Publié le 20 Septembre 2018

 

Le plus beau titre du disque "Il francese" est en écoute: "Je me souviens", Murat se voit ou se rappelle?, de Murat, le Maréchal.  D'autres pistes nous y mènent dans le disque... et nous ramènent au disque de 1982 :

Murat
c'est le héros d'un cinéma
où la caissière se bat
personne n'entrera
Murat
c'est l'âme d'un cinéma
mais sur son cheval de bois
un seul soldat le croit  

 

enroule, enroule-toi d'en bas
enroule-toi autour de moi
d'Ameyrigot je veux
la griffe entre tes yeux
vadrouille, entre les rythmes
vadrouille
entre les vitrines
brillent les bouilles
vadrouille
entre les vitrines
brillent les bouilles
c'est un royaume qui brille
les bouilles
ces rouilles de ce musicien

 

Murat...

 

 

Amerigot,  autre héros, celui de son enfance, "Amerigot, c'est moi" disait-il à la RTBF en 1988... Bergheaud/Murat a cherché à se perdre de vue, du coté de l'Italie...  Murat cherche, Murat a-t-il trouvé? Réponse (partielle)   le 28/09!

PS : On a confirmation que Murat jouera en trio sur la tournée! Pas de Denis sur scène pour retranscrire l'ambiance du disque, à moins que Murat fasse appel à des ordinateurs... ce qui serait surprenant.

PS: ATTENTION LA PROMO COMMENCE BIENTOT EN RADIO!

 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #il francese

Publié le 15 Septembre 2018

​​​devant la coopé

C'est en lisant un petit commentaire de inénarrable suissesse Barbara (après avoir pris connaissance de la tristesse de Mme Bergheaud sur un réseau social), que je me suis rappelé qu'on avait eu connaissance des bonnes relations entre Murat et Rachid Taha : c’était au Paleo en 2007, où ils ont (petit-)déjeuné ensemble, ce dernier était déchaîné et mettait l’ambiance sur la terrasse. 

Peut-être s'étaient-ils déjà croisés sur Lyon au début des années 80? Vécu quelques nuits avec Alain Bashung? Ils partageaient le même goût pour John Ford et Tarkovski.

 Marie Audigier était un point de liaison. Voici ce qu'elle a posté :

Rachid taha est parti ...Crise cardiaque dans son sommeil. Il avait trop donné trop aimé trop tout .  Ma première grosse ITW en tant qu artiste il y’a longtemps: RTL j étais terrorisée
Rachid a été un amour m a réconfortée encouragée. Puis je l ai retrouvé chez naïve il y a trois ans quand je suis arrivée comme DG. Quel immense artiste! On t aime rachid
Mais tu vas tellement nous manquer. Fais nous le couscous !

 
L'occasion une nouvelle fois (mais ça fait longtemps que je ne l'ai pas fait) de regretter que l'album "africain" de Murat n'ait jamais vu le jour, que ce soit du côté de l’Égypte, de l'Afrique noire chère à Marie ou du Maghreb...
 
Un autre lien avec Murat:  un concert avec Bako Mikaelian : https://www.youtube.com/watch?v=ro7LXwtpYZE&feature=share  (Si vous trouvez d'autres relations avec Murat, n'hésitez pas à nous les partager!). 

En tout cas, les commentaires de ceux qui l'ont connus sont nombreux et très touchants (Burger, Eno...). J'ai sélectionné celui de F. DORDOR:

"Ma dernière photo de lui. C’était à Bath dans le studio de Peter Gabriel pour l’enregistrement de son ultime album Zoom. Une partie de ma vie vient de disparaître. De ma première rencontre à Lyon avec Carte de Séjour début 80 où il m’avait fait découvrir Oum Kalsoum , la chanteuse de génie derrière le mythe , et aussi la chorba dans un bouiboui de La Croix Rousse, au voyage avec Kertekian à Beyrouth au moment de Ya Raya où il fut accueilli comme le Roi qu’il était. Et tant d’...autres souvenirs... Rachid l’unique, Rachid l’étoile insolente, Rachid l’arabe du futur. Je crains qu’il ne soit honoré comme il se doit, comme l’immense artiste qu’il était, qu’outre manche par des fans aussi illustres que Brian Eno, Robert Plant ou Mick Jones de Clash qui ont su reconnaître en lui le défricheur, le transgressif, le passeur de cultures, celui dont chaque geste, chaque parole, chaque note, avait un sens et une portée politique. Mais n’oubliant jamais de donner à tout ça un air de fête. Et je mets quiconque au défi de trouver un mauvais album dans sa discographie, ou un moment faible. Sauf qu’après le succès de Ya Raya et l’anecdotique 1,2,3 Soleil avec Faudel et Khaled il y a eu le 11 Septembre et plus question de passer de chansons en arabe sur les ondes. Son adaptation de Now or Never aurait du faire un carton dans un pays qui ne soit pas peuplé de sourds et de racistes. Dommage collatéral ou pas, la France est passée à côté d’un talent hors norme même si lui même n’est pas exempt de reproches. N’empêche ça va faire vide sans lui, pas seulement pour la zique, pour les discussions sur le cinéma, la littérature où il me prenait toujours à contre pied ( l’adulation qu’il vouait à Jean Genet , à Tarkovski et à...John Wayne!!! ) pour la finesse de ses analyses, la curiosité jamais éteinte, la vigilance politique. J’aimais beaucoup la lueur qui s’égaillait alors dans ses yeux , comme une espièglerie qui lui restait de l’enfance. Au fond, c’était un personnage à la Truffaud , un Antoine Doinel beur, qui a fait les 400 coups, et en a bu 400 000. En vieillissant on est chaque jour un peu plus seul. Mais ce soir, c’est beaucoup plus".

J'ai apprécié aussi celui de PADOVANI, qui lui ose parler des problèmes de Rachid, parce que j'imagine qu'ils ont été nombreux à essayer de l'aider (même s'il disait "on ne fait jamais assez d'excès") :

J'écrivais ça en 2006. dans mon livre Secret Policeman.
"En France, j’adore Rachid Taha. Pour moi, c’est peut-être le seul rocker français. Évidemment, quand je dis rocker, je parle de ceux qui vivent dans le monde que j’ai exposé plus haut. Rachid en fait partie. Et je sais que les journalistes de rock en France se demandent encore s’ils peuvent et doivent faire des interviews avec lui ! Le genre de mecs qui s’intéressent à Rachid Taha, c’est plutôt Mick Jones des Clash ou même Robert Plant et Brian Eno… mais pas les Français ! L’autre jour, avant son concert au Bataclan, il a
donné une interview au Monde. Bien sûr, le journaliste lui a posé une question stupide :
— Chanteriez-vous avec un chanteur juif ? Il y a qu’en France qu’on peut poser cette question.
Et elle était tellement bête qu’elle méritait une réponse intelligente, une réponse que seul un mec comme Rachid pouvait donner :
— Bien sûr, mais je choisis mon chanteur juif, je prends Lou Reed ou Iggy Pop !
Qu’est-ce qu’il espérait ce scribouillard du Monde ? Rika Zaraï ?"

Il est des journées difficiles. Quand on perd un frère, comme Rachid pouvait l être pour moi. J avoue que je suis encore sonné par la nouvelle.
Bien sur que Rachid avait décidé de bruler la corde par les 2 bouts. Bien sur qu il n avait besoin de personne pour le faire et se laisser entrainer. Et la tristesse est aussi là. De savoir que cet amour de frère avait cette faiblesse en lui, un mal qui creusait en lui une force qu il n avait pas.. La tristesse de ne pas avoir pu être chaque seconde avec lui quand ça allait trop loin... Et quand bien même... Je préfère me rappeler que Rachid était avant tout quelqu un de profondément humain, comme peu peuvent l être, qui a aimé les gens plus que les gens ne l ont jamais aimé et compris, ou voulu le comprendre, et de supérieurement intelligent. Un très grand. Irremplaçable. Et la tristesse de se dire que aujourd hui on parlera enfin de lui parce qu il n est plus. Toute sa vie, en France, il aura porté sa croix tout seul, lui l arabe, et il aurait tellement aimé qu on lui dise tout le bien qu on pensait de lui quand il était encore là, que les medias et surtout les medias rock en France admettent son importance dans la musique qui nous passionne, son influence, son impact, son originalité, sa classe et l importance de son message!! Et que sans lui, le rock en France serait orphelin. Et je pèse mes mots. Les medias étrangers, et surtout les anglais, eux l ont toujours compris. En France, il devait en faire 10 fois plus que tout le monde, vraiment comme un étranger. Et ça ne suffisait pas. Et pourtant on parle de musique... argh...
Bref, y a du boulot. A ce demander si même la musique perd de son pouvoir unificateur et fraternel dans ce pays qui nous abrite. C est une vraie question.
En tous cas, j espère que Rachid, en ayant décidé de partir et de faire parler de lui comme jamais on aura parlé de lui, nous a fait un dernier cadeau, celui de se reposer cette vraie question.

