Articles avec #divers- liens-autres tag

Publié le 6 Juillet 2020

[Herbe têtue rouge calèche
Toboggans rentrés
Le temps est long qui nous ramène
Les filles avec l'été ]

[Quand le retour des cigognes
chaque jour est retardé
on scrute à l'horizon
les prémices de l'été
on n'attend que ça
on n'attend que ça]

[" Dans quelques jours l'été     J'en perds la mémoire     Comme pans effondrés Dans un enclos cathare  Reviens vite je prends   Le corridor humide]

Mais enfin, un jour, il est là...

Vu de trois quarts

Ce juillet sans orage

Vu de trois quarts

C'est la faim au village

Vu de trois quarts

Ne serait-on alors

Vu de trois quarts

Heureux que par hasard

 

Et oui, vous l'aurez compris, plongeons-nous dans l'été, orage, moiteur amoureuse, chaleur langoureuse propre au romantisme... Murat semble juillettiste, laissant le mois d'août aux hordes touristiques.
 

Nous avons commencé par ce "vu de trois quarts" que je n'ai pas trouvé en ligne. J'ai donc monté la vidéo en cherchant quelques portraits où Murat se défile des profils et de face...  Extrait du miniCD "mashpotétisés" (avec Fred Jimenez).

 

Ah, la douceur de juillet, on se sent fort, prête à résoudre même le plus grand des mystères:

 

Qui est cette fille, l'humide secret

Que je déshabille dans la pénombre de juillet

Quel est ce mystère, quelle est cette envie

Qui me désattelle alors de tout ce que je vis

Ce sont yeux qui brillent, quenottes de chat

Salives et soupirs mêlés une première fois

Un rêve liquide dans ma nuit d'été

Tout pour une fille qui se pâme retournée

 

 

Juillet, pas encore le temps des bilans de saison... on fera ça plus tard:

[Je regrette ces soirées d'été où nous faisions des parties de cache-cache]

 

Voyager tout l'été

Nous aura mis face à la beauté

Comme a bird on a poire

 

Viens ma toute belle
Canoter c'est l'été
Nous aurons le ciel à partager
Il y a tant d'étoiles au ciel
Les nuits d'été

 

22' vlà... le 22 juillet:

 
j'habitais rue Bondy

vous rue des Pyrénées
quand soudain vers minuit
ce lundi vingt-deux juillet

je vis loin de Paris
et vous où je ne sais
pensez-vous vers minuit
à nous les vingt-deux juillet


 

C'est AMEN OTIS (single PAR MEGARDE/période VENUS, même si ça sonne plus Dolorés), hommage à OTIS REDDING.... 

En passant, je signale aux parigo, qu'à OTHIS (77), un dealer de Cantal nommé Bruno Bergheaud vous fournit tout un tas de produits made in "15" et-6-3 dans son échoppe "le cantal vous régale" (bières, charcut, porc frais...).  Amen. Il y a de la diaspora heureuse. A part ça,  IL n'y a plus de rue de Bondy à Paris depuis 1944 (désormais rue rené boulanger)..  Il se trouve qu'un certain Béranger y aurait vécu, composant une chanson sur "son grenier" et la vie de peu qu'il y vécut... Murat nous a conté ses mêmes déboires... Paris ou Haute-Savoie, le cafard n'est pas loin... 

["Ami de tête   Suons l'été  Tout nous crève dans ce taudis"  ("princesse évaporée")]

["le parcours de la peine  s'arrête un seul été  à l'échancrure vierge  du corps d'une fée"]
 

Parcours parisien suite....

Place des Abbesses en plein juillet

J'ai cru trouver

Mais l'ombre boulevard Pereire

Avant minuit

S'est effacée

Sans toi tous les lieux

Me désespèrent

Sans toi tous les lieux

Sont à désespérer


 

 

Le texte écrit pour Eryk.e fait écho à celui d'Amen Otis... Souvenir d'une date, des lieux... en souvenir de x. Tout cela est à désespérer... alors que le bonheur est dans le 6/3 peut-être, alors, alors.... :

 

Alors mon esprit

Prend par Lusclade

Grisé par les senteurs

De juillet

 

Soudain une faible flamme

Jaillit dans cette obscurité

Tiens... le voleur de rhubarbe

 

Mais on a beau s'ancrer, fonder, la nostalgie peut s'emparer de nous.

 

[J'ai marché sur l'hydre du cerveau

Marché sur la bête levée tôt

J'ai passé la porte en dansant

J'ai pensé aux enfants

Alors que la mer et les forêts

Dansaient sous les coups d'un vent d'été

Perdu sur la pente étoilée

J'ai failli tout lâché  (UN HOMME OU BIEN, bonus vinyle morituri)]

 

  La chanson de dolores est pour certains la plus belle jamais écrite par Jean-Louis.

