vieilleries -archives-disques

Publié le 1 Septembre 2022

Bonjour chers camarades, 

C'est la fin de l'abondance, sauf chez Pierrot! En guise d'article de rentrée, de la musique électrique à foison, des images qui bougent hébergées sur des gros ordinateurs qui consomment... Et bein, on est dans la merde!  Quoi faire histoire de faire bon genre ?  Envisager une certification VEGAN -mais ça serait renoncer à un article sur le chou farci et la potée-?  Calculer  mon nutriscore sans doute excellent (ma came spirituelle est peu calorique et excellente pour la santé)?   En tout cas, c'est un blog non genré... sur un type (un humain porteur d'un pénis) qui pique les habits de ses copines, donc hein, pas de souci....  Hein? Oui, vous l'avez compris: l'ère de la  sobriété, ce n'est pas encore pour tout de suite sur le blog de Pierrot....   Sur ce...

 

On commence par une belle information qui est tombée cet été :

1)  LA FILLE DE LA COTE le groupe auvergnat-parisien qui participe au tribute "AURA aime Murat" a annoncé son nouveau disque pour octobre... et surprise... En plus de la participation de Matt Low, Julien Quinet des Delano Orchestra (et Olivier Perez de Garciaphone dont on attend aussi le retour),  au casting  figure Christophe Pie... décédé en janvier 2018, et cela sera sans doute la dernière apparition discographique de ce dernier... Enfin, avec la malle du grenier... on ne sait pas!  Le ranchero, l'ami, le petit frère, le conseiller de Jean-Louis   manque énormément à ses camarades musiciens là-bas dans le 6/3 (Alexandre -Rochon- Delano et Matt Low lui rendaient hommage sur leur dernier disque respectif).  

http://www.lafilledelacote.com/

Et savez-vous quoi? L'album au titre prometteur "comment j'ai fui la campagne avec une fille que j'ai trouvée sur la route" est un projet qui évoque l'Auvergne... sans jamais la nommer... puisqu'il semble que Yann Pons utilise l’appellation "CALEXICO" (tiens donc!)...  Vous imaginez bien que j'ai prévu de lui poser quelques questions très rapidement... Pour l'instant, je découvre le disque...  A suivre donc! En attendant, ci-dessous, redécouvrez leur version de MARLENE sur AURA aime Murat qui rend magnifiquement hommage au swing et tempo du compositeur Bergheaud  (cd et vinyle collectors encore disponibles!)

 

2)  Puisqu'on en est au reprise...  Voici DIANE  d'ORLEANS (pas DIANE D'ORLEANS, juste DIANE originaire d'Orléans) qui a publié un lp cet été, avec le soutien de la Souterraine, qui aime le lo fi.

https://souterraine.biz/album/secret

 

3)  Sur AURA Aime Murat, je crains que l'aventure se termine doucement... même si j'ai encore à vous parler des 8 pages dans la revue HEXAGONE de cet été... 

En attendant, on retrouve ce youtubeur collectionneur qui apprécie Murat et qui a aimé le tribute (on l'a déjà vu commenté les derniers disques de Jean-Louis):

 

4) On reste sur du réarrangé... avec un remix de TERRE DE FRANCE par KAY qui n'en est pas à son coup d'essai (on avait diffusé son AIMER l'année dernière).

Ce n'est pas mal du tout... surtout le petit sax. On peut rappeler que Jean-Louis et les maisons de disques ont diffusé beaucoup de remix des titres des premiers albums... jusqu'en 96 et le lp "fort alamo remixes" qui proposait 4 versions inédites et la version album.

Après cette version dj set, je ne résiste pas à vous mettre la version feu de camp de Richard Robert... et vous trouverez également l'autre remix de Kay:

 

5)  Bon, à part ça... Murat.... oui, la tournée reprend bientôt...  A Montpellier, petite animation qui présente le festival:

 Pour les retardataires : le précédent article refaisait le point sur l'ensemble des dates annoncées sur 2022 et 2023 : http://www.surjeanlouismurat.com/2022/08/nouvelles-dates-en-2023-never-ending-tour.html

On pourra lire ce petit article sur la saison de la salle des Bains Douches à Lignières, place Anne Sylvestre, dans laquelle JLM jouera en février :  https://www.lanouvellerepublique.fr/indre/la-scene-de-musiques-actuelles-de-la-region-centre-devoile-une-nouvelle-programmation

Dans le Berry républicain, Sylvain Depée rappelle la particularité du concert de Murat: un bus sera affrété pour faire venir des adhérents de la Maison de la Culture de Bourges qui co-produit la soirée! Il faut donc penser à réserver rapidement pour cette date.

Enfin, pour rappel: En octobre, devrait paraitre sur une musique de Jean-Louis Murat, une récitation de JL TRINTIGNANT :  http://www.surjeanlouismurat.com/jean-louis-trintignant-murat-cendras-transsiberien-crepuscule-marie-audigier

 

6) On termine sur la "force de frappe" de l'INA une nouvelle fois constatée: 

- 16 000 vues en 3 jours (lundi soir 29/08) pour une vieille interview (bien sûr disponible depuis des lustres sur la chaine dailymotion de five'r.).

