actu-promo- 2010-aout 2011

Publié le 5 Avril 2011

 

 

Un scoop du LIEN DEFAIT.... pour  l'instant lapidaire....:

 

10 juin 2011
Clermont-Ferrand (63) - La Coopérative de Mai
 
Une chronique du concert :

Concert pour Clermauvergne

 

http://www.leliendefait.com/index.php?idPage=ConcertDtl&idConcert=442

 

 

 

Je n'ai rien trouvé sur le net  (même pas sur le site de la coopé...) pour  confirmer l'info  (mais je n'ai pas accès à myspace et au site de l'association "CLERMAUVERGNE" pour qui Jean-Louis Murat jouera...),  mais ma foi, on peut leur faire confiance... J'ai quand même  vérifié si l'info ne datait pas du 1er avril !  

 

A suivre donc!   

 

En tout cas, bien content qu'on ait cette date pour se mettre quelque chose sous la dent... histoire de découvrir le nouvel album... ou de replonger dans les 30 ans de carrière...

 

... Bon, où est mon agenda??  Qu'est-ce que je fais le 10 juin?

 

 

 

PS : en fait, je viens de voir qu'il y avait un petite encart sur le site officiel :

Le concert pour l’association des pompiers Clermauvergne humanitaire aura lieu le vendredi 10 juin à la Coopé (Clermont-Fd).  

La partie "concert" indique, elle, toujours : "aucune date"...

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo- 2010-aout 2011

Repost0

Publié le 23 Mars 2011

 

Bonjour, Méssieu' Dam'

Je ne vous ai pas oublié...même pas presque.

 

 

Je vous propose ce soir une autre version d'ALCALINE!

La voix me semble-t-il est la même mais l'orchestration est légèrement différente, plus mustango que Cours ordinaire, si vous voyez ce que j'entends ou un truc comme ça.  On n'y trouve pas notamment ce petit bruit de... "poulie" que je trouvais étrange (vers les 3 minutes)...

Par contre, difficile de se faire une idée précise car la qualité du son est moindre :  Cette version a en effet été diffusée chez LENOIR sur FRANCE INTER, et copié en ram, puis en mp3... pour se retrouver dans la vidéo ci-dessous :

 

 

(j'ai fait le clip en vitesse ce soir, suite à l'échec répétée de la mise en ligne  sur youyou d'une première version.

 

 

J'essayerai  de vous proposer un lien de téléchargement dans les prochains jours pour les acharnés )

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo- 2010-aout 2011

Repost0

Publié le 8 Mars 2011

 

 

Jeanne Cherhal nous avait parlé de son plus vif intérêt pour Jean-Louis Murat dans une "inter-ViOUS et MURAT" fameuse! J'en garde un souvenir tout ému.

Elle sortait son album et se préparait à entamer une longue tournée qu'elle vient de conclure à Paris fin février.

 

Baptiste VIGNOL,lui aussi passé en Inter-ViOUS, a eu l'idée de l'interroger (sur son blog "qu'est-ce qu'on nous chante"?)   pour faire le point...

 

 

Dans cette interview très intéressante (et pas seulement pour la première  photo!), que vous pourrez lire dans son intégralité ici ,  Jeanne révèle un petite info intéressante!! 

 

 

16561 216519270137 191541900137 2986043 3837667 n-copie-1

 

 

Non, je ne voulais pas parler cette phrase :

 

"Nous avons tellement adoré ces retrouvailles que nous envisageons de refonder les Red Legs! C'est une vraie bouffée d'air, ce genre de choses..."

 

 

Quoique!  Les red Legs! Le duo qu'elle formait avec JP NATAF! Voilà de quoi patienter en attendant les nouvels albums respectifs! Mais de ceci:

 

 

 

 

"À quels chanteurs fantasmeriez-vous de donner la réplique pour reprendre une désuète expression cinématographique ?


 

 

- À Lily Allen. Sa liberté, sa fraîcheur, son phrasé et son humour me renversent! Je suis désespérée qu'elle mette un terme à sa carrière. À Rufus Wainwright, Julian Casablancas, Robbie Williams. Mais c'est quand même assez peu probable, donc je fantasme comme vous me le demandez !... En France, j'adorerais chanter avec Françoise Hardy, Keren Ann, et Jean-Louis Murat. J'ai d'ailleurs écrit un duo en pensant à lui, il avait l'air d'accord pour que nous le chantions ensemble et les choses en sont restées là... Provisoirement j’espère!"

