JAPON

Publié le 13 Mars 2011

Dernier jour de l’an
mais rien ne peut amender
le cœur de l’homme

Bashô, Le Manteau de pluie du Singe, traduit du japonais par René Sieffert, POF, 1986, p. 33.

 

 

J'avais envie d'avoir une pensée pour les japonais... et pour le monde, avec cette menace nucléaire sur notre tête. 

J'avais foi dans le progrès, et dans la société... mais désormais, j'admets,  hélas, qu'on en est réduit à nous méfier de tout. 

 

Alors, pour parler du Japon et rester dans la thématique, je n'ai guère trouvé que Basho auteur du "le manteau de pluie du singe"... qui a inspiré Murat (sans doute aussi amateur de cinéma japonais). Voici quelques vers:

  

 

 

 

 

 

Un bruit de sandales
Fait résonner le silence ;
Fin de nuit d'été !

 

Brume et pluie
Fuji caché cependant je vais
Content.

 

 

Après les chrysanthèmes
Hormis le navet long
Il n'y a rien

 

Ni lune ni fleur
Pour boire son saké
Il est là tout seul

http://cuisinejapon.chez.com/Haiku.htm

 

Ivrognes, par Masanobu?

 

Vieux village
Pas une maison
Sans son kaki

Bashô (1644 - 1694)

 

Des tatsakuri
La nuit chassant des rats
Ah quelle froidure

Kidô (in Bashô, " Friches ")

Tatsakuri : poissons séchés de la fête du nouvel an.

 

Fleurs de mochi
Couvertes de suie
Bonnes à jeter

Yasui (in Bashô, " Friches ")

Des décorations florales en riz. Souillées, elles seront inconsommables (sauf si l'année a été mauvaise).

 

On bat les mochi
Ne tenant plus à la maison
Il va boire du saké

Rika (in Bashô, Friches)

 

Derrière un pot d'azalées
Une femme déchire des morues
Séchées

Bashô (1644 - 1694)

 

 

 

 

Buvons toute la nuit
Pour faire un pot à fleur
Du tonneau

 

Neige du matin
Les poireaux sont des repères
Dans le jardin

 

D'ouest ou d'est
Sur les plants de riz
Bruit du vent

 

 

Daurades salées
Froides gencives
Chez le poissonnier

 

 

 

On rallonge
Une patte de l'aigrette
En y ajoutant celle du faisan.
http://www.big.or.jp/~loupe/links/fhisto/fbasho.shtml

 

 

D'autres infos:

http://consciencesansobjet.blogspot.com/2011/02/basho-matsuo-ou-manefusa-matsuo.html

 

 

Dans le vieil étang
Une grenouille saute
Un ploc dans l'eau!
 

basho.jpg

 emprunt à henry Spencer

 

 

Et  pour finir des HAIKUS JAPONAIS CONTEMPORAINS http://pages.infinit.net/haiku/haikuco.htm

 



 

Rivière d'été
le bout d'une chaîne rouge
pend mollement dans l'eau
Yamaguchi Seishi

 

 

Un papillon
vole au milieu
de la guerre froide

Nakamura Kusatao

 

Soir d'automne
la marée emporte
les restes d'un grand poisson
Saito Sanki

 

Hôpital pour maladies vénériennes
seule touche de fraîcheur:
la fiente des pigeons
Suzuki Murio

 

Labourés
par les bombes
Où sont leurs os?
Sawaki Kinichi

 

Même le cimetière a brûlé
des cigales comme de la viande calcinée
sur les arbres
Kaneko Tota

 

Chaque pli de la montagne
elles les écoutent apaisées
Les oreilles enterrées
Takayanagi Shigenobu

 

 

Rédigé par Pierrot

Publié dans #divers- liens-autres

Commenter cet article

Armelle 13/03/2011 23:38



le lien vers deezer m'a fait découvrir une pluie de commentaires élogieux pour "le Manteau de pluie"... ça fait du bien!


Pour le Japon, que dire? que faire? nous sommes démunis devant les conséquences de telles catastrophes!


les cerisiers fleuriront-ils malgré tout cette années? il faut l'espérer mais peut de gens auront le coeur à fêter le printemps. Reste la beauté des aïkus...