 

 - 61 000 vues pour un post facebook du 19/08 (en comparaison : 47 000 vues pour Battlefield live paru il y a bientôt un an)... J'ai pris le temps de lire un peu les commentaires et  les réactions ne sont pas mauvaises... c'est plutôt sympa.

La vidéo revient sur une déclaration polémique célèbre sur FOGIEL... qui serait signée par  son ami ALAIN... pendant qu'il cite aussi son ami Stéphane "qui a des choses à dire sur Ardisson"...  J'ai joint un Ranchero (La FOURME)  qui se prénommerait dans le civil "Stéphane"... mais sa réponse est sans appel: "il doit s'agir d'un autre Stéphane".  Bon, alors contontontentons-nous de  rappeler que Jean-Louis a parfois indiqué que certaines de ses interventions buzzistiques naissent d'un pari ou d'une discussion préalable avec ses copains...

Voilà, c'est tout pour ce soir... et n'en parlez pas autour de vous. Tout cela reste entre nous. Enfin, c'est vous qui voyez! 

 

LE LIEN EN PLUS DE DERNIERE MINUTE

Mais pourquoi donc  l'article ci-dessous anodin de Février est-il le plus lu du mois d'août sur le blog? Largement au dessus de l'article qui causait d'INDOCHINE?  Aucune idée.... Si quelqu'un a une idée... 

http://www.surjeanlouismurat.com/2022/02/laetitiamasson.monicavitti.antonioni.html

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 26 Juillet 2022

bonjour,

avec la canicule, allez prendre le frais au cinéma est une bonne idée... alors pourquoi pas tenter de vous donner envie... en revenant sur le film tourné par Murat en 1990 avec Doillon...et Béatrice Dalle et Madame Huppert. C'est d'actualité car il  est actuellement en streaming sur mycanal, jusqu'au 31/07... et que justement j'ai quelques archives à vous proposer...  avec l'aide de Florence D. qui est passé par la Cinémathèque à Paris. Un grand merci à elle. Allez, on dit merci... -  merci! et bisous!  - et oh, on se calme, ce n'était pas si compliqué que ça non plus...

https://www.canalplus.com/mu/cinema/la-vengeance-d-une-femme/h/433324_50002

Le film a été sélectionné à Berlin, et la critique est partagée... et Murat dans un rôle ingrat n'est pas très souvent évoqué par les critiques.

 

Pour Télérama (noté actuellement TTT):   Genre : drame psychologique.

Cécile veut la perte de Suzy, coupable d'avoir aimé le même homme et, peut-être, de s'en être fait aimer. Cet homme est mort. Quand ? Il y a un an. Où ? Pas très loin de chez Suzy. Lentement, très lentement, Cécile cerne Suzy, l'enserre dans un filet inextricable de complicité et de cruauté mêlées, de reproches et de remords partagés, avec, au centre, cette unique et lancinante question : à qui la faute ? Un enfer réglé comme du papier à musique. Comme une mise en scène de Doillon : précise, minutieuse, implacable. De fait, Cécile réalise sa vengeance comme un bon cinéaste tourne son film : avec ordre et méthode, mais avec la touche d'insolence et de folie qui distinguent les artistes des artisans.

Truffaut avait toujours comparé les films muets de Garbo à un bout d'essai gigantesque. Le film de Doillon ressemble à un plan unique, élastique, démesurément étiré. Et dans cette scène qui semble ne finir jamais, la caméra poursuit deux comédiennes magnifiques qui se guettent.

Des dialogues fluides. Un huis clos doillonesque à souhait, ficelé avec brio. Et deux comédiennes au sommet de leur art !

Télécable sat accorde une étoile sur 4, et les avis de allociné donnent la moyenne (2,5 étoiles sur 5)

 

On peut noter quand même des points communs  avec l'univers artistique de Murat: le film est inspiré par le roman de Dostoïevski, L'Éternel Mari (dont le nom russe est gardé dans le film),   l'exploration de l'univers féminin, la psyché féminine (cf l'article des cahiers), la question qui arrive vers les 40 minutes, "tu as lu Proust?"... 

Dans le film, Jean-Louis Murat arrive à 47 minutes 32 dans une tenue très 80...  On le voit à peine de 3/4 dos, les mains dans les poches dans un pantalon remonté très haut. C'est peu naturel. Là, il y a un très bon gag: il dit qu'il travaille dans un centre pour des personnes qui ont été torturées! Voilà de quoi ravir les humoristes de France Inter...  Et le personnage de raconter que son travail est de leur réapprendre à ressentir de la haine...  Tout cela est d'un naturel  comme une fraise tagada.  A 49, il disparaît déjà. Isabelle Huppert dit qu'il a une certaine joie de vivre.... Bein oui! Depuis le temps qu'on vous le dit.  Attention, la phrase la mieux écrite arrive. JLM en voix off:  "le taxi arrive"... et le spectateur est content, il dit que ça va bouger un peu. A 51'42, les personnages ont donc pris le taxi pour aller piquer-niquer dans un parc parisien.. après un passage au mac do. 2 placements de produits d'un coup: le Mac Do bien en évidence, et le chanteur chanson française qui a commandé  un sunday caramel...  Pour vous dire comme son personnage respire la joie de vivre, il dit : "c'est un jour pour voir une comédie".... "Marivaux, Molière?"... Doillon ne manque pas d'humour: Béatrice Dalle répond "je préfère les vrais gens!"... Ah, mais oui, mon Dieu!

