montagne - rando et photos

Publié le 24 Juin 2014

 

Je vous proposais il y a quelques jours une "inter-ViOUS ET MURAT" avec Magali Brénon, autour de son livre "jamais par une telle nuit" (éditions le mot et le reste).  La page Fb de Jean-Louis Murat a dans les jours suivants mis à l'honneur le livre: 

 "Roche branlante, Fontaine Salée, col de la Croix-Morand. Dans la voiture en appeler aux murmures aux chansons, aux notes déviées sur la portée (...) Contre le silence des images décolorées faire intervenir la mémoire, les sons les sensations à l'épreuve de mon corps, tenter de rencontrer le monde sauvage et de contrer la chute, rouler." Extrait de "Jamais par une telle nuit", la réponse littéraire de Magali Brenon aux chansons de JLM... Editions Le mot et le reste, janvier 2014.

Mais ce n'est pas pour ça que je vous en reparle... Devant tout le matériel photographique que Magali Brénon m'a envoyé pour illustrer l'interview, je lui ai proposé de réaliser un article "clichés" en complément... avec le principe habituel: que le vagabondage se réalise aussi en poésie, mais pour une fois, non pas avec les mots signés Bergheaud, mais en compagnie des sons et des sens de Magali Brénon... Sans dévoiler en rien le récit inclus dans "jamais par une telle nuit".  Et quelques jours avant le Koloko 2014, le week-end où toutes les routes mènent à Clermont (même celle de Magali), ces photos vont nous permettre avec quelques heures d'avance de nous retrouver au coeur du Sancy... plus que jamais au coeur de l'inspiration de M. Bergheaud.



 

J'irai de la Godivelle à Compains, de Servière au col de la Croix-Morand. Un pied, l'autre, un pied devant l'autre....

 

  © Magali Brénon 2010 01 542

 
Arrivé au sommet, observer les paysages de mon corps et tenter d'en lire quelque chose.

© Magali Brénon 2010 01 622



  Le lac a quatre-vingt-douze mètres de profondeur. A en croire la légende, mieux vaudrait ne pas le réveiller. Je lui jette donc la première pierre...

© Magali Brénon 2010 01 472

 

Temps blanc, sol blanc, je m'engourdis, je me laisse recouvrir et je m'endors d'un sommeil lourd, sans rêves. © Magali Brénon IMG 7775

 

© Magali Brénon IMG 7780

 




© Magali Brénon IMG 0680

 

© Magali Brénon IMG 0284

 

Roches montagnes pierriers et feuillage s'effacent ; autour de moi le paysage s'évanouit. J'écoute.  

© Magali Brénon IMG 4044

 

 

Près de moi les torrents du fleuve produisent une clameur tapageuse ; j'écoute leur murmure.

© Magali Brénon IMG 5878

Là, j'irai me rafraîchir dans les cascades à pic et dans l'eau éclatante, au bord des cavernes et des sources, je chanterai pour vous. 

© Magali Brénon 2010 01 667

Nager, m'immerger, m'éloigner.

© Magali Brénon IMG 0566

 

 

  Avancer et et des mots peupler le trou du silence.Rouler avancer au hasard des panneaux de signalisation.

© Magali Brénon IMG 0573

 

 


Pieds nus sur le sol couvert de branchages, de tapis d'herbes, de feuilles de hêtre, je gravis un escalier minéral aux paliers de roc, une volée de marches de terre détrempée et de pensées sauvages. Avancer.

© Magali Brénon IMG 0658

 



© Magali Brénon IMG 4492

 

 

Dans le miroir des fontaines gorgées d'eau je me cherche et ne me vois pas.

© Magali Brénon IMG 8235

 

 

Cascade du Saut du loup, lacs de cratère ;  échapper à ta peau et à tes langues de sable, dans les rivières et torrents. plonger mes racines, m'accrocher aux profondeurs de la terre.

© Magali Brénon IMG 8733

 

Armée de mon seul vocabulaire, je me construirai un barrage. Me voici face au lac de retenue.

© Magali Brénon IMG 8668

 



Bascule la trappe, filent à l'égout l'été les chaleurs immobiles du mois d'août.