 

Et depuis parée de cet amour 

J'ai dansé tour à tour

Tous les champs de la terre

Surprise en décembre en juillet

Partout où nous menaient

Des joies similaires

 

Sur le net, on trouve : "On peut  voir dans ce texte d'une façon plus générale toute relation qui va à l'encontre des stéréotypes, tous ces amours de jeunesse où la liberté chasse les responsabilités, cette irrégularité mis à mal par la régularité que représente la prise de responsabilités, l'âge adulte, représentée ici par le mariage".


 

ah, les amours de jeunesse, la jeunesse... ce n'est pourtant pas toujours la joie... même en juillet.

JE TRAINE ET JE M'ENNUIE

je vis dans un mois de juillet
sous-titré pathétique
où des héroïnes en anglais
me rendent romantique
je sors en chialant des cinés
puis je cours rue Montlosier
donner mon sang pour l'Afrique

 

Encore une fois,  l'impasse des grandes villes...  vive l'utopie paysanne et ce mois de Juillet où il n'y a plus de temps pour tout ennui.

 

Le jour se lève sur Chamablanc

C'matin Bozat est encore blanc

Les enfants dorment c'est l'été

Dans le pays où je suis né

Là-haut surveille un Jean-le-Blanc

Le vieux ruisseau part en chantant

A la recherche de rien vraiment

Dans le pays où dort l'enfant

Seul dans l'étable Levacher

Soigne le veau de l'enragée

Grand-mère a mal c'est l'été

Dans le pays où je suis né

 

 

Mille vaches
Vendeix-Haut
Oui comme en été
As-tu mis ta vigne vierge
Vierge vigne frangine
As-tu mis l'amour du bon côté
Tu auras oui belle mine
Dans la vie en rose
Que je te promets

Un juillet ensoleillé
Nous remplit caves et greniers
Pourquoi juillet irait donc
Comme janvier
Allons faucille à la main
Noirs de bouche
Secs au gosier
A la Saint Germain
Il nous pleuvra du vin

Ah, satané calendrier qui va faire venir le temps des aoûtiens....  ça me donne le blues:

Tout rêve de la fille allumée

En poignée de brindilles pour l'été

Tout aime que se fixe le sujet

Monter au cou du cygne et gicler

 

 

Dans un studio du quartier

Dans un désordre fou

Après un simple baiser

Je crois bien au mois d'août

J'ai vu la folle analogue

Sur l'ordi hier matin

Elle grignotait au réveil

En partie le butin

 

 

KIDS 

 

L’an

Était au mois d’août

Nous en allions les trois nus cassés

Au loin gronde orage

Good bye

En souvenir de vous

Je guette du Ventoux

Le moindre feu de paille

 

Good night

Le mois d’été est doux

Toutes les fleurs écloses

Dansent en souvenir de vous

 

Bon été à tous!  Et attention à Pauline qui traverse l'été à cheval de manière distraite...

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #divers- liens-autres, #vieilleries -archives-disques

Publié le 3 Avril 2020

Le compositeur  du "le charme", du "venin", "les hérons", du "fier amant de la terre" nous livre ce matin une reprise du "VOLEUR DE RHUBARBE" : Alain Bonnefont, qui a repris depuis quelques temps la guitare et chante dans la région Clermontoise régulièrement.  Je vous laisse découvrir sur sa chaine

(j'aurais d'autres choses à vous dire mais ça attendra ce soir ou demain!)

16264 102502186434598 100000244518913 65500 3012214 n

Alain chez JLM avec Théfaine (pour Chorus)

La chaine "french kiss" permet aussi d'attendre un grand musicien clermontois, parfois cité même comme le plus doué, Christophe ADAM.  Un point commun avec lui et Alain il me semble (je crois) est que des groupes facebook reclamaient à un moment donné qu'ils fassent tous les deux un nouvel album.

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #divers- liens-autres

Publié le 26 Janvier 2020

Du MURAT sur le Morgane et le tour des po-potes!

Bon dimanche, sous vos applaudissements!

1)  "Amazone", le disque de MORGANE IMBEAUD, est sortie cette semaine en édition physique, il faudra attendre un peu pour le streaming. 

On peut écouter un premier texte cosigné avec Jean-Louis Bergheaud.

Music Publisher: Because Editions / Roy Music Publishing / Scarlett Productions Editions

Author: Jean-Louis Murat Author: Morgane Imbeaud Composer: Renaud Brustlein

 

 

Elle commence à avoir pas mal de presses et médias. On retrouve Jean-Louis Murat cité, mais sans autres commentaires ou remarques pour 'l'instant. A voir:  live sur France 3

Pour rappel, celle qui figure sur plusieurs disques de Jean-Louis, avait déjà fait appel à lui pour son "Songes de Léo" (textes sur muratextes). Pour rappel:

http://www.surjeanlouismurat.com/eryk.e-entournee-songes-de-leo-delano-orchestra

http://www.surjeanlouismurat.com/2015/05/et-une-nouvelle-collaboration-avec.html

http://www.surjeanlouismurat.com/2015/09/le-vieux-sage-episode-2.html

2014: Morgane prend des photos de son ami Guillaume Bongiraud lors de l'enregistrement de Babel. (PS/ Guillaume était ces derniers temps en tournée avec le Cirque du Soleil, via l'Australie).