Murat est bien sage, il récite son texte qui associe dormir  à la montagne, et chants tyroliens...  et à Béatrice Dale, il pose la question "tu sais yodeler?". Non, on ne rêve pas... mais enfin, vous vous êtes peut-être déjà endormi effectivement.

On passe d'un coup sur un bateau mouche. Attention, Stéphane (le personnage) raconte une blague... sur un crocodile, mais on ne connaîtra pas la chute. Pour le coup, Jean-Louis est plutôt bon, dans son registre naturelle  de fanfaron réservé.

Ensuite, Isabelle a le mal de mer parce qu'il y a du avoir une tempête sur la seine. Ils sont dans l'appartement, et tout est gris. les vêtements, la peinture.  Isabelle lui fait le coup du "je suis peut-être enceinte"... On lui a déjà fait le coup. Actor's Studio. Tout est en plan large, le réalisateur ne nous prend pas par la main.  Oh là là, la prononciation des filles,  ce n'est pas terrible...  La rousse qui disait bien aimer Stéphane le pousse dans les bras de la brune... et on se dit qu'il n'aura pas de mal parce qu'il préfère les brunes... 

Stéphane a toujours les mains dans les poches.

Attention; film d'action : Dalle et Murat marchent dans la rue. Et... au milieu de la rue. Là, encore, Jean-Louis est plutôt bon. Merde... pas encore l'heure de film. Il reste 1h30...

"Regarde mon amoureux, comme il me déteste" dit Isabelle.  Ah, tiens, il était là.

....euh, désolé... Je me suis endormi... J arrête là mon compte-rendu du coup... Et on passe aux choses sérieuses avec les vrais chroniques:

 

 

 

 

 

 

Je vous propose deux documents à propos du film.... avec Gérard Lefort dans Libé... qui  parle d'une rencontre à Pigalle avec le regard laser de Jean-Louis (et qui m'a évoqué ce que l'on racontait en fin de l'article sur VS NAIPAUL).

On peut cliquer sur les photos pour agrandir:

 

Jean-Louis Murat acteur: "La vengeance d'une femme"
Jean-Louis Murat acteur: "La vengeance d'une femme"

Et un article des CAHIERS DU CINEMA... qui passe sous silence la prestation de notre jeune premier, mais très intéressant de consulter avant de regarder ce film et lui trouver un peu d'intérêt.

Jean-Louis Murat acteur: "La vengeance d'une femme"
Jean-Louis Murat acteur: "La vengeance d'une femme"
Jean-Louis Murat acteur: "La vengeance d'une femme"
Jean-Louis Murat acteur: "La vengeance d'une femme"
Jean-Louis Murat acteur: "La vengeance d'une femme"

 

Évidemment, ce film a permis à Jean-Louis Murat de rencontrer Isabelle Huppert... et 11 ans plus tard,  Madame Deshoulieres verra le jour.

LELIEN en plus 

Le concert de Murat en Vendée à StJean de Mont sera une bonne action: le fondateur du festival est mort et l'argent que rapportera le concert (50%) sera pour la recherche médicale (mélanome). Pour autant, comme je vous l'avais dit, lea Tickets sont très peu chers!  Une nouvelle raison pour être présent !

28 juillet !

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/notre-dame-de-monts-85690/notre-dame-de-monts-quatre-bonnes-raisons-de-se-rendre-au-festival-ultrasong-b1346c16-081e-11ed-be02-60c9e0f0ae48

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #cinéma, #vieilleries -archives-disques

Repost0

Publié le 19 Juin 2022

bonjour,

je n'avais pas eu le temps de me pencher sur le décès de Jean-Louis Trintignant... mais l'actualité me rattrape... dans le JDD de ce matin, SCOOP!   merci Marc!

L'inédit avec TRINTIGNANT à paraître!

Dans la longue liste des projets inédits (plus ou moins) et avortés, nous avions effectivement en 1990, cette collaboration avec Jean-Louis Trintignant.

On en trouvait trace sur ce site consacré aux Disques du Crépuscule, label belge culte, dans lequel était très fière de signer Marie Audigier (c'est donc sans doute elle qui a suggéré le nom de l'auvergnat...).

extrait de http://home.planet.nl/~frankbri/crestory.html:

les proses du transsibérien: – voix de J.L,Trintignant –musique

In 1990, another two (short-lived) divisions were called into existence: Dancyclopaedia, a dance label, and Little Circle, home of straight-forward rock acts like Fats Garden, Perry Rose and The Candy Men.
Marie Trintignant, daughter of famous French actor Jean Louis Trintignant had a wonderful cassette released, Poemes A Lou, with poems and prose by the like of Apollinaire, Tescaro and Desnos. Her father was working on a similar project for Crepuscule, called Prose Du Transsyberian, together with Jean-Louis Murat. Although some of the tracks made it onto compilations, the project was aborted.