© Magali Brénon IMG 0461



A défaut de danser, rouler avancer dans la densité des herbes folles. Douharesse, Orcival, Lady of. Dans la voiture monter le son laisser éclater les chansons.

© Magali Brénon IMG 0832

 

 

un pays de landes et de bois, de prairies de tourbières, d'humidités de petits lacs.

© Magali Brénon IMG 8167

 

© Magali Brénon IMG 8168

 

© Magali Brénon IMG 9549

 

© Magali Brénon IMG 9701




Schiste,gneiss, mica, cristal de roche et grenat,à mes pieds le sol resplendit

© Magali Brénon 2010 01 152

 

 

Au loin, le barrage tient bon

 © Magali Brénon IMG 9574



Le jour s'est dissipé l'air s'épaissit. Ce chant n'a rien à voir avec les autres, ce soir avec les autres soirs.Face à la nuit sur mes champs de glace il vient déposer une couche de paroles.

© Magali Brénon IMG 9849

 

 

Toutes les photos: © Magali Brénon 

 Citations extraites :   Edition le mot et le reste.

: couv def jamaisparunetellenuit

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #montagne - rando et photos

Repost0

Publié le 11 Juin 2014

 

Alors qu'on parlait avec Magali Brénon  (intervious et Murat n°15) d'un pays sauvage, j'avais envie de vous parler du mien... alors que je découvrais de nouveaux coins à quelques kilomètres à l'aide de mon vieux VTT, au bruit des grenouilles sautant dans les flaques du chemin, et de la famille perdrix qui décolle presque sous la roue, du cormoran qui refuse de poser pour moi, et autres hérons.    Alone dans les lônes... multiples, les marais et les iles. Un enfer vert, ou un paradis irradiant. aux frontières de 3 départements (Ain, en face, Savoie, et Isère).... et j'ai de nouveau pioché quelques vers signés BERGHEAUD. 

 

*lônes:  bras d'un fleuve qui reste en retrait du lit principal

  ----------------------------------

Les eaux de l’Amour

 

Fleuve puissant

 

Aux premiers beaux jours

 

M’envahissent le sang

 

 

 

DSC00517

  pluie d'automne sur les hommes comme Rhône à la Saône tu te mêles à moi  

 

DSC00518

 

Dans les eaux de la vie

 

Où le héron vient de plonger

 

Règne l’âme éblouie

 

 

DSC00765

DSC00527

  je t'ouvre les bras le souffle de ta bouche laisse de la rosée sur mes lèvres. 

DSC00556

 

DSC00530

  Par les chemins, les rivières. Où le bonheur attend. Oh, nous attend. N'écoute plus dans le vent. La folle plainte des amants. 

DSC00533

 

DSC00539

 Au rythme des pas avancer la barque des amants. Ring ring ring v'là le bleu, le calme est troublant. Le long fleuve Amour m'encercle ce jour où je descends. 

DSC00573

  A quoi bon le désir, à quoi bon la peau. Si la barque chavire aussitôt 

DSC00578

 

DSC00583

     Une ligne infinie de rêves

DSC00586

  Passé le pont Mirabeau

 

Au hasard des atomes

 

Vers quelle région éloignée

 

Se rend-on

 

DSC00703

  Viens y poser tes lèvres. Dans ce duvet de cygne. 

DSC00716

 

DSC00723

  L'eau de ma rivière. N'aura pas eu le temps. Pas eu le temps. D'atteindre ton cœur. 

DSC00729

  (confluence du guiers au Rhône) 

DSC00733 Même truite? 

 

DSC00742

  Toujours vous entraînera le goéland. Le cœur en peine, vers ... Ouessant. 

DSC00748

 

DSC00754

 

DSC00761

 

DSC00762

Herbe têtue  !!

 

DSC00796.JPG

 

DSC00801.JPG

 

au revoir...

DSC00800.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #montagne - rando et photos

Repost0

Publié le 28 Mai 2014

 

Allez,  voici une grosse série de clichés sur ma première randonée de l'année, le 17 mai, une rando de printemps comme je les aime, avec quelques passages enneigés un peu flippant (le couloir pour repartir du petit Som où je suis tombé sur les fesses et glisser sur la glace, c'était le dernier.. et j'avais pris trop confiance)...

