Le nouveau single: French Lynx

Publié le 16 Février 2016

Le texte publié de Morituri me laissait penser que ce serait ce titre qui serait mise en avant... et bien non... C'est donc FRENCH LYNX, la première chanson du disque, comme l'a révélé le site officiel (et fb).

La surprise ne vient pas de la composition, ni du texte, mais de l'ajout de petits bruits électros. On va se laisser quelques temps pour se la mettre en bouche...

très jolie pochette  reprenant le noir, signée Frank Loriou

très jolie pochette reprenant le noir, signée Frank Loriou

Le titre est aussi disponible sur :
ITUNES - http://po.st/FrenchLynxiTunes
DEEZER - http://po.st/FrenchLynxDeezer

Auteur : Jean-Louis Bergheaud
Compositeur : Jean-Louis Bergheaud
Batterie, percussions : Stéphane Reynaud
Basse, contrebasse : Christopher James Thomas
Piano, claviers : Gael Rakotondrabe
Guitare, chant, choeurs : JL Murat
Chœurs de Morgane Imbeaud

Mixé par Aymeric Létoquart
Masterisé par Jean-Pierre Chalbos
Réalisé par Jean-Louis Murat

Paroles :

Vite tu penses une chose
Tu penses son contraire
Tu passes ton temps à faire
Encore plus à défaire
Tu sens comme tout de toi
Ne prend plus la lumière
Tu sens comme tout de toi
Glisse sans fin vers la rivière
Dans la vie d’ici

Tu rumines au sextant
Tu te crois indigène
Mais tout est éboulis
File chanter dans la plaine
Tous sont encore esclaves
Tout est vain et cruel
Au temps que tout emporte
Rien ne tient le contre-courant
Dans la vie d’ici

Est-ce que tu connais ton french
Est-ce que tu connais le lynx

En cobra tricéphale
Sous les caresses bleues
Tu cherches Ventadour
Au cours des promenades
Tu vois la langue douce
Briser ce qui est beau
Je crois qu’il ne nous reste
Que la peau sur les os
Dans la vie d’ici

Le coeur est le cerveau
Petit talus de Lorraine
Corolle de lumière
Giroflée des moraines
Ventricule du coeur
Qui crache dans l’artère
Ma petite marmotte
Ne va pas t’engourdir tout l’hiver
Dans la vie d’ici

Est-ce que tu connais ton french
Est-ce que tu connais le lynx

(p) & (c) 2016 Scarlett Productions Editions, sous licence exclusive LE LABEL - [PIAS] France
Editions : Scarlett Productions Editions

PS : N'oubliez pas de lire le portrait interview d'Eryk e. dans l'article précédent.

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actus Babel (de oct 2014...)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Rhiannon 20/02/2016 17:25

Je l'imagine très bien cette petite fille de paysans auvergnats....je ne doute pas que la vie de Rose Combe cette garde- barrière autodidacte fut passionnante et que le train permettait une ouverture sur le monde ...mais je préfère m'imaginer Ventadour troubadour plutôt qu'un train ...au cours des promenades :)...et comme le dit Mr Murat ....chacun interprête à sa manière ....c'est ce qui fait la richesse d'un texte....nous n'aurons certainement jamais la réponse et il vaut mieux garder le mystère...

Emmanuel 19/02/2016 21:49

Comme Babel, Morituri est le titre d'un film - ou plutôt de plusieurs films - dont celui d'Okacha Touita : l'histoire d'un policier qui traque les islamistes pendant la guerre civile en Algérie.
"Murat
c'est l'âme d'un cinéma"
?

Rhiannon 19/02/2016 16:40

Muse , tu penses à un train ,point de vue économique , rentabilité , travail et moi je pense à un troubadour...à la poésie .la différence est là....:) .
je ferai mieux d'être plus terre à terre....je jetterai un œil sur ta doc....Merci Muse.