 

TWI   917   JEAN-LOUIS            Prose Du Transsyberian             n/a
            TRINTIGNANT

     CD: BE n/a  (Crepuscule TWI 917-2)

- Cancelled. Readings by the famous French actor, put on music composed by
  Jean-Louis Murat. Texts by Blaise Cendrars. Drawings by Enki Bilal.

extrait de http://home.planet.nl/~frankbri/cremain2.htm

 

Un extrait ainsi que des infos sur le poème était disponible chez LEBRAS après une diffusion sur France Culture:  http://didierlebras.unblog.fr/121-cendrars-trintignant-murat/  La genèse du projet est également expliqué et il semble que les deux Jean-Louis ne se soient pas rencontrés.

Un extrait de ce projet a été diffusé sur une compilation du label (sans accompagnement de JLM) :

Quelques temps plus tard, de nouveau, ils se "croisent" sur le film ROUGE...  auquel Murat participe:

 

... Encore un peu plus tard,  le drame de sa fille touchera beaucoup Jean-Louis Murat (au moment de Lilith). 

 

On se quitte dans la mélancolie, ce n'est pas toujours "vivement dimanche"...  avec une participation de JL TRINTIGNANT sur un disque que j'aime beaucoup d'Arthur H:

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #vieilleries -archives-disques, #2021 BUCK JOHN

Repost0

Publié le 18 Avril 2022

Juste pour indiquer qu'en dernière minute, je serai au concert parisien...  Je ne sais pas dans quel état, mais j'y serai! et puisque je ne peux pas me contenter de vous dire ça... Très très très vite, quelques souvenirs parisiens:

 

2002 Place des vosges:

Bonjour, Paris!
Bonjour, Paris!

2016 (2 fois):

Bonjour, Paris!

Bonjour, Paris!

Texte pour Eryk e. :

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #2021 BUCK JOHN, #vieilleries -archives-disques

Repost0

Publié le 4 Février 2022

1) Pour la petite histoire, Matthieu avait passé quelques après-midi à l'INA et m'avait permis de découvrir ces archives inédites qui se cachaient dans ce fond, notamment le passage au tribunal des flagrants délires. Pour lui, pas question que l'on diffuse ces séquences volées... mais  Didier avait ensuite eu une proposition par un tiers bien avisé d'acheter une bonne partie de ses séquences qui ont ensuite été diffusées.

Néanmoins, voilà pour la première fois la diffusion officielle via l'INA d'une séquence assez formidable à l'occasion de son anniversaire...  Interview et deux titres en solo "suicidez-vous... " et "la débacle".

On y retrouve déjà un Murat tiraillé entre "choix commerciaux" et "exigences artistiques"... On ne peut pas partager sur le blog alors: suivez le lien, mais revenez après, j'ai encore des choses à vous montrer.

https://www.ina.fr/ina-eclaire-actu/la-premiere-apparition-de-jean-louis-murat-a-la-television-en-1981

Chose curieuse, l'ina ne précise même pas l'émission. C'était le 16 mai 1981 dans l'émission "rencontres" (france 3).

Par contre, le texte qui accompagne les vidéos est à revoir.

Jean-Louis Murat est né le 28 janvier 1952 à Chamalières (Puy-de-Dôme). Enfant discret et solitaire, il pratique la musique très jeune, notamment dans la fanfare municipale. Il apprend plus tard le saxophone, la guitare et se met au chant [pas forcement à ce moment-là puisqu'il ne voyait pas chanteur]. Dans les années 1970, il monte un groupe de rock avec des copains clermontois, Clara. Remarqué par William Sheller, le groupe fait quelques premières parties de l’artiste [non, C'est Couture pour les premières parties. Sheller leur a permis de bosser sur les jingle d'Europe1]. Lorsque la formation se sépare [on propose sans doute un contrat solo à Murat], William Sheller aide Jean-Louis Murat à enregistrer son premier mini album chez Pathé Marconi EMI [pareil, en fait William part travailler en Belgique et au retour, il trouve le disque. POur l'enregistrement, on peut parler de Hebey, et Claude Desjaques]. Il a 28 ans. Il s’agit d’un maxi 45 T de trois titres, qui sortira en 1981.

Parmi ces trois morceaux, Suicidez-vous le Peuple est Mort se fait remarquer. C’est un texte sombre qui sera d’ailleurs rapidement critiqué, et même censuré par la station de radio Europe1, sous prétexte qu’il pouvait, d'après eux, pousser au suicide certains jeunes auditeurs sensibles [non: Europe 1 diffuse au départ le disque].

Premier album

L’archive en tête d’article est l’un des premiers passages télévisés du jeune chanteur en solo dans l’émission « Rencontres » diffusée sur FR3 le 16 mai 1981. Avant de chanter ce titre austère, l’artiste donne une courte interview dans laquelle il évoque sa manière d’écrire et de composer. Une méthode pas encore bien rodée : « Les textes que je fais m’échappent complètement. Je ne sais pas vraiment quelle est leur signification. » L’artiste explique ensuite comment sa maison de disque a choisi les titres de ce premier album, « les plus commerciales », mais pas forcément celles qui lui correspondaient le plus. Sans vraiment en prendre ombrage, il ajoute philosophe en fin d’interview : « Ma foi, on fait ce qu’on peut. »

Puis, en direct, accompagné de sa guitare, il interprète Suicidez-vous le Peuple est Mort.

Ci-dessous, nous vous proposons un autre extrait de cette émission dans lequel Jean-Louis Murat chante en direct un second titre, La débâcle. Il confiera  détester chanter en playback, préférant l’improvisation.

