Publié le 28 Septembre 2014

Bon, j'ai trainé d'une journée pour vous faire connaitre le contenu de l'interview... mais ce n'est pas parce que je ne la trouvais pas intéressante... Bien au contraire...

Murat n'a pas changé de bord, on appréciera ou pas les tacles à Goldman ou Renaud... mais sur ce dernier, ses propos sont loin d'être gratuits... même si il reste à prouver que le chanteur au bandana ait fait fausse route... Surtout, Murat, avec un peu plus de Bergheaud que d'habitude, donne une vision claire de sa "philosophie" personnelle... le repli, tout en ne laissant aucun doute sur sa position sur l'extrême-droite qui s'est empressé de récupérer divers propos par le passé. Même si ce n'est pas nouveau, il redit également qu'il "bride" son inspiration du fait de ses enfants... mais dans le refus de la désespérance...

(cliquer sur les photos pour agrandir)

On apprend également la mort de son papa dont on savait qu'il souffrait d'heizemer. En hommage, on terminera donc par "qu'est-ce que ça veut dire"... Papa papa (pour une fois, une vidéo de concert... ).. Ma préférée de Toboggan...

interview dans le soir
interview dans le soir
interview dans le soir

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Repost0

Publié le 27 Septembre 2014

Ah, j'ai passé des jours dans la vallée de chaudefour via les cartes postales pour faire le petit clip de "chacun vendrait des grives"... Oui, c'n'est pas mal... mais ça reste malgré tout un "parc miniature" des Alpes pour Clermontois!! Je rigole... Quoi que... tenez la dent de la rancune... La mienne, c'est autre chose quand même:

Clichés 19 : Veymont Vercors Vement beaux

... c'est bien sûr le Mont Aiguille... Mais l'objectif du jour était le grand Veymont, point culminant du Vercors... 1100 mètres en un peu moins de 3 heures de montée... puis un petit détour au retour vers la cabane de Bachasson....

Départ vers 8h de Gresse en Vercors... avec la mauvaise surprise de voir qu'il y a un rallye automobile... Je vérifie avant de partir que tout ne sera pas bloqué cet après-midi.

Montée rapide vers le pas de la ville... sans répit... On sort vite du bois pour arriver sur les pierriers. L'arrivée au pas est superbe... et découvrir cette immense zone sauvage du Vercors est toujours un étonnement... Et les bouquetins sont au rendez-vous... de partout... Ils laissent à peine passer le promeneur égaré. Ca vaut la peine de se lever plus tôt que les autres (quand il y aura foule à partir de 10h30/12h, ils resteront visibles mais à 30/40 mètres... Après la pause photos, c'est dure de s'y remettre. On pensait peut-être être arrivé... mais non... Passages taillés dans la roche, avant de rejoindre les alpages... mais ça monte toujours...

Là-haut, pleins les yeux... Du Ventoux tout au bout, aux Trois becs (Drôme) secs, une crête du massif central sortant à peine de la brume, et toujours remontant, la ligne de crêtes du Vercors, la Chartreuse, Le Mont-Blanc, les grandes rousses, Les aiguilles d'arve, le glacier de la girose (2 alpes), les écrins, le Valgaudemar, l'obiou et le Devoluy....

Clichés 19 : Veymont Vercors Vement beaux
Clichés 19 : Veymont Vercors Vement beaux
Clichés 19 : Veymont Vercors Vement beaux
Clichés 19 : Veymont Vercors Vement beaux
Clichés 19 : Veymont Vercors Vement beaux
Clichés 19 : Veymont Vercors Vement beaux
Clichés 19 : Veymont Vercors Vement beaux
Clichés 19 : Veymont Vercors Vement beaux
Clichés 19 : Veymont Vercors Vement beaux
Clichés 19 : Veymont Vercors Vement beaux
Clichés 19 : Veymont Vercors Vement beaux
Clichés 19 : Veymont Vercors Vement beaux
Clichés 19 : Veymont Vercors Vement beaux
Clichés 19 : Veymont Vercors Vement beaux
Clichés 19 : Veymont Vercors Vement beaux
Clichés 19 : Veymont Vercors Vement beaux
Clichés 19 : Veymont Vercors Vement beaux
Clichés 19 : Veymont Vercors Vement beaux
Clichés 19 : Veymont Vercors Vement beaux
Clichés 19 : Veymont Vercors Vement beaux
Clichés 19 : Veymont Vercors Vement beaux
Clichés 19 : Veymont Vercors Vement beaux
Clichés 19 : Veymont Vercors Vement beaux

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #montagne - rando et photos

Repost0

Publié le 27 Septembre 2014

Yo, je suis matinal parce que ce jour, on va me voir dans le Vercors... mais pour le saut à l'élastique, faudra attendre un peu.

