il francese

Publié le 28 Septembre 2018

 

Et bien, ça fait du bien:  du live! Après la petite tournée de Morituri, l'absence de Koloko... on était en manque. Et on a un peu la réponse à la question qui me taraudait: comment Murat allait livrer les chansons d'IL FRANCESE en power trio?  Est-ce que les chansons très "arrangées" et écrites au piano  vont tenir le choc de la simplicité et  le passage à la guitare?

https://www.franceinter.fr/emissions/le-nouveau-rendez-vous/le-nouveau-rendez-vous-27-septembre-2018-0

Pour Hold up, qui débute l'émission "Le nouveau rendez-vous", je suis moyennement convaincu...malgré la présence de Morgane.

- Petite question sur le théâtre pour faire le lien avec le metteur en scène polonais également invité: "j'aurais été infernal" avec le metteur en scène. "Je préfère être mon seul patron".

- Question bateau sur le rythme de sorties des albums... La relance  aurait pu être intéressante sur le principe de l'album, et du disque... mais Murat n'est pas très prolixe pour l'instant. LLasa ne l'inspire pas non plus... d'ailleurs, sur les sons qu'on lui a demandés de choisir: il choisit :  la pluie, un son d'oiseau, et des meuglements de vaches salers. Bon, il ne cherche pas à présenter un "nouveau Murat" ce soir!

- A la question s'il est de la campagne ou de la ville,  il parle de la ville de cure.

- Et on passe au 2e titre:

Longue introduction, c'est "ciné vox"... qui sonne presque comme du "1829" sur la façon de chanter. Murat doit remplacer les synthés et les machines par sa seule guitare. Pas facile...

- Et voilà le 3e titre, et on reconnaît de suite "l'au-delà", pour être un peu plus "accessible" peut-être (c'est moi qui vous parlait de paresse récemment dans le choix de la set-liste?). Version plutôt calme (et tronquée?), mais assez réussie, avec un long final.

 

- On apprend que le disque s'est appelé un temps "napoli". 

- Voilà ensuite la question qui sera sans doute centrale sur la promo: Murat croit-il en la réincarnation?  Il semble répondre affirmativement, "vous y croyez vraiment? - Oui, oui".

"C'est  des vies antérieures qui poussent " "j'ai été le fils de Géronimo", "mes plus gros souvenirs, c'est quand j'ai été le neveu de Vercingétorix". Dans le studio, ça rigole.  A propos de Marguerite de Valois, il évoque son souvenir diffus de l'avoir rencontrée en étant un indien.

L'auteur-éditrice Sophie Desestoiles qui avait proposé à Didier Le Bras de publier deux livres sur Murat défend depuis longtemps l'idée d'un Murat avec plusieurs vies:

« Ainsi, je suis sûre que Rimbaud avait des réminiscences de ses vies antérieures, ce qui permet de comprendre un peu Une saison en enfer, et Jean-Louis Murat a lui aussi des souvenirs très précis de ses participations au monde, d’où son profond sentiment de solitude et de nostalgie qui l’assombrit parfois, qui l’a conduit parfois au désespoir, mais qui nourrit aussi son immense créativité. Comme Rimbaud, il est voyant, il voyage et voit des réalités appartenant à d’autres dimensions… c’est pourquoi ses textes sont souvent si mystérieux, presque impénétrables, mais c’est voulu…. Comme Arthur qui a dit « J’ai seul la clé de cette parade sauvage »… Chercher à les comprendre, à le comprendre, relève alors de l’aventure spirituelle. Pour témoigner de ce que j’ai compris, ou cru comprendre, sur Murat et aussi sur l’Empereur Napoléon, j’ai publié plusieurs livres, dont le plus important s’intitule Et si Platon avait raison, Aigle Botté éditions, 2015″.