 

Un dernier témoignage, celui de Gérard Bar-David, celui qui a connu Murat dès le début des années 80 en Haute-Savoie et qui a écrit le texte promo du EP Murat: Il a aussi connu Taha dès ses débuts:  à lire sur son blog

Tout le monde parle des collaborations avec Eno, de M. Jones, mais on oublie   Michel Zacha, réalisateur justement du EP Murat,qui  a réalisé la même année le disque EP de Carte de Séjour avec le titre "Zoubida". (J'ai essayé de joindre Michel pour un mot, il me répondra peut-être -il m'a donné de ses nouvelles il y a peu: il coule une retraite heureuse-).

Alain Maneval était lui aussi bien triste:

J'allais peut-être le voir aux abattoirs à Bourgoin qui l'avait programmé cet automne.

LA MORTE EN PLUS En passant

- Murat   « Le premier concert de Bob MARLEY à Paris, c’était incroyable, je me souviens de Marvin GAYE, James BROWN, je me souviens de Bob SEGER dont je n’avais jamais entendu parler, c’était un concert sensationnel. Je me souviens d’Aretha FRANKLIN seule au piano

 

- A propos du "Parfum d'acacias": texte promo

Parce que le premier album du Velvet Underground a été enregistré en 24 heures et qu'Aretha Franklin passait rarement plus de deux jours en studio. Pas besoin de plus quand les morceaux sont en place, et libre à eux d'évoluer ensuite sur scène ou à l'occasion d'une autre captation.

 

LA CHRONIQUE EN PLUS

Rolling Stones a aimé le disque de Chloé Mons et surtout le duo avec Murat

https://www.rollingstone.fr/chloe-mons-hotel-univers/

Allez, courage, plus que 13 jours avant la sortie d'El Francese! Puisque je vous dis tout, je vous avoue  que je l'écoute déjà... mais je n'en dis pas plus.

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #divers- liens-autres

Publié le 6 Septembre 2018

Alors que le premier "fan" à écouter le disque a laissé un commentaire plutôt très bon, la presse elle aussi attise notre impatience... 

Dans les Inrocks cette semaine, dans l'édito, on nous parle d'un disque remarquable:

 

La presse a-tease l'impatience : inrocks et Télérama, et et concert dans le 13!

Et dans Télérama, Hugo nous dit dans sa sélection de la rentrée:

Jean-Louis Murat

Le toujours prolifique Auvergnat nous ayant parfois semé, les retrouvailles n’en sont que plus réjouissantes. Il avait troqué l’an passé son rock boisé pour un déroutant périple électronique. Sur son nouvel album, il ne s’agit pas de repli stratégique, juste de la rencontre équilibrée et inspirée de son style traditionnel avec une saine ouverture sur le présent.

Il Francese, Pias, le 28 septembre.

Sera-ce lui qui tel Horace nous fera une chronique sur cette "aurea mediocritas", ce juste milieu? (Suite aux derniers article, j'essaye de monter un peu le niveau en parfait latiniste que je n'ai jamais été, sauf au moment de morituri) OU bien sera-ce la Valérie? qui nous dira aussi qu'elle ne comprend pas tout aux textes? Le suspens est terrible!

LE CONCERT EN PLUS

 

A Chateaurenard, Murat ne posera pas de.... lapin aux avignonnais et marseillais:

https://www.concertlive.fr/concerts/jean-louis-murat-1iere-partie-a-chateaurenard

Concert le 24/11, salle de l'étoile.