Je prends le temps de vous signaler la première interview de cette promo... Dans le SOIR belge...

C'est réservé aux abonnés pour l'instant.... J'ai acheté l'accès 1euro par sms... mais j'attends le code en retour... et je n'ai pas le temps d'attendre.... Un ami belge nous enverra peut-être un scan...

Jean-Louis Murat: «Il n’y a plus de culture en France»article bloqué

Thierry Coljon
Mis en ligne vendredi 26 septembre 2014, 23h40

Il y a 30 ans, le chanteur publiait son premier album. Son dernier, «Babel», est son quinzième. L’heure du retour à la terre en ces temps de «grisaille généralisée». Entretien.
  • Photo Le Parisien

à suivre...

la première interview dans le SOIR...

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Repost0

Publié le 26 Septembre 2014

Y'a de quoi faire un petit article?

Voyons voir... On a eu quelques nouvelles des activités parisiennes de Jean-Louis, alors puisque l'attente est longue autant que ma tante est rude, et que ma tente est rêche (...n'importe quoi... mais c'est pour vous aider à ne pas craquer avant le 13 octobre)... parlons de ce que j'ai pu récolter hier... et..et... pour finir, deux nouveaux rendez-vous parisiens programmés!! Va valloir tout lire avant de les connaitre!

Jean-Louis est donc en période de promotion intense... Il fait le tour des popotes et des non-potes... Récapépitulation ci-dessous:

- Après Skip the Use diffusé hier dans Alcaline, c'est The Delano Orchestra qui bougera sans doute un peu moins sur la scène de cette émission... Mais ils ont enregistré pour le cadre de l'émission classique, et non pour "alcaline le concert"... Dommage. 3 titres + interview. Photos? Photos:

A PARIS... A PARIS, les Clermontois parlent à la France.
A PARIS... A PARIS, les Clermontois parlent à la France.
A PARIS... A PARIS, les Clermontois parlent à la France.

-  Certains ont donc pû enchainer un 3e rendez-vous avec Murat après la maroquinerie, l'Olympia... C'était hier à la Bellevilloise.... Enregistrement de l'émission le RING diffusé sur France ô. Mini concert de 5 titres.  Ca devrait être diffusé le 24 octobre. Compte-rendu?  et bien compte-rendu!  Par Pierre K, plus que jamais enthousiaste... notamment par la présence féminine  :

 

C. PIE a été adorable après le concert et je suis très content d'avoir pu un peu échanger avec lui
Le concert fut très court (5 chansons) mais Jean-Louis Murat et le The Delano Orchestra ont été excellents comme d'habitude.
Murat, bougon comme jamais n'a pas mené la vie facile à la présentatrice et au caméra-man mais il a été d'une très grande gentillesse avec ses fans après le concert. c'est à peine s'il a pas pris un verre avec eux.
Je suis toujours autant amoureux, -"comme tout le monde" me dira un ami de passage qui m'a ensuite présenté à Marie Audigier et que je remercie vivement- de Morgane Imbeaud qui est toujours tout sourire pendant les concert. C'est un vrai ravissement de la voir danser et sourire avant, pendant et après chaque chanson.

Murat par Berberian

Murat par Berberian

- En télé, pour rappel, Murat sera également dans l'émission d'infos culturelles de France 5, "entrée libre". Interview

C'est tout pour l'instant.

 

- Mathieu Gatelier du mag Francofans m'a averti qu'il avait interviewé Murat... Ca sera dans le numéro de Novembre... et la chronique de l'album dans le numéro d'octobre. "l'album est très bon" me dit-il. 

Pas un seul commentaire négatif pour l'instant de la part des critiques... Une remarque  m'a même agacé, je ne l'ai pas noté, mais c'était du genre : "du meilleur Murat, des titres du niveau jamais atteint depuis Mustango..."... Et lilith? et CODC? et... et... !!   Enfin soit...