Comme je l'ai déjà dis il y a peu, dès 1988, Murat disait "Aymerigot, c'est moi" en racontant qu'il s'était plongé dans des recherches, des livres. Inaptitude à l'époque qui fait que l'on s'immerge ailleurs, qu'on se perd de vue?  Y a-t-il un peu de storytelling là-dedans?  Pas seulement, tout ceci inspire bien-sûr Murat depuis toujours.


Autre partie intéressante ensuite: Murat explique la genèse de l'album, sur une base piano, avec un retour un peu contraint à la mélodie, puisque c'est ce qu'on attend de lui ("je suis enfermé dans la carrière de chanteur populaire") se comparant à Pétain qui doit "plaire au peuple" en "racontant des histoires et consoler". Il dit même que la chanson ne devrait pas être là pour ça, mais pour "être incompréhensible et accompagner l'époque" (en opposition aux banales chansons "compréhensibles dans une époque totalement incompréhensible" dans sa décomposition. De la mélodie donc, mais tout de même, en confectionnant des chansons pas véritablement "pop-ulaires".

Il dit également qu'il ne faut pas trop prendre au sérieux ses chansons (cf le point précédent?) et indique que  la fonction première de la musique est de "faire bouger les corps", ce qui l'a attiré en premier (en réponse à la question sur le groove de l'album).

 

- JL-Murat sur la pochette et non "jean-louis"?  C'est pour "se rapprocher de JL-Hooker, son idole absolue". 

 

Voilà vite fait... On se retrouve très vite! Peut-être dès ce soir.

Bonne écoute à tous en ce jour J!

 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #il francese

Repost0

Publié le 27 Septembre 2018

 

 - Coups de cœur, coups de gueule, la plume de Baptiste Vignol, alterne... sauf quand il s'agit de Murat...  Il est tombé sous le charme de "je me souviens"...  mais du coup,  la question va peut-être se poser : ne retiendrons-nous que ce titre d'"il francese"?

http://delafenetredenhaut.blogspot.com/2018/09/quand-murat-se-souvient.html

"IL FRANCESE est son dix-huitième album-studio. Celui d’un retour divin, par la seule grâce d’une complainte importante, imparable, éternelle et déchirante où Murat chante comme on ne l’avait quasiment jamais entendu: Je me souviens. Se souvenir que Murat, avec sa belle gueule d’amant idéal, est un seigneur, qu’il sève encore (du verbe sever), qu'il n'est pas dans la nostalgie facile et que sa voix demeure, et de loin, la plus sensuelle que la chanson française n’ait jamais enfantée".

 

- Ce soir, premier rendez-vous promo important: FRANCE INTER... et on a droit à une nouvelle photo de F. LORIOU pour l'occasion:

 

 

- Demain dans Entrée libre sur France 5

 

-  Chronique dans ROLLINGSTONE: 4/5 , "un album audacieux, séduisant, indispensable"

Je vous trouve ça rapidement... en attendant une interview dans le prochain numéro.

 

 

 

LE LIEN EN MUSIQUE EN PLUS

J'ai envie de vous dire et redire qu'il faut écouter DREAMWATER de Garciaphone... et acheter le disque. J'ai  dû écouter 3/4 fois le disque hier, et 3 fois plus le final de "Every song of sorrow is new" (la 7).     Olivier Perez, merci!!

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #il francese

Repost0

Publié le 25 Septembre 2018

Et bien, on peut avoir des surprises en promo, et le disque n'est pas encore sorti! Et bien, Valérie Lehoux a aimé le disque et lui attribue 4 f. (Comme pour Babel). Il avait décroché un 2 pour travaux, et 3 pour les 4 précédents Babel, y compris le cours ordinaire des choses!). Certes, il revient à quelques formats chansons, mais sans renoncer à la recherche des Travaux, et un certain hermétisme poétique qui  rebute souvent la journaliste.

En tout cas, j'apprécie effectivement son propos et ses interrogations... Mauvaise note néanmoins: depuis "gagner l'aéroport", il y a eu quelques grandes chansons... notamment "la fille du capitaine", "Et le désert avance"... menfin! quoi!