 

 

Dans l'inter-ViOUS,  Jeanne disait être très impressionnée par Jean-Louis... et apparemment, elle a osé le contacter!  Il faut vite que je publie l'interview que j'ai réalisé avec Armelle PIOLINE... En effet, une de mes questions était:

 

Est-ce que vous en profitez pour charrier un peu Jeanne Cherhal,  sur le thème: "oui, mais moi, j'ai chanté avec Murat, et pas toi!"?

 

 

Je souhaite à Jeanne Cherhal de réaliser son rêve!  Et on est curieux:  Ecoutez Jean-Louis dans un titre qu'il n'a pas produit lui-même est rare et c'est intéressant!

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo- 2010-aout 2011

Repost0

Publié le 5 Mars 2011

 

On nage en plein âge post-gainsbourien... mais Jean-Louis a souhaité rendre hommage à Bashung... mort le 14 mars 2009, un soir où Jean-Louis était sur scène * .   Quelques jours plus tard, il livrait "1000 morts" sur myspace (pour AM PAQUOTTE également).

 

Certains sur FB indiquent  que Jean-Louis n'a pas toujours fait preuve de la  plus grande dévotion pour ce désormais grand absent... Mais face à la grande et magnifique reprise que nous propose Jean-Louis,  je ne vois aucune raison de chercher la polémique.  D'ailleurs, il n'y a point de polémique, juste un tout petit peu de complexité, comme on le voit dans  la citation  ci-dessous:

 

Jean-Louis MuratJe suis un pur produit de la passion pour la musique anglo-saxonne. J'ai passé de longues années à écouter des 45-tours dont le charme irrésistible supposait que je ne comprenne pas un seul mot. Je pense qu'une partie de la chanson française des années 1980-1990 aux textes quasi incompréhensibles vient de cette particularité qu'est le yaourt, Bashung étant le maître en yaourt et en texte incompréhensible, mis au forceps sur ce charabia. Je suis dans ce no man's land où la sonorité des mots est plus importante que leur sens. C'est ça, le colonialisme culturel. 

 http://www.telerama.fr/musique/tchat-avec-jean-lnons-murat,28796.php

 

 

D'ailleurs, LE LIEN DEFAIT rappelle (via O.NUC)   que Jean-Louis tenait la  la sortie de "Play blessures" comme "une date déterminante dans la production musicale de ce pays".

 

 

Alors,  soit.... J'ai écouté et réécouté cette version, purement muratienne,.... et je la trouve magnifique, même si on n'y trouve pas de réelles surprises musicalement.

 

Le choix d'ALCALINE n'est sans doute pas dû au hasard... parce que cette chanson échappe au charabia évoqué plus haut... et j'en vois un écho à "si je devais manquer de toi"... ce "toi" :  la musique, et les oreilles attentives pour l'écouter.. .  " T'aimes plus les mots roses  Que je t'écris ?"...  Cette question, Jean-Louis Murat nous la pose...  et affirme sa volonté : celle de nous faire partager ses mots...

 

  edit: INFO DU KOLOKO en JUIN 2011 : J'ai aussi demandé des précisions sur Alcaline car j'ai lu quelque part car cette version aurait été faite pour l'album hommage à Bashung... Pas du tout. JLM n'a pas été contacté et n'était pas au courant du projet.

 

VOICI ma petite vidéo:

 

 

 

Les photos sont tirées de l'intégrale Bashung.

* Jean-Louis  et Bashung se connaissaient bien:

http://jeanlouismurat.zikforum.com/t775p30-concert-de-marseille-le-samedi-14-mars?highlight=bashung+marseille

 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo- 2010-aout 2011

Repost0

Publié le 2 Mars 2011

 

 

Je ne connaissais pas ce groupe avant qu'il ne fasse l'objet de la Couv de LONGUEUR D'ONDES (numéro sorti il y a quelques jours, celui là même qui conseille l'écoute séance tenante du VOYAGE DE NOZ!! D'ailleurs, je n'ai lu que ça de ce numéro pour l'instant!)... et depuis je n'arrête pas d'en entendre parler... STUPEFLIP...