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #il francese

Publié le 4 Septembre 2018

1)  Frank Loriou se joue des "en joue" pour un Murat armuré d'un tenue non-pas Murat-Empire, mais Fanfan en pire, Murat-La Narcisse armé  ne manquant pas de chien, duel au sommet de du col de Diane en collant noir         VERSUS       Murat-zen artillé d'un six1000-coups, outil pouvant propulser au ciel n'importe quel ci-devant... si elle était branchée...

 

"En joue!" et Murat  joue à Tours

On avait déjà aperçu quelques photos de la série... notamment celle-ci:

  notre chat botté -et non Riquet (malgré la houppe)-  ne voit-tu rien venir?  Un album qui on l'espère va nous conter des merveilles?      

 

Ce n'est bien-sûr pas la première fois que Murat prend l'habit et pas seulement "par mégarde"...  On évoquait cette session photo avec Philippe Barbot dans son inter-ViOUS ET MURAT

 

Voici également un autre visuel de l'artwork d'IL FRANCESE:

 

 

Voici également un autre visuel de l'artwork d'IL FRANCESE que Frank Loriou a partagé:

"En joue!" et Murat  joue à Tours

2)  Nouvelle date à SAINT-AVERTIN près de TOURS. ET ça va être chaud car un homme à Avertin en vaut deux... et monte vite dans les tours... euh... mais pourquoi je me laisse publier des trucs pareils?? 

 

A "le nouvel atrium", le 8 novembre!   https://www.ticketmaster.fr/fr/manifestation/jean-louis-murat-billet/idmanif/442547

Bonne nouvelle, je ne m'attendais plus à des nouvelles dates cet automne!

 

 

 

LE LIEN EN PLUS MOYENÂGEUX

Objet du 19e siècle, Antoinette en pendentif pour 150 euros

http://www.inumis.com/autre/des-houlieres-antoinette-medaillon-en-porcelaine-de-wedgwood-a1006404.html

 

LEs LIENs EN SUS SUR LE CLIP

On en parle, on en parle... un peu:

 http://musikplease.com/jean-louis-murat-hold-up-clip-99440/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+musikplease+%28Musik+Please+%21%29

http://www.soul-kitchen.fr/85919-video-jean-louis-murat-hold-up-avec-morgane-imbeaud

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #il francese

Publié le 2 Septembre 2018

Un but, Imbeaud et imbu: les trois points de cet article

 

1) Plutôt qu'un but, c'est un essai transformé, un "hold up"? Non, c'est mérité: Le clip a  un peu de retombées médiatiques, même si c'est le même texte promo qui est repris:

Par exemple, sur les inrocks; "Vidéo : Jean-Louis Murat s'érige contre l'ordre moral dans le clip d'“Hold up”

"Le premier extrait de l'album "Il Francese", de Jean-Louis Murat, qui sortira le 28 septembre sur Le Label - PIAS, a désormais son clip. Il s'agit d'Hold up, un titre aux accents électroniques, auxquels l’auteur-compositeur-interprète ne nous avait pas habitués. Morgane Imbeaud (qui assurait les voix féminines de Cocoon), est également présente sur le single. Le clip, aussi épique que le morceau, a été réalisé par Yannick Demaison et Alexis Magand. On y voit des icônes glamour du cinéma des années 60 fuir un cordon de CRS, sous les grenades lacrymogènes. Une évocation grandiose de l'ordre moral qui empiète parfois sur les relations de séduction."

 

Pour parler des bricoles, du côté de la Normandie, on n'oublie pas Murat dans les grands noms de la chanson qui seront en tournée. Quel honneur pour lui d'être aux côtés de Maitre Gims, Louane,Calogero et Obispo. (Site ACTU concernant Le Havre et aussi coup de coeur dans la programmation du BBC à Herouville, même s'il est cité en dernier après The Limananas, Guizmo... et même un certain Therapi Taxi... :Bon, ils disent que J'ai fréquenté la beauté a été un succès public... C'est vrai qu'on en a beaucoup parlé ici et que c'est passé sur Inter.