 

 

Départ de la RUCHERE, en Chartreuse,  puis col de la Ruchère, et montée au Grand Som -ma 3e-   (le monastère de la Grande chartreuse est au pied). Au retour, passage sur le Petit Som. Vraiment une belle ballade.

 

Pour une fois, pas de vers de Murat... mais on va se mettre un petite musique... sans se creuser la tête bien loin.

 

 

 

 

 

 

- Profil  de Chamechaude toujours aussi beau au petit matin... J'adore cet endroit, où aucune maison n'est visible, cela semble désert... C'est en fait l'entrée de la zone de silence du monastère. Pour y arriver, on a d'ailleurs pris l'ancien chemin du nord de pélerinage qui menait jusqu'à la Grande Chartreuse. 

DSC00422

La neige est encore présente dès 1200 mètres (il a neigé la semaine précédente), et une couche de givre m'accueille sur l'alpage du col de la Ruchère... et encore quelques jonquilles.

DSC00426

 

J'étais là à l'automne, et j'opte pour une petite variante: le pas du loup, comme coupé dans la roche au couteau! 


DSC00429

 


DSC00435

 

 

DSC00439

 

DSC00442

La neige est craquante, agréable à franchir, mais à partir d'ici, la couche va s'épaissir, et la pente s'accentuer. Tu vas en chier, mon Pierrot!

 

DSC00443

 

ma première marmotte de l'année... mais pas le temps de zoomer. Un peu plus bas, je n'avais déjà pas pu attraper le chamois dans un pierrier avant le pas du loup.

 

DSC00446

 

Deux, trois passages où il faut être prudent... et j'atteins la cime... et un côté plus ensoleillé... Les pistes de st-Pierre de Chartreuse, et la dent de Crolles... devant Belledonne.

 

DSC00447

 

 

DSC00451

 

Ce cailloux a été bien choisi.

DSC00452

 

 

Quelqu'un m'a précédé la veille : c'est rassurant. Et ce matin, j'ai la montagne pour moi... Apparemment, je suis parti une bonne heure avant tout le monde (je verrai pas mal de monde en redescendant).


DSC00453

 

Je vois presque ma maison d'ici....mais on repère (pas sur la photo!)  plus facilement le batiment enfermant les millions de Jambon d'AOSTE (sur la commune d'Aoste en Isère, et pas en Italie), devant le Bugey...

 

DSC00454

 

allez, encore un petit effort!

DSC00456

 

Bon, encore un...gros effort.   "je vois le Christ!"

DSC00460

 

DSC00468

 

DSC00472

 

DSC00479

 

DSC00480

 

DSC00482

 

DSC00484

 

DSC00486

 

 

Percée sur le lac du BOURGET, et Aix les Bains.

DSC00489

 

Téléportation:

DSC00600.JPG

(photo prise le lendemain, on devine au tout dernier plan l'endroit de la ↑ ballade)

 

 

 

Le grand Som  du Petit Som, et                       la Grande Sure qui domine l'entrée de la vallée de Grenoble

DSC00493

 

 

Et en guise de lien en plus, en dessert,

un petit éclair attrapé lundi!

 

DSC00698.JPG

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #montagne - rando et photos

Repost0

Publié le 18 Mars 2014

 

  Ski ou bien?  J'ai pris trop de poudre cette année pour avoir envie de neige de printemps... J'opte pour la promenade à quelques encablures de ma home... et je pars pour St-Jacques de Compostelle... 4 heures aller-retour. hop!    

  Sur le tracé du pélerinage partant de Genève, dans l'étape entre Yenne et Saint-Genis sur Guiers (6 heures),  aujourd'hui, petit parcours autour du Mont-Tournier et ses 800 et quelques mètres... quelques clichés rien d'exceptionnel... mais fêtons le printemps... toujours agrémentés de quelques vers de Murat.

 

SAM 1332

    Aspergé de miel, tu attends le printemps. Tu veux être un poète allemand.  

 

SAM 1333

 

SAM 1340

Moment idéal pour ce parcours, les arbres nus permettent de percevoir constamment la vue... et pas seulement quand on arrive aux différents belvédères... dominant le Rhône, là, où il fait un grand virage qui l'emmenera jusqu'à Lyon, et avec la vue sur le Bugey, le Grand Colombier, Belley...