 

PS: Pour 1981, on connaît également le clip de la débacle, qui a été diffusé le 16/09/81 sur "studio 3".

 

2)  Une petite bio est parue également sur le site "journal des femmes":

https://www.journaldesfemmes.fr/loisirs/musique/2779747-jean-louis-murat-age-chansons-musique-enfance-johnny-hallyday/

 

3) Pour finir cette semaine de festivités, un beau cadeau pour moi, mais je vous en donne un bout. Voici une photo inédite (il me semble) du photographe clermontois Denis Pourcher. On connaissait certaines photos de cette session prise en studio, très travaillées qui accompagnaient la promo 2020. Celle-ci particulièrement austère n'a pas été choisie.

 

https://www.denis-pourcher.com/

https://www.instagram.com/denis.pourcher

https://www.facebook.com/DenisPOURCHERPhotographie/

J'apprécie le Murat plus mélancolique ou joyeux, mais Murat en taureau, fumant, c'est aussi lui... mais ça n'empêche pas l'ultra-sensibilité:

 

Tu penses sincèrement que des lectures peuvent avoir autant de poids sur une vie ?

Dans mon cas, oui. Je regrette d'être aussi sensible, aussi primaire. Dans ces affaires-là, quand il y a à pleurer, je pleure. Je me souviens d'une scène pas possible quand j'étais petit, qui m'a profondément marqué. Quand j'avais 4-5 ans, on m'a offert un livre. Ça se passait au Mexique : un petit garçon, tombé amoureux d'un taureau qu'on emmenait à l'abattoir, entreprenait tout pour le sauver. On m'a lu cette histoire et ça a été affreux, j'ai pleuré pendant des jours. Le docteur est venu parce que je disais que j'étais malade. En fait, c'est cette histoire qui m'avait fendu le coeur. Voilà le genre de camarade que j'étais. Rien que d'en parler, ça pourrait encore me fendre le coeur aujourd hui. Et ça, c'est pas bon.

 

Et bien-sûr, Murat en Miura dans l'arène:

Je vous laisse vous replonger dans la magnifique chronique de Florence D. sur Murat et le bestiaire muratien:

http://www.surjeanlouismurat.com/jean-louis-murat-animaux-champ-vaches-analyselitteraire

 

NOTA BENE:

Jean-Louis Murat est dans le numéro à paraître de PERSONA

NOTA BENE BENE 

J-7 avant la sortie officielle de "AURA AIME MURAT"... et c'est déjà arrivé aux VOLCANS, The good dealer in Clermont!

et Nicolas Paugam, qui n'y est pas obligé, apprécie le disque!!

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #vieilleries -archives-disques

Repost0

Publié le 11 Novembre 2021

De la Vendée à Vendeix.... on y est presque. Graffiti Urban Radio est sur la ROCHE SUR YON, et consacre deux longues émissions à Jean-Louis et à toute sa carrière discographique.

Je vous partage sans avoir tout écouter.  Ça commence avec beaucoup d'approximations biographiques malgré la longue liste de sources... mais il y a avant tout beaucoup de musique, et c'est multo bene, et le présentateur me semble en parler joliment.  En écoutant, je vous invite à jouer à me faire part des erreurs et approximations en commentaire!

C'est podcastable, téléchargeable etc...

https://www.urban-radio.com/content/un-morceau-dhistoire-du-rock-01-11-2021

La Playlist: Suicidez-vous le peuple est mort - Si je devais manquer de toi - (J) - Le garçon qui maudit les filles - Col de la croix-Morand - Le lien défait - (J) - cours dire aux hommes faibles - Regrets – Terre de France - La fin du parcours - Entrez dans le rêve (Manset reprise) – Fort Alamo – (J) - Aimer - A quoi tu rêves - Le train bleu – Le Môme éternel – Réversibilité - Jim L'héritier Des Flynn - Les Hérons – (J) -Les Gonzesses Et Les Pédés - Au Mont Sans-Souci - Polly Jean - (J) - Viva Calexico - Soyez inexorable (I. Huppert) - Foule Romaine – (J) - Le Monde intérieur - A la morte fontaine - C’est l’âme qu’on nous arrache

 

Et une deuxième partie -podcastable, téléchargeable au fait-

https://www.urban-radio.com/content/un-morceau-dhistoire-du-rock-08-11-2021

La Playlist: Le Temps qu’il ferait - Petite Luge - Foulard Rouge – (J) - Arrête d'y penser – Caillou - Le chemin des poneys – Taormina - Accueille-moi paysage - La Fontaine de sang - L’amour en Fuite - Comme un incendie – Falling In love again – (J) - Lady Of Orciva - Sans pitié pour le cheval - Le champion espagnol - Il Neige - Over And Over – (J) - J’ai Tué Parce Que Je M’Ennuyais - Le Jour se lève sur Chamablanc – Neige et Pluie au Sancy – (J) - Blues du cygne – Frelons d’Asie - Je me Souviens - Hold Up – Gazoline – Silvana - Réparer la maison - Troie – Xanadu

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #vieilleries -archives-disques

Repost0

Publié le 4 Juillet 2021

40 ans de carrière discographique pour Jean-Louis Murat!

