Christophe Pie, retour en musique... (2)

Publié le 11 Janvier 2018

Encore un retour en musique sur la carrière de Christophe Pie. Quelque chansons piochées par ci par là.  Les commentaires viendront peut-être plus tard. De toute façon, je ne peux rien dire de plus fort que les mots de Clément Chevrier, les mots pour parler d'une amitié forte  (forcement quand il s'agit de celle qui unit un bassiste et son batteur).   (il m'a autorisé à reproduire son texte).

 

C'est une vieille histoire
Je me souviens de Lou qui parle de Sterling
Une divinité galloise et païenne crachant le feu par les naseaux
Je me souviens de cette histoire et d'autres histoires
De mon frère qui m'emmène à mon premier festival
Et le bassiste du premier groupe — The Juice
C'est toi
On va rire longtemps de cette ironie
On va savoir toujours que tu es un batteur — et pas un batteur
Que tu dépasses ça
Je me souviens d'avoir trouvé alors la scène bien haute
Tu joues sur ta Precision increvable
Je me souviens de toi dans la galerie des sommets
Des — un jour, on va se parler, peut-être
Je me souviens de l'Escapade — Les gars, quand vous voulez
Baptiste ne peut plus, il a une belle vie à vivre
— Tu peux — Tu viens partager la belle vie — Alexandre, Matthieu, Julien, Guillaume, moi
Toi
On apprend à jouer — grâce à toi
On te voit corriger — on t'écoute sur les vautours en pleurant toutes les larmes de nos corps — de rire — tu sais faire
On fait Namur
On t'écoute râler — on râle ensemble
Je sens monter dans les omoplates une intense décontraction — quand je joue avec toi — les mains suspendues retombent toujours à l'endroit
Aucune mise en place à écrire — elles s'installent d'elles-même
Ma seule coquetterie — le signe d'accélérer quand tu introduis Wake Up
Tu le fais tellement bien que j'en veux — toujours plus
On ne peut pas jouer comme ça quand on est un connard
Les cymbales serrées — les fûts italiens
Bien sûr que je pleure — bien sûr que l'on pleure
Et le chœur de Lonesome and Cold — on pleure
Modest Life — on pleure
Seawater — on pleure
L'histoire avec Jean-Louis, je ne l'ai pas vécue
Mais je pleure pour vous — je pleure pour eux
— Je pleure pour toi
Ce n'est qu'une histoire composée d'histoires
Mais il y en a tellement d'autres qui sont aussi toi — et que je ne sais pas
Que ça me donne le vertige
Ça nous donne le vertige — de les entrevoir
Je vois tant de visages quand je lève les yeux
Le tien et celui des autres — pas — entre nous — avec nous
Ça me donne le vertige — une vie — la tienne
On a eu de la chance d'y être
Le reste appartient à chacun et à toi
Et dépasse ces mots-là.

 

On le retrouve ici avec SHADEL, groupe instrumental,  2003-2008

https://shadel.bandcamp.com/ (plusieurs disques en écoute)

Christophe Pie, retour en musique... (2)

Avec Rogojine (avec l'autre ranchero CAILLON):

Toujours un petit site ouvert : http://www.angelfire.com/indie/rogojine/groupe.html

Christophe était auteur compositeur avec Jérôme, arrangeur du disque... et le disque a été enregistré chez lui. Ils auront été en première partie de Murat sur une tournée 2002.

Christophe Pie, retour en musique... (2)

Avec The DELANO ORCHESTRA:  retrouvez sur le blog leur discographie commentée par Matthieu (incomplète).  Christophe a été "l'intermédiaire", "le lien" (sans doute avec Laure) qui a abouti à Babel (avant le concert d'inter, Alexandre Rochon n'avait jamais rencontré Murat m'a dit Matthieu).

Quelques collaborations:

Une pensée pour ceux partis trop tôt à Clermont, et auxquels les amis et famille pensent sans doute:  Buck,  Anabel Nanitelamio de Fafafa (au Koloko 2012, Pie avait tenu à jouer avec la batterie de ce dernier alors récemment décédé), et JF ALOS.  Une pensée aussi à Danyel qui lutte.

Avec cette si belle aventure de la KÜTÜ.... qu'il avait intégré malgré la différence d'âge... Tous les artistes du label avant la scission, sur une chanson de St Augustine - devenu Pain Noir (Pie joue sur plusieurs de ses disques. Il aura également accompagné leopold skin, Yann seul, Dempster Highway). 

Une chanson que Matthieu adorait:

Il aura également joué avec Chuck Berry bien sûr (il ne faudrait pas que cela devienne une légende urbaine)... et accompagné Madame... qui a utilisé la bande fournie par Murat...

 

Et avec Murat, en 2e guitariste, comme dans Parfum d'acacias au jardin... avec les potes.... 

Sa discographie:

https://www.discogs.com/fr/artist/493653-Christophe-Pie?page=2

 

Reste son Sky lumina et son soundcloud... Qui sait si on pourra peut-être un jour bénéficier d'une réédition et d'un disque d'inédits. Laurent du Lien défait a indiqué qu'il rangait "Sky lumina" "dans le top 10 de ses albums préférés du XXIème siècle, tous artistes confondus".

LE LIEN EN PLUS

et puisqu'on y est... et qu'il avait même diffusé un inédit de ce groupe fameux il y a quelques années (bokassa je ne sais plus) et que ce blog leur doit beaucoup en terme technique et philosophique: 

(mince, Matthieu est parti sans me révéler sous quel surnom se cachait Christophe... Crocojean, Le Roi Saumon ou  Mayerling...  En fait, c'est Crocojean, Christophe le dit dans l'émission de radio campus qui lui était consacrée:le petit lait musical).

PS: par respect je ne diffuse pas par contre son imitation de Michel Jonatz... mais il faisait aussi bien(mal) Rob Stewart.

Rédigé par Pierrot

Publié dans #divers- liens-autres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

ArmElle 14/01/2018 22:39

Quel talent! c'est doux, c'est beau d"écouter Christophe chanter... et le texte de Clément est tellement...
Condoléances à tous, sa famille, ses amis, ses potes musiciens, pêcheurs... soyez forts mercredi pour l'accompagner une dernière fois; ne faites pas trop gonfler le Servières de vos pleurs, les poissons pourraient se noyer.