne... La victoire de Dominique A, c'est aussi la nôtre.

 http://www.leparisien.fr/images/2013/02/08/2551651_dominiqueaok.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #Actu-promo sept 2012 à...

Repost0

Publié le 7 Février 2013


Oui, une surprise car cette date se glisse dans la calendrier à une date surprenante : le 23 mars!  C'est à dire dans un mois et demi... et avant la sortie de l'album, soit le lendemain du concert inaugural à MARSEILLE.

 

L'information a été donnée sur le mur FB de la salle de spectacle LA MAISON DE LA MUSIQUE DE MEYLAN. Murat avait donné déjà un spectacle dans cette salle en 2005 je crois.

 

N'hésitez pas à partager l'information car il laisse peu de temps pour remplir la salle!

 

Le site de la salle (pas encore mis à jour avec l'information)

http://www.maison-musique.fr/

 

Mais l'information a été donnée au Dauphiné Libéré:  http://www.ledauphine.com/isere-sud/2013/02/07/meylan-jean-louis-murat-en-concert-le-23-mars

 

A noter que Murat préparera son spectacle dans la Région (résidence)...

 

PS : Si j'avais su, je n'aurais peut-être pas fait l'acquisition d'un billet pour MACON... Ce que j'ai fait hier..juste avant d'apprendre la nouvelle.  On va donc faire beaucoup de route cette semaine-là...

 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #Actu-promo sept 2012 à...

Repost0

Publié le 6 Février 2013



Encore des infos qui tombent sur le web-film de Laetitia Masson... et son interactivité...  Je suis assez curieux du résultat.

Boris Razon, directeur des Nouvelles Ecritures et du Transmedia chez France Télévisions, revient sur l’expérience “The End etc"  :
 
 
 
Ce monsieur  explique donc  la décision de repousser la diffusion, et nous  présente plus en détail l'interactivité du film... Si on pouvait sélectionner les séquences musicales, ça nous arrangerait?

Plus d'infos ici:
Les deux producteurs de Murat... qui parlent "technique et technologie" et  précisent que l'on pourra "écouter la musique"

 

 

Merci France 2 en tout cas, ce n'est pas TF1 qui aurait fait ça... mais vont-ils être jaloux? 

wiaz1.jpg

LE LIEN EN PLUS Qui n'en est pas un:
PIAS annonce que France Inter a mis en playlist "OVER AND OVER".

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #Actu-promo sept 2012 à...

Repost0

Publié le 4 Février 2013



 
 
Petite surprise ce soir... Après les multiples reports concernant la diffusion de "THE END, etc" (c'est bien le titre exact et non pas "the end" comme j'avais pris l'habitude de l'appeler),  je m'attendais à une diffusion en cataraman, katarina... euh, catimini... et je  découvre finalement une belle idée de promo autour du film sur le site de FRANCE INTER, partenaire du web-film (et de toutes les causes perdues?).  Il s'agit d'un blog éphémère tenu par Christine Siméone avec un sous-titre loin d'être prometteur  "le web cinéma est né!".
 

http://www.franceinter.fr/sites/default/files/imagecache/scald_image_max_size/2013/02/01/554251/images/THE-END-ETC-JLMURAT-01.jpg
                                                                          Jean-Louis Murat © Radio France - 2013


Deux pages pour l'instant : avec une interview de Murat (qui ne devait semble-t-il être diffusée que demain)  où on en apprend plus sur ce que nous autres pouvons attendre : c'est-à-dire deux chansons inédites (dont "l'envers du zébu"), et la Marseillaise, "l'idée"... et l'internationale. Je n'ai pas tout compris à l'introduction : y aura-t-il d'autres chansons anciennes?   Voila donc un peu de suspens... Quant à ceux comme moi qui attendaient un discours de Murat sur la politique un peu renouvelée à cette occasion, ils seront déçus... Quant aux fans de "la danse des canards", ils seront enchantés  :
 
"Qu'est ce qui vous a intéressé dans ce projet très politique de Laetitia Masson?
 
L'idée paradoxale de l'engagement. Je ne suis engagé dans rien d'idéologique ou politique. C'était intéressant.
 
Vous avez composé "L'envers du zébu". Racontez pourquoi, comment?
 
C'est une façon de voir l'endroit et l'envers du zébu dans un même regard. L'idéologie XIXeme ne tient plus au XXIe s.
 