 

- Sur twitter, on notera que JLM est passé du côté du Figaro, Figaro-ci, Figaro-là ... On espère que ce n'était pas que pour dire bonjour à Olivier NUC (son inter-Vious ET MURAT), mais que c'était bien pour le live (dernière session)... On notera, après la remarque de Pierre K., qu'il tardait sans doute à JLM de retrouver ses terres...

 

:

Tu as mis Jean-Louis d'excellente humeur pour son passage dans nos murs. Merci camarade !

On sent l'ironie ou c'est moi?

F.Vergeade de Magic twittait lui:

en forme olympique.

 

ET ENFIN, but not least!

-  Pierre K. a appris hier soir qu'un concert parisien était programmmé: au NEW MORNING. LUNDI  24 NOVEMBRE.

 

- Et c'est reparti pour une rencontre à la FNAC des ternes!!  JEUDI 16 Octobre... JL n'en a pas fini avec PARIS décidemment!!

infos là   

La Fnac des Ternes vous invite à une rencontre avec Jean-Louis Murat à l'occasion de la sortie de son album Babel, enregistré avec The Delano Orchestra

Nouvelle pierre dans la carrière irréprochable de Jean-Louis Murat, « Babel » (double album), est une œuvre orchestrale, harmonieuse, éblouissante & bouleversante. Un nouvel album de 20 chansons qui confirme la place unique & indispensable de Jean-Louis Murat dans le paysage musical français. Depuis l’enfance, Jean-Louis Murat construisait ce grand œuvre, seul ou en bande, dans son Auvergne natale ou dans la poussière de l’Amérique vénérée. Derrière des guitares sèches ou tordues d’électricité, il a parcouru des contrées où personne ne s’aventure, chaque année ou presque. Ne jamais s’arrêter de façonner, bâtir, et pour longtemps, pour sûr. « Babel » est le chaînon manquant, le lien qui unit le monde et l’Auvergne, l’infiniment proche et l’universel. Ce double album a été enregistré avec The Delano Orchestra groupe clermontois qui oscille entre folk gracile et pop tendue comme un arc. Leurs chemins se sont croisés sur les ondes de France Inter, un matin de décembre, pour un concert mémorable presque inventé de toutes pièces. Sachant les vertus des belles guitares, des rythmiques enjouées et des arrangements savants, Murat l’Arabe, Murat le paysan, le grand Murat reste cool et espiègle en toutes choses, caressant de sa voix unique ce Harvest arverne éblouissant. De là est née « Babel », une œuvre de cartographe fou d’amour, de géographe retourné par les souvenirs, l’Histoire, les paroles et les senteurs d’un pays nourricier, où la poésie cède souvent la place au franc-parler des campagnes, une étonnante et sublime confrontation que personne d’autre n’aurait pu réussir. « Babel » est tout cela, et bien plus encore. Il est le voyage invisible de l’âme aux confins du monde, ici et là-bas, définitivement.

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #Actu-promo sept 2012 à...

Repost0

Publié le 25 Septembre 2014

MON TEASER de "BABEL"

... Bon, comme par le passé pour des albums ou des tournées, j'ai décidé d'y aller de mon petit teaser.. Un teaser grand format... J'avais, en effet, encore envie d'exploiter des cartes postales d'Auvergne et poursuivre ce qui a été la petite série de l'été (partie1, 2 et 3) ... Faut dire que la pochette et sa route serpentant dans les tourments, et ce que l'on devine du contenu du disque, s'y prêtaient...Je n'ai pas eu l'honneur d'écouter le disque... alors je me suis laissé inspirer de "la carte de Babel" que je vous avais fait découvrir.

A part ça, quel titre... Je viens de passer 4 jours à l'écouter... Sonnez trompette, bientôt BABEL!

Après un essai de mise en ligne sur youyou immédiatement bloqué, voici un essai sur wat.... wait and see...

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Repost0

Publié le 23 Septembre 2014

Yves Bigot sur twitter
Yves Bigot sur twitter

Annonce du concert du soir dans le Monde:

http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/09/21/de-murat-a-maissiat-une-soiree-a-l-olympia_4491621_3246.html

Premières impressions sur twitter:

bigot yves:

L'extraordinaire vaudou: Jean-Louis #Murat et le Delano Orchestra de Clermont-ferrant ce soir a l'Olympia pic.twitter.com/d5DRUSMxc2

Rémi Marandola:

Jean-Louis Murat + The Delano Orchestra, du grand art #lemondefestival

la set-liste:

qu'est ce qu'au fond du coeur
les Ronces
Mujade Rib
le blues du Cygne
Paloma
Extraordinaire voodoo
final sur l'Au delà

En attendant des nouvelles de Flo Real en commentaires... voici quelques infos promos:

- 3 Titres live bientôt dans ALCALINE... et on a un petit extrait:

- Jean-Louis sera aussi sur le RING... filmé à la bellevilloise, terrain des "livre unplugged" de l'ami Pierre K.

enregistrement jeudi!!!