 

2) On en profite du coup pour donner des nouvelles de tout le monde!

- Tournée française en cours de Matt Low et d'Alexandre Delano (qui annonce un nouveau disque):

Enfin, le spectacle "Dévaste-moi" avec Emmanuelle Laborit et les musiciens des DELANO se poursuit encore en 2020: 2/04/20  DIJON / Théâtre des Feuillants   9/04/20  TOULON / Le Liberté

 

-     ET puisqu'on y est, allons jusqu'à donner des nouvelles de Cherie Oakley du COURS ORDINAIRE DES CHOSES, qui continue d'évoluer dans le monde de la country à Nashville. On peut l'entendre faire un point sur sa carrière dans une interview datée d'octobre dernier.

 

- And last but not least... Celui qu'on retrouve plus que jamais au côté de Murat : Denis Clavaizolle. Il lance lui aussi un nouveau projet toujours accompagnée de la belle Lucie Boyer (qui était déjà le précédent "touch music"- duo avec Sonia Hizzir, créditée dans "travaux sur n89"):

ELKEEN (disco pop , pop dance , synth pop) , album 21 titres, disponible maintenant sur toutes les plateformes digitales :  ( Deezer , Spotify , iTunes etc ....) , chaque semaine découvrez un nouveau titre en vidéo sur youtube . Cette semaine : 6/21 " MIDNIGHT LOVER " . n'oubliez pas de liker, partager, et de vous abonner pour suivre chaque semaine une nouvelle vidéo .

https://imusiciandigital.lnk.to/K1Io2

LA MUSIQUE EN PLUS

J'ai mis en ligne pour mes camarades manséens deux petites raretés. Je vous les partage aussi...

D'abord un texte de Manset chanté par son ami MALEK, puis une reprise du "Marin'bar"... (quand Manset essayait lui aussi de faire un tube).

 

 

Et  pour évoquer le nouvel album de Brigitte FONTAINE, j'ai mis en ligne cette très belle version (dé-punkinisée) par ALAIN KLINGLER (spectacle "le cabaret des garçons d'honneur", avec leur reprise du "lien défait").  Sur ce, essayons tous d'être moins cons cette semaine.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #divers- liens-autres

Publié le 14 Janvier 2020

Hello, Messieurs, Dames, bon, je suis en vacances mais je pense à vous... et à....

Ce n'était pas hier mais aujourd'hui...

 

Mais demain, je fais l'oreiller killy... Je vais sans doute me gameler si je cherche à réfléchir en même temps à ce que peut être les portes prises dans l'acide....  En tout cas moi, la (haute-)Savoie, ça ne me fout pas le cafard, et je ne vais pas chercher de crevasse dans laquelle me jeter.... Je vais plutôt fêter les 30 ans des Bronzés font du ski...

 

Allez, sur ce, redevenons sérieux parce que ce soir, le programme n'est pas à la drôlitude.

1) En passant, La presse continue d'annoncer Baby Love comme un des événements de l'année... mais aucun détail à se mettre sous la dent.

https://www.lefigaro.fr/musique/la-rentree-musicale-connait-la-musique-20200109

https://www.lesinrocks.com/2020/01/07/musique/musique/ce-quil-ne-faudra-pas-rater-en-musique-en-2020/

2) ...  On a appris le décès de Marc Morgan cette semaine. J'avoue que je l'avais oublié... mais son titre "notre mystère, nos retrouvailles" m'est resté dans la tête durant deux jours.  Le site belge ci-dessous le rapprochait de Murat... et je suis allé plus loin...

https://www.dhnet.be/medias/musique/le-chanteur-belge-marc-morgan-est-decede-5e18cc93d8ad58130d0e10b2

Et effectivement, Marc Morgan a joué en première partie de Jean-LOuis Murat sur des dates belges, dans le groupe qu'il avait avec Rudy Léonet... celui qui est à l'origine du rapprochement Murat/Sirkis. Tout ceci est rappelé dans l'article ci-dessous chez le Haut-Savoyard G.Bar-David... et un peu plus: Murat a  fait une reprise (inédite) du groupe belge.