 

 

 

La chanson écoutable ci-dessous (N°4) est un  hommage à une certaine Mylène Farmer... ce n'est pas précisé mais il est  question d'un duo avec Jean-LOUIS MURAT et je l'ai donc deviné tout seul! je suis très fort....

 

http://www.deezer.com/fr/music/result/all/stupeflip#music/result/all/stupeflip

 

"Chère Mylène,
Je viens juste de te voir dans un clip YouTube,
Magnifique, comme à ton habitude,
Et si par hasard tu m’entends, juste maintenant,
Je veux simplement que tu saches que j’adore ton petit museau de belette
Ainsi que tes grands yeux si noirs, prunelle, pimprenelle,
Dans lesquels je me noie sans fin comme dans une piscine de café moulu.
Je t’imagine, fille de prince russe en exil,
Détentrice des clés du Mystère au Chocolat,
Sillonnant notre morne pays, à bord d’un bus… dernier cri.

 
Je veux juste te dire que durant toutes ces longues années de perdition
J’ai souvent pensé à toi,
A toi Mylène,
Petite chose tellement fragile et forte à la fois,
Aérienne et cérébrale,
Si parfaite, tel un rêve éveillé.

 
Mylène, Mylène, Mylène (bis)

 
Mylène,
Je tiens à te féliciter pour ces magnifiques duos avec Seal et Jean-Louis Murat,
Tu y es irréprochable, comme à ton habitude.
Je pense que tu dégages quelque chose de très particulier.
Et si juste maintenant tu entends ma voix à travers du matériel,
Des enceintes, peut-être même ton iPod,
Je veux juste que tu saches que j’aimerais énormément collaborer avec toi,
Tu sais j’ai beaucoup réfléchi
Et je pense que nos univers pourraient s’entremêler.
Moi aussi je suis à fond dans la mort, j’aime les tombes,
Et j’aime cette vérité glacée, que tu nous délivres de si belle façon.

 
Mylène, Mylène, Mylène, je n’aimerais pas paraître trop cavalier,
Mais j’aimerais tout de même te laisser mon mail :
Tu n’es pas obligée de m’écrire tout de suite tu sais,
Je suis quelqu’un de patient

 

 

 

A part ça, l'album de Katerine a fait un bide... Ca vous étonne?

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo- 2010-aout 2011

Repost0

Publié le 2 Mars 2011

 

J'évoquais hier la présence d'ASA sur le plateau des Victoires, celle dont MARIE AUDIGIER a été la directrice artistique (elle l'évoquait longuement dans l'interview radio de cet été)... mais personne  ( sauf MARC)  n'a remarqué la présence d'une personnalité muratienne... outre Biolay...  

 

.... Faut dire que c'est assez incongru puisqu'il faut la chercher... au côté de ZAZ, la tête de turc préférée des INROCKS.. entre autres.

Et puisque je ne recule devant rien pour vous informer... Voici la vidéo de ZAZ aux victoires..

 

 
 
 
Vous l'avez remis?  Il s'agit bien de DENIS CLAVAIZOLLE...  On avait été étonné de le voir remplacé par SLIM BATTEUX sur le projet X20 (du nom que j'ai attribué au nouvel album)...  à la sortie de la tournée qui l'avait remis en scène avec Jean-Louis (la collaboration avait reprise sur FERRE-BAUDELAIRE).   Denis n'a donc pas résisté à une tournée de près de 50 dates...  On se consolera, ou non, en disant que le tourneur de ZAZ est le même que celui de MURAT : CARAMBA : http://www.caramba.fr/caramba-artiste-96-zaz.html     Ils vont pouvoir nous mettre un peu d'argent de côté pour financer des locations de salle (pas comme la dernière!)...
 
 
Puisqu'on n'est pas à un étonnement près, voilà l'endroit où j'ai trouvé l'info :

 

"Denis Clavaizolle, ancien stagiaire Pro Tools Cifap, en tournée avec ZAZ en 2011

Denis Clavaizolle, formation Pro Tools - Printemps de Bourges
Département Intermittent

Cela fait presque 30 ans que Denis Clavaizolle travaille dans la musique, en tant que musicien, compositeur, arrangeur, mixeur ou encore programmateur.

