Samedi in the city of light, jean-Louis murat 31 mars

Publié le 31 Mars 2012

 

Pas le temps de refaire un article que j'ai un message d'ALICE :

Concert du samedi soir à l'unisson des précédents, à ce que j'en lis. Pas de problème de son, au contraire même, je trouve qu'on entendait mieux la voix que lors des précédentes dates parisiennes. C'était à la fois très carré et enlevé, ça gagnait progressivement en puissance. On avait vraiment l'impression qu'il était heureux d'être là.

Il a bien joué Hombre (belle version, d'ailleurs). Pour la set-list, je ne me souviens plus trop de l'ordre, mais il y a eu Sans Pitié pour le cheval, Vendre les prés, Le champion espagnol, les rouges souliers, 16h qu'est-ce que tu fais (juste après Hombre, avec un enchaînement subtil du "10 à la porte du bonheur… 16h qu'est-ce que tu fais"), trois inédits il me semble ("repartir en voyage/en étourneau dans tes bagages"?; "je me donne";"Jeanne"). Au premier rappel : Alcaline et Les jours du jaguar. Au second : Si je devais manquer de toi. J'en oublie sans doute… Désolée!

En tout cas, très bon concert, chaleureux et apaisant!

Merci Alice!

 

Pierre K. nous promet aussi son passage sur le blog. Voici son message sur FB:

à peine rentré du concert : JLM et le public étaient aux anges ! Le concert fut merveilleux et Jean Louis avait l'air extrêmement touché par la réaction de la salle à chacune de ses chansons. C'est vraiment ce qui m'a surpris d'ailleurs : le public était super réactif et a vraiment fait la fête à Jean Louis et aux musiciens !
Un des meilleurs concerts que j'ai pu voir de l'auvergnat ! je posterai rapidement un message sur le blog de Surjeanlouismurat Pierrot. Et lui transmettrai la set list (L'ingé son (on dit comme ça ??) a eu l'extrême gentillesse de m'en donner une copie !)
Ah et Jean louis m'a dédicacé le vinyle du Cours ordinaire des choses ! yahoou!!!!!!!!!!

- Diane R sur twitter parle d'une leçon de rock et d'élégance: https://twitter.com/#!/dixitdiane/status/186175132589502464/photo/1

 

 

 

- Quant àSabrina DG@SabT1000 , elle nous dit que :
Les grands et les gens aux cheveux touffus devraient être relégués derrière dans les concerts... #Murat#Boulenoire
- Le son a fait débat , mais voici un compte-rendu, déniché par le LIEN DEFAIT, célébrant le son du concert : 
http://greencatsbabies.wordpress.com/2012/04/02/on-a-vu-robi-jean-louis-murat-a-la-boule-noire/

 

 

LE LIEN EN PLUS :
Putain de merde de plateforme qui merdouille et qui me fait n'importe quoi à la mise en page!
Je suis pourtant heureux de vous faire partager quelques mots de Valérie LEHOUX de TELERAMA, qui a semble-t-il voulu faire un geste, semble-t-il pas anodin,  envers Murat en signant quelques mots sur télérama.fr pour anoncer le concert de ce soir:

http://sortir.telerama.fr/concerts/jean-louis-murat,9535.php#paris

"Lui réussit là où beaucoup ont échoué : faire sonner la langue d'ici sur des sonorités d'outre-Atlantique. Son dernier disque se compose de dix titres qui s'enchaînent comme s'ils n'en faisaient qu'un, mélopée qui s'étire et qui pourtant file plus vite qu'on pourrait s'y attendre. L'enregistrement n'aurait duré que quelques jours, les prises de son n'auraient été ensuite que très peu retouchées ; voilà peut-être pourquoi il en émane cette intensité brute et touffue, riche mais pas sophistiquée.