 

https://gonzomusic.fr/mort-de-marc-morgan-un-enfant-de-la-pop.html

Et puis il avait mis son talent au service de La Variété, le groupe qu’il avait formé avec son ami Rudy Léonet – il me disait toujours, « tu devrais rencontrer Rudy, je suis sûr que vous vous entendriez bien. » On ne s’est jamais rencontré. J’avais adoré l’album, je l’avais chroniqué, un peu seul au milieu de l’indifférence générale. A une exception notable près : Jean-Louis Murat, homme de goût, qui les avait pris en première partie et avait même enregistré une version de « Dans ma nature » (justement ma chanson préférée) qu’il n’a jamais sortie. Probablement parce qu’il était impossible d’égaler l’original. Cette chanson terrassante est une merveille. Quand je commence à l’écouter, je la remets en boucle à l’infini. Ce que je fais maintenant en pensant à Marc." (Stan Cuesta)

On retrouve la mention de cette reprise sur le site officiel dans la partie "a repris"

Réalisé à la maison, l'album "Pour La Gloire" du groupe belge La Variété sortira sur le label Rosebud d'Alan Gac. D'abord épaulé aux guitares par Marc Morgan, également compositeur, ce collectif sous forte influence pop sera rejoint sur scène par Kurt Fontaine (ex-Vincent Van Gogh et collègue de Guy Chadwick - en rupture de House Of Love - exilé en Belgique).
Les chansons de La Variété, taillées dans de belges étoffes (remember Polyphonic Size) ont paré plusieurs premières parties de Jean-Louis Murat. Ce dernier enregistrera d'ailleurs une reprise de leur titre "Dans Ma Nature" restée inédite.

 Dans ma nature.

Je ne peux pas mentir
J’aime quand ça brille
Et si ça m’attire
C’est que ça scintille
Mais je laisse aux gens
Leur teint éclatant
Je préfère les nuits
Sans leur mines réjouies
C’est dans ma nature
D’aimer les choses qui durent
Mais le bruit des ruptures
Est dans ma nature
C’est dans ma nature
J’aime toujours sourire
Pas par politesse
Ni même par paresse
Mais juste pour m’enfuir
Loin de la tristesse
Des remords qui me blessent
De m’être un jour noyé
Dans un bain de bulles dorées
J’aime tenir les portes
Et je laisse passer
D’un geste obligé
Car rien ne m’apporte
Autant de vrai plaisir
Que l’air que je m’inspire
Le revers en avant
J’aime la langue du serpent
C’est dans ma nature
D’aimer les choses qui durent
Mais le bruit des ruptures
Est dans ma nature
C’est dans ma nature

Encore deux détails: 

- sur la page wikipédia:

  En 2001, Marc Morgan publie en Belgique l'album Les Parallèles Se Rejoignent réalisé à Cournon-d'Auvergne avec Denis Clavaizolle (complice de Jean-Louis Murat)!

-  C'est Yves Bigot qui a signé Marc Morgan sur le label Fnac Music, et ce dernier l'a encore accompagné lors d'un changement de label.

- On termine avec des archives par rapport à Rudy Léonet:

On se quitte avec le tube de Marc Morgan...

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #divers- liens-autres

Publié le 10 Juillet 2019

L'autre jour, j'écoutais Inter lors d'un déplacement matinal... et j'ai été capté par une chronique philosophique... que je crois même avoir compris. Et ça m'a fait penser à Murat.... pas seulement parce que Nietzsche est un peu cité... mais cela m'a donné à réfléchir à son  côté insaisissable. Allez, un peu de réflexion ne vous fera pas de mal...https://youtu.be/ZAU4LBrxRiI

.

.. Enfin, soit, c'est son Karma... TRANSITION habile:

LE LIEN AMICAL MAIS C'EST BON POUR LES EPINARDS AUSSI

KARMA GIRLS, le titre écrit par JLM,  est le nouveau single d'INDOCHINE. Un clip tourné en Inde va sortir prochainement

http://www.chartsinfrance.net/Indochine/news-110703.html

 

LE LIEN LOCAL EN PLUS

Dans le Sancy, on n'a pas de pétrole, pas de vaches sacrées (enfin, si quand même), mais pour trouver son karma, on vous propose des bains de forêt...  Pas besoin de produits pour avoir de la mousse.

https://www.lamontagne.fr/mont-dore-63240/loisirs/et-si-vous-preniez-des-bains-de-foret-au-mont-dore-puy-de-dome-cet-ete_13601850/

On pourra remarquer le crédit de la 2e photo...

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #divers- liens-autres

Publié le 7 Juillet 2019

- Joao Gilberto:

https://www.lemonde.fr/disparitions/article/2019/07/06/le-chanteur-bresilien-joao-gilberto-inventeur-de-la-bossa-nova-est-mort-a-88-ans_5486367_3382.html

Murat a repris Jobim, chanté Pars, Le Mendiant à Rio.  Murat disait à l’époque du manteau de pluie qu’inconsciemment une chansons sur deux qu’il écrivait était une bossa: 

