Anne SYLVESTRE et Jean-Louis Murat

Publié le 1 Décembre 2020

Et bien, comme d'habitude, on a droit à la série... et ce jour, c'est Anne Sylvestre qui nous quitte. Voici rapidement quelques éléments qui seront peut-être complétés ce soir...  

Jean-Louis Murat l'aimait beaucoup. Très récemment, il l'avait interprétée de manière un peu improvisé:

http://www.surjeanlouismurat.com/2018/10/la-reprise-d-anne-sylvestre-en-video.html

Dans une interview accordé à Sud-Ouest, Jean-Louis Murat y citait la chanson comme l'une des chansons clés : pour lui, c'est du "blues français, pur et dur". Une description qui colle bien aussi à la musique de Murat…

Anne Sylvestre lui avait parlé ensuite par Laure Adler interposée...

http://www.surjeanlouismurat.com/2019/05/jean-louis-murat-dans-l-heure-bleue-france-inter.html

- Petite séquence surprise et cadeau :  Anne Sylvestre, enregistrée,  vient parler à Jean-Louis pour lui dire qu'elle  a été touchée par ses propos  sur elle, lui explique la chanson "le mur pour pleurer"....  et interroge Jean-Louis : "avez-vous trouvé votre mur pour pleurer"?

JLM se dit "très touché".. et raconte qu'il n'a pas osé aller lui parler quand il en a eu l'occasion.  A la question, il répond:

- "oui, j'y pense... la poitrine de la fille que j'aime actuellement".

 

Jean-Louis avait également parlé d'Anne à Valérie LEHOUX:

Et aujourd’hui, dans cette loge sans luxe et pas vraiment chauffée, il est d’humeur taquine. « Au fait, puisque tu t’intéresses à la chanson française, tu sais qui est la référence pour moi ? Anne Sylvestre. Mais évidemment, personne dans les médias ne la défend... ».

Ah ben, en voilà une qu'elle est bonne ! S’il y a une artiste dont j’essaye de parler le plus possible, c’est bien Anne Sylvestre. En dix-huit ans ans de service à Télérama, je l’ai citée quarante-six fois – dixit le service doc. Et toc... Mais en quelques mots, Jean-Louis Murat vient aussi de marquer un point : il n’est pas aussi prévisible que je le pensais. Nous venons de nous découvrir un point commun capable de dépasser toutes les chamailleries passées ou à venir.

Aimer Anne Sylvestre, c’est un peu comme un signe de reconnaissance. « Je peux l’écouter tous les jours... C’est intelligent et jamais ringard. Y’a pas longtemps, sur France Inter, j’ai même repris l’une de ses chansons : Un mur pour pleurer ». Pas la plus connue, mais l’une de mes préférées ! Et voilà qu’il se met à fredonner par cœur : « On ne pleure plus, paraît-il, on rigole, c'est plus facile. On n'écoute plus les poètes, les errants. On leur dit : “Taisez-vous Vous n'êtes pas marrants". On est télé, télé... On est si fatigué de penser »…  http://www.surjeanlouismurat.com/2019/01/un-moment-avec-murat-par-valerie-lehoux.html

 

EDIT:  Les INROCKS rappellent que TOBOGGAN doit beaucoup à ANNE:

Toboggan (2013), lui a été inspiré par un morceau de l'autrice-compositrice décédée le 30 novembre, à l'âge de 86 ans : “Le titre de l’album m’est venu à cause de Le Toboggan d’Anne Sylvestre. En fait j’aime autant Gimme Shelter des Stones qu’une comptine d’Anne Sylvestre. Après, c’est vrai, c’est difficile de mélanger tout ça”, confiait-il alors. On apprenait aussi, au détour de cette interview, que sa chanson préférée était donc... Un mur pour pleurer.

 

Rédigé par Pierrot

Publié dans #divers- liens-autres

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Salut.
"Au pays de Giscard",inédit de 1999(?) Muragostang,vidéo mise sur Y.T. par Florence.
Répondre