Le nouvel album de Jean-Louis Murat annoncé!

Publié le 5 Janvier 2016

Le nouvel album de Jean-Louis Murat annoncé!

"MORITURI" a été annoncé il y a 45 minutes (vers 16h45) sur le facebook de l'artiste.

C'est une petite surprise, on n'attendait pas de nouvelle si vite!

Le nouvel album studio de Jean-Louis Murat « Morituri » sortira en avril chez LE LABEL - [PIAS] France

Inspiré par l’année 2015, l’album a été enregistré à Paris fin novembre par Aymeric Létoquart avec Gael Rakotondrabe, Chris Thomas et
Stéphane Reynaud.

Info wikipédia:

Morituri est un mot latin signifiant "ceux qui vont mourir". Il est utilisé dans la phrase : « Ave Cæsar, morituri te salutant ! » (« Salut César, ceux qui vont mourir te saluent ! »), prononcée par des gladiateurs à l'occasion d'un spectacle de naumachie devant l'empereur Claude.

Il est utilisé dans :

La pochette, vu l'inspiration, semble très réussie.... Difficile de faire plus anxiogène.

Les derniers inédits scène comme "le martyr des Chrétiens d'Orient", "j'ai le cafard"... pouvaient laisser penser à cette thématique.

La pochette est signée Frank LORIOU. J'en profite pour signaler son expo à Clichy, l'occasion de voir une photographie de Murat:

EXPOSITION

PHOTOGRAPHIES DE FRANK LORIOU

AU THÉÂTRE RUTÉBEUF

16-18 ALLÉE LÉON GAMBETTA, CLICHY (92)

(M° Mairie de Clichy)

DU 7 JANVIER AU 11 MARS 2016

vernissage le jeudi 7 janvier à 19h

entrée libre

Rédigé par Pierrot

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

corina 10/01/2016 16:52

Je me réjouis d'un nouvel album de mon artiste préferé et suis curieuse d'écouter ses nouveaux titres.

Solange 07/01/2016 17:50

La pochette à laquelle nous avons échappée : muratori ...

pierrot 07/01/2016 17:51

aaaahh, j 'n'y avais même pas pensé!

Laurent 06/01/2016 14:27

Je passe tous les jours devant le théatre Rutebeuf et j'irai voir l'expo Frank Loriou. Sinon, je le trouve réaliste le titre de ce nouvel album. Il colle bien avec le parfum de notre l'époque !!! Bien vu JLM, je vais patienter pour écouter le contenu du disque...

Muse 06/01/2016 10:34

Dans la série, continuons dans le morbide, je voudrais JLM...Prochains concerts, faudra se déguiser en sylphides et en morts-vivants pour être dans le ton ;-)

pierrot 06/01/2016 22:55

Enfin bon, ce n'est pas une surprise de voir Murat ou Manset se plaindre du temps présent....

Muse 06/01/2016 21:42

Même sans album concept, dans le contexte, enfoncer le clou du morbide paraît contreproductif tant au plan transmission que simplement artistique et humain.
Où les gens puisent-ils la force de résister, de lutter au quotidien si ce n'est à travers l'art?
Si les artistes eux-mêmes adoptent la posture de résignation et d'abandon des luttes, comment le monde peut-il changer? Comment les gens trouveront-ils la force en eux-mêmes de lutter et de résister au découragement?
La sincérité n'empêche pas un certain cynisme, hélas. C'est devenu très à la mode tant chez certains artistes que chez les médias et les maisons de disques.
La branchitude mondaine passe par ce cynisme, cette noirceur...Personnellement ça me désole. J'ai une autre approche de l'art et de la transmission artistique.

Pierrot 06/01/2016 12:04

Murat ne fera certainement pas dans l'album concept, ça fait en tout cas une efficace histoire à raconter aux journalistes (avec le concert le soir même de l'attentat qui plus est). Evitons de parler de cynisme mercantile pour autant: est-ce vendeur? En plus, je repense au fait que M l'avait ressenti très sincère avec son public ce soir là en after show, si je ne me trompe. C'est une suite somme toute assez logique dans son inspiration depuis quelques albums: l'histoire, la transmission...

Patrice 06/01/2016 08:53

D'après des infos Wikipedia , ce n'étaient pas des gladiateurs qui prononcèrent" Morituri te salutant
à l'adresse de l'empereur Claude ,le jour de cette naumachie mais des condamnés à mort (soldats renégats) parce qu'ils connaissaient leur avenir . Interprèterons nous , ainsi,différemment le sens supposé de cette pochette ?! Attendons.

Armelle 05/01/2016 18:38

Dans la tristitude ambiante, alors que Michel Delpech a survécu trois mois à la date annoncée de son décès, voila que nous est révélée trois mois avant sa naissance, l'arrivée du dernier né Murat! Enfin une bonne nouvelle! Le décor est sombre, sobre, le titre choisi tout autant mais je ne vois que l'image des reflets des deux cygnes qui me laisse à penser qu'il y aura encore un double-sens à ce qu'on va découvrir...

HerbainPierre-Emmanuel 05/01/2016 18:11

Les cygnes ont plus que le blues, là. Pas très gai tout ça. Espérons que ce ne soit pas le chant du cygne de Murat.