"En ce qui concerne la bossa, c'est pour moi la musique du chagrin. Un souvenir très précis. Tout gamin, je n'avais pas le droit de regarder les films à 20 h 30. Il y avait Orpheo negro qui passait un soir. Je devais être tout triste, pauvre garçon dans mon lit. J'ai passé tout le film l'oreille collée à la cloison et ce fut un émerveillement. Ce que j'étais se trouvait en phase avec ces harmonies et ce tempo. Ça, je l'ai toujours gardé. Je pense que Le Mendiant à Rio est le truc définitif, que je ne ferai plus de bossa. Car il y a une connotation mièvre dans la bossa, c'est pour ça que je dis à la fin "Tu peux te moquer de moi" . beaucoup de gens n'arrêtent pas de se foutrent de moi parce que je fais de la bossa. On croit qu'il y a là une faiblesse élémentaire. Mais Joao Gilberto, c'est la voix que je préfère. Et les mélodies, les harmonies, c'est Antonio Carlos Jobim. Instinctivement, une chanson sur deux que je fais est une bossa, et je sais que ça vient de l'enfance. Michael Franks déteste l'adaptation de sa chanson sur Le Mendiant à Rio. Je lui ai pourtant envoyé une lettre en lui expliquant qu'il avait fait une chanson sur Jobim en tant que Californien et que moi, en tant que Français, j'avais une façon de voir les choses un peu plus cruelle, avec un sentiment de culpabilité".

"La chanson d'amour brésilienne est toujours noble"

"La tristesse est un cheval fou que la langue portugaise sait très bien dompter".

"Je pense par exemple à Carlos Jobim qui explique qu'il a inventé la bossa en jouant du Debussy. Il jouait du Debussy au piano, les fenêtres ouvertes, et c'est en entendant les rythmes provenant de la rue mélangés à Debussy qu'il a inventé la bossa".

Le mendiant à Rio figure dans la réédition vinyle :
 

Extrait d'interview:

 

-  Autre décès cette semaine:  Anne Vanderlove.

J'ai quand même vérifié mais non, je n'ai pas trouvé de référence muratienne à cette chanteuse... qu'on pouvait comparer à Anne Sylvestre néanmoins.  J'avais quand même envie d'en parler. Parce que je me rappelle l'avoir vu en concert, tout petit, et que j'ai encore le disque dédicacé.

Et puis je l'ai retrouvée chez Manset... quelques années plus tard, dans "la mort d'orion",  voix additionnelle avec Exposito.  C'est ce qui m'avait fait sollicité son "amitié facebookienne" depuis quelques années.

 

 

Elle avait répondu à Baptiste Vignol dans son livre "le Top 100 des chansons que l'on devrait tous connaître par cœur", juste au dessus de Silvain Vanot..

Alors, écoutons ce qu'elle aimait: notamment selon MC Blais de Radio Canada,  la JONI Mitchel française (pour celle qu'on a appelé la Joan Baez française)

... Bon, article un peu vite fait... mais vous avez l'habitude...

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #divers- liens-autres

Publié le 3 Juin 2019

Allez, amusons-nous cet été!  Je vous propose un petit concours!

Après vous avoir proposé par deux fois une petite énigme remue-méninges (ah, le grand moment avec Matthieuet le deuxième ici),  je vous propose un autre défi!

Cette mission si vous l'acceptez (et y'a intérêt!) est de reproduire ou détourner une pochette d'un disque de Jean-Louis ou  encore une de ses photos célèbres (j'ai envie de vous voir plonger dans le Servières tout habillé...mais pas forcement de vous voir tout nu dans différentes couleurs, hein!). J'ouvre également le concours  à ce genre de montage:

J'ai moi-même relevé le défi pour montrer l'exemple... en oubliant de me raser pendant une semaine, mais je n'ai rien pu faire au niveau des cheveux...

 

Un petit Concours pour l'été

Et aussi:

Un petit Concours pour l'été

Bien-sûr, l'idée est de s'amuser et j'attends donc de l'humour, et pas forcement de la précision!  UN CD ou deux sera proposé au(x) gagnant(x)! (PS: je n'ai pas oublié que Pierre K et Emmanuel doivent en recevoir un!).

D'autres idées:

https://creapills.com/detournement-pochettes-albums-incruste-20180118

 

NB: Vous autorisez la publication de votre travail sur le blog, mais la photo vous appartient. Merci de me la transmettre sur pierrotjlm@hotmail.com ou, mp sur les réseaux, en m'indiquant sous quel nom le crédit doit apparaître. Merci de ne pas la diffuser avant sur vos réseaux.

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #divers- liens-autres

Publié le 13 Février 2019

Je n'étais pas très décidé cette année à me présenter  au Festival Les Belles Journées à Bourgoin-Jallieu alors que je n'avais pas raté les précédentes éditions. En effet, le festival d'une couleur "french pop indé" s'est tourné désormais vers "l'industrie musicale"(j'ai été frappé que Marina Kaye utilise cette expression pour dire que Soprano était un de ses meilleurs amis dans son milieu). L'année dernière (dernière programmation de Laurent Toquet), la Grande Sophie et Fersen étaient déjà une ouverture vers le plus grand public qui paraissait raisonnable. Victor Bosch, le nouveau programmateur, nous rapproche des Francofolies.  Le premier producteur de Notre-Dame De Paris  a revendu les droits de l'opéra et pourrait couler des jours heureux n'importe où dans le monde  mais il poursuit toujours son travail au Radiant de Caluire, et aussi au Toboggan à Décines... et a remplit l'objectif fixé de remplir le festival (complet le samedi avec 3000 personnes, et sans doute pas loin le vendredi). Interrogé par mes soins (interview), il salue la qualité de la programmation des années précédentes, mais... il fallait faire plus populaire... et c'est donc des "artistes majors" qui nous ont été livrés (dont deux très "France Inter" néanmoins) , au prix d'une réduction à 3 noms par  soir... et des soirées qui se terminent de bonne heure. Malgré tout, les gens sont contents, il fait beau (les deux soirs), et des "fans" sont rameutés. L'été était près de sa  fin ; les enfants s'aimaient tous de  plus en plus...  Retour en photos!