La chronique de Télérama : 4 ! Quel exploit!
La chronique de Télérama : 4 ! Quel exploit!

Et bien-sûr, merci de me transmettre ce que vous trouvez dans la presse, ou ce que vous écoutez! 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #il francese

Repost0

Publié le 24 Septembre 2018

- Une petite info sur INFOMAG, le journal clermontois:

Après un petit essai cet été à la maison (instagram l'a montré), le trio Murat/Fred/Stéphane va prendre ses quartiers à la smac de Beaumont (Le tremplin) pour une résidence afin de préparer la tournée...et peut-être quelques prestations promo (sur France inter).

http://www.info-mag-annonce.com/journal/blog/puy-de-dome/pdd-loisirs-et-culture/la-partition-bien-remplie-du-tremplin/224225

Pour retrouver les dates de la tournée:   http://www.jlmurat.com/concerts/

 

- Dans Magic, énormément de disques chroniqués... mais souvent en 5 phrases... C'est donc souvent plus que succinct et décevant.

 

Une résidence annoncée... et la chronique dans Magic

A noter dans ce numéro de Magic :

- la chronique du disque d'un autre auvergnat (australo-auvergnat) Jim Yamouridis. "The other side" chez Microculture est un disque âpre, avec une voix râpeuse comme du papier de verre. L'architecte de profession s'est inspiré du Rebetiko (forme de musique populaire grecque née dans les années 20). Etonnant.https://jimyamouridis.com/

 

- Deux artistes découverts lors des "Belles journées" à Bourgoin: Grand Blanc qui peine selon Magic pour leur deuxième album, et Pauline Drand, elle, dont "les faits bleus" est noté 5/6 (comme le Dominique A).   https://www.facebook.com/paulinedrandmusic/

- Francois Atlas, je l'ai vu au Vercors Music Festival, et j'apprends qu'il a consacré un album aux Fleurs du mal. Murat est bien-sûr cité.. mais pas l'ami Bertrand Louis... qui lui aussi s'est consacré à ce projet! Le disque de ce dernier s'appelle "Baudelaire" et sort le 5/10 (chez Epm-Universal!). Après avoir mis en musique Muray, le dérangeant Bertrand réussit une nouvelle fois cette mise en musique.  Un seul poème est commun avec "Charles et Léo": L'héautontimorouménos mais les chansons sont bien différentes.

 "avec tout le respect que je lui dois, je ne suis pas fan de ses interprétations de Baudelaire. Ferré se sert de Baudelaire pour faire du Ferré. Ce n'est pas du tout ce que je voulais faire. Je n’ai donc pas eu de mal à partir dans d'autres directions. J'avais envie de froideur, de distance, d'électricité. Envie d'aller flirter avec la personnalité de Baudelaire, de mettre en valeur certains de ses côtés moins connus : son côté vampire par exemple... Je voulais une vraie communion entre la musique, le poème, la voix et les arrangements. Il y a même un titre « Harmonie du soir » où j'ai synchronisé le texte avec des notes et des sons pour en extirper la musique, ce qui fait qu'il n'a même plus besoin d'apparaître. Je me suis quand même fait rattraper sur un ou deux titres que j'ai dû écarter, mais que je chanterai peut-être sur scène… Et qui sont vraiment très Ferré, je trouve". interview de Bertrand chez 7/7

- le disque d'Elysian Fields est indiqué comme décevant.

 

LE LIEN EN PLUS

Chloé MONS était chez Varrod, elle parle du duo avec Murat "le chanteur de toutes les possibilités et de toutes les électricités" selon le maître de la maison.

http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/16169-21.09.2018-ITEMA_21820127-0.mp3?track=false

à partir de 1h40 (après la diffusion du duo)           Merci Rooran

 

LA CHRONIQUE EN PLUS

"Je me souviens", la chanson dont on se souviendra: 

https://lamouetterouge.blogspot.com/2018/09/murat-nouvel-opus.html 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #il francese

Repost0

Publié le 21 Septembre 2018

 

Et bien, c'est parti pour la campagne d'italie (septième "période promo" pour le  blog)... et comme d'habitude (mise à part pour le Cours Ordinaire des Choses peut-être), elle nous promet de la discussion... Ainsi, il semble que Magic n'aime pas trop, et Rock and Folk est un peu mitigé (surtout du fait de titres moins plaisants selon eux).

