JEANNE MOREAU

Publié le 2 Novembre 2010

 

 

 

 

 

Peut-être que si Jean-Louis Murat était énervé l'autre jour à Tournai, c'était   parce qu'il venait d'apprendre que Jeanne MOREAU, que le monde entier nous a envié (dixit Truffaut), sortait un album avec DAHO? Le grand rival des années 80, lui!, lui a pris Jeanne...  pour qui Murat avait écrit un album qui n'a jamais vu le jour....

 

Oui, Jeanne et Daho  sortent un album ensemble "le condamné à mort"  sur un texte de Jean Genet, dont voici une critique :

 

http://www.telerama.fr/musique/les-sonos-tonnent-26-veronique-sanson-etienne-daho-jeanne-moreau,61203.php 

(un journaliste y  évoque Murat chantant Beaudelaire d'ailleurs. Peut-être un disque pour les muratiens d'autant plus que Daho n'a jamais aussi bien chanté nous dit-on).

 

Jean-Louis écoutera sans doute le disque avec curiosité (puisqu'il a quand même montré la voie de la poésie chantée ces dernières années)  même si Genet ne fait pas partie de ses poètes préférés*....   mais ma foi, voila une belle occasion de parler de Jeanne Moreau!!

 

 

* CORRECTIF: en fait, c'est une supposition...  Matthieu m'apprend que MURAT avait samplé la voix de GENET sur la tournée MURAGOSTANG (et c'est audible sur le disque).

 


Une petite revue de presse :  

 

L'express 1er mars 2004:
 

Vous avez écrit un album (finalement non enregistré) pour Jeanne Moreau. Collaboré avec Isabelle Huppert. Que vous apportent ces rencontres?

Jeanne est un monument de l'histoire de France. Je suis entré dans son intimité, et à son contact j'ai appris la modestie. Le disque ne s'est pas fait car elle ne se sentait pas prête. Isabelle est un excellent exemple pour moi. C'est une bosseuse, quelqu'un qui prend des risques. Stratégiquement, je me sens très proche d'elle.

 

les inrocks 95 :

 

LesInrockuptibles-hiver95.JPG

 

 

Dans la revue Messages N°439, mars-avril 94 :

Et vos chansons préférées ?

Il pleut il pleut bergère, India Song,  une chanson de Jeanne Moreau écrite par Marguerite Duras, et La mémoire et la mer, de Léo Ferré.                                                    India song en écoute   (superbe) 

 

Chorus n°6  automne 93 ;

Vous avez écrit pour Julien Clerc, Pat Metheny, Mylène Farmer et récemment Jeanne Moreau. Ce sont eux qui vous ont sollicité ou bien est-ce vous qui aviez envie de travailler avec eux ?

Ce sont eux qui m'ont contacté, à chaque fois. Jamais je n'oserai aller frapper aux portes pour proposer mes chansons !

 

 L'express,  4/11/93 ;

Murat signe le prochain album de Jeanne Moreau. «Elle souhaitait que je m'inverse. Que je donne de la joie.» Avec succès? «Je crois.» Plus qu'un état d'âme, le bonheur serait donc une foi.

 

Rocksound automne 93

Tu travailles sur de nombreux projets en ce moment...

MURAT : Oui, je termine un titre de Manset qui se trouvera sans doute sur une compilation-hommage prévue chez Fnac Music. J'ai également composé les chansons du prochain album de Jeanne Moreau (pour la fin de l'année prochaine, je suppose chez Polydor). Puis, il y a aussi "Marie Jeanne" de Bobbie Gentry sur le projet Joe Dassin "La bande à Jojo", une musique de film et différentes choses.