Le 7 juillet 1981, en effet, sortait le disque "suicidez-vous le peuple est mort"!

Il y a 10 ans, je vais vous dire, c'était les 30 ans même! Et 40, c'est mieux!  

En 2011, j'avais  lancé une pétition qui avait été signée par des centaines de milliers de personnes (environ, presque, mais les chiffres précis ne sont plus disponibles) pour que les médias se saisissent de cette occasion pour que des émissions soient enfin consacrées à Jean-Louis Murat (Tout jeune, tout frais, tout naïf (1,5 ans d'existence), le blog cherchait encore à faire le buzz). Laure B., à l'époque, l'avait même signée.  Et c'est elle qui m'avait fourni, après recherche, la date exacte de sortie du 45 Tours (un objet physique en dur, enfin, un petit peu souple, qui contenait deux ou trois chansons, mais qui nécessitait d'être retourné, pas comme une crêpe, mais un peu comme la page d'un livre qu'on tourne, oui, bon, un vinyle quoi, mais format réduit).

J'avais également produit cette petite vidéo:

 

Finalement, après m'être plongé dans le blog de 2011, on voit que 10 ans plus tard, la situation n'a pas vraiment changé (sauf qu'il y avait myspace et que Jean-Louis nous offrait des inédits pour passer le temps) :  le petit peuple muratien attend le retour de JLM, un nouvel album,  une tournée,  les annonces de date s'égrainent  en 2011 comme en 2021... et  il faut s'en réjouir... JLM qui n'aime toujours pas les anniversaires est toujours tourné vers l'avant... Et on espère qu'il va rattraper le temps perdu avec le covid en 2022/2023.

http://www.surjeanlouismurat.com/article-30-ans-de-carriere-c-est-fait-le-6-juillet-78763248.html

Ci-dessous le titre live d'époque que Matthieu m'avait fait découvrir après des après-midis passés à l'INAthèque à Clermont:

1981/2021, c'est aussi pour cet anniversaire que j'ai accepté de soutenir le tribute "AURA AIME MURAT", pour qu'il y ait au moins un truc qui marque le coup!!   40 ans de disques, ça commence à faire, surtout pour un groupe!!! A géométrie variable, certes, mais avec des membres souvent en conflit entre eux:  Jean-Louis Bergheaud qui conteste le leadership et le côté factice de Jean-Louis Murat, alors que Gengis revendique de jouer plus rock alors que Mornac et quelques autres tirent eux aussi à hue et à dia, mais qui ont toujours réussi  au bout du compte à se supporter, et à un rythme souvent effréné de production.

Je cause, je cause... c'est pour me laisser le temps de trouver quoi vous dire  ou un moyen de fêter ça, mais je sèche un peu...  Alors, on va se tourner un peu vers les archives (d'ici le 6, une autre idée me viendra peut-être).

A propos de "suicidez-vous le peuple est mort",  je vous invite à relire le reportage d'avant le street art, de Matthieu... qui avait réussi à nous retrouver le tag clermontois qui peut être était à l'origine de la chanson:

http://www.surjeanlouismurat.com/2015/12/cliches-n-26-au-commencement-etait-un-graff.html

Quelques jours après la parution de l'article, le tag est réapparu - je crois me souvenir que M. m'avait laissé penser que c'est l'auteur initial qui l'aurait reproduit- :

http://www.surjeanlouismurat.com/2016/01/le-present-et-le-passe-au-present-en-4-photos.html

On pourra aussi relire l'article sur Claude Dejacques qui après Barbara et Gainsbourg,  s'occupa de Murat chez PATHE.

 

--------------

 

Allez, je vous mets une petite archive: SPLIFF le fanzine culte de Clermont avec un article signé par Jacques Moiroud, toujours actif, et Agnès Audigier, ex-Madame Atomos (groupe cotoyant de près Clara), soeur de Marie, décédée en 2014.

 

 

40 ans de carrière pour Jean-Louis Murat le 06/07/21! Retours sur 1981!

Saluons au passage Marie Audigier, femme/manager, qui a sans doute joué un rôle important à l'époque, et pas seulement du côté de LA BEAUTE. Elle vient de finir sa mission en Afrique (4 ans semble-t-il très réussi à l'Institut Français du Congo). Bon retour en France!

fanzine "new wave" 9 (mai 1981)

------------

La version de 1995 disponible en cd : 

 

----------------------

Un titre toujours d'actualité :

------------------

Le 16/09/81, sur TF1, c'est "la débâcle" qui est présentée:

J'ai contacté hier François Diwo présentateur de l'émission... qui n'a aucun souvenir de cette séquence.

LES ANNIVERSAIRES EN PLUS

 

Il y a 10 ans, c'était aussi le KOLOKO 9, concert pour Clermauvergne, excellent, avec Jean-Louis très disponible devant la coopérative de Mai:   http://www.surjeanlouismurat.com/article-koloko-9-concert-clermauvergne-humanitaire-10-juin-2011-76428959.html

----------

IL y a 10 ans, en mars, Jean-Louis nous offrait aussi un bel hommage à Bashung, et j'avais la charge de vous le communiquer:

http://www.surjeanlouismurat.com/article-alcaline-jean-louis-murat-rend-hommage-a-bashung-68631428.html

On se rajoute encore quelques covers: 

Bertrand Louis/Olivier Nuc

Voilà... je sais c'est nul comme anniversaire... mais moi non plus, je n'aime pas vraiment les anniversaires, ni les nouvels ans... vivement l'automne...