 

Par Hervé Moisan (professeur de lettres-histoire... et biographe de Noir Désir). Merci JLR!

La chronique de Rock and Folk

Et comme un signe, Murat et Manset se croisent encore... L'un des intérêts du disque de Murat est le jongle entre passé et modernité, celui de Manset celui de la refuser?

 

L'HUMEUR EN PLUS

L'état de détestation. Même s'il faut se méfier des commentaires sur les réseaux sociaux, j'ai été frappé par ce que j'ai lu dans les commentaires sur la page de Télérama sur fb en dessous du clip d'hold up. Murat + télérama, ah mon Dieu! On croirait avoir à faire à Daech et à  Staline. Certes, Télérama donne le bâton pour se faire battre en parlant de "rock boisé"... mais pourquoi tant de haine?  Alors que la promo de Manset est quasi centré sur les fans (les attachés de presse donnent les infos promo directement aux fans), j'attends moi comme un enjeu que Murat réinvestisse le devant de la scène et reconquiert quelques coeurs. Allez, on y croit. 

LE LIEN EN PLUS

Les inrocks aiment aussi "JE ME SOUVIENS"

https://www.lesinrocks.com/2018/09/21/musique/jean-louis-murat-tease-son-nouvel-album-avec-un-extrait-sublimement-melancolique-111127546/

 

Et à vos AGENDAS! 

Murat sur inter , le 27/09 (le nouveau rendez-vous)

et le 30/09 sur Radio Nova (18h). La présentatrice s'est rendue du côté du Sancy pour faire l'émission "A LA DERIVE".

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #il francese

Repost0

Publié le 20 Septembre 2018

 

Le plus beau titre du disque "Il francese" est en écoute: "Je me souviens", Murat se voit ou se rappelle?, de Murat, le Maréchal.  D'autres pistes nous y mènent dans le disque... et nous ramènent au disque de 1982 :

Murat
c'est le héros d'un cinéma
où la caissière se bat
personne n'entrera
Murat
c'est l'âme d'un cinéma
mais sur son cheval de bois
un seul soldat le croit  

 

enroule, enroule-toi d'en bas
enroule-toi autour de moi
d'Ameyrigot je veux
la griffe entre tes yeux
vadrouille, entre les rythmes
vadrouille
entre les vitrines
brillent les bouilles
vadrouille
entre les vitrines
brillent les bouilles
c'est un royaume qui brille
les bouilles
ces rouilles de ce musicien

 

Murat...

 

 

Amerigot,  autre héros, celui de son enfance, "Amerigot, c'est moi" disait-il à la RTBF en 1988... Bergheaud/Murat a cherché à se perdre de vue, du coté de l'Italie...  Murat cherche, Murat a-t-il trouvé? Réponse (partielle)   le 28/09!

PS : On a confirmation que Murat jouera en trio sur la tournée! Pas de Denis sur scène pour retranscrire l'ambiance du disque, à moins que Murat fasse appel à des ordinateurs... ce qui serait surprenant.

PS: ATTENTION LA PROMO COMMENCE BIENTOT EN RADIO!

 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #il francese

Repost0

Publié le 6 Septembre 2018

Alors que le premier "fan" à écouter le disque a laissé un commentaire plutôt très bon, la presse elle aussi attise notre impatience... 

Dans les Inrocks cette semaine, dans l'édito, on nous parle d'un disque remarquable:

 

La presse a-tease l'impatience : inrocks et Télérama, et et concert dans le 13!