Jean-Louis Murat, Olympia, 23/09, et qq infos promos
Jean-Louis Murat, Olympia, 23/09, et qq infos promos

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Repost0

Publié le 22 Septembre 2014

J'avais publié durant quelques jours en juillet les photos servant à la promo... courcircuitant peut-être les exclusivités à la con promises à la grande presse... au prix d'une planque harassante de 30 secondes...  un heureux hasard.  Ces photos sont désormais publiées... et je vous les partage donc à nouveau. Et avec plaisir parce qu'elles sont très belles. Vous respecterez bien-sûr l'auteur en le mentionnant si vous les diffusez    ©Julien MIGNOT

 

 

Après la réussite des clichés sur Toboggan, voici les photos qui doivent servir pour BABEL... dans la même veine. Prises au COL DE DIANE...  

Et comme promis par Murat, elles sont faites par un clermontois JULIEN MIGNOT. site personnel de Julien MIGNOT (on y voit des portraits d'Izia, Babx, Patti Smith, Lana del Rey...).

 

 

julien mignot murat

 

julien mignot murat 2

 

murat alex mignot

 

murat mignot voiture

 

murat brouillard mignot

©Julien Mignot

 

Julien Mignot avait déjà pris la photo fameuse de Murat sortant de scène, comme d'un bain:ici



En voici encore d'autres:

 

 

Shooting promo!
Shooting promo!

LE LIEN EN PLUS:

Des nouveaux clichés de Frank Loriou sur son site:

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #Actu-promo sept 2012 à...

Repost0

Publié le 22 Septembre 2014

Excusez-moi du retard, i may your pardon bitte, mais je m'étais absenté durant 3 jours... et donc je n'ai pas pu vous faire part en temps et heure de la diffusion du clip "j'ai fréquenté la beauté"... signé Alexandre ROCHON, décidemment homme à tout faire clermontois... patron, musicien, vidéaste-photographe, auteur, papa... touche à tout, mais pas superficiel, malgré les quelques prises de vue aériennes (survol...). Un joli œil.

Un autre touche-à-tout, mais la police le surveille sans doute pour ce travers, m'a suggéré d'y accoler un précédent clip signé du même auteur pour les THE DELANO ORCHESTRA... On y retrouvera le traitement de l'activité paysanne... Sur ce, je vais prendre un bain... ça va me prendre du temps, faut que je désencastre la baignoire de la salle de bain, pour la ficher dans le champ d'à côté fraichement semé d'herbes... Ca va être top.

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Repost0

Publié le 18 Septembre 2014

Murat dans MAGIC!

C'est déjà paru depuis quelques temps... et toujours en kiosque pour quelques jours... Les promos se suivent et se ressemblent... C'est quand même sympathoche... Dommage que Magic soit si mal distribué... D'ailleurs, je n'ai pas pu encore le palper... Merci donc à M. pour les scans. Il s'est enfin rendu utile celui-ci.

Murat dans MAGIC!

Mais on n'a beau être dans un journal pointu, dans un article écrit par un journaliste réputé qui a l'immense honneur d'être mentionné juste en dessous d'un certain P.V. dans la bible "Le top 100 des chansons que l'on devrait tous connaitre par coeur" du camarade Baptiste Vignol... il y a quand même une erreur... qui me chagrine.... puisque c'est la preuve, renouvelée, que ce blog ne sert à rien...

On apprécie vraiment que Christophe soit mis à l'honneur... mais la référence au LP MURAT de 82 est une erreur le concernant, erreur induite par les crédits figurant sur jlmurat.com notamment... et c'est ce que MICHEL ZACHA nous avait révélé dans son inter-ViOUS ET MURAT (partie 1). La vérité se trouve là et nulle part ailleurs sur le web... même si en réalité... pour le nom du batteur... Zacha avait un doute...

C'était la séquence gros melon s'auto-flagellant... (ou ne pas se prendre trop au sérieux, jamais).

Bon week-end...