 

vers le sud:

pluie d'automne sur les hommes comme Rhône à la Saône tu te mêles à moi 

SAM 1344

  Dordogne pluie sur Chamablanc début du printemps 

Vers le Bélvèdère de Recorba: j'arrache les pierres aux murs épais 

SAM 1353

Un vieux mur... qui ne resistera plus longtemps.... Les restes assez vastes d'une maladrerie (léproserie) que la forêt a recouverte    Qui, le long des grands murs de l'hospice blafard


    Dans un champ de primevères. Dernière eau. Dernier envol
SAM 1356

  vive le printemps prochain ces jupes libéreront tes reins il ne va me rester que ton nez gelé à croquer dés novembre et décembre tu retrouves tous tes secrets 


SAM 1365

Comme il y en a au dessus du lac d'aiguebelette, un vieux "plat" qui servait à faire du charbon...  

  puis soudain la vie devient fragile le bonheur s'attise comme le charbon 

SAM 1384

  La pollution est visible.. et je la sens dès que je sors de la forêt.

  noyée la flamme par mes cicatrices anciennes mes printemps endeuillés 

SAM 1387

    Monte vague. Au sommet du jour. Eclabousse-nous. D'éternel amour.
SAM 1392

 

Amusons-nous un peu... Sleepy Hollow au dessus de la falaise...

SAM 1378

  Courbe la tête en cabriolant. Pâle hiver que fais-tu du printemps 

Berger

SAM 1381

 

SAM 1380

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #montagne - rando et photos

Repost0

Publié le 4 Septembre 2013

 

     Que sais-tu de moi, qu'aurais-je oublié ?


Petits tremblements... Merde: mon cordon d'alimentation! oublié... aaahh....  Mais ouf, je me rappelle que la caméra a une fonction photo...  Nettement moins bien et pratique, et la batterie ne tient pas la journée... mais soit...  

 

---------------------------------------------------------

En hommage à nos "suisses" : Fred, et Stéphane!  (en attendant d'avoir de l'actu)

----------------------------------------------------------

 

 

  des villages en plein été des pays un domaine oh que je t'aime et par mon enfance par les bras qui m'ont porté par ton ventre par tes hanches  

CAM 0190

 


  d'estive rentrent les troupeaux
nous manquons toujours beaucoup d'eau
à ma lettre je joins cette photo
ne m'oubliez pas  à bientôt
amour amour amour

CAM 0225

 

Bon, pas de manque d'eau en Suisse... sauf que les génisses se servent elles-même dans le frigo.  

 

CAM 0228

 

Abreuvoir...  vigneron

 

Voyager tout l'été

 

Nous aura mis face à la beauté

 

Comme a bird on a poire

 

 

 

 

CAM 0237

  oh ! vois j'ai dans les yeux le bleu de l'eau des montagnes dans ma voix l'accent des gens de montagne des plaines en feu 




Le wetterhorn, sous quelques coutures...:

 

CAM 0491

 

CAM 0263

 

 

CAM 0700

 

 

CAM 0572

 

  ---------------------------------

  ouvrir mes tubes de couleurs 

CAM 0292

                                 ( rosenlaui gletscherschlucht)

 

CAM 0315

  et quand brille sa lumière hors du commun j'épouse enfin mon destin  

 

CAM 0338

     On n'avait plus vu ces ports de têtes à midi. Autant vu d'étoiles au firmament


CAM 0385

 

CAM 0397

     Grand-mère tient la maison. Pour quelque cul-terreux. Sans plus d'éducation.

 

CAM 0417

  Le Rhône en glace du (Sustenpass) 

 

CAM 0420

  voilà le milieu du chemin je connais l'envie mais l'animal je retiens 

 

 

CAM 0423

   Perdu vers les cimes. Sur l'autre versant. Bruits de crinoline. Passent les cabines.         Mont Rose et Cervin...  