Et dans Télérama, Hugo nous dit dans sa sélection de la rentrée:

Jean-Louis Murat

Le toujours prolifique Auvergnat nous ayant parfois semé, les retrouvailles n’en sont que plus réjouissantes. Il avait troqué l’an passé son rock boisé pour un déroutant périple électronique. Sur son nouvel album, il ne s’agit pas de repli stratégique, juste de la rencontre équilibrée et inspirée de son style traditionnel avec une saine ouverture sur le présent.

Il Francese, Pias, le 28 septembre.

Sera-ce lui qui tel Horace nous fera une chronique sur cette "aurea mediocritas", ce juste milieu? (Suite aux derniers article, j'essaye de monter un peu le niveau en parfait latiniste que je n'ai jamais été, sauf au moment de morituri) OU bien sera-ce la Valérie? qui nous dira aussi qu'elle ne comprend pas tout aux textes? Le suspens est terrible!

LE CONCERT EN PLUS

 

A Chateaurenard, Murat ne posera pas de.... lapin aux avignonnais et marseillais:

https://www.concertlive.fr/concerts/jean-louis-murat-1iere-partie-a-chateaurenard

Concert le 24/11, salle de l'étoile.

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #il francese

Repost0

Publié le 4 Septembre 2018

1)  Frank Loriou se joue des "en joue" pour un Murat armuré d'un tenue non-pas Murat-Empire, mais Fanfan en pire, Murat-La Narcisse armé  ne manquant pas de chien, duel au sommet de du col de Diane en collant noir         VERSUS       Murat-zen artillé d'un six1000-coups, outil pouvant propulser au ciel n'importe quel ci-devant... si elle était branchée...

 

"En joue!" et Murat  joue à Tours

On avait déjà aperçu quelques photos de la série... notamment celle-ci:

  notre chat botté -et non Riquet (malgré la houppe)-  ne voit-tu rien venir?  Un album qui on l'espère va nous conter des merveilles?      

 

Ce n'est bien-sûr pas la première fois que Murat prend l'habit et pas seulement "par mégarde"...  On évoquait cette session photo avec Philippe Barbot dans son inter-ViOUS ET MURAT

 

Voici également un autre visuel de l'artwork d'IL FRANCESE:

 

 

Voici également un autre visuel de l'artwork d'IL FRANCESE que Frank Loriou a partagé:

"En joue!" et Murat  joue à Tours

2)  Nouvelle date à SAINT-AVERTIN près de TOURS. ET ça va être chaud car un homme à Avertin en vaut deux... et monte vite dans les tours... euh... mais pourquoi je me laisse publier des trucs pareils?? 

 

A "le nouvel atrium", le 8 novembre!   https://www.ticketmaster.fr/fr/manifestation/jean-louis-murat-billet/idmanif/442547

Bonne nouvelle, je ne m'attendais plus à des nouvelles dates cet automne!

 

 

 

LE LIEN EN PLUS MOYENÂGEUX

Objet du 19e siècle, Antoinette en pendentif pour 150 euros

http://www.inumis.com/autre/des-houlieres-antoinette-medaillon-en-porcelaine-de-wedgwood-a1006404.html

 

LEs LIENs EN SUS SUR LE CLIP

On en parle, on en parle... un peu:

 http://musikplease.com/jean-louis-murat-hold-up-clip-99440/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+musikplease+%28Musik+Please+%21%29

http://www.soul-kitchen.fr/85919-video-jean-louis-murat-hold-up-avec-morgane-imbeaud

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #il francese

Repost0

Publié le 2 Septembre 2018

Un but, Imbeaud et imbu: les trois points de cet article

 

1) Plutôt qu'un but, c'est un essai transformé, un "hold up"? Non, c'est mérité: Le clip a  un peu de retombées médiatiques, même si c'est le même texte promo qui est repris:

Par exemple, sur les inrocks; "Vidéo : Jean-Louis Murat s'érige contre l'ordre moral dans le clip d'“Hold up”