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #vieilleries -archives-disques, #2021 Aura aime Murat

Repost0

Publié le 24 Avril 2021

A l'occasion de la sortie du disque en vinyle "Charles et Léo", le Charles susmentionné a choisi de fêter son 200e anniversaire. C'est sympa pour Jean-Louis qui n'a pas trop d'actu ce semestre. Ça lui a permis d'être à de multiples occasions citées et diffusées (figaro...) et le magasine LIRE a décidé de l'interviewer, Charles n'étant pas disponible.   (Bon, dommage que le vinyle ne soit pas sorti au moins deux mois avant pour surfer un peu plus sur l'événement...).

NB: les dernières rééditions vinyles (remasterisées)   seront disponibles en digital le 18/06:

Moscou
1829
A Bird on a Poire
Taormina
Charles et Léo
Tristan
Grand Lièvre
Le Cours ordinaire des choses...

Et rappelons que TRISTAN est également disponible 23/04/2021 avec le titre "la prière"):  https://jean-louismurat.ochre.store/discographie-complete)

 

Pour en revenir à l'interview, c'est un peu court.  Jean-Louis a le même discours que certaines fois: il a fait cette exercice de style pour se confronter à un autre, à un classique,  un monde "disparu". Quand il dit qu'il n'est pas inconditionnel de mettre la poésie en musique, il n'est pas relancé par le journaliste sur ses autres travaux... même si ce dernier le titille assez à propos sur "la provocation" et "l'antimodernisme"...

 

De l'actualité neuve: interview dans LIRE!
De l'actualité neuve: interview dans LIRE!
De l'actualité neuve: interview dans LIRE!

tags: #droite #gauche  #ferré  #beaudelaire #aragon  #verlaine  #beaudelaire #debussy  #victorhugo #vinteuil #proust

Merci Samuel!

 

LE LIEN EN PLUS

A propos de réédition vinyle, voici une chronique de A BIRD ON A POIRE:

Qui a peur de la grande méchante pop ? Manifestement pas Jean-Louis Murat, alors qu’en pleine période de suractivité du milieu des 00’s (qui va le mener tout droit au burn-out de Mockba) il sort un nouveau projet full pop, avec pochette foutrement estivale. Et pas n’importe quelle pop, celle des fans des sixties, à prendre des deux côtés de la Manche. Une histoire dans laquelle ne s’est jamais inscrit Murat, d’ailleurs ça s’entend dès les premières mesures de piano que cette musique n’est pas la sienne. C’est qu’il a laissé faire son comparse et bassiste Fred Jimenez pour tout ce qui touche à la composition, aux arrangements, jusqu’à l’interprétation. Avant de débarquer dans le pays de Murat, Jimenez, au sein de AS Dragon, accompagnait Bertrand Burgalat et avait aussi naturellement joué avec April March, l’égérie du son label Tricatel. Deux salles, deux ambiances.

Murat entre donc là-dedans comme un touriste pour y rejoindre une troisième copine tout juste débarquée de l’aéroport, Jennifer Charles, moitié du duo new-yorkais Elysian Fields, pour re-jouer l’éternel scénario du séducteur frenchy et de l’américaine avec un accent so sexy à qui on fait dire quelques conchoncetés du genre « Monsieur, vous bandez trop ». Cliché rebattu de la pop à la française depuis Gainsbourg, dont Murat est à peu près l’antithèse parfaite, l’un étant un aristocrate dandy douteux et l’autre incarnant la dignité laborieuse de l’homme du peuple (mieux, de la montagne). Y a évidemment de ça dès le fabuleux « Mirabelle Mirabeau » où le duo semble faire connaissance sur fond de mélodie très Melody ou Marilou, selon les goûts. Y a du Rhodes, y a des violons, y a du cuivre, y a de la pop sixties quoi, de la pop orchestrale rutillante tout aussi éloignée de l’univers de l’Auvergnat que de celui de la New-Yorkaise, qui semble néanmoins se délecter à chanter dans un Français dont l’approximation la rend d’autant plus charmante. Est-ce un hasard si dans « Elle était venue de Californie », elle prononce le diminutif de son prénom à le faire sonner comme « Jane » plus que « Jen », alors que Jean-Louis se met lui même en scène sur un tapis de cordes et de choeurs à faire pâlir d’envie les plus frisottés de nos chanteurs pop de l’époque ?   .... LA MOITIE SUIVANTE  A LIRE:
https://www.gutsofdarkness.com/god/objet.php?objet=21623

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #Baby Love, #vieilleries -archives-disques

Repost0

Publié le 28 Mars 2021

Je vous mettais hier une citation de Bayon dans un article de 89 trouvé chez Didier... et je me suis rendu compte que je n'avais pas cet article tout-à-fait étonnant!  Si je ne l'avais pas, c'est que Didier ne l'avait pas trouvé dans les archives fournis par Five-r...  Il fallait donc se tourner vers AMPARO qui avait fourni également un stock d'articles à Didier.  Merci à elle pour cet envoi.  Et le hasard fait bien les choses, voilà 32 ans jour pour jour que cet article a paru.