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #Actu-promo sept 2012 à...

Repost0

Publié le 18 Septembre 2014

Gros article signé DAVET... et non Mortaigne, pour une fois.... et premier signe d'une promo MURAT/ROCHON....

à lire dans son jus ici

"La qualité constante de Jean-Louis Murat n'en finit pas d'étonner. Fruit d'une discipline, d'un mode de vie, autant que d'une inspiration, elle ne le met pas pour autant à l'abri de la lassitude qu'implique parfois la surabondance. Certains des treize albums que le dandy paysan a publiés ces treize dernières années (une vingtaine depuis ses débuts en 1982) ont ainsi pu souffrir d'une instrumentation trop repliée sur son autarcie.

A contrario, les meilleurs disques du chanteur puydômois ont souvent été oxygénés par l'apport de musiciens – le pianiste John Medeski, John Zorn – ou de groupes – les Américains de Calexico ou d'Elysean Fields – extérieurs. A inclure parmi les sommets de sa discographie, son nouvel album, Babelparaître le 13 octobre), cosigné avec le Delano Orchestra, conjugue la vitalité du sang frais et l'air plus que jamais respiré au cœur des volcans d'Auvergne.

QUINTETTE DE JEUNES TRENTENAIRES

Car si le ténébreux aux yeux clairs, né Jean-Louis Bergheaud il y a soixante ans à La Bourboule, s'est entouré de ce quintette de jeunes trentenaires, il n'a pas eu à chercher plus loin que Clermont-Ferrand pour les recruter.

Produit de l'effervescente scène locale, encouragée par l'activisme de la salle de spectacles de la Coopérative de Mai, le Delano Orchestra se fait remarquer, depuis la seconde moitié des années 2000, par l'intensité mélancolique de chansons rock anglophones, traversées de raffinements de cuivre et de violoncelle.

La formation est aussi le groupe phare de la maison de disques Kütu Folk, étonnant label – cofondé par le chanteur-guitariste, Alexandre « Delano » Rochon –, dont l'exigence esthétique (les groupes Eyes & No Eyes, St Augustine, Evening Hymns, etc.) est doublée d'un parti pris artisanal poussant à coudre à la main chacune des pochettes.

Bienveillant observateur de la jeune génération clermontoise, complice régulier des initiatives de la Coopérative de Mai, Murat a suivi depuis le début le parcours des Delano. « J'aime bien la tension qui se crée chez eux entre la vigueur assez rock'n'roll de la rythmique et la finesse des arrangements », explique le chanteur, qui a déjà fait travailler le batteur du groupe, Christophe Pie, sur plusieurs de ses disques.

« IMMENSE RESPECT POUR SON ENGAGEMENT ARTISTIQUE »

L'idée du rapprochement lui a été suggérée par Didier Varrod, directeur de la programmation musicale de France Inter, dans la perspective d'un concert célébrant, à Clermont-Ferrand, en décembre 2013, les 50 ans de la radio. « Varrod a aussi proposé de nous trouver trois ou quatre festivals pour l'été suivant. Je me suis dit que j'allais composer quelques titres pour avoir suffisamment de matériel pour ces concerts », se souvient l'Auvergnat, fidèle à sa conviction de ne pas se reposer sur un répertoire passé.

Bien que fréquentant déjà un peu le bonhomme, les membres de l'orchestre sont d'abord dans leurs petits souliers. « C'est impressionnant de travailler avec quelqu'un dont je jouais des chansons à la guitare, quand j'avais 14 ans », admet Alexandre Rochon. « On a depuis toujours un immense respect pour son engagement artistique et la densité de son œuvre. »

Les rapports se détendent dans l'ambiance familiale et campagnarde de la maison du chanteur, isolée en altitude du côté du col de la Croix-Morand, puis dans la chaleur d'un petit studio d'enregistrement des environs clermontois. « J'avais écrit une vingtaine de chansons, composées simplement sur 3 ou 4 accords pour ne pas trop leur mettre de pression », explique Murat.

CHARMANTE INSTABILITÉ

« Il nous a très vite mis à l'aise », confirme Rochon. « Il est exigeant, déteste la routine, mais nous a aussi laissé une totale liberté et a accepté la plupart de nos propositions. » Une implication allant jusqu'à la conception de la pochette du disque, des photos qui l'illustrent et du clip du premier single, J'ai fréquenté la beauté, réalisé par le chanteur de Delano, vidéaste à ses heures.