Vous chantez l'Idée, une chanson ancienne, texte original. Pour quelle idée accepteriez-vous de mourir?
 
réponse banale : enfants et famille sont sacrés ce qui signifie que je peux me sacrifier pour eux.
La Marseillaise et L'Internationale sont des hymnes que tout le monde a en tête. D'après vous, votre voix,  le ton même, l'interprétation musicale, qu'est ce que cela change dans la perception que l'on se fait de ce genre de chanson, et sur le sens surtout?
 
Reprendre à ma façon ces hymnes était une demande de Laetitia Masson. Mon impression est que tout cela est terriblement passé et signifie très peu.
 
 De la Marseillaise ou de l'Internationale, de laquelle de ces chansons vous sentez vous le plus proche?
 
Je me sens plus proche de la danse des canards que de ces hymnes".
 

  Le reste de l'article:
 
 L'interview de Laetitia MASSON, un peu plus conséquente :
 
 


Il y a depuis 5 jours des extraits longue durée (outcast?) du film sur dailymotion:
et là:
ou encore, avec Aurore Clément:
 
 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #Actu-promo sept 2012 à...

Repost0

Publié le 2 Février 2013


           Après "en attendant Bergheaud", de Fred Signac,   je suis tombé sur  une nouvelle chanson parlant de Murat... Par hasard d'une recherche de  disques de Murat  (par acquis de conscience).
 
C'est sorti au mois d'octobre... et ce n'était pas arrivé jusqu'à moi... et apparemment, de peu de monde encore. 
 
Il s'agit d' "A la Jean-Louis Murat"  de DANY  DES RUES, musicien lorrain, disponible sur toutes les plateformes légales ou les principales du moins.  Son album s'appelle "Free hugs" et le bonhomme tourne régulièrement sur l'est de la France. Il fait même énormément de concerts...  puisqu'il se produit devant les files d'attente des grands concerts notamment sur Metz ou Nancy...mais aussi dans les rues, d'où le nom).  Il était en première partie de GiedRé en décembre à Floranges.... Tiens, Floranges, ça me dit quelque chose... Ah, oui, mais je croyais qu'on y jouait que du rock métal ou mital.
 
L'homme de son vrai nom Daniel HESSE a "liké" "Jean-Louis Murat" sur FB, même si ses influences premières sont Renaud, Brassens, Téléphone, la chanson réaliste...mais aussi les Stones.   L'article d'agoravox  en lien là (LISEZ LE) présente bien le personnage qui est "intermittent du spectacle"... Mais le pont commun avec Murat... c'est sa productivité... Dans la vidéo ci-dessous, il dit sortir deux albums par an!  Balayé le Murat! Sur deezer, on  compte même 3 disques pour 2012.
 



    Interrogé via FB sur l'origine de sa chanson, il ne voulait pas en dire beaucoup pour laisser à chacun interpréter la chanson, mais il m'a quand même indiqué ceci:
"j'ai cherché dans l'écriture à être dans ce que je perçois de la démarche de JLM, celle que j'aime autant que celle qui m'énerve, chez lui comme chez Bob Dylan par exemple. il donne parfois l'impression de ne pas savoir où il va dans son écriture et nous envoie cette impression vertigineuse, du coup", d'où la jolie expression "le coq à l'âme".  J'aime bien aussi "à la jean-louis Murat, j'habite près de chez moi"... ce qui est plutôt vrai.
     La référence aux Free Hugs (calin gratuit)   est un clin d'oeil au titre de l'album "plus qu'une perception de JLM".   D'ailleurs, de Murat, il a surtout écouté "Moscou" et "a bird on a poire", et "survolé deux ou trois autres albums".   Des muratiens le connaissent peut-être car il a joué devant la file d'attente lors du concert à ARLON. 
      Dernière question de ma part sur sa productivité :

"un disque tous les 8 mois ces derniers temps, oui, je crois aborder les choses comme Prince ou JLM"... sauf qu'en vente directe, le prix d'achat des albums de Dany est libre, chacun donne ce qu'il veut...  J'ai envie de terminer en exprimant mon plus grand  respect pour Dany et sa démarche... à l'heure où les "j'ai un job à côté" (pour reprendre une expression de Murat)  sont de plus en plus nombreux dans le monde de la musique.      

Pour le soutenir: 0.99 euros pour le titre:

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #Actu-promo sept 2012 à...