CAM 0435

  Creuse et marche dans la paille, vue sur l'outre-mer 

En lambeaux dans chaque larme, ton vert Véronèse 

Enfin vue sur l'autre rive

Et ton sourire à la manière dont ce monde est fait  



CAM 0440

 

CAM 0454

  Vois, l'eau s'écoule à peine des glaciers fiévreux                             Glacier du rhône

 

CAM 0470

 

Amour j’ai perdu ton image           image ton perdu j'ai amour

Aimer est chercher ton reflet       reflet ton chercher est aimer

 

 

CAM 0474

  Il n’y a pas de chaussure qui ne trouve pied, à sa taille                            


CAM 0485

     Pour un feu, des brindilles, un lapsus, une ortie

 

CAM 0494

  Haut le soleil inondait la vallée. Fille d'or sur le chemin. Fille d'amour est venue ce matin. Fille d'or sur le chemin. Fille d'azur donne sa blanche main 

 

CAM 0612

CAM 0634

  On va sans fin vers l’horizon

Tout bouffi de mémoire

On ne retient pas la leçon

Perdu dans la mémoire

A la recherche de ton nom                                               (Eiger, Yungfrau...) 

 

CAM 0641

 

 

CAM 0645

 

  Le voyageur sort de l'arbre. J'entends sa voix qui ralentit. à l'heure de la verdure fraîche. Un homme seul fête l'automne 

CAM 0646

 

CAM 0665

 

CAM 0674

 

 

CAM 0709

  En alpiniste ou en curé

Piller l'épave reste le sujet

Étouffe la bête héréditaire

Désarme-moi ça                                           Face nord de l'EIGER, l'autre face nord culte...

CAM 0711

 

CAM 0719

 

CAM 0724

 

 

CAM 0735

 

                                                                (Bachalpsee, Grindelwald)

CAM 0737

 

CAM 0736

 

CAM 0756

 

 

Où sont tes jalons naturels

Quel village où suis-je égaré

Nu dans la grande transhumance

Reste aux lois de la gravité 

CAM 0757

  Vallée du Lauterbrunnen...  (On distingue Mürren au dessus, accessible en téléphérique, qu'en téléphérique...).

 

CAM 0741

On s'est compris avec cette vache... d'où, le petit clin d'oeil... mais je n'ai pas cédé à ses oeillades. J'étais décidé à revenir vous voir.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #montagne - rando et photos

Repost0

Publié le 5 Juillet 2013

 
C'était une sale matinée vers Orcival, brouillard d'un tout nouvel été (22/06) d'une année ayant eu un hiver qui aura duré 8 mois. 22/06... à peine quelques degrés... et j'ai cru à  la météo, et j'ai cru à ce rayon qu'on devinait vers le Servières. Allez, go go... J'y crois... j'y crois... Je ne vois pas ce que je vois sur le col de la croix morand: c'est-à-dire rien... Il va faire beau... Il va faire beau. Je fonce... et aperçoit la Limagne... Yes... Yes... Notre-Dame des Neiges atteinte, et c'est couci couça... Maintenant que je suis là, je ne renonce pas. Au programme : un grand classique, un tour de 5 heures, sur les crêtes de la vallée de Chaudefour, et on poussera jusqu'au Sancy si le coeur nous en dit.  


SAM 9706
 

 dent de la rancune....

on contourne le bout de la vallée, et on redescend dans Chaudefour... pour rapidement remonter de l'autre côté, la petite montée de la journée, mais pas réellement éprouvante. SAM 9708
 
Ah, "Mais ouf, une odeur de narcisse. Me reprend l'âme et le corps :
L'envie de vivre
Ouverte à l'au-delà
Est un narcisse
Est un narcisse qui bat

SAM 9710

Le vent commence à être violent.. et en voyant cette masse blanche enveloppée les cimes, je me demande un temps si je n'irai pas goûter plutôt au lit douillet de l'hôtel avant le concert qu'à cette barbe secouillante...  Croiser un groupe m'encourage à poursuivre.
SAM 9713

Et là, je me dis qu'être un homme prévoyant, c'est aussi de prendre des gants de laine dans son sac à dos. Yeah... Même pas froid.