Valérie Lehoux"

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo-sept 2011-août 2012

Commenter cet article

pierrot 02/04/2012 18:04


bon compte-rendu:  http://greencatsbabies.wordpress.com/2012/04/02/on-a-vu-robi-jean-louis-murat-a-la-boule-noire/

decoster marie laure 01/04/2012 17:30


http://www.youtube.com/watch?v=k-HlapRAxhQ, alcaline à la boule noire

pierrot 01/04/2012 17:12


Un compte-rendu sur le net !


http://toutelaculture.com/2012/04/live-report-concert-de-jean-louis-murat-a-la-boule-noire-31032012/

Amparo 01/04/2012 16:47


Bon ! Dur dur !
Après la course au" Grand Lièvre " toute la semaine du Cargo de Caen à la " Boule Noire"Paris , 4 dates inoubliables !!!
Plus que jamais Jean-Louis et ses
musiciens nous ont transportés dans une ambiance musicale d’enfer , pour notre bonheur .
Avec le printemps, "le Grand
Lièvre" est sorti de son  terrier  pour chanter sur les" Terres  de France «


Dieu, quelles
promenades
toutes les sensations viennent de mon travail…Comme le chante si bien notre cher Jean-Louis
Démarrage en force avec « Lettre à
la Pampa ! Enchainant sur les rouges souliers, j’peux vous dire que n’ai jamais perdu pied à partir de là !!!!
Suivait le champion espagnol
Carton rouge Ro To Fa Qui Qui qui qui ?
, Jean-Louis continuait dans une
salle effervescente et réactive à sa générosité ;" je me donne" comme jamais .
L’ambiance dans la salle bat son
plein ! Au premier rang des jeunes vibraient avec les , un peu moins jeunes , c’était vraiment touchant et en plus ils connaissaient parfaitement les textes . 
Attention on s’en prend plein la
face avec « Il est 16 H « la salle est comble et explose , au rythme des guitares , Séphane en perd sa baguette , pendant que Slim Batteux au clavier garde
son swing tranquil .. un pur plaisir tout au long de chaque morceau 
. Le pti nouveau bassiste
Christophe , pas si pti que ça ! Puisqu’il joue dans la cour des grands , Nous l’avons croisé en terrasse et avons papoté un bon moment avec lui .

Laetitia Masson a
 immortalisé deux soirées avec sa caméra . 
Jean-Louis était plus qu’a l’aise
pour un grand timide qu’il est ! Beaucoup de sourires échangés , avec ses musiciens , le public aussi ; confirmant une grande complicité , et un grand partage de plaisir …
A peine le concert
terminé
Le stand de Jocelyne était envahi,
de personnes heureuses d’être venues …Jean-Louis arrive avec un grand sourire faire sa séance de décidasse , et distribution de bisous ;)

decoster marie laure 01/04/2012 14:05


http://www.youtube.com/watch?v=Aiv2qmyIuwk viens juste de la mettre  en ligne, bonne ecoute!!!!!

decoster marie laure 01/04/2012 13:00


]Mon ressentie, boule noir, hier samedi, : très bon concert!! très rock, voir électrique par moment, un bassiste vraiment bien, salle complète, ambiance incroyable pour paris, sur cette tournée
je trouve que le public se rajeunie, un jean-louis tout de noir vêtu, souriant et en signature très détendue, RDV pris pour koloko avec lui, ne peux plus me défiler lol, pas de saturation niveau
guitare comme on m'avais laisser entendre sur d'autre dates, une vrai osmose entre eux, un vrai plaisir aux oreilles, une version tout à fait incroyable de 16h00, Les inédits " je ne cesse de
penser à toi" et" belle" je crois , quelle plaisir de réentendre " hombre, et si je devais manquer de toi", Alcaline qui m'arrache des larmes d’émotions à chaque écoute en live, moins rock cette
version, plus douce et plus dans l’émotion qu'à l'automne, un regret: toujours pas de piano voix je me désespère de réentendre ça un jours en live. Pris plusieurs vidéo que je vais mettre sur
youtube dans la journée, au nom de martial23 pour ceux que ça intéresse bonne journée!!!

lew 01/04/2012 10:44


"Christophe, fais griller les saucisses !", est l'inédit de Murat qui m'a le plus plu hier soir.