Il est directeur artistique de Sophiane Production depuis près de dix ans et a travaillé avec Jean-Louis Murat, Daniel Darc, Alain Bashung et bien d’autres encore.

En 2008, le Cifap a organisé une session de formation sur PRO TOOLS en partenariat avec LE TRANSFO à Clermont Ferrand. A cette occasion, Denis est venu parfaire sa technique en production musicale en domptant ce progiciel incontournable.

En 2011, il va privilégier son rôle de musicien et part en tournée aux côtés de ZAZ, qu'il accompagne au clavier.

Après un passage en direct le 9 février dernier sur France 4 pour les Victoires de la Musique, ils ouvriront la semaine du Printemps de Bourges le mercredi 20 avril et partageront la scène avec Cali et Ben l'oncle Soul".

 

 
Ah, il n'y a pas d'âge pour se former....   et depuis DOLORES, il fallait bien une remise à niveau :  
 Cf ce que disait dans  l'inter-ViOUS et MURAT  Stéphane PRIN:
 "  Qu'est-ce que ce logiciel protools par exemple? J'aimerais aussi en savoir plus sur le rôle de Clavaizolle, notamment du fait que Murat a une image d'individualiste, d'égocentrique? Comment travaille-t-il avec les autres?

 

S. PRIN:  Murat est un Artiste  avec de la hauteur et une vision assez globale de son œuvre je pense. Il a des lignes directrices sur ce qu'il veut faire, des ambitions et une vue globale. En revanche, il ne s'encombre pas l'esprit de détails, et n'est pas très technicien, c'est pourquoi il a quand même besoin de s'entourer pour réaliser ses projets. Cela lui permet d'exprimer la vision d'ensemble afin que les autres approfondissent ce qui lui correspond. Ca a été notamment le rôle de Denis Clavaizolle, un multi-instrumentiste très doué qui comprenait ce que voulait Jean-Louis  et le retransmettait en harmonie, en intention et en arrangement. C'était aussi un interlocuteur technique pour pouvoir ajuster celles "empruntées" à Simenon au même titre que Christophe Dupouy, et Christian Lachenal. Ils poussaient tous la prod le plus loin possible avec ce logiciel Protools, arrivé récemment sur le marché, qui permettait d'enregistrer d'une toute nouvelle façon, puisque les pistes n'étaient plus figées comme sur les bandes, mais pouvaient encore être trafiquées, coupées, accélérées, accordées, modelées pour en faire tout autre chose. Des perspectives très larges s'ouvraient".

 

 

LE LIEN EN PLUS (le retour!):

Merci aux trente premiers signataires de la pétition, dont Laure Desbruères. J'allais mettre : "le combat continue"... mais je ne veux pas... Il y a effectivement des combats plus importants... Mais je voudrais pas tomber dans la démagogie non plus, comme le collègue de ZAZ qui disait que la victoire de sa favorite était aussi celle des Tunisiens, libyens!!  Allez, amusons nous tant que nous le pouvons encore... en souhaitant juste un peu d'élévation... 

 http://www.petitionenligne.fr/petition/pour-une-emission-speciale-reservee-a-jean-louis-murat-pour-ses-30-ans-de-carriere/956

Elévation



Au-dessus des étangs, au-dessus des vallées,
Des montagnes, des bois, des nuages, des mers,
Par delà le soleil, par delà les éthers,
Par delà les confins des sphères étoilées,

Mon esprit, tu te meus avec agilité,
Et, comme un bon nageur qui se pâme dans l'onde,
Tu sillonnes gaiement l'immensité profonde
Avec une indicible et mâle volupté.

Envole-toi bien loin de ces miasmes morbides;
Va te purifier dans l'air supérieur,
Et bois, comme une pure et divine liqueur,
Le feu clair qui remplit les espaces limpides.

Derrière les ennuis et les vastes chagrins
Qui chargent de leur poids l'existence brumeuse,
Heureux celui qui peut d'une aile vigoureuse
S'élancer vers les champs lumineux et sereins;

Celui dont les pensers, comme des alouettes,
Vers les cieux le matin prennent un libre essor,
- Qui plane sur la vie, et comprend sans effort
Le langage des fleurs et des choses muettes!