En moins de dix jours, les vingt chansons de ce double album sont enregistrées, sans accroc. « C'était humainement très agréable », insiste Jean-Louis Murat. « Ce sont des garçons bien élevés, cultivés. Quand j'étais jeune, les préoccupations des groupes de rock s'arrêtaient à la bière et à la dope. Là, Julien , le trompettiste, est prof d'anglais et parle russe. Dans le bus, je peux lancer une conversation sur Heidegger sans qu'ils soient paumés. »

Musicalement, la force identitaire du Delano Orchestra se teinte d'une charmante instabilité, entre gravité tendue, légèreté cuivrée et élégance de musique de chambre. Que le chanteur œuvre dans le registre de l'incantation, des mélodies pastorales ou des refrains primesautiers.

Cette congrégation de Clermontois et la localisation auvergnate de l'enregistrement ont sans doute accentué les teintes régionales – Le jour se lève sur Chamablanc, Neige et pluie au Sancy, Chacun vendrait des grives, Col de Diane, Noyade au Chambon, etc. – chères à celui qui a grandi dans la ferme de ses grands-parents, à Murat-le-Quaire.

FRILOSITÉ D'UNE GÉNÉRATION DE MUSICIENS FRANÇAIS

« La simplicité musicale des morceaux m'a poussé à moins utiliser la langue poétique pour des textes plus prosaïques », analyse le chanteur, qui dit s'être éloigné des tentations rousseauistes pour des récits plus réalistes et critiques du monde paysan.

Egalement petit-fils d'agriculteurs, Alexandre Rochon partage cet ancrage terrien. Mais si cet attachement environnemental imprègne la mélancolie des chansons du Delano Orchestra, le longiligne jeune homme a jusque-là préféré l'exprimer en anglais. Au grand dam d'un aîné ayant du mal à comprendre la frilosité d'une génération de musiciens français envers leur langue maternelle.

« Est-ce du snobisme, de la pudeur, de l'inhibition ? », s'étonne celui qui, avec Alain Bashung et Gérard Manset, a été l'un des premiers à savoir concilier une passion pour le rock anglo-saxon et une exigence d'écriture héritée des meilleures plumes francophones. « La pop française cède à la tentation d'un anglais international qui appauvrit l'expression en même temps qu'il réduit le nombre de syllabes. »

PRÊCHER « LES BONNES PAROLES »

Il s'interroge, moqueur : « Peut-être est-ce un autre signe d'une société malade ? On n'a plus confiance dans la démocratie, dans la République, dans les élus. Et plus confiance dans la langue de maman. » L'auteur se demande d'ailleurs si, à la suite de cette collaboration, il ne tenterait pas d'approcher des groupes d'autres régions de France, pour confronter ses textes à leur musique et prêcher « les bonnes paroles ».

Coauteur, avec Emilie Fernandez, d'un livre singulier, Cahier bleu, instant (anés) de baignades en Auvergne (A + E éditions, 2013), écrit en français, Alexandre Rochon suggère que l'expérience Murat pourrait le pousser à passer le pas francophone en chansons. En attendant, il espère prolonger cette aventure pour plusieurs concerts. Après celui prévu le 23 septembre à l'Olympia, dans le cadre du Monde Festival, le climax pourrait en être, cet été, une performance au sommet du puy de Dôme.

Babel, de Jean-Louis Murat & the Delano Orchestra, 2 CD Scarlett/PIAS. www.jlmurat.com

  • Stéphane Davet
    Journaliste au Monde

De Murat à Maissiat, une soirée à l'Olympia

Pour clore en musique les festivités liées aux 70 ans du journal, Le Monde organise, mardi 23 septembre, un concert à l'Olympia. La salle parisienne accueillera, dès 19 h 30, quatre générations de chanteuses et de chanteurs français : outre Jean-Louis Murat, qui présentera ses nouvelles chansons, la soirée marquera le retour sur scène d'Arnaud Fleurent-Didier, dont le quatrième album, La Reproduction, avait ravi critiques et public en 2010. Deux révélations de 2014 compléteront l'affiche : Christine and the Queens, qui se joue avec grâce des genres sexuels et musicaux, et l'intrépide et tropicale Maissiat.

Prix : de 42,80 euros à 47,20 euros. Réservations sur Lemonde.fr/festival

Jean-Louis "en altitude" dans LE MONDE... en attendant l'olympe

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Repost0