pierrot 01/04/2012 01:15


l'inédit:


http://youtube.com/watch?v=eohf_pq3ID8&feature=share

Pierrot 01/04/2012 10:09



http://www.youtube.com/watch?v=-fNTFVj_cwk&feature=share


Si je devais manquer de toi



Pierre K. 01/04/2012 01:15


Bonsoir à tous, bonsoir Pierrot ! Je reviens du concert de JLM à la Boule noire (dernière date parisienne ) ! Je ne serais pas très technique mais voici juste une petite impression du concert (en
attendant un billet plus complet !) ;)

Disons le tout de suite : Ce fut un excellent concert ! L'un de ses meilleurs que j'ai pu voir à Paris, après celui du Bataclan il y a un ou deux ans. Ceci est dû autant à Jean louis et à ses
musiciens qu'au public présent. Jean-Louis était visiblement ravi et touché de voir les gens acclamer autant ses chansons. J'en ai déjà parlé ici ou là mais j'ai souvent été un peu déçu par le
public de JLM aux concerts : applaudissements timides, pas beaucoup d'échanges, etc... 
Là il y avait un vrai échange entre le public et Jlm. Les gens se sont d'ailleurs un peu lâchés au point que Jlm fut obligé de de sortir un petit : "Mais vous allez vous taire à la fin !"

Sinon, pour parler chanson, j'ai trouvé la set list superbe et l'interprétation, musclée comme il faut ! 
Aucune fausse note ni déception. "Comme un Incendie" version enragée me manquera toujours et il me semble, en entendant les réactions aux concerts parisiens précédents, que ces ces derniers
furent peut-être plus énérgiques, mais à confirmer !


En vrac, voici la liste et mes rapides impressions  : il me semble que si l'ordre général est celui-ci, il y a peut-être eu quelques décalages avec la set liste finale : (genre 16h00/Hombre
mais je ne me souviens jamais de ces choses là)

-La lettre de la Pampa  
-Les rouges souliers (Une version élégante, classieuse...  )
-Le champion espagnol (ouch, je n'aime pas trop cette chanson !) 
-Je ne cesse de penser à toi (nouvelle chanson ? )
-Haut Arverne (superbe chanson, quasi indispensable en concert aujourd'hui à mon huble avis !)
-Sans pitié pour le cheval (meilleure que sur l'album ? je pensais que ce serait impossible, mais à mon avis cette version était en tout cas au moins aussi bien ! Mais a-t-il été assez dit que
Sans pitié pour le cheval était l'une de ses meilleures chansons ?)
-Alexandrie (tres jolie mais arrivée un peu vite je pense)
-Vendre les prés (Version très cool avec une petite accélération à la fin ! superbe réaction du public. )
-Je me donne (superbe chanson  ! une alternative à Yes Sir ??)
-Belle (nouvelle chanson mais j'ai moyennement accroché :( mais elle mériterait une nouvelle écoute :) )
-Qu'est-ce que ça veut dire (Très belle version. Le public semble avoir adoré !)
-16h00 (tres rock, mais chanson mineure non ? )
-Hombre
--------
Alcaline
Jaguar
Si je devais manquer de toi 
(séance de dédicace/bises avec les fans) 


Sinon la première partie fut très réussie, tout à fait dans l'ambiance Murat (j'ai raté le début et je m'en suis beaucoup voulu !) et le nouveau bassiste est très très bon. j'aime bien son style
(et ses cheveux à la Ian Hunter) qu'on dit peut-être un peu plus groovy que les bassistes précédents. C'est vrai et ce n'est pas plus mal. Il bouge beaucoup pendant les chansons et incite ainsi
peut-être le public à en faire autant  ! 


Vint ensuite la séance dédicace/ bises avec la public. Murat avait l'air super accessible et disponible auprès de ses fans pour parler un peu et faire la bise aux jolies filles. Moi je ne me suis
pas attardé : je ne savais pas trop quoi lui dire alors je lui ai juste fait signer l'albul vinyle du Cours ordinaire des choses ! 


Bref une superbe soirée en ce qui me concerne. J'aurais voulu écrire un article un peu plus complet et intéressant mais je suis assez fatigué. J'espère faire mieux dans les prochains
jours... 

Alice 01/04/2012 00:40


Merci, Pierre!


Petit oubli dans mon commentaire précédent : Laëtitia Masson a filmé tout le concert depuis la scène… Il faudra suivre ça!