     Charles Baudelaire

 

 
 
 
 
 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo- 2010-aout 2011

Repost0

Publié le 1 Mars 2011

 

 

Bon, voilà, quelques jours que j'ai ça sous le coude... et bon, allez, devant ces Victoires de la musique passionnantes... passionnantes (malgré la prestation de Biolay et d'ASA, la copine de Marie Audigier)... je me suis dit que je n'avais qu'à faire un article... histoire de défendre la musique...

 

 

Alors, voilà, il y a quelques jours quelqu'un.... c'est peut-être moi...  a décidé de créer une pétition... et le texte est ce qu'il est (comme d'habitude, c'est baclé!)... mais ma foi,    j'ai vu qu'il y avait des signataires... alors voilà, je vous en fais part...

 

Elle entame les "festivités" (inter-ViOUS...)  qu'on va essayer de créer autour des 30 ans de carrière discographique de Jean-Louis Murat... en attendant la sortie du nouvel album....  Je n'avais pas pensé à cet anniversaire, c'est  le clermontois Matthieu qui m'a rappelé il y a quelques temps qu'en  1981 que sortait "suicidez-vous le peuple est mort"...  J'aurais bien voulu avoir une date de sortie exacte du disque... mais apparemment, personne ne la connait! 

 

 

 

Alors, voici le texte de  la pétitition :

 

Jean-Louis Murat a sorti son premier disque en 1981. Il a depuis sorti près de 30 disques et dvd constituant "une oeuvre" remarquable, notamment grâce à sa plume poétique inégalable. Un grand nombre d'artistes le reconnaissent comme un modèle et un maestro : Françoise Hardy, JP Nataf, Dominique A, Jeanne Cherhal, Callogero, Doré et tant d'autres.

Dans les médias, on a vu et entendu que trop souvent "la grande gueule" : Jean-Louis Murat donnant ce que l'on attendait de lui, mais aucune émission, documentaire de prestige sur son oeuvre (il n'existe aucun livre non plus!). C'est absolument incompréhensible.
NOUS VOULONS UNE EMISSION SPECIALE METTANT A L'HONNEUR JEAN-LOUIS MURAT, son oeuvre, son parcours.. ou qu'un PRODUCTEUR DONNE LES CLEFS D'UNE EMISSION à JEAN-LOUIS MURAT lui-même : il saura très bien quoi en faire...

 

A signer  :

http://www.petitionenligne.fr/petition/pour-une-emission-speciale-reservee-a-jean-louis-murat-pour-ses-30-ans-de-carriere/956

 

 MERCI DE FAIRE SUIVRE....

 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo- 2010-aout 2011

Repost0

Publié le 26 Février 2011

 

Petite surprise ce soir quand je suis allé voir d'où provenaient les visiteurs de blog du jour...  d'un oeil distrait... Le Lien défait, oui bien sûr,  Facebook (rappel : j'ai un profil FB : surjeanlouismurat Pierrot),  http://touteslesmusiquesquejaime.over-blog.com/  le site de Jean Théphaine; le forum  http://jeanlouismurat.zikforum.com... mais aussi:  

 

http://www.jlmurat.com/spip.php?article9

 

J'ai même pas réalisé de suite....

 

 

 

De quoi le site officiel parle du blog?

 

Et oui... et j'en suis très fier...  

 

A l'occasion d'une petite mise à jour du site officiel (nettoyage de printemps plutôt),  consistant pour l'instant à  annoncer l'enregistrement du nouvel album..  un petit encart a été mis ;  

 

 

"A NOTER

. A visiter : le Lien Défait et le blog de Pierrot, les sites de référence des muratiens..."