 

-----

Vendredi : POMME, Marina Kaye et Slimane

Samedi: Fred Nevché, De Pretto, et Armanet

[j'ai eu pleins de soucis pour la mise en ligne, ça explique en partie mon retard... et j'ai traîné... et j'ai effacé  la majeure partie de mes photos... Heureusement, j'avais emmené une nouvelle fois Florence avec moi...  La plus grande partie des photos est donc d'elle. Merci Flo!] Je publie tout ça pour faire plaisir aux fans des artistes....

 

Une partie des photos sont accessibles sur facebook:

Marina Kaye:

Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018

Diaporama:

Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018

Et voilà le lien "Murat" et "Auvergnat":  Le violoncelliste de l'album "BABEL", Guillaume Bongiraud, du DELANO ORCHESTRA, qui accompagne Marina depuis quelques temps et qui semble très complice avec elle. Si on prend quelques plaisirs au set, il en est pour beaucoup... comme d'habitude.

Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018

- SLIMANE ensuite:

L'ensemble des photos de Slimane sur facebook : https://www.facebook.com/pierrot.surjeanlouismurat/posts/2384507668256103

 

Slimane @Lesbellesjournées

Publiée par Surjeanlouismurat Pierrot sur Dimanche 23 septembre 2018

Diaporama:

Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018

Passons au samedi:

Festival Les Belles Journées Frédéric Nevchehirlian Fred Nevché Edition 2018 by surjeanlouismurat.com

Publiée par Surjeanlouismurat Pierrot sur Samedi 2 février 2019

Et voici Juliette Armanet, qui a écumé les festivals cet été et qui en un album, a déjà conquis une petite troupe de fans:

Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018

Diaporama:

Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018

et voilà DE PRETTO:

Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018

Diaporama:

Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018
Festival Les Belles Journées 4e édition, 2018

PS : pas encore de programmation 2019, mais j'ai jeté un oeil à celui du Vercors Music Festival (autrans), Le Grand Son (st-Pierre de Chartreuse) et du récent Le Passage Festival...  On ne m'y verra sans doute pas cette année! :.(   

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #divers- liens-autres

Publié le 26 Décembre 2018

 

Je vous avais parlé il y a déjà bien longtemps de Mamie de Montemboeuf, la propriétaire d'un petit bar de village devenu célèbre grâce à un festival, et son adoubement par l'équipe de Groland notamment. Jean-Louis Murat y a participé en 2000, et composé une petite chanson pour l'anniversaire de "mamie" en 2001. On vient d'apprendre sa mort dans la presse. Elle avait fermé boutique en octobre dernier seulement!  France 3 lui consacre un petit reportage aujourd'hui avec des images datant d'il y a 13 ans... et il est montré la photo où elle pose  dans les bras de Jean-Louis. Il est dit que "le personnage est un peu particulier, on n'aime ou on n'aime pas, n'empêche,  il aime les gens vrais"


 

 

Aussi dans la presse:

http://www.charentelibre.fr/2018/12/25/mamie-de-montemboeuf-est-decedee,3364218.php

https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/charente/angouleme/georgette-goursaud-mamie-montemboeuf-est-decedee-1597853.html

Sur le blog:

http://www.surjeanlouismurat.com/article-jean-louis-murat-soutient-le-petit-commerce-55427639.html

L'article de Didier donnait plus de détails, mais on ne sait pas si Jean-Louis a continué à fréquenter le  lieu. Ailleurs, Didier a donné à écouter la chansonnette d'une minute 30. Cette investigation de Didier a été dans celles qui a contribué aux tensions entre lui et certains anciens qui pensaient qu'il allait trop loin.

 

 

L'origine de l'affaire (merci Five!)! Dans libération en 2003 :

 

Voici le texte de la chanson telle qu'elle est reproduite sur Murattextes!

 

Bon anniversaire Mamie Mamie

 

Bon anniversaire Mamie Mamie

Bon anniversaire Mamie Mamie

Mamie...

 

Bonjour Mamie

C'est Jean-Louis le chanteur d'Auvergne

Vous vous souv'nez de moi, au moins, hein ?

 

J'aurais beaucoup aimé être là pour votre anniversaire Mamie

C'est r'mis à la prochaine fois

 

Bon anniversaire Mamie Mamie

Bon anniversaire Mamie Mamie

Mamie...