 

Les inrocks n54 avril 94 :

Pendant que j'écrivais des chansons pour mon album Vénus et celui de Jeanne Moreau, j'ai fait des centaines de photos : j'avais juste à tourner la tête pour voir la vallée en bas, les bêtes. Pendant trois semaines, à toute heure du jour, je prenais la photo - avec ces appareils jetables - du même appui sur la fenêtre, je savais que ça ne bougerait pas. J'avais l'impression en regardant ces photos, l'une sous l'autre, que les changements de lumière et tout ce qui peut se passer dedans, c'est vaste comme un univers.

 

l'expresss du 26 /09/96

  Sur Aimer glisse l'ombre de Jeanne Moreau, pour laquelle il a composé un album      (aimer est un titre de Jeanne Moreau : en écoute  ) 

 

 

Alors, alors, ces titres, que sont-ils devenus??

 

 

Le Lien Défait nous donne une réponse :

 

"La chanson de Dolores
Bergheaud

 

je sais que tes larmes n'ont pas
l'importance qu'on croit
je connais tes mystères

Ecrite pour Jeanne Moreau et tout d'abord présentée sous le titre
"L'irrégulière", cette chanson est sans doute la plus
réclamée par les fans lors des concerts. Chef d'oeuvre absolu".

 

 

 

Les autres titres sont restés inédits à ma connaissance... mais diffusés sur internet via le site de Jean-Louis Murat entre 1998 et 2000 :

Voici tous les textes via murattextes  (merci!)

 

- LONDRES : Londres

 

Toujours vous entraînera le goéland

Le cœur en peine, vers Ouessant  

Toujours vous entraînera la mémoire

Vers l'inconnu, un astre noir

Vous aurez le même rêve, un cerf-volant

Fort sous la neige, fort sous le vent

Puis un attelage, un traîneau

Passera savez-vous toujours

Plus près, plus près de votre peau

 

Vous serez Prince de Clèves rue Corvisart

Sous un regard

Vous jureriez qu'ils extraient la moelle de nos os

Comme le font direz-vous les busards, les corbeaux

 

Et nuit et jour s'égrainera le raisin noir

Vous serez la tête à migraine, la tête de lard

Vers l'infini souvent se perdra votre regard

Fini enterré Zanzibar

Viendront Adam et Ève

Pour l'amour, ici

Nous verrons comme l'âme saigne comme le crin luit

Un phare tournera sans heurt

Toujours plus près plus près de votre cœur

 

Il y aura de l'hydromel, des confettis

Quelques miliciennes  

Il y aura un nom sur le licou sur mon cœur

Et toujours vous entraînera le goéland

Vous serez capitaine vers Ouessant

 

- Le bonheur n'est pas aussi fort

Le bonheur n'est pas si fort que tu crois

Du bonheur du jour, je t'écris amour

Que je ne veux pas m'éloigner de toi

Et que le bonheur n'est pas si fort que tu crois

Non que le bonheur n'est pas si fort que tu crois

 

Je construis ma vie sur le sable gris

Que charrie le chant sombre de ta voix

Et que mon bonheur n'est pas si fort que tu crois

Non que mon bonheur n'est pas si fort que tu crois

 

D'un bonheur perdu

Moi je n'ai pas d'autre horizon que toi

Et  le bonheur n'est pas si fort que tu crois

Oh le bonheur n'est pas si fort que tu crois

 

Cesse de nommer amant meurtrier

Tes instants heureux malheur silencieux

Parce que le bonheur n'est pas si fort que tu crois

Non ton bonheur n'est pas si fort que tu crois

 

Je connais tes ravissements, tes contentements

Comme le plaisir est dieu dans ton corps amoureux

Eh le bonheur n'est pas si fort que tu crois

Prends-garde le bonheur n'est pas si fort que tu crois

 

 

 

 

- Amour, oh, non

Amour... oh ! non

Amour... oh ! non

Faut pas vendre son âme sans raison

Amour... oh ! non

Y'a pas de sainteté par le poison

Aspergé de miel, tu attends le printemps

Tu veux être un poète allemand

Pour en quelques voyelles, redevenir amant

 

Amour... oh ! non

Tu n'aimes plus ta nature de taurillon

Amour... oh ! non

T'aimes te foutre en l'air les jours de l'an

Aspergé de miel, tu attends le printemps

Tu veux être un poète allemand

Pour en quelques voyelles, redevenir amant

 

Amour... oh ! non

 

- Emotions tardives

Emotions tardives

Emotions tardives, caprice du cœur

Emotions tardives, où est mon erreur ?

Emotions tardives, mon meilleur esprit

Emotions tardives

 

Emotions tardives, nous sommes en mai

Emotions tardives, mois du bien aimé

Emotions tardives, pour le roi de cœur

Emotions tardives

 

Autour de la piste,

Vois comme se meurt l'accordéoniste et le moissonneur

Ton cœur endurci, comme un diamant,

Supportera t-il tout ce qui l'attend...

 

D'émotion tardive, que veux tu de moi,

Emotions tardives, je ne voudrais pas,

Emotions tardives, ô meilleur amant

Emotions tardives

 

J'ai le cœur si triste en pensant à toi

Je n'ai pas le cœur à aimer ton chant

J'ai le cœur si triste sous un ciel en feu

Et l'âme engloutie sous les cendres bleues...

 

De tes émotions tardives on dit que tu mens

Emotions tardives, montre-moi tes dents

Emotions tardives, viens je n'ai plus peur?

Emotions tardives, émotions tardives...

 

- M'entendez-vous rire

M'entendez-vous rire ?

 

Amour marchand

Ruiné, bel amour arrogant

Tué, amour de sang

Du mâle amour de mon enfance

M'entendez- vous

Amour m'entendez-vous

Ce jour m'entendez-vous

Amour m'entendez-vous rire

 

Amour gagné

Non, mes plaisirs partagés

Au fond, bel étranger

Fuyons le fou qui ose dire que le bonheur est un don

M'entendez- vous

Amour m'entendez-vous

Ce jour m'entendez-vous

Amour m'entendez-vous rire

 

Âme énervée

Non qu'un chacun sait comme neige

Fond, … noblesse

Allons et refusons ce corps qui sanglote âprement

M'entendez-vous

Amour m'entendez-vous

Ce jour m'entendez-vous

Amour m'entendez- vous rire

 

Jeanne chantais

Pour vous qui restiez comme cœur

Sourd,  oyez ! cruel

Amant, Jeanne porte votre anneau d'oreille étincelant

M'entendez- vous

Amour m'entendez-vous

Ce jour m'entendez-vous

Amour m'entendez-vous rire

 

- Le sang des taureaux

Le sang des taureaux

 

Marche l'apprivoisée

Manière d'une once

Souriante sur l'onde

Marche l'apprivoisée

 

Songe le cœur léger

Que glisse comme une ombre

Sur les lèvres du monde

Son corps apprivoisé

 

Et rêve, le bien-aimé

A des entrailles émues

Par le même rêve

Le bien-aimé

 

Marche les nuits de mai

Quand les lilas

Envahissent le monde

Le corps apprivoisé

 

Va comme une once

Sur les lèvres du monde

Le corps apprivoisé

 

Rêve, le bien-aimé

A des entrailles émues

Par le même rêve

Le bien-aimé

 

Pensée sauvages,      venin   

Impatiente, mouron des oiseaux

Digitale, myosotis, verge d'or, épervière commune

 

Rêve, le bien-aimé

A des entrailles émues

Par le même rêve

Le bien-aimé

 

Quand le péché blanc comme neige

Glisse sur les lèvres de celui qui s'endort

Je ne prends pas plaisir au sang

Du taureau, des brebis et des boucs

 

Quand on est amoureux…

 

 

Rédigé par Pierrot

Publié dans #vieilleries -archives-disques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Julie 07/11/2010 23:16



C'est vrai ça on entendait Genet lire les premières lignes de sa bio écrite par Jean-Paul Sartre 'Saint Genet, comédien et martyr'.



Matthieu 07/11/2010 23:12



Allez, un petit commentaire en passant rapidement ce dimanche soir :


Je ne sais ce que Jlm pense précisément de Genet, mais n'oublions pas qu'il l'avait samplé sur la tournée Muragostang - on entend sa voix sur l'enregistrement live. Par ailleurs, j'ignorais que
Jlm considérait "India song" comme l'une de ses chansons préférées, mais je le suis dans ce shoix. Je considère même que les 62 premières secondes de cette chanson frôlent la perfection.
N'oublions pas d'ailleurs de citer le nom de Carlos d'Alessio, le compositeur.


"Il pleut, il pleut bergère" ? OK, mais pour moi, ce sera dans la version de Nino Ferrer.


Je viens un peu moins souvent par ici faute de temps, mais je constate à chaque fois que tu fais toujours de l'excellent boulot Pierrot.


Salut à toi. Je m'en vais faire mon examen de minuit...


 


 



Pierrot 08/11/2010 23:19



.si, si, il aime pas :  "Je ne sais pas si
chez vous c'est la même chose, mais l'ennemi pour le paysan, ce sont l'ortie et le genêt. L'ortie on s'arrangeait avec, mais je vois le genêt comme un élément étranger. Dans cette recherche d'un
paysage qui me fixe et m'apaise, il y a des éléments qui gênent : les avions, les genêts".


Plus
sérieusement, c'était plutôt une supposition ! Je vais corriger l'article!  avec ton info, merci bcp Matthieu! Tu es trop rare!



Julie 02/11/2010 22:39



N'oublions pas Hélène Martin,grande adaptatrice de poésie: http://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%A9l%C3%A8ne_Martin


 



Muse 02/11/2010 22:31



Je vois que tu as écouté la même émission de télérama que moi, Pierrot! ;-)


L'album de Daho sur Genet est touchant. D'ailleurs, ça a rappelé le travail de JLM avec Baudelaire à un des journalistes. Travailler la poésie en chansons se fait depuis quelques années. Et les
résultats sont plutôt réussis d'autant que l'exercice est assez compliqué. Le rythme à trouver en chanson peut bouleverser la poésie, en changer l'essence... L'avantage qu'a eu JLM, c'est que le
boulot d'adaptation avait été auparavant fait par Ferré, lui n'étant que l'interprète contrairement à ses travaux tant sur Mme Deshoulières que sur Béranger.


Que Daho s'y lance avec Jeanne Moreau, c'est chouette: ça apporte un autre genre, une autre voix...Et puis, JLM ne devrait pas être jaloux! Il a eu la chance d'avoir Isabelle Huppert, grande
actrice s'il en est.


 


 



Pierrot 02/11/2010 22:38



oui, oui...  J'ai l'impression qu'on a pris un peu ma "blague  d'accroche" au sérieux.... mais je n'imagine pas Murat être jaloux, ou en colère. 



Julie 02/11/2010 21:17



Ce n'est pas de la trahison à mon avis mais une incompatibilité d'agenda. C'est dommage dans tous les cas, le disque aurait été beau, les textes sont magnifiques.



Armelle 02/11/2010 21:07



merci encore et encore Pierrot pour tout ce que tu peux me faire découvrir par ton impressionnant travail de recherches!


on comprendrait que Jean-Louis ai pu se sentir trahi! ...



Pierrot 02/11/2010 21:26



oui, comme le dit Julie...  ce n'est pas une trahison... d'ailleurs, il ne me semble pas qu'il lui en ai voulu....



Didier Le Bras 02/11/2010 18:46



L'Irrégulière ???


Chef d'oeuvre absolu ... C'est l'expression juste ... Il n'y a rien d'autre à dire ... qu'à écouter et fermer les yeux ...


Merci Pierrot ... merci Monsieur MURAT.


Didier143.