Muse 20/02/2016 14:17

C'est mon côté petite-fille de paysans auvergnats qui ressort , Rhia. Et puis comme JLM est quand même ancré dans le terroir, que fameux train n'existe plus...quoi de mieux qu'une chanson sur les choses qui se défont, disparaissent pour l'évoquer ce tortillard qu'il a dû emprunter de temps à autre pour aller à Clermont ou à Bordeaux.
Le troubadour, on l'a avec JLM version trash ;-) C'est pas Alain Cuny dans les Visiteurs du Soir chantant Démons et Merveilles, vents et marées mais ça se laisse écouter! ;-)) Et le train n'empêche pas la culture, la preuve avec Rose Combe.
J'ai le bouquin sur elle. Je l'avais trouvé en vide-grenier à Ambert. Et il est écrit par sa petite-nièce si je me rappelle bien. J'ai pas le bouquin sous les yeux, il est resté en Auvergne mais il est très instructif tant sur la vie simple de cette écrivain autodidacte, passionnée de lecture, de littérature, que sur l'importance du train sur le département. Ne pas oublier non plus que le train fut très utilisé par différents écrivains auvergnats pour alimenter chroniques, articles de l'Auvergne Littéraire et Artistique, et autres éditions. Et puis les petites lignes ferroviaires auvergnates sont un peu le transsibérien français.

Rhiannon 19/02/2016 16:09

En effet tu es plus prosaïque que moi ....Je pensais plus à la culture , le langage , l'art du beau...la réflexion , la contemplation ...aux oubliettes ....tout va trop vite ....on suit le troupeau et la surconsommation nous oblige à être compétitif ...la pensée devient collective à cause des médias...moins de créativité...et ceux qui nagent à contre-courant sont taxés d'originaux et n'y ont pas leur place...

Rhiannon 19/02/2016 10:33

Bien vu Muse le texte est superbe , l'écriture est poétique comme je l'aime, contrairement à toi ; j'ai plutôt pensé à Bernard de Ventadour; un des plus célèbres troubadours et poètes de l'amour courtois en langue d'oc du XII ème siècle...amoureux fou d'Aliénor d'Aquitaine dont il fait allusion dans "Les viviers de l'amour...c'était un excellent musicien également ...comme il parle de la langue douce juste après par association d'idée...
La giroflée des moraines très connue dans nos régions...
La corolle de lumière est une fleur également....
Le cobra tricéphale protecteur et gardien du Bouddha dans la religion bouddhiste...fait-il allusion à la réincarnation ...il aimerait bien remonter le temps quand il parle de contre-courant...

La langue française....la connaissance, la réflexion ....tout se perd et tout va trop vite ....tu ne perds plus ton temps à la contemplation ....on n'attend plus rien de la vie ....tout est formaté ....et tout le monde suit le courant...texte désabusé ...sur la vie actuelle...
Sa comparaison avec le lynx "français" le dernier à sortir des sentiers battus ....une espèce en voie de disparition veut tout dire...

Muse 19/02/2016 15:33

Je suis plus prosaïque que toi sur le Ventadour, Rhia.
Je fais dans le local local...d'autant que les petits trains disparaissent sur l'Auvergne progressivement, alors que c'était ce qui permettait autrefois le désenclavement et apportait une alternative de travail, souvent plus rentable aux paysans. Combien de paysans et paysannes d'Auvergne sont passés au rail, soit dans les maisons des passages à niveau (comme gardes barrières), soit pour nourrir les ouvriers, soit de temps en temps pour y bosser et entretenir les voies. Si tu as le temps et l'envie, je te conseille la biographie de Rose Combe. Un petit article sonore:

http://www.histoiresdauvergnats.com/2015/12/rose-combe.html

Pour défendre encore le chemin de fer auvergnat, y a plus que Dédé Chassaigne et la CGT du rail.
Quand tu passes au passage à niveau de Laqueuille maintenant, c'est d'un triste...

Bon allez, j'en profite pour filer un lien supplémentaire sur JLM, issu du même site que le lien sur Rose Combe: cadeau du jour.

http://www.histoiresdauvergnats.com/2016/02/jean-louis-murat.html

Bonne fin de semaine et bon week-end à tous!

Muse 17/02/2016 15:09

Le cobra tricéphale évoqué dans la chanson fait référence au bouddhisme.
Certaines statues de bouddha sont coiffées d'un bonnet représentant un cobra tricéphale.

http://encheres.lefigaro.fr/catalogues-ventes-encheres/Giafferi/Art-d-Asie/Buddha-Mucilinda-protege-par-un-chaperon-a-tete-d_lot_1D34A13A98/

JLM se verrait-il en réincarnation de bouddha?
Au Cambodge, le cobra tricéphale symbolise les eaux et le gardien des richesses souterraines.

On pense aussi au sphynx tricéphale antique, gardien des tombeaux:

http://www.persee.fr/doc/piot_1148-6023_1958_num_50_1_1471

JLM témoin gardien d'un monde qui s'écroule et disparaît.

Question subsidiaire: JLM s'intéresserait-il également au groupe artistique Cobra?
Il me semble que tant en peinture qu'en musique, ce groupe né fin des années 40 et disparu début des années 50, a marqué l'Histoire de l'Art. Et dispose de règles assez proches de son fonctionnement et ses centres d'intérêt. De sa façon d'envisager tant la peinture que la musique.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cobra_%28mouvement%29


La giroflée des moraines est le génépi jaune dont on fait une liqueur dans les régions de montagne.
On utilise la plante en infusion pour soigner les gros rhumes, la toux, soigner les bronches, les problèmes respiratoires. La liqueur tirée du génépi est un apéritif apprécié mais très fort.

Muse 17/02/2016 14:34

Premier morceau tonique et rythmé: ça fait du bien.

JLM oeil de lynx, chamane sioux auvergnat qui fait une fois de plus son autoportrait critique et qui se plaît à évoquer feu la ligne ferroviaire entre Clermont Ferrand et Bordeaux: le Ventadour. Un train qui passait jusqu'en 2014 à proximité de chez lui en gare de Laqueuille (voir la photo sur Wikipédia) et qui a été remplacé par des bus intercités
Les petits bruits sont-ils la résurgence électro-sonore des appels du train?
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ventadour_%28train%29
Allez, quelques images souvenirs du Ventadour près de chez JLM:

https://www.youtube.com/watch?v=5T4h1tmfVZQ

Laurent 17/02/2016 13:12

Dans le Jura, le lynx a reconstitué un noyau de population qui semble pérenne, et il est devenu un des indicateurs de qualité des forêts et parfois le symbole d'une volonté de réparer les dégâts environnementaux. Apparemment, son concert à Lons-Le-Saunier a inspiré JLM !!!

https://www.youtube.com/watch?v=YBy9mVGCOzE

Muse 17/02/2016 15:20

Merci pour la vidéo très instructive, Laurent!

Un ajout sur le lynx en Auvergne et les chats forestiers:

http://www.ferus.fr/actualite/le-lynx-dans-le-sud-du-massif-central

http://www.zoomdici.fr/actualite/Le-lynx-pourrait-bien-etre-de-retour-en-Haute-Loire-id137929.html

http://www.lamontagne.fr/auvergne/actualite/departement/puy-de-dome/clermont-ferrand/2013/03/24/il-fut-un-temps-ou-lauvergne-avait-ses-lynx-et-chats-sauvages-reste-le-chat-forestier_1488817.html

Patrice 17/02/2016 11:15

Belle chanson ,bien rythmée ,à la belle "accroche" pour le single ! Cela promet...
Mais la photo choisie par Frank Loriou ne semble pas être celle d'un lynx ! (absence de favoris et de longs poils noirs (pinceaux) sur les oreilles ) .

jlr 17/02/2016 12:21

Je ne pense pas que ce soit une photo de Frank Loriou :

http://static.independent.co.uk/s3fs-public/thumbnails/image/2015/03/09/00/v2-Lynx%20Getty-2.jpg

Emmanuel 16/02/2016 23:05

Belle pochette en effet et ... superbe chanson !