Le prolifique Jean-Louis Murat. Avec des titres comme J’ai fréquenté la beauté, Si je devais manquer de toi ou encore Au Mont Sans-Souci, l’Auvergnat a su se faire aimer aussi bien du grand public que de la critique. La singularité de sa voix et la subtilité de ses textes font de lui aujourd’hui l’un des artistes préférés de Français.

Curieusement, la CROIX ne reprend pas le laïus sur "l'ordre mural" mais cite quand même "Il francese" dans ses coups de coeurs de la rentrée (après l'ex-Christine and the queens, Added, Roussel... mais avant Dominique A. Il en faut peu pour nous faire plaisir).

"Jean-Louis Murat signe Il Francese (Le Label Pias, le 28 septembre) apportant son groove inclassable à des mélodies aventureuses et touchantes". Mélodies aventureuses?

Ce même article commence par deux grands anciens, et là, on s'incline: Paulo de Manchester, dont le dernier album est semble-t-il bon (aucun attaché de presse ne m'a contacté pour le soutenir et laissez moi m'en étonner)... et Paulo de Simon and Garfunkel... et ça me permet de faire une transition vers le point deux.

2)  Nouvel album de Simon donc le 7/09, avec une  tournée, promis juré, c'est la dernière... et c'est peut-être ce qui a donné l'idée à Fabrice  Nataf, producteur connu, de faire un "cover-band" pour se coller à cette actualité:

Et qui c'est qui se colle au son du silence?  Et bien, MORGANE IMBEAUD, dans un énième projet!, associé à un certain Elias Dris, un folkeux parisien très androgyne.  

 

Ceci a été mis en boite par l'ingé son Jacques Ehrhart, notamment vu du côté de Manset et de Salvadore.

 

3)  Un but, Imbeaud, et un imbu, pas trop beau.... car allez, je faisais un petit footing l'autre soir, et mon mp3 m'a donné à écouter à "L'examen de minuit" en live. ET je me suis dit : "ah, ça serait un titre que Murat pourrait quand même nous refaire... et je me suis dis: et si je lançais un petit sondage pour savoir quels titres  vous souhaiteriez que Murat nous joue à partir du mois d'octobre. Sait-on jamais? ... non, non... je n'imagine pas du tout qu'on puisse avoir une influence... mais bon, fésons-nous plésir... au moins en rêve. Et puis, Murat aurait quand même bien besoin de nous pour faire sa set-liste, que j'ai jugé parfois paresseuse (même s'il n'y a pas beaucoup de places à des surprises quand à chaque fois le dernier album est dans son quasi intégralité repris, et  que le choix est plutôt de jouer des inédits (c'est bien aussi!!). Mais pitié, pas de "si je devais manquer de toi" et de "foule romaine"! 

Allez, je commence: en sachant que Fred nous revient,  avec "l'examen de minuit",  j'opte pour un "Gel et rosée" et... "muira", que je n'ai pas trouvé disponible sur le net. Bon, "les jours du jaguar", c'est bien sûr hors concours( mais je découvre qu'il en existe pas non plus de version live dans les tubes)... Si vous êtes 15 à répondre au sondage, je mets ça en ligne....

 

 

 

 

... PS: je suis fatigué, je ne me relis pas...

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #il francese

Publié le 30 Août 2018

 

Allez, on respecte le plan com et l'exclu réservée à Télérama et on file voir le clip sur leur site :

http://www.telerama.fr/musique/exclu-regardez-le-nouveau-clip-de-jean-louis-murat,n5782912.php

Un joli petit clip, amusant... avec une seule idée par contre, peut-être un peu trop signifiante à mon goût, comme l'était la fin d'"il faut vendre les prés".  On espère néanmoins que ce sera un Triumph... et pas "une audi verte" qui va disparaitre dès 10h06 place gaillard.

"Jean-Louis Murat avait, l’an dernier, troqué son univers rock boisé pour des sonorités électroniques. Un peu trop ? Cette fois, pour son nouvel album, “Il Francese”, l’Auvergnat concilie les deux, associant sa prose ouvragée et son instinct mélodique traditionnel à son urgent désir de modernité. En attendant sa sortie, le 28 septembre, voici le clip d’un premier extrait, “Hold Up”.