SAM 9715
 prends ce bouquet de jonquilles je ne vais pas agiter de mouchoir va j'aimerai d'autres filles je saurais me consoler loin de toi



- INTERRUPTION DU REPORTAGE DURANT LES INTERFERENCES LIEES AU BROUILLARD SUR LES PISTES DE SKI... chouette de ne rien en voir ou presque-



SAM 9719
 
 Je devine quelque chose, une clarté... Je laisse le groupe me dépasser, le brave homme dit "de toute façon, ça ne se lèvera jamais"... et 30 secondes après... en trois secondes... tout l'univers qui s'ouvre... le vent qui souffle comme le diable... Sensations.
SAM 9720
SAM 9724
je connais la fureur du vent ô gué ô gué qui m'apporte le grand tourment ô gué le vent
J'en suis sorti... et il fait même beau... Curieux de croiser des gens qui montent en tee-shirts, alors qu'on ose à peine retirer gants et capuches.

SAM 9732
 
Crêtes paisibles et bonhommes...
SAM 9738


SAM 9764

Observation d'une belle colonie de chamois sur la petite dent ci-dessous:
SAM 9767

SAM 9769

SAM 9772
 
Paysage dessiné par BOTERO...
SAM 9780


Quelque soit le mystère tout entraîne vers l'ombre. Sitôt franchi la Dore, les loups ne sont plus loin

SAM 9781
SAM 9782

 
Dans ton joli pré carré d'abandon:

SAM 9785
 Dans ton joli pré carré d'abandon
SAM 9786
 


Ocre jaune est la poussière où le soir descend
 SAM 9804
 
 SAM 9799
 l'horizon le foin les genets ô gué mon aimée
 
SAM 9811
 
 PLEINS LES YEUX dans la descente... belle boulaie, herbe verte et ces genêts brulants.... Sublime, et j'oublie totalement qu'il me faudra une nouvelle excursion pour découvrir réellement les sommets du Sancy, que je n'ai qu'à peine vu.

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #montagne - rando et photos

Repost0

Publié le 12 Juin 2013

 

 

Avant de se replonger dans MURAT avec le concert du samedi 22 juin où je serai présent, à Clermont (les répét ont déjà commencé à Orcival... avec Christophe Pie! Ca promet des surprises), je vous propose un peu de photo....

 

 

 

 

 

C'était la semaine dernière... 5 juin... Enfin,  du beau, du temps...  et la neige qui a enfin fondu... mais jusqu'à quel point, c'était la question. Pas question d'aller sur Belledonne avant quelques semaines, puisque les 7 laux a même failli réouvrir pour le week-end (ça n'a finalement pas été possible), je me décide pour un petit vallon et col... que je n'avais pas encore découvert... même s'il se situe tout près d'itinéraires que j'avais déjà effectués : la Croix de l'alpe.

 

Pas de levée très tôt... mais la nuit a été courte (le thé vert dans la bouteille a pour fonction de me maintenir réveillé)... Je pars vers 8 heures du hameau des Varvats, au dessus de st-Pierre d'entremonts. Belle journée, même si le ciel annonce déjà quelques chaos pour le soir. 

 

Vers 1200 mètres, je laisse sur la droite le sentier allant vers l'alpette de la Dame que j'avais emprunté l'année dernière pour continuer le sentier montant tout droit vers le chalet de l'alpe.

A 1300 mètres, on tombe déjà sur de la neige... au mois de juin etc! etc!...

 

La barrière de l'alpage...

SAM 9494

 

J'avance prudemment sur la neige, pas envie de me retrouver dans un trou...  Difficile de voir le balisage, mais apparemment, on m'a précédé,  et je suis des traces. Sans cela, j'aurais peut-être rebroussé chemin...

 

 

 

Petit replat charmant qui marque le début du vallon de Pratcel

SAM 9498

 

 

Je tergiverse un peu... sur la gauche, le pas de l'échelle pour monter au chalet et en hors sentier, la poursuite dans le vallon... Allez,  je pars tout droit, malgré la crainte de poursuivre dans la neige... C'est le bon choix: cela s'ouvre et la neige est moins présente sur l'alpage... Et le vallon est superbe...

 

SAM 9505

 

SAM 9508

 

SAM 9509

Des crocus partout, partout... aucune jonquille...

 

SAM 9510

Le col... avec les bornes savoyardes...

 

SAM 9511

 

Le Mont-Blanc, les Hurtières au premier plan... Et encore un gros gros nevé qui empiète sur une bonne partie du col....

