Médioni (l'express) déçu...

Publié le 26 Septembre 2011

 

Et bien, moi, je l'aime beaucoup ce disque... Et pas forcément d'accord sur le rythme... Notamment sur "qu'est-ce que ça veut dire"...  mais j'en parlerai plus longuement.

 

 

 

http://www.lexpress.fr/culture/musique/jean-louis-murat-decale-mais-lassant_1033443.html

 

"Jean-Louis Murat décalé, mais lassant

Par (L'Express), publié le 26/09/2011 à 10:00Le chanteur français revient avec Grand Lièvre, son nouveau disque enregistré en quelques jours. Un album décalé mais lassant. 

Artiste prolifique -il écrit une chanson par jour- Jean-Louis Murat revient deux ans après Le Cours ordinaire des choses avec Grand Lièvre, un disque épuré et intimiste enregistré en quelques jours, entouré de ses complices Fred Jimenez et Stéphane Reynaud. 

Les textes énigmatiques du chanteur intriguent comme toujours. Le verbe est haut, le mot précieux, la couleur rouge omniprésente et il entremêle dans les morceaux dialogues de film de Tarkovski, bruitages, souffle du vent. Une mélancolie politique imprègne Grand Lièvre (nom de l'esprit farceur chez les amerindiens) quand l'auteur de Cheyenne autumn évoque le monde rural piétiné (Vendre les prés) ou le poids des guerres. Sacrifice des soldats de 14-18 (Sans pitié pour le cheval), courage des résistants de 39-45 (Rémi est mort ainsi). 

Le CD égrène en 10 morceaux des chansons chancelantes et nonchalantes portées par ce timbre décalé et incantatoire à la Leonard Cohen. Mais les ballades brumeuses sans mélodie, et parfois sans rythme, peinent à retenir l'attention de bout en bout. Et le disque sombre souvent dans la monochromie.  

Grand Lièvre, de Jean-Louis Murat (Polydor/Universal). 

En concert au Trianon, Paris (XVIIIe), le 10 novembre 2011. Et en tournée. 

 

 

Laurent COUDOL de Froggydelight  aime lui aussi:

http://www.froggydelight.com/article-10877-Jean_Louis_Murat.html

Le Grand Lièvre est une espèce en voie de disparition. Le nouveau Murat est un disque qui parle de la mémoire, mais surtout de la mémoire qui disparaît.

C'est peut-être pour cela que les arrangements de ce disque retrouve les aspects lumineux de ses premiers opus, ceux d'avant Mustango. Murat continue d'être un des grands conteurs de la chanson française, mais pour enrober ses textes ici pas de guitare électrique, mais des arpèges de guitare sèche et des effets de synthé qui semblent sortis d'un autre temps, réalisés par Slim Batteux qui a travaillé aux claviers avec Jonasz ou Percy Sledge.

Murat est donc retourné vers un moment de son histoire musicale où ses mélodies glissaient au fil de l'eau.

La nouveauté de ce disque provient d'abord des paroles. Outre des histoires d'amour malheureuses et l'évocation de la campagne, Murat semble avec des textes comme "Sans pitié pour le cheval" ou "Rémy est mort ainsi" sortir de sa bulle individuelle et se mêler à la marche du monde.

Il est amusant de constater que, dans des styles différents, son parcours ressemble de plus en plus à celui d'un autre inclassable de la chanson française qui l'avait soutenu lors de ses débuts, William Scheller. Même succès populaire après quelques années, avant de tracer une voie personnelle, mêmes obligations d'écrire pour les autres, même élégance et sophistication des textes, même goût de l'aventure artistique.

Ce disque ne surprendra certainement pas les amateurs de l'univers muratien, mais amène une pierre supplémentaire à une oeuvre toujours solide et belle.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Moscou de Jean-Louis Murat
La chronique de l'album Les fleurs du mal - Charles et Léo de Jean-Louis Murat
La chronique de l'album Tristan de Jean-Louis Murat
La chronique de l'album Le cours ordinaire des choses de Jean-Louis Murat
Jean-Louis Murat en concert aux Saulnières (28 octobre 2004)
Jean-Louis Murat en concert à La Cigale (17 novembre 2006)
Jean-Louis Murat en concert au Studio Davout (3 septembre 2009)
Jean-Louis Murat en concert au Grand Mix (vendredi 2 avril 2010)
Jean-Louis Murat en concert à L'Alhambra (mardi 23 novembre 2010)

En savoir plus :
Le site officiel de Jean-Louis Murat

 

 

 

- Ce soir  à 17heures!

http://www.franceinter.fr/emission-le-grand-entretien-jean-louis-murat

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo- 2010-aout 2011

Commenter cet article