"Le premier extrait de l'album "Il Francese", de Jean-Louis Murat, qui sortira le 28 septembre sur Le Label - PIAS, a désormais son clip. Il s'agit d'Hold up, un titre aux accents électroniques, auxquels l’auteur-compositeur-interprète ne nous avait pas habitués. Morgane Imbeaud (qui assurait les voix féminines de Cocoon), est également présente sur le single. Le clip, aussi épique que le morceau, a été réalisé par Yannick Demaison et Alexis Magand. On y voit des icônes glamour du cinéma des années 60 fuir un cordon de CRS, sous les grenades lacrymogènes. Une évocation grandiose de l'ordre moral qui empiète parfois sur les relations de séduction."

 

Pour parler des bricoles, du côté de la Normandie, on n'oublie pas Murat dans les grands noms de la chanson qui seront en tournée. Quel honneur pour lui d'être aux côtés de Maitre Gims, Louane,Calogero et Obispo. (Site ACTU concernant Le Havre et aussi coup de coeur dans la programmation du BBC à Herouville, même s'il est cité en dernier après The Limananas, Guizmo... et même un certain Therapi Taxi... :Bon, ils disent que J'ai fréquenté la beauté a été un succès public... C'est vrai qu'on en a beaucoup parlé ici et que c'est passé sur Inter.

Le prolifique Jean-Louis Murat. Avec des titres comme J’ai fréquenté la beauté, Si je devais manquer de toi ou encore Au Mont Sans-Souci, l’Auvergnat a su se faire aimer aussi bien du grand public que de la critique. La singularité de sa voix et la subtilité de ses textes font de lui aujourd’hui l’un des artistes préférés de Français.

Curieusement, la CROIX ne reprend pas le laïus sur "l'ordre mural" mais cite quand même "Il francese" dans ses coups de coeurs de la rentrée (après l'ex-Christine and the queens, Added, Roussel... mais avant Dominique A. Il en faut peu pour nous faire plaisir).

"Jean-Louis Murat signe Il Francese (Le Label Pias, le 28 septembre) apportant son groove inclassable à des mélodies aventureuses et touchantes". Mélodies aventureuses?

Ce même article commence par deux grands anciens, et là, on s'incline: Paulo de Manchester, dont le dernier album est semble-t-il bon (aucun attaché de presse ne m'a contacté pour le soutenir et laissez moi m'en étonner)... et Paulo de Simon and Garfunkel... et ça me permet de faire une transition vers le point deux.

2)  Nouvel album de Simon donc le 7/09, avec une  tournée, promis juré, c'est la dernière... et c'est peut-être ce qui a donné l'idée à Fabrice  Nataf, producteur connu, de faire un "cover-band" pour se coller à cette actualité:

Et qui c'est qui se colle au son du silence?  Et bien, MORGANE IMBEAUD, dans un énième projet!, associé à un certain Elias Dris, un folkeux parisien très androgyne.  

 

Ceci a été mis en boite par l'ingé son Jacques Ehrhart, notamment vu du côté de Manset et de Salvadore.

 

3)  Un but, Imbeaud, et un imbu, pas trop beau.... car allez, je faisais un petit footing l'autre soir, et mon mp3 m'a donné à écouter à "L'examen de minuit" en live. ET je me suis dit : "ah, ça serait un titre que Murat pourrait quand même nous refaire... et je me suis dis: et si je lançais un petit sondage pour savoir quels titres  vous souhaiteriez que Murat nous joue à partir du mois d'octobre. Sait-on jamais? ... non, non... je n'imagine pas du tout qu'on puisse avoir une influence... mais bon, fésons-nous plésir... au moins en rêve. Et puis, Murat aurait quand même bien besoin de nous pour faire sa set-liste, que j'ai jugé parfois paresseuse (même s'il n'y a pas beaucoup de places à des surprises quand à chaque fois le dernier album est dans son quasi intégralité repris, et  que le choix est plutôt de jouer des inédits (c'est bien aussi!!). Mais pitié, pas de "si je devais manquer de toi" et de "foule romaine"! 