 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo- 2010-aout 2011

Repost0

Publié le 26 Janvier 2011

 

Alors il parait qu'autour du 14 février, aucune diffusion de ce téléfilm n'est prévu, comme un article précédent l'annoncait... mais voilà de quoi être encore plus impatient:

 

 

http://television.telerama.fr/television/petite-fille-grand-film,65078.php

 

 

"Fipa 2011   

LE FIL TéLéVISION - Premier coup de cœur 2011 avec "Petite Fille", de Laetitia Masson ("En avoir (ou pas)", "A vendre"...), qui raconte avec talent et sensibilité l'histoire d'une jeune provinciale (Hélène Fillières, magnifique) qui veut échapper au destin que d'autres ont choisi pour elle. Bientôt sur France 3. Notre envoyé spécial à Biarritz nous présente également deux autres fictions françaises en compétition, moins abouties : "L'Infiltré" (bientôt sur Canal+) et "Les Mauvais Jours" (bientôt sur France 2).

 


Il y a plusieurs manières de définir Petite Fille. C'est une histoire d'amour fou avec une comédienne, Hélène Fillières, follement attachante. Soyons plus précis, c'est un conte de fées moderne où une jolie bergère, Sylvie Neige (mais elle aurait pu se prénommer Blanche), rencontre un séduisant citadin, Gabriel, dont elle tombe éperdument amoureuse. De Petite Fille, on peut aussi dire que c'est un film où Laetitia Masson ressasse – mais avec quel talent – la même histoire (la sienne), celle d'une jeune femme qui se sent à l'étroit dans sa vie de provinciale. On pourrait enfin parler d'un film de famille où la réalisatrice s'est entourée des gens avec qui elle aime travailler : Hélène Fillières, qu'elle avait fait tourner en 1993 dans son premier moyen métrage, Nulle Part, et plus récemment dans Coupable ; Antoine Hérberlé, son chef opérateur fétiche ; Benjamin Biolay, dont elle a réalisé l'année dernière un portrait, Dans ta bouche ; Jean-Louis Murat, qui a composé la musique du film et à qui elle avait consacré en 2009 un documentaire, Falling in love. De Petite Fille, on peut surtout d'ores et déjà parier qu'il sera l'un des deux ou trois films qui compteront dans cette 24e édition du Fipa.

Mais reprenons. Sylvie Neige a 35 ans.
Fille unique, elle travaille et vit dans la ferme de ses parents, qui l'aiment d'un amour étouffant et cherchent à la marier pour assurer son avenir et celui de leur ferme. Elle, proteste : « Je ne suis pas à vendre. » Lointain écho de la réalisatrice à son deuxième film, A vendre, dont l'héroïne, France (Sandrine Kiberlain), n'envisageait pas d'autres relations que tarifées. Sylvie, elle, attend l'amour. Le seul qui vaille, le grand. Mais il lui faut maintenant faire vite, car la pression de ses parents se fait plus insistante et puis, comme dit son unique amie, « Tu frôles la date limite de vente. Si t'attends encore, tu seras périmée ». L'amour prendra les traits du romantique Gabriel (Benjamin Biolay), dont l'assurance n'est qu'apparente, au point d'avouer : « On n'est jamais sûr de rendre les gens qu'on aime heureux. Moi encore moins qu'un autre. »


De cette histoire, Laetitia Masson tire un film magnifiquement écrit et où tout sonne juste. Sylvie Neige, comme la plupart de ses précédentes héroïnes, est habitée par l'impossibilité de ne pas trahir. Surtout pour un amour sublimé à force d'avoir été attendu. Surtout parce que l'amour des siens l'enferme plus sûrement que la plus hermétique des prisons. La trahison n'en sera que plus violente. Laetitia Masson filme ce drame avec sensibilité, restituant fidèlement la pesanteur et l'ennui d'une vie à la campagne quand on est obsédé par le désir de s'en échapper. La réalisatrice sait rendre émouvante des scènes a priori banales, comme ces dîners entre Sylvie et ses parents, filmés en plans-séquences. Elle introduit, quand il le faut, un peu de légèreté dans la gravité ambiante, et son choix de tourner en lumière naturelle donne à son film un charme particulier, une forme de poésie légère. Enfin, il y a Hélène Fillières, dont on se demandait si on allait aisément oublier le personnage de chef de clan corse qu'elle campe depuis trois saisons dans Mafiosa. La réponse n'a pas tardé. Hélène Fillières n'est pas seulement crédible en jeune femme perdue dans ses rêves adolescents, elle est magnifique dans l'expression à la fois dérisoire et sublime du désir amoureux. « Saurais-tu par cœur quel est ton bonheur ? », chante Jean-Louis Murat sur le générique de fin. Sylvie Neige a répondu sans équivoque à la question. Et nous, on se dit que Petite Fille est un grand film.
  