 

Mamie j'vous souhaite une meilleure santé

Tout le reste

 

Bon anniversaire Mamie Mamie

Bon anniversaire Mamie Mamie

Mamie...

 

Je vous embrasse Mamie

A bientôt

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #divers- liens-autres, #il francese

Publié le 15 Septembre 2018

​​​devant la coopé

C'est en lisant un petit commentaire de inénarrable suissesse Barbara (après avoir pris connaissance de la tristesse de Mme Bergheaud sur un réseau social), que je me suis rappelé qu'on avait eu connaissance des bonnes relations entre Murat et Rachid Taha : c’était au Paleo en 2007, où ils ont (petit-)déjeuné ensemble, ce dernier était déchaîné et mettait l’ambiance sur la terrasse. 

Peut-être s'étaient-ils déjà croisés sur Lyon au début des années 80? Vécu quelques nuits avec Alain Bashung? Ils partageaient le même goût pour John Ford et Tarkovski.

 Marie Audigier était un point de liaison. Voici ce qu'elle a posté :

Rachid taha est parti ...Crise cardiaque dans son sommeil. Il avait trop donné trop aimé trop tout .  Ma première grosse ITW en tant qu artiste il y’a longtemps: RTL j étais terrorisée
Rachid a été un amour m a réconfortée encouragée. Puis je l ai retrouvé chez naïve il y a trois ans quand je suis arrivée comme DG. Quel immense artiste! On t aime rachid
Mais tu vas tellement nous manquer. Fais nous le couscous !

 
L'occasion une nouvelle fois (mais ça fait longtemps que je ne l'ai pas fait) de regretter que l'album "africain" de Murat n'ait jamais vu le jour, que ce soit du côté de l’Égypte, de l'Afrique noire chère à Marie ou du Maghreb...
 
Un autre lien avec Murat:  un concert avec Bako Mikaelian : https://www.youtube.com/watch?v=ro7LXwtpYZE&feature=share  (Si vous trouvez d'autres relations avec Murat, n'hésitez pas à nous les partager!). 

En tout cas, les commentaires de ceux qui l'ont connus sont nombreux et très touchants (Burger, Eno...). J'ai sélectionné celui de F. DORDOR:

"Ma dernière photo de lui. C’était à Bath dans le studio de Peter Gabriel pour l’enregistrement de son ultime album Zoom. Une partie de ma vie vient de disparaître. De ma première rencontre à Lyon avec Carte de Séjour début 80 où il m’avait fait découvrir Oum Kalsoum , la chanteuse de génie derrière le mythe , et aussi la chorba dans un bouiboui de La Croix Rousse, au voyage avec Kertekian à Beyrouth au moment de Ya Raya où il fut accueilli comme le Roi qu’il était. Et tant d’...autres souvenirs... Rachid l’unique, Rachid l’étoile insolente, Rachid l’arabe du futur. Je crains qu’il ne soit honoré comme il se doit, comme l’immense artiste qu’il était, qu’outre manche par des fans aussi illustres que Brian Eno, Robert Plant ou Mick Jones de Clash qui ont su reconnaître en lui le défricheur, le transgressif, le passeur de cultures, celui dont chaque geste, chaque parole, chaque note, avait un sens et une portée politique. Mais n’oubliant jamais de donner à tout ça un air de fête. Et je mets quiconque au défi de trouver un mauvais album dans sa discographie, ou un moment faible. Sauf qu’après le succès de Ya Raya et l’anecdotique 1,2,3 Soleil avec Faudel et Khaled il y a eu le 11 Septembre et plus question de passer de chansons en arabe sur les ondes. Son adaptation de Now or Never aurait du faire un carton dans un pays qui ne soit pas peuplé de sourds et de racistes. Dommage collatéral ou pas, la France est passée à côté d’un talent hors norme même si lui même n’est pas exempt de reproches. N’empêche ça va faire vide sans lui, pas seulement pour la zique, pour les discussions sur le cinéma, la littérature où il me prenait toujours à contre pied ( l’adulation qu’il vouait à Jean Genet , à Tarkovski et à...John Wayne!!! ) pour la finesse de ses analyses, la curiosité jamais éteinte, la vigilance politique. J’aimais beaucoup la lueur qui s’égaillait alors dans ses yeux , comme une espièglerie qui lui restait de l’enfance. Au fond, c’était un personnage à la Truffaud , un Antoine Doinel beur, qui a fait les 400 coups, et en a bu 400 000. En vieillissant on est chaque jour un peu plus seul. Mais ce soir, c’est beaucoup plus".