IL  est absolument étonnant puisque l'ami Bayon descend l'album (ouch:  "pâtre poète simplet", ça pouvait figurer dans l'article pour Masochistes de Matthieu Guillaumond), mais en écrivant un "article amoureux" allant jusqu'à lui adresser un poème en patois!  Cela fait à peine un an après qu'ils se sont rencontrés à Clermont, ce qui donna l'article "couleur Murat" en février 88. En avril de la même année,  un journaliste de la RTBF interroge le chanteur en s'appuyant sur le contenu de l'article... Embarrassé, il indique "Bayon aurait dû le garder pour lui".  Dans cet article de 89, encore une fois, ce dernier confie des choses sur sa famille... mais sans en dire trop, en s'adressant peut-être plus à Jean-Louis qu'au lecteur.  Il continuera de le faire ainsi (jusqu'en 2011, où il parle de "la crise de foie").

vue d'ensemble:

ARCHIVES! il y a 32 ans, Bayon dans Libération (Cheyenne autumn)

 

ARCHIVES! il y a 32 ans, Bayon dans Libération (Cheyenne autumn)
ARCHIVES! il y a 32 ans, Bayon dans Libération (Cheyenne autumn)
ARCHIVES! il y a 32 ans, Bayon dans Libération (Cheyenne autumn)
ARCHIVES! il y a 32 ans, Bayon dans Libération (Cheyenne autumn)

LE LIEN EN PLUS BIEN DE CHEZ NOUS-MOI

Pour les 30 ans de Cheyenne Autumn, j'avais déjà publié des articles de 1989: c'est à retrouver là:

http://www.surjeanlouismurat.com/2019/03/archives-la-premiere-chronique-de-christophe-conte-sur-cheyenne-autumn.html

PS: je me suis rendu compte qu'il fallait que j'ajoute des tags  un peu quand je publie des photos pour faciliter les recherches sur le blog... 

#manset  photo de marie audigier  #famille  #bourboule #soeur  #cheyennautumn #laqueuille #lequaire

Sur ce, bonne semaine aux confinés et aux bientôt confinés!

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #vieilleries -archives-disques

Repost0

Publié le 13 Mars 2021

Bonjour,

1)  Y a-t-il de quoi désespérer?   L'Ina diffuse sur facebook une vidéo qui existe sur youtube depuis des années, et en 6 heures, 1200 like, des commentaires à foison... même plus que si c'était un nouveau clip du chanteur...   Pffuu... Allez, pour se consoler, on dira que la majorité des commentaires est plutôt positive, Jean-Louis est en effet plutôt en retrait: C'est Ardisson qui fait une liste de citations... et Murat n'en rajoute pas, jusqu'au moment final charmant avec Miss Hardy.

 

Enfin soit, l'INA et Ardisson savent très bien exploiter ce "catalogue muratien"....

Alors que bon, cette semaine, à l'occasion de la visite du pape François en Irak,  quelqu'un aurait aussi pu rappeler cet inédit live récent, qui rejoint la piste liste de chansons d'actualité (Rushdie, les Kurdes...)... En voici le texte:

LE MARTYR DES CHRETIENS D'ORIENT

 

Pourquoi ce martyr ?

Pourquoi macchabé ?

Toujours volontaire

Pour finir dans la forêt

Si tu veux mourir pour Dieu

Si tu veux tuer par lui

Où est le châtiment divin

Dans le martyr des chrétiens d'Orient ?

 

Sur le corps des femmes

Quelle est l'idée qu'on a ?

Engendre le typhon

Mais le typhon ne sauve pas

Si tu veux mourir par Dieu

Si tu veux tuer par lui

Mais où est le châtiment divin

Dans le martyr des chrétiens d'Orient ?

 

De bois pour le feu

Et le corps des enfants

Et tu te dis religieux

Dans ce sport de mécréant

Si tu veux mourir par Dieu

Si tu veux mourir pour lui

Où est le châtiment divin, crétin

Dans le martyr des chrétiens d'Orient ?

 

Pourquoi ce martyr ?

Pourquoi macchabé ?

Toujours volontaire

Pour finir dans la forêt

Si tu veux mourir par Dieu

Si tu veux mourir pour lui

Où est le châtiment divin, crétin

Dans le martyr des chrétiens d'Orient ?

2) Actualité toujours: Rééditions vinyles.

J'avais donné leur date de sortie dans l'article concernant la tournée 2022, ils sont maintenant en précommande, et on connaît le contenu:

CHARLES & LEO : LES FLEURS DU MAL (Inclus 1 titre bonus "PETITE" qui était dans le DVD, un titre de Ferré et pas de Baudelaire + 1 poster).  

Une petite explication sur cette chanson à lire ici

TRISTAN (Inclus 1 titre bonus "LA PRIERE" qui était en titre bonus -open disc à l'époque- + 1 poster)

 

3)  La section rythmique de Jean-Louis a toujours du succès. On retrouve Fred Jimenez et Stéphane Renaud, avec l'AUTRE PHILIPPE sur un album sorti déjà l'année dernière.

https://www.lautrephilippe.com/bio

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #vieilleries -archives-disques

Repost0