Murat trouve un nouveau public...

Publié le 28 Décembre 2011

 

 

Voilà quelques jours que je trouve des échos appuyés des propos propos propos pos de Murat rat rat rat ... sur des sites et blogs que je qualifierai de "marqués"...  Ceux-ci reprenant les propos de l'interview paru dans le point.

L'accumulation est étonnante, sidérante... das ist propaganda!

 

http://guerrecivileetyaourtallege3.hautetfort.com/archive/2011/12/28/murat.html     guerre civile...

http://zentropa.splinder.com/       assez clairement fachiste.

http://www.legaulois.info/2011/12/jean-louis-murat-sonne-la-charge-ca.html   (journal patriote d'information et de veille antiislamiste sic.)

http://fr.novopress.info/104999/murat-fustige-le-monde-artistique/         site où l'on peut lire que la France n'a jamais été une terre de mélange...

Et carrement sur le site de l'action française:

http://www.actionfrancaise.net/craf/?Jean-Louis-Murat-Ca-me-plait-assez    

Il ne manque que Soral... Euh, non... Il avait relayé déjà:

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Jean-Louis-Murat-Ca-me-plait-assez-qu-on-ne-m-aime-pas-9542.html

Et je ne vous fais pas l'intégrale!!  Il y en a encore!!

 

 

Et on apprend même que MINUTE vient de chroniquer positivement l'album... désolé, mais je n'acheterai pas cette revue... 

 

 Alors, what?   On ne va pas polémiquer sur la pensée de Murat en l'occurence... l'interview n'ajoute pas grand chose et n'est certainement pas la marque d'une adhésion de Murat à tous ce que ces sites véhiculent...  On est au contraire sur une tentative de récupération assez flagrante... ayant pour but de légitimer leurs idées et le rejet des élites médiatiques. Mais soit, ça pue...

 

Sur l'intérêt que suscite Murat auprès de cette frange, l'article ci-dessous est intéressant : on y trouve un peu de plus de travail (et ça n'évoque pas l'interview du Point):

http://www.enquete-debat.fr/archives/jean-louis-murat-muray-est-toujours-vivant-88871

  

 

Par contre, dans tous ces articles, et les commentaires, je n'ai pas trouvé trace de l'information sur la chanson écrite par Jean-Louis Murat dans Mustango, certes pas la meilleure du répertoire :

http://www.deezer.com/fr/music/jean-louis-murat/mustango-302092   les gonzesses et les pédés

 

 

Et on se quitte sur un peu de poésie paschtoune...

 

 

Le collègue Matthieu parlerait de ça bien mieux que moi.... mais ce n'est pas parce qu'on est individualiste réactionnaire et a-politique qu'on doit être ranger aux côtés des fachos, des anti-sionnistes ou autres rouges et noirs, et verts de gris... Ca doit sans doute avoir à faire avec la notion de liberté  (valeur qui remplace Murat sur l'échiquier, à droite ou à gauche, ou au milieu).   

 

En écrivant cet article, j'ai  pensé  au grand album "word" (qu'il soit asiatique ou africain) que Murat a imaginé un jour produire.... Ah, j'aimerais tant qu'il arrive à le réaliser... en espérant qu'il saura développer autre chose que le discours manséen du paradis paradis!

 

 

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo-sept 2011-août 2012

Commenter cet article

Solange 02/01/2012 18:55


C'est sure, qu'entre un Murat réac' nanar et un Bénabar politico culcul, je choisis sans l'ombre d'un doute le talent du premier ....

pierre K 01/01/2012 20:18


(L'admin, pierrot, vous a d'ailleurs déjà répondu me semble-t-il )

Pierre K 01/01/2012 20:16


@Protis : Pour vous répondre (en tant que muratien et non en tant qu'admin de ce blog) Ceci est un site sur Murat, son oeuvre et sa réception. Parler de la "récupération" de Murat par une
certaine droite (que nous abhorrons  à peu près tous ici) est normal. Cela s'inscrit dans le cahier des charges de ce blog. 


Mainternant parler de la droite et de politique en général dans le cadre des commentaires à cet article serait tout à fait hors-sujet et personne ne l'a fait ici. Nous n'avons parlé que de ce
soudain intérêt de l'extrême droite pour un artiste que nous aimons. Nous n'avons pas parlé d'autre chose. 


Peut-être avons-nous des préjugés, des méconnaissances ou quoi que ce soit mais cela ne nous importe peu ici. Il y a d'autres endroits qu'un blog sur un chanteur pour parler politique. Et je n'ai
aucune envie, pour ma part, de me lancer dans un grand débat sur la droite française, débat qui -soit dit en passant- ferait fuir tous les utilisateurs de ce site. 