J'ai apprécié aussi celui de PADOVANI, qui lui ose parler des problèmes de Rachid, parce que j'imagine qu'ils ont été nombreux à essayer de l'aider (même s'il disait "on ne fait jamais assez d'excès") :

J'écrivais ça en 2006. dans mon livre Secret Policeman.
"En France, j’adore Rachid Taha. Pour moi, c’est peut-être le seul rocker français. Évidemment, quand je dis rocker, je parle de ceux qui vivent dans le monde que j’ai exposé plus haut. Rachid en fait partie. Et je sais que les journalistes de rock en France se demandent encore s’ils peuvent et doivent faire des interviews avec lui ! Le genre de mecs qui s’intéressent à Rachid Taha, c’est plutôt Mick Jones des Clash ou même Robert Plant et Brian Eno… mais pas les Français ! L’autre jour, avant son concert au Bataclan, il a
donné une interview au Monde. Bien sûr, le journaliste lui a posé une question stupide :
— Chanteriez-vous avec un chanteur juif ? Il y a qu’en France qu’on peut poser cette question.
Et elle était tellement bête qu’elle méritait une réponse intelligente, une réponse que seul un mec comme Rachid pouvait donner :
— Bien sûr, mais je choisis mon chanteur juif, je prends Lou Reed ou Iggy Pop !
Qu’est-ce qu’il espérait ce scribouillard du Monde ? Rika Zaraï ?"

Il est des journées difficiles. Quand on perd un frère, comme Rachid pouvait l être pour moi. J avoue que je suis encore sonné par la nouvelle.
Bien sur que Rachid avait décidé de bruler la corde par les 2 bouts. Bien sur qu il n avait besoin de personne pour le faire et se laisser entrainer. Et la tristesse est aussi là. De savoir que cet amour de frère avait cette faiblesse en lui, un mal qui creusait en lui une force qu il n avait pas.. La tristesse de ne pas avoir pu être chaque seconde avec lui quand ça allait trop loin... Et quand bien même... Je préfère me rappeler que Rachid était avant tout quelqu un de profondément humain, comme peu peuvent l être, qui a aimé les gens plus que les gens ne l ont jamais aimé et compris, ou voulu le comprendre, et de supérieurement intelligent. Un très grand. Irremplaçable. Et la tristesse de se dire que aujourd hui on parlera enfin de lui parce qu il n est plus. Toute sa vie, en France, il aura porté sa croix tout seul, lui l arabe, et il aurait tellement aimé qu on lui dise tout le bien qu on pensait de lui quand il était encore là, que les medias et surtout les medias rock en France admettent son importance dans la musique qui nous passionne, son influence, son impact, son originalité, sa classe et l importance de son message!! Et que sans lui, le rock en France serait orphelin. Et je pèse mes mots. Les medias étrangers, et surtout les anglais, eux l ont toujours compris. En France, il devait en faire 10 fois plus que tout le monde, vraiment comme un étranger. Et ça ne suffisait pas. Et pourtant on parle de musique... argh...
Bref, y a du boulot. A ce demander si même la musique perd de son pouvoir unificateur et fraternel dans ce pays qui nous abrite. C est une vraie question.
En tous cas, j espère que Rachid, en ayant décidé de partir et de faire parler de lui comme jamais on aura parlé de lui, nous a fait un dernier cadeau, celui de se reposer cette vraie question.

 

Un dernier témoignage, celui de Gérard Bar-David, celui qui a connu Murat dès le début des années 80 en Haute-Savoie et qui a écrit le texte promo du EP Murat: Il a aussi connu Taha dès ses débuts:  à lire sur son blog

Tout le monde parle des collaborations avec Eno, de M. Jones, mais on oublie   Michel Zacha, réalisateur justement du EP Murat,qui  a réalisé la même année le disque EP de Carte de Séjour avec le titre "Zoubida". (J'ai essayé de joindre Michel pour un mot, il me répondra peut-être -il m'a donné de ses nouvelles il y a peu: il coule une retraite heureuse-).

Alain Maneval était lui aussi bien triste:

J'allais peut-être le voir aux abattoirs à Bourgoin qui l'avait programmé cet automne.

LA MORTE EN PLUS En passant

- Murat   « Le premier concert de Bob MARLEY à Paris, c’était incroyable, je me souviens de Marvin GAYE, James BROWN, je me souviens de Bob SEGER dont je n’avais jamais entendu parler, c’était un concert sensationnel. Je me souviens d’Aretha FRANKLIN seule au piano

 

- A propos du "Parfum d'acacias": texte promo

Parce que le premier album du Velvet Underground a été enregistré en 24 heures et qu'Aretha Franklin passait rarement plus de deux jours en studio. Pas besoin de plus quand les morceaux sont en place, et libre à eux d'évoluer ensuite sur scène ou à l'occasion d'une autre captation.

 

LA CHRONIQUE EN PLUS

Rolling Stones a aimé le disque de Chloé Mons et surtout le duo avec Murat

https://www.rollingstone.fr/chloe-mons-hotel-univers/

Allez, courage, plus que 13 jours avant la sortie d'El Francese! Puisque je vous dis tout, je vous avoue  que je l'écoute déjà... mais je n'en dis pas plus.

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #divers- liens-autres