Repost0

Publié le 1 Février 2013


C'est pour tout-à-fait autre chose que je jettais un oeil sur le site du tourneur de Murat... et que vois-je?  DES NOUVELLES DATES... qui n'étaient pas encore tombés dans mes alertes...

 

VOILA DONC L'ENSEMBLE DES DATES ANNONCEES: les nouvelles dates en rouge...

 

 

 

  • 27 mars 2013 [Jean-Louis Murat]
    La Cave a Musique - Macon (71)        Il y avait fait deux dates en 2010.

 

 

 

  • 4 avril 2013 [Jean-Louis Murat]
    File 7 - Magny Le Hongre (77)        Il a déjà joué à Magny me semble-t-il: oui, en 2007   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • 17 mai 2013 [Jean-Louis Murat]
    Le Silex - Auxerre                               UNE PREMIERE  à AUXERRE...    

 

ET UNE PREMIERE DATE POUR l'AUTOMNE (merci JL R)

 

le vendredi 25/10/2013 à 20h30

  à Strasbourg, la LAITERIE.

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #Actu-promo sept 2012 à...

Repost0

Publié le 1 Février 2013

 

Le disquaire day institution outre-manche s'installe en France depuis 2 ans.  Une occasion de promouvoir l'achat de disques physiques chez les disquaires indépendants. On en avait parlé l'année dernière pour une vidéo de Frank Loriou évoquant la pochette de MUSTANGO... Cette année, on aura quelque chose de plus à se mettre sous la dent apparemment : En effet, les organisateurs ont annoncé le nom de Jean-Louis  Murat comme faisant partie des artistes participant: y aura-t-il une édition vinyl spéciale, un disque avec des inédits?   ou simplement un packaging spécial, un show case? 

 

J'ai trouvé l'information dans un article concernant le bilan de l'édition 2012 qui a eu lieu au MIDEM.

Il y est indiqué : Pour la France, 176 magasins (169 disquaires et 7 boutiques vidéo) ont pris part à

 l’événement dans 79 villes en 2012, alors qu’ils n’étaient qu’un peu plus d’une centaine dans 63 villes en 2011. Le chiffre d’affaire généré a doublé en un an, passant de 300 à 600 000 euros.

Le Disquaire day 2013 aura lieu le SAMEDI 20 AVRIL.
Et si une édition limitée est produite, il faudra se lever de bonne heure pour aller tôt en ville à la recherche de la galette.... et sans garantie... puisque certains disques sont éditées à peu d'exemplaires uniquement pour ce jour-là.



http://www.chartsinfrance.net/style/breves/6/photo_1333617523.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #Actu-promo sept 2012 à...

Repost0

Publié le 30 Janvier 2013

Membre du forum TOUTES CHOSES autour de Manset, j'y ai découvert aujourd'hui une vidéo qu'a postée un des anciens du forum, et vu que c'est un document qui ne circulait pas encore, je décide de vous en faire part :   Manset invité dans le DISCORAMA, en 1973, pour une discussion autour de "la Mort d'ORION".

Sa voix n'a pas bougée, et ses propos pas tellement non plus...

La reprise par Murat d' ENTREZ DANS LE REVE:


Et celle de Nicola Sirkis (qui a retwitté G. MEDIONI pour annoncer "over and over" à ses followers) 
L'original:
 
 
Et on termine par ce petit bijou mise en ligne il y a quelques mois:
 


Je rappelle que Gérard MANSET devrait avoir bientôt sortir un nouveau disque chez East West France (warner), même si on n'a plus de nouvelle depuis la signature du contrat en juin 2012.
 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #divers- liens-autres

Repost0

Publié le 30 Janvier 2013

   
    EDIT: Texte officiel mis en ligne le 5/02.
mur

 

 

Over and over

 

 

 

Over and over

 

 

 

Comme après un mariage

 

 

 

N’aurais-tu plus le courage

 

 

 

Qui sauver de ce naufrage

 

 

 

Quand la dernière chose au monde

 

 

 

N’a plus rien de Dieu

 

 

 

 

 

 

 

Over and over

 

 

 

Contredire serait vouloir

 

 

 

L’infini n’est jamais là

 

 

 

Et ton grand Dieu ce bêta

 

 

 

Perdu en instants mousseux

 

 

 

N’a plus rien de Dieu

 

 

 

 

 

 

 

Tout incite à jaser

 

 

 

Pour presque rien

 

 

 