SAM 9512

 

SAM 9517

Grand carrefour en bas : Grésivaudan, Combe de Savoie, et la Maurienne...

 

Je flanne un peu là-haut... J'adore ces paysages de la Réserve des Hauts de Chartreuse,  avec les pins, les recoins de ces pentes abruptes, les vires et les sentes... J'observe à la recherche de chamois ou de bouquetins.... mais pour une fois, aucune observation (sauf des marmottes dans le vallon). 

 

SAM 9526

 

SAM 9529

 

SAM 9533

 

Je redescends par le chalet... avec la vue sur le Pinet, et le Granier....

 

SAM 9536

granier

SAM 9537

                            PInet (ou TRUC)  (très belle randonnée aussi)

 

 

SAM_9535.JPG

 

 

SAM 9538

Col de Bonnefont, Grand Manti... très enneigés...  Le vallon que j'avais parcouru en long et en large l'année dernière http://www.surjeanlouismurat.com/article-randos-4-hauts-de-chartreuse-suite-108184532.html

 

 

Je retrouve la neige vers le chalet. Elle cache parfois les trous dans les lapias... et randonnant seul, je suis très prudent... Là, encore, des traces me permettent de me maintenir sur le sentier... jusqu'au pas de l'échelle, sans difficulté... et dégagé.   

Dans le bas, j'ai même retrouvé un peu de courage... et l'envie de nouveau d'en découdre avec la neige...  Je prends l'option Gr9  permettant de rejoindre l'alpette de la dame... Je me glisse là encore dans des traces... Et les deux kilomètres s'effectuent quasiment intégralement dans la neige... Je ne m'enfonce qu'une seule fois jusqu'au genou... et mes chaussures me permettent (presque) de me maintenir au sec.

SAM 9543 

 



Un Z qui veut dire... rien du tout... mais l'hiver a été rude pour les animaux également, et a entrainé une surmortalité des chamois et bouquetins...

SAM 9545





Beau vide au dessus du cirque de St-Même... I'm learning to fly une prochaine fois....
SAM 9551

 

14 heures, retour aux Varvats....

Parcours sympatique grâce à  deux petites boucles... sans difficulté en période estivale... et vallon de Pratcel vraiment sauvage... avant que les vaches et les chevaux n'arrivent pour l'estive. 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #montagne - rando et photos

Repost0

Publié le 3 Mars 2013

 
 
Au bord du Rhône sauvage, sentiers des lônes, côté Ain et Isère... Première journée de printemps, sur fond de chants d'oiseaux...
SAM 9065

Encombrions de fleurs, l'étang noir de vos songes
Venions fouiller la nuit la vase des marais
Nous nous aimions tant, comme on s'aimait Miette
Nous nous aimions tant, il faut nous séparer



SAM 9022

SAM 9024SAM 9024
 Libérer perruches et castors, libérer les enfants
 
 


SAM 9032Par les chemins, les rivières. Où le bonheur attend.
SAM 9035


SAM 9037

 

je traîne au bord de l'eau comme un mendiant à Rio
SAM 9039

SAM 9043

 Quand dans un vol d'oies sauvages. Sur les étangs s'élève. Mon cœur épris de voyages




 SAM 9040
 pluie d'automne
sur les hommes
comme Rhône à la Saône
tu te mêles à moi


 SAM 9049
 




je connais la rigueur des ans ô gué ô gué où s'épuisent l'âme et le sang ô gué le sang je connais la fureur du vent ô gué ô gué qui m'apporte le grand tourment ...


 SAM_9046.JPG
PS : Au fait, une   nouvelle date vient de tomber : Jean-Louis MURAT sera à LORIENT le mercredi 17 AVRIL.
SAM 9056



Pour un feu, des brindilles, un lapsus, une ortie
 
SAM 9057

fais de mon âme une branche
de mon corps un talus
SAM 9031

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #montagne - rando et photos

Repost0

Publié le 14 Janvier 2013

SAM 8650ISERE
 
Quelques clichés d'une petite virée humide à Romans et l'Isère Rhodannienne.
SAM 8656
SAM 8659
 A ROMANS...
SAM 8666
SAM 8668SAM 8673 SAM 8674
                                                                                                 A chaque époque, ses antennes...