Deux autres fictions françaises (L'Infiltré et Les Mauvais Jours) sont cette année en compétition au Fipa. Disons-le d'entrée, elles ne laisseront pas un souvenir impérissable. En même temps, reconnaissons que le coup de cœur pour le film de Laetitia Masson a quelque chose d'injuste en ce qu'il laisse moins d'envie et de qualificatifs en réserve au critique pour parler des autres films. L'Infiltré, à voir bientôt sur Canal+, mérite le détour de tous ceux qui s'intéressent à l'histoire contemporaine. Le film raconte comment, dans les années 80, un officier des services secrets français, campé par un Jacques Gamblin au jeu monochrome, a réussi à infiltrer et déstabiliser l'organisation terroriste palestinienne dirigée par Abou Nidal. Evidemment, Giacomo Battiato, le réalisateur, ne filme pas Abou Nidal avec le même sens de la mise en scène qu'a montré Olivier Assayas pour Carlos, une autre grande pointure du terrorisme international, dans la mini-série éponyme, récemment diffusée sur la chaîne cryptée. L'Infiltré n'en reste pas moins un film honnête qui vaut pour l'histoire parfaitement racontée et pour au moins deux de ses acteurs : Mehdi Dehbi, impeccable en « infiltré » hanté par la haine puis le doute, et Salim Daw, en chef terroriste psychopathe et paranoïaque."

.

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo- 2010-aout 2011

Repost0

Publié le 18 Janvier 2011

 

 

            Ca y est... La diffusion du téléfilm de Laetitia Masson dont Jean-Louis Murat a signé la bande originale  est annoncée...  Ca sera l'occasion de découvrir 3 chansons nouvelles (même si on en a entendu déjà en live), et des thèmes musicaux... dixit le site officiel qui l'avait annoncé un temps.  On espère que la réalisatrice les aura inclus de manière complète dans son film...  et ça serait vraiment signe que Laetitia estime au plus haut point le travail de Jean-Louis... mais pas évident de placer des chansons entières dans un film, sauf dans les deux génériques... Et là, autre crainte, que la télé nous coupe le générique de fin, sous prétexte que le journal n'attend pas!! ...  Ils n'ont pas intérêt !!

 

          Les 3 chansons : Philo (la seule réellement inédite je crois), Saurais-tu par coeur (joué à Saint-Malo par exemple), et "quelle encre sort de ma bouche ces invicibles vérités?"  qui a électrifié la fin de la tournée...

 

Les précédentes infos:

http://surjeanlouismurat.over-blog.com/article-bo-de-masson-47829074-comments.html

 

petite-fille.jpg

 

Alors, oui, je vois que les plus ferventes, sans trop savoir si c'est la joie d'entendre du Murat ou d'admirer le Benjamin Biolay qui créent cette impatience fébrile,  ont déjà  leur agenda à la main, avec , qui dépassent des pages griffonnées de rendez-vous,  la liste des courses pour demain, le post-it avec le reste des trésors qu'il faudrait dénicher en solde,  la carte de visites de ce commercial  de Plein Ciel si mignon... et  les doigts qui commencent à tripoter un peu nerveusement le stylo : "putain, il va la lâcher sa date, le Pierrot!!".... oui, oui...

 

Ca sera pour la saint-Valentin... Encore un petit mois... Sur France 3

 

L'info est là :

http://tele.premiere.fr/News-Tele/Petite-fille-le-telefilm-avec-Benjamin-Biolay-diffuse-pour-la-Saint-Valentin-sur-France-3/%28gid%29/2490876

 

 

 

Curieux hasard : je parlais de "mlle personne" hier... et "Petite fille" qui est en compétition pour le FIPA... est en concurrence avec le téléfilm d'une certaine Bailly Pascale...  "les mauvais jours" avec Ariane Ascaride...   Elles pourront discuter toutes les deux dans leur  bel hôtel à Biarritz, de ce que ça leur a fait d'avoir Jean-Louis dans leur viseur...

 

 

(Merci à Sabine)

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo- 2010-aout 2011

Repost0