Nous jette un manteau sur les yeux

 

 

 

À des années-lumière

 

 

 

En manteau vert

 

 

 

Je ne vois pas ton amoureux



 

 

Over and over

 

 

 

Assis sur les bords de Loire

 

 

 

Où je relis notre histoire

 

 

 

Dans ce vieil abstrait cruel

 

 

 

La façon dont je me démène

 

 

 

N’a plus rien de Dieu

 

 

 

 

 

 

 

Over and over

 

 

 

Le ciel est insaisissable

 

 

 

C’est l’infini d’un visage

 

 

 

Notre pauvre âme insensée

 

 

 

À sa peur d’être écrasée

 

 

 

N’a plus rien de Dieu

 

 

 

 

 

Ref.

 

 

 

 

 

Over and over

 

 

 

Sur le siège du cocher

 

 

 

Près de la terre à planer

 

 

 

Hurlant au manteau d’amour

 

 

 

Comme le chien dangereux

 

 

 

N’a plus rien de dieu

 

 

 

 

 

 

 

Over and over

 

 

 

À l’impatience éternelle

 

 

 

Me voilà l’homme poubelle

 

 

 

La douleur qui m’ensorcelle

 

 

 

N’a plus rien de dieu

 

 

 

 

 

 

 

Ref.

Jean -Louis  Bergheaud, édition Scarlett

DISPONIBLE A L'ACHAT : https://itunes.apple.com/fr/album/over-and-over-single/id596992479
(et merde à ceux qui lisent ces lignes parce qu'ils ont tappé sur google : toboggan rapidshare, etc... Ils sont déjà nombreux à le faire depuis quelques jours...)


Mon commentaire:
Murat utilise encore, et abuse un peu, du mot  "Dieu" (2e strophe), même si je pense qu'il utilise aussi ce terme pour évoquer autre chose que le Big Boss... plutôt une "force de vie première" peut-être, l'amour exclusif (qu'il oppose dans la deuxième strophe justement à "ton Dieu")... Il répète aussi sur deux vers du refrain "manteau" (puis encore une autre fois dans une strophe suivante),  ce qui peut être jugé un peu maladroit, mais vu l'"actif" relié à ce nom,  et son capital sympathie, même s'il n'est pas relié à la pluie, cela peut passer. Pas fana des "over and over" également., mais j'aime, malgré ces réserves, quelques belles trouvailles: éternelle rimant avec homme poubelle, Dans ce vieil abstrait cruel, la façon dont je démène" et la petite rupture de rythme dans le chant que ce vers entraine,   et "aplanée" (vieux français qui pourrait dire "caressée").  

 

Cela en fait une belle chanson muratienne, avec les thématiques de l'amour, et du divin et de l'infini (il évoque l'abstrait mais ne manque pas de situer le personnage devant la Loire, la terre)...   Pour le reste, on peut imaginer chacun son histoire: leur relation est-elle finie? Qui est cet amoureux: un amant?   Enfin, soit, on peut laisser son esprit vagabonder au rythme down tempo de la musique...

 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #Actu-promo sept 2012 à...

Repost0

Publié le 28 Janvier 2013

A l'occasion de la dernière actualité, je lançais en guise de boutade finale à un message à Jeanne Cherhal... "PS...non pas PS mais NB!! : On attend une petite reprise de Murat pour son anniversaire!! C'est le 28!"... En effet, elle prend une bonne habitude de nous faire partager  quelques reprises enregistrées chez elle (dernièrement, pour F. HARDY ou le jour où l'on a eu des bonnes nouvelles de Bowie), et voilà ce que je découvre ce soir:  


 
 
Elle a choisi le titre qu'elle a classé dans ses 10 "chansons que l'on devrait connaitre par coeur" (livre de B. Vignol). Elle nous en a parlé dans l'Inter-ViOUS ET MURAT : "c'est une chanson parfaite pour moi qui me plonge dans une douceur et une délectable tristesse chaque fois qu'on l'écoute". Dans l'entretien, elle nous disait aussi qu'elle n'avait jamais réussi à le reprendre...  Voilà qui est fait et c'est magnifique.
Retrouvez Jeanne Cherhal dans "the second woman" (notamment au tout début a capella seule en scène... après on peut tout faire, même reprendre Murat... :
Merci Jeanne! Merci pour lui...mais surtout pour nous.

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #Actu-promo sept 2012 à...

Repost0