 

Protis 01/01/2012 19:51


Hihihi!!! Pas mal, Pierre K.

Pierre K 01/01/2012 19:46


Allez pour calmer tout le monde : si vous voulez quelqu'un qui dise tout bien comme il faut, en voila un qui devrait plaire à Pascale Clark ;)


http://www.youtube.com/watch?v=X_I5YrBaUfw&ob=av2e


(désolé !)

Protis 01/01/2012 17:24


Sans pitié pour le chval mais buté comme un âne!

sans pitié pour le cheval ni pour moi. 01/01/2012 16:59


oui, tu te trompège, aurevoir et encore merci pour tout.

Protis 01/01/2012 14:33


Si ce n'est pas un blog consécré à la politique, pourquoi vous répendez-vous à ce point sur l'aspect politique de l'intervention de votre artiste préféré?


Pourquoi hurler à ce point lorque des journaux/blogs/revues de droites radicales l'encensent?


Vous devriez au contraire être heureux qu'il élargisse son public, qu'il passe son message dans d'autres sphères que son public boboïde! Il enchante un nouveau public, enraciné, en phase avec son
discours qui n'a rien d'extrémiste ou de délirant, de même que ces nouveaux admirateurs!


 


Me trompe-je?


 

Protis 31/12/2011 16:59


J'ai lu vos commentaires grossiers et délirants... Un peu peiné au début, j'ai finis par en rire! Depuis le lycée, je n'avais jamais vu de tels préjugés!!!!


Du coup, je lance la question naïvement : Que savez vous (ou croyez savoir!) de la Droite Radicale? 


Je me dis que pour être caricatural, c'est soit de l'ignorance, soit de la mauvaise foi! Merci de me répondre avec respect et honnêteté (je préfère préciser)!

Pierrot 01/01/2012 02:15



Ce blog n'est pas un blog consacré à la politique. Des muratiens "authentifiées" ont commentés cet article avec leurs tripes ou leur foi... mais il est hors de question de se laisser entrainer à
autre chose... Merci de retourner chez les grecs, Protis... ou au moins-là: http://guerrecivileetyaourtallege3.hautetfort.com/archive/2011/12/31/murat-2.html


Et Merci pour vos encouragements! Je vais essayer de m'améliorer.


 



Muse 30/12/2011 23:53


Le libéralisme tous azimuts de Barre-à-Mine ne rend pas ses idéologies plus acceptables et moins nauséabondes. Et pour qu'il y ait récupération, Pierrot, il faut que le discours originel s'y
prête. J'entends bien qu'il n'y avait pas de volonté politique particulière, juste de la provocation. Mais force est de constater que celle-ci poussée à l'extrême amène JLM sur des chemins plus
qu'hasardeux, à son insu. Et que cela est douloureux pour celles et ceux qui comme moi apprécient son travail. Cela constitue une forme de contradiction ultime, incompréhensible, une blessure
comme un coup de poignard. Peut-il mesurer la peine infinie qu'il fait à celles et ceux qui l'apprécient en tenant certains propos par pure provocation, sans en mesurer ni la teneur ni les
conséquences?

Arnaud 30/12/2011 22:26


Evidemment ce n'est pas agréable de voir JLM repris par l extrême droite. Maintenant je suis sensible aux arguments de Pierre et de Jean-Philippe. Ce n'est pas parce que une certaine presse
d'extrême droite se met à aimer Murat que Murat tient un discours d'extrême droite. Ce sont des amalgames malheureux à mon sens qui sont faits tant par les journaux ou sites qui reprennent ses
propos que par ceux qui le fustigent ici.

Pierrot 30/12/2011 23:22



Tout à fait, merci Arnaud. 


 



Muse 30/12/2011 22:24


Les références que vous citez Jean-Philippe appartiennent hélas à l'extrême-droite. Pas l'extrême-droite populaire traditionnelle mais l'extrême-droite bourgeoise, atlantiste et ultra-libérale
comme celle de Madelin, de Guy Millière, de Buisson, de Guéant, Devedjian, Longuet, l'extrême-droite en col blanc, mais tout aussi raciste, xénophobe et violente que le FN. L'avènement politique
de Sarkozy a légitimé ces idéologies nauséabondes du groupe Occident en les banalisant, en minorant leur nocivité, les insérant dans une posture qu'elle soit littéraire ou philosophique qui soit
plus reluisante, plus construite intellectuellement, donc plus séduisante, moins clairement identifiable comme idéologies d'extrême-droite. Mais pour des personnes un tant soit peu cultivées
politiquement et intellectuellement, ce masque ne fait aucune illusion.Ce que Joseