Tout tout tout... Murat sur le net dans les 10 derniers jours

Publié le 14 Janvier 2012

 

 

... Et  béh, j'ai eu la flemme cette semaine.... j'ai laissé s'accumuler les petites infos.... sans que grand chose me motive pour faire un article... d'autant plus que SFR m'offre EUROSPORT 2 ce mois, et que je viens de me découvrir une passion pour les compétitions de Bras de Fer et de Snooker... Ca va pas s'arranger la semaine prochaine avec les EXPERTS en quête d'un exploit : doublé championnat d'europe et jeux olympiques... de quoi la rendre la meilleure équipe de sport co de tous les temps.... Je parle de Handball, mesdames... "LES CHAMPIONS FRANCAIS QUI n'ont pas froid aux yeux...Le maillot aux 4 étoiles comme un chien affamé.... " ...  j'arrête là les digressions apéritives... What esle, le clown?

 

 

-  Quand j'ai parlé de paresse, première preuve : pas d'article cette semaine  pour vous signaler que PAULINE ET FRANCOIS, le film dont je vous ai tant parlé à sa sortie (et avant) était visionnable sur internet (légalement) dans le cadre d'un FESTIVAL sur internet!  Je me suis contenté de mettre le lien sur FB le 9/01... ce qui n'a suscité aucune réaction auprès des 400 et quelques amis de Surjeanlouismurat Pierrot  (c'est l'occasion de rappeler que vous pouvez suivre l'actu de Murat aussi sur ce réseau social -ainsi que sur twitter : pierrotJLM).

C'est ici :

http://www.myfrenchfilmfestival.com/fr/

C'est jusqu'au 1er Février... Il était annoncé à certains endroits (selon les pays) des visionnages gratuits ou à un euro, mais je découvre qu'il faut payer 3.99 euros en France... 

 

Pour 2.45 euros, je rappelle qu'il est impératif de posséder la BO en digital:

http://www.musicme.com/Jean-Louis-Murat/albums/Pauline-Et-Francois-0602527542935.html

 

(Jean-Louis Murat de FB a signalé hier  la possibilité de ce visionnage:  Pauline et François, le film de Renaud Fély avec Laura Smet et Yannick Renier, dont JLM avait signé la bande son en 2010 est visible sur la toile,
en 14 langues, dès aujourd'hui et jusqu'au 1er février dans le cadre de My French Film Festival...). Ce n'est pas la première occasion pour le monde de découvrir ce film puisqu'il a participé à plusieurs festivals internationaux.

  

 

 

2  CHRONIQUES DU GRAND LIEVRE:  On aime, on aime...

 

- Sur le Sous-marin jaune: une chronique originale dans la forme 

http://lesousmarinjaune.com/2012/01/les-prescriptions-du-medecin-grand-lievre-de-jean-louis-murat/

EXTRAIT: Tiens, une ogive remplie de Grand Lièvre, l’excellent nouvel album de Jean-Louis Murat, ça aurait eu de la gueule ! Pourquoi le Poilu n’a-t-il pas pensé à cet album ? Le Médecin lui en avait dit le plus grand bien pourtant. On retrouve sur ce disque les thématiques préférées de Murat : l’Auvergne, la Nature et le Sport. Et puis toujours cette ironie salutaire qui fait du bien aujourd’hui....  

 

- Sur la Quenelle culturelle, excellent site:

 http://www.laquenelleculturelle.fr/2012/01/11/jean-louis-murat-grand-lievre/

EXTRAIT: "Depuis la sortie de Tristan en 2008, Jean-Louis Murat roule en troisième voie sur l’autoroute de la chanson française. Considéré comme un « bon » depuis un bon paquet d’années déjà, il confirme à l’aube de la soixantaine que le talent et l’inspiration ne s’effacent pas avec le temps. Au contraire, il se positionne plus que jamais comme le leader naturel d’une scène française laissée orpheline depuis la disparition d’Alain Bashung. Deux ans quasiment jour pour jour après l’excellent Cours Ordinaire Des Choses, arrangé façon folk-rock de Nashville, l’auvergnat retrouve les bacs avec un opus toujours vintage mais davantage jazzy et en contrôle. Idéal pour le chanteur-conteur fantastique qu’est Murat, toujours très à l’aise quand il s’agit de poser sa voix sur des compositions bien rondes, soignées et sans saccade. Et Grand Lièvre, ce n’est que ça pendant cinquante minutes, ou en tout cas pas loin. Car à part les rares griffures électriques présentes sur la fantaisie pop « Sans Pitié Pour Le Cheval », l’ensemble se veut définitivement posé, chaleureux, homogène, avec, en guise d’originalité, une poignée de bruitages vocaux décalés dispersés un peu partout sur l’opus. Du tout bon, en clair, à mettre au crédit d’un homme de plus en plus créatif au fil des années. « Vendre Les Prés », premier single imparable du disque, illustre assez bien l’artiste Murat, à la fois poète exigeant et farceur aux bons mots. Les autres pistes ne font que confirmer sa forme étincelante, depuis l’ambitieux « Qu’Est Ce Que Ca Veut Dire? », pyramide acoustique enrobée d’un parfum de mystère, jusqu’aux très jolies berceuses « Alexandrie », « Rémi Est Mort Ainsi » et « Je Voudrais Me Perdre De Vue ». Quand aux ballades débridées dont il a le secret, ces petites histoires anecdotiques récitées sous des rythmes au groove charnu (« Le Champion Espagnol », « Les Rouges Souliers »‘, « La Lettre De La Pampa »), elles continuent d’embellir chacun de ses albums, dont ce dernier, Grand Lièvre, de loin ce que l’on a fait de mieux en 2011 dans la catégorie chanson française".

 

 

Et puis, tiens... allez, c'est parti pour un tour quasi-complet de ce que je trie chaque semaine sur le net...   J'ai paressé, et maintenant, il faut que j'expie!! expie, pierrot! expie!              (rhoo... prise de tête)...

 

 

- les médias continuent de citer toujours le nom de Murat dans les articles autour des ENFOIRES...  

 Une autre apparition  dans le monde (magazine):

Avec son physique à la Jean-Louis Murat, il est arrivé en retard à la conférence de presse, et Henri Loyrette, le président-directeur du Louvre, n'en attendait pas moins de ce ronchon,        à propos de Rudy Ricciotti, architecte.

http://www.lemonde.fr/m/article/2012/01/13/la-gloire-grandissante-des-musees_1628657_1575563.html

Quand un bougon arrive, on le compare à Jean-Louis Murat...  Je ne parlerai pas de ce twitt (à propos des déclarations fumeuses du président du club de rugby de Toulon) : c'est le Noel Gallagher du rugby français...  ou le Jean-Louis Murat. Il devrait faire que des interviews...   Libé a aussi parlé d'un fromager présentateur tv et indigné qui écoute du Murat...

 

Enfin, le gros événement musical de la bonne chanson française  était la réédition des disques de Dominique A... et forcement, le nom de Murat est apparu dans les articles à ce sujet (on a déjà souvent évoqué Dominique A sur le blog):

http://www.lemonde.fr/culture/article/2012/01/09/dominique-a-de-a-a-z_1627472_3246.html

Dominique A, fils musical de Daho et de Jean-Louis Murat.

http://www.allomusic.com/actualite/dominique-a-vingt-ans-de-carriere-012692

Et dans libération, Dominique A a chroniqué tous ses albums... et a cité Murat:

http://next.liberation.fr/musique/01012381769-dominique-a-la-fossette-a-lance-ma-seconde-vie

 

Je vous fais grace d'un ou deux sites d'extrême-droite qui reprennent l'interview du Point... mais voici encore quelques liens:

- Un petit clip sur AIMER: http://www.youtube.com/watch?v=as3kkOMSVSE   (on traitera d'autres vidéos  plus tard)
- Une chronique de Mustango... jugé comme un "grand album méconnu":   http://www.clashdohertyrock.fr/archives/2012/01/13/23186760.html
- On peut constater dans le lien suivant comme il est difficile de suivre Jean-Louis Murat:  http://www.viafrance.com/evenements/jean-louis-murat-en-concert-759561.aspx      Apparemment, à Caen, on n'a pas entendu parler du Grand Lièvre : http://14.agendaculturel.fr/concert/caen/le-cargo/jean-louis-murat.html 

- Chez SFR, ce n'est pas mieux : ils mettent mustango comme illustration:

http://www.live-concert.sfr.fr/actualites/jean-louis-murat-la-boule-noire-les-28-29-et-699089

Allez, un peu de sérieux : on peut retrouver une présentation de la saison du CARGO par une interview audio de son directeur là: http://www.ladepeche.fr/article/2012/01/07/1255572-musique-nos-coups-de-c-ur-pour-2012.html

" un des artistes qui comptent dans la chanson française"....

 

- A part ça,  il faut remplir rapidement les 3 Boule noire...

http://www.musicactu.com/actualite-musique/139387/jean-louis-murat-a-la-boule-noire-les-28-29-et-31-mars/

 

- Et en nord-isère, chez Bibi, les stars, ça pullulent : (faut que je prenne ma place moi!) 

http://www.ledauphine.com/isere-nord/2012/01/01/en-2012-les-stars-seront-de-sortie-en-nord-isere  Véritable caméléon de la chanson pop française, l’artiste multi-instrumentiste est une figure emblématique de son époque depuis ses débuts aux côtés de William Sheller. Jean-Louis Murat livre son romantisme et sa vision tourmentée de la vie par une recherche musicale esthétique constante. L’Auvergnat revient plus engagé que jamais, avec son dernier album “Le Grand Lièvre”.
Le 16 mars à 20 h 30, aux Abattoirs à Bourgoin-Jallieu. De 16,80 à 19, 80 €. Rés. au 04 74 19 14 20 et sur les sites Internet habituels.

 

Et voilà... et encore, j'ai fait du tri...  Maintenant, je peux enfin écouter le seul événement réel de la semaine... C'était hier sur RTL...  Et ça sera le prochain article...  Bon dimanche quand même, moi, je vais me dé-lier de tous ces liens... en profitant du soleil...

 

LE LIEN EN PLUS:

  - Non, mais vous rigolez?  Ca suffit maintenant!

 

 

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo- 2010-aout 2011

Commenter cet article