Le nouveau clip de Jean-Louis Murat, Hold up, contient son lot de mystères. On ne l’y verra pas. On en verra d’autres : Marilyn Monroe, James Dean, Marlon Brando, Sophia Loren. Quoique... On ne les verra pas vraiment non plus. Ce qui apparait à l’écran, c’est leur image endossée et incarnée par des comédiens d’aujourd’hui. Une évocation, plus qu’une reproduction. La suggestion est suffisemment juste pour qu’on les reconnaisse. Bienvenue dans une galerie de stars — ou du moins l’image fantasmée qu’on s’en fait.

L’Auvergnat ne nous avait pas habitués à cela ! Mais qu'on se rassure : ce qui s’annonçait, au début du clip, comme une brillante petite réunion de vedettes va virer au cauchemar. Nos icônes glamour du cinéma sixties sont soudain pourchassées par une horde de CRS... Ses Bonnie & Clyde de 2018 s’en sortiront-ils ? Et que veut nous dire Murat ? Qu’une nouvelle police des moeurs tente de régenter les codes de la séduction ? Pendant ce temps, sa voix douce interpelle une femme (Morgane Imbeaud, Cocoon), dans un dialogue de désir, de crainte et d’incompréhension…"  Télérama.Fr   30/08

LE LIEN EN PLUS
 
Elysian Fields eux aussi en approche, nouveau clip un peu plus bricolé que celui de Murat:
Nouvel album PINK AIR
04/10/18FEYZIN (69) - L'Epicerie Moderne
05/10/18ANNECY (74) - Le Brise-Glace
06/10/18ARTIGUES-PRÈS-BORDEAUX (33) – Le Cuvier de Feydeau
08/10/18 • LIMOGES (87) – Le Phare
10/10/18 • MONTPELLIER (34) – Le Rockstore
11/10/18 • ROMANS (38) – La Cordonnerie
12/10/18 • BAGNOLS SUR CEZE (30) – La Moba
13/10/18 • TULLE (19) – Des lendemains qui chantent
26/10/18 • MULHOUSE (68) – Le Noumatrouff
29/10/18 • BRUXELLES (Be) - Les Botaniques
01/11/18 • PARIS (75) – La Maroquinerie

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #il francese

Publié le 28 Août 2018

Allez, en attendant le clip de HOLP UP dans deux jours, on continue la soirée Godiveaux/diapo/pépito...   En Bretagne nord, avant la halte obligatoire en Normandie... Vous êtes sûr qu'il y avait une canicule en France? non? vraiment?

------

Dans la baie de Morlaix:

Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)

Maison de Morlaix: fantastique, et cairn de Barnenez

Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)

Un petit peu de sentier, entre brume et ciel bleu:

Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)

CAP FREHEL et le fort La latte:

Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)

Baie de la Fresnaye:

Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)

Passage à St-Malo, Daho me prend en photo,

Clichés 46 : Bretagne (part 2)

Et fin du tour de Bretagne au Mont-Saint-MICHEL... début de matinée dans la baie, sous une pluie parfois battante... Expérience client parfaite (le soir, dans mon lit, je sens mes pieds essayer de se sortir de la boue...).

J'arrive quand même à faire quelques photos à la fin de la randonnée.

Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)

Fata morgana?

Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)

Après s'être réchauffé, le soleil est revenu... La fin d'après midi est magnifique, et nous assistons à l'arrivée de l'océan dans la baie...

Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)

 

Ombre de l'abbaye en 4 effets (j'ai galéré pour télécharger le Noir et blanc étant limité à 8 pixels).

Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)

Reflet sur toiles:

Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)
Clichés 46 : Bretagne (part 2)

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #montagne - rando et photos

Publié le 27 Août 2018

Je vous l'avais annoncé d'abord par allusion  (j'étais dans la confidence par une indiscrétion), puis clairement... et voilà enfin en écoute ce nouveau duo pour Murat, avec Chloé Mons, quelques jours avant la sortie du nouvel album de la dame "HÔTEL DE L'UNIVERS". Après Rose, Murat prête une nouvelle fois, sa voix à une composition extérieure, un autre univers... cette fois, un peu moins taillé pour le grand public.