SAM 8667
SAM 8684
SAM 8690St-Antoine L'Abbaye.
SAM 8694
SAM 8695
SAM 8702
SAM 8698Devant l'entrée principale de l'église, ça tient encore.


Retrouvez d'autres photos de cette petite journée en fin de dossier en suivant ce lien :
http://www.surjeanlouismurat.com/5-album-1966702.html

 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #montagne - rando et photos

Repost0

Publié le 10 Novembre 2012

 

Voilà une première... mais j'ai demandé à une amie facebookienne, dolo, si elle était d'accord pour partager ici quelques unes des  photos qu'elle publie régulièrement sur ce réseau social... Sa dernière livraison m'a, en effet, alors que j'étais peut-être en manque de montagne, tout-à-fait "transporté".  L 

 

 

 

Quand je suggérais à Noëlle de m'indiquer plus précisemment les lieux afin que Google nous oriente quelques visiteurs... elle m'a répondu ceci:

 

J'aime à penser que si la photo est "belle, bonne, réussie ou arrive à procurer une émotion" je ne sais comment dire, c'est réducteur d'en faire une représentation ou reproduction d'un endroit. Il s'agit souvent d'un instant, d'un moment, d'une lumière d'une partie ou d'un tout que je donne à ressentir à l'autre, d'un angle pour une vision commune. Le lieu n'est que prétexte au voyage et au partage, pour que depuis le nord de la France, sur un fauteuil, avec un cigare au bord de la méditerranée, peut importe, que ce voyage soit le votre.... Je pense que si je donne un lieu ( je peux mais...)cela empêchera l'appropriation personnelle de chacun et l'apport personnel de chacun à son propre voyage en réduisant à un lieu.

 

Alors, un grand MERCI et Bravo à Noëlle Aristeguieta pour le voyage... et même si ses photos se suffisent à elles-mêmes,  j'ai tenté de les orner de quelques vers muratiens... pour reprendre les bonnes habitudes.   

 

 

 

noelle A (10)

 Je flirte avec l'ombre trompeuse

 

noelle A (12)

 L'hiver et l'automne D'être là. N'ont pu s'aimer Pour l'éternité.


noelle A (14)

l'automne passe la main met au chaud le bout de tes seins

 

 

noelle A (1)

Monté sur la falaise

 

Par le contentement de ma Lady

 

En bouc amoureux

 

Dans le contentement de ma Lady

 

Je vois la Croix du Sud

 

Par le contentement de la Lady

 

 

noelle A (8)

 

 

noelle A (11)

 

Au précieux monde sans nom                                                 Viens à la source comme on se boit. Comme on se donne.

 

Près de la fontaine aux soupirs

 

A la source de mes chansons

 

Par la sente humide à mourir

 

Hum....        

 

                                                                           

noelle A (13)

 

Repose le thym

 

Et la giroflée

 

Aux portes du glacier



noelle A (15)

 Mais je survole en deltaplane les sommets bleus des Pyrénées. En Andorre la Catalane je laisse aller ma destinée.

 

noelle A (16)

 On annonce la neige. Une neige épaisse. Comme du velours.

 

 noelle A (17)

 Automne en fleurs. Fait l'hiver plein de vigueur.


noelle A (18)

 quand le jour s'achève voir les couleurs voir les formes enfin marcher pendant que les autres dorment

 

noelle A (19)

 

noelle A (2)

 Est-ce ainsi d'écorce. Fille Que l'on va au monde épais.



noelle A (20)

 v'là le bleu, le calme est troublant.

 

noelle A (3)

 Cet éclat blême sur le givre est-ce la lune ou le soleil ?

noelle A (21)

 Mais berger dans la plaine. Me semble un triste horizon

noelle A (5)

 Dans un soleil couchant. Mille abeilles, mille rires d'enfants

noelle A (6)

 

noelle A (7)

 Sens-tu venir le vertige. Quand se mêle le blanc de chine au noir de fumée.

Ocre jaune est la poussière où le soir descend.


noelle A (9)

Quand s'entrouvraient à la lumière. Les Portes du Paradis

 

 



Photos tous droits réservés à Noëlle Aristeguieta

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #montagne - rando et photos

Repost0