Allez, je commence: en sachant que Fred nous revient,  avec "l'examen de minuit",  j'opte pour un "Gel et rosée" et... "muira", que je n'ai pas trouvé disponible sur le net. Bon, "les jours du jaguar", c'est bien sûr hors concours( mais je découvre qu'il en existe pas non plus de version live dans les tubes)... Si vous êtes 15 à répondre au sondage, je mets ça en ligne....

 

 

 

 

... PS: je suis fatigué, je ne me relis pas...

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #il francese

Repost0

Publié le 30 Août 2018

 

Allez, on respecte le plan com et l'exclu réservée à Télérama et on file voir le clip sur leur site :

http://www.telerama.fr/musique/exclu-regardez-le-nouveau-clip-de-jean-louis-murat,n5782912.php

Un joli petit clip, amusant... avec une seule idée par contre, peut-être un peu trop signifiante à mon goût, comme l'était la fin d'"il faut vendre les prés".  On espère néanmoins que ce sera un Triumph... et pas "une audi verte" qui va disparaitre dès 10h06 place gaillard.

"Jean-Louis Murat avait, l’an dernier, troqué son univers rock boisé pour des sonorités électroniques. Un peu trop ? Cette fois, pour son nouvel album, “Il Francese”, l’Auvergnat concilie les deux, associant sa prose ouvragée et son instinct mélodique traditionnel à son urgent désir de modernité. En attendant sa sortie, le 28 septembre, voici le clip d’un premier extrait, “Hold Up”.

Le nouveau clip de Jean-Louis Murat, Hold up, contient son lot de mystères. On ne l’y verra pas. On en verra d’autres : Marilyn Monroe, James Dean, Marlon Brando, Sophia Loren. Quoique... On ne les verra pas vraiment non plus. Ce qui apparait à l’écran, c’est leur image endossée et incarnée par des comédiens d’aujourd’hui. Une évocation, plus qu’une reproduction. La suggestion est suffisemment juste pour qu’on les reconnaisse. Bienvenue dans une galerie de stars — ou du moins l’image fantasmée qu’on s’en fait.

L’Auvergnat ne nous avait pas habitués à cela ! Mais qu'on se rassure : ce qui s’annonçait, au début du clip, comme une brillante petite réunion de vedettes va virer au cauchemar. Nos icônes glamour du cinéma sixties sont soudain pourchassées par une horde de CRS... Ses Bonnie & Clyde de 2018 s’en sortiront-ils ? Et que veut nous dire Murat ? Qu’une nouvelle police des moeurs tente de régenter les codes de la séduction ? Pendant ce temps, sa voix douce interpelle une femme (Morgane Imbeaud, Cocoon), dans un dialogue de désir, de crainte et d’incompréhension…"  Télérama.Fr   30/08

LE LIEN EN PLUS
 
Elysian Fields eux aussi en approche, nouveau clip un peu plus bricolé que celui de Murat:
Nouvel album PINK AIR
04/10/18FEYZIN (69) - L'Epicerie Moderne
05/10/18ANNECY (74) - Le Brise-Glace
06/10/18ARTIGUES-PRÈS-BORDEAUX (33) – Le Cuvier de Feydeau
08/10/18 • LIMOGES (87) – Le Phare
10/10/18 • MONTPELLIER (34) – Le Rockstore
11/10/18 • ROMANS (38) – La Cordonnerie
12/10/18 • BAGNOLS SUR CEZE (30) – La Moba
13/10/18 • TULLE (19) – Des lendemains qui chantent
26/10/18 • MULHOUSE (68) – Le Noumatrouff
29/10/18 • BRUXELLES (Be) - Les Botaniques
01/11/18 • PARIS (75) – La Maroquinerie

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #il francese

Repost0