 

 

Chloé Mons parviendra-t-elle à évacuer tout-à-fait l'image de "Femme de..." avec ce disque? Murat peut y contribuer, comme le soutien de Yan Péchin.  L'avoir vu en première partie de son mari reste pour moi un souvenir douloureux, non pas pour la musique (je n'ai pas pu vraiment y prêter attention), mais par l'attitude totalement hallucinante du public la huant, et criant... C'était extrêmement désagréable. On sait maintenant que Chloé a élaboré sa propre voie, son univers et  une vraie carrière (parfois actrice). On souhaite un bon taux de remplissage à son "hôtel de l'univers". Je ne peux rien dire de plus pour l'instant sur le duo, je n'arrive plus à l'écouter suite à des problèmes techniques. Je vous laisse me dire ce que vous en pensez...

 

2) Eryk E. vous propose de l'aider à financer la sortie de son nouveau disque: Alaska.   Cette fois, pas de textes de Murat me semble-t-il, mais il est indiqué que Murat a apporté son regard bienveillant. Ont collaboré à ce disque sensiblement l'équipe qui accompagnait Eryk E. sur scène, mais aussi Josselin Hazard (la seule personne avec laquelle notre Matthieu pouvait peut-être se dire ami?)...et M. QUINET des DELANO ORCHESTRA. On retrouve Gaëlle Cotte aux choeurs.

https://fr.ulule.com/alaska-album/

 

LE LIEN EN PLUS

Murat rappeur du Québec

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #il francese, #di

Publié le 22 Août 2018

Dois-je vous infliger mes souvenirs de vacances?     Je me suis posé la question cette fois car il n'y a rien de si extraordinaire, je vous l'avoue (ce n'est pas comme la montagne!!)... et je me suis dis, et bein, oui: vous êtes chez moi, vous vous invitez quand vous voulez, sans frapper, vous piochez, picorez... je me fends de repas à vocation gastronomique avec Olivier Adam, Franck Courtès, d'artistes à découvrir,  et personne ne vient ou presque... alors, merde: ce soir, c'est soirée diapo, et ceux qui en veulent en profiteront! Na!  Et puis, Murat est un régulier... en tournée, mais aussi du côté de St-Malo, Galure rouge sang tout ça... même s'il semble qu'il aime bien la lune rousse des voisins de l'autre côté de la baie... Et en plus, même lui nous inflige ses cartes postales de vacances en guise de promo... A part ça, je vais essayer de ne pas vous donner le cafart, donc on évite l'ile de Bréhat
 

Ma tête écrasait
Je suis en Bretagne
Je reprends haleine
A la dérobée
Île de Bréhat
Face caméra
Coupez
Île de Bréhat
Coupez

 

Allez, go, Démarrage en Bretagne Sud: Un coup de Carnac, puis du côté de la presqu'ile de Quiberon--ron-ron, 

 

Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)

Dans le golfe du Morbihan, certains souhaitent passer le guet avant l'heure... Ils ont essayé...

Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)

Pont-Aven (en chantant du Manset... même si Benzine mag disait que Murat était le seul chanteur impressionniste). Et une petite photo avec des hortensias (puisqu'il y en a autant qu'en Auvergne et dans le Cantal, voire plus...).

Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)

Du côté du Ria d'Etel:

Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)

L'embouchure:

Clichés 46: Bretagne (part 1)

Vers la pointe du raz:

Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)

Et d'un coup, passage en Auvergne (monts d'arrée):

Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)

Et nous voilà en Bretagne Nord...

Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)

A l'est de Roskoff

Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)

Perros-Guirec (Côte de Granit Rose):

Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)  Clichés 46: Bretagne (part 1)

En chantant du Mickael Jackson, la pointe de Bihit:

Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)

Presqu'ile de Crozon (on a essayé de faire tous les "Vaut le voyage" du guide vert... en bons touristes)

Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)
Clichés 46: Bretagne (part 1)

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #montagne - rando et photos

Publié le 21 Août 2018

 

Allez, ce n'est pas comme les petites photos de vacances (en Italie) de Murat Kardachiant  sur instagram, ça vaut un petit article:

Je vous laisse découvrir à quoi ressemble le vinyle en édition limitée d'IL FRANCESE (500 ex), cd inclus, pour 20 euros!

Pour la commande:

http://smarturl.it/JLM_IlFranceseVinyl

 

C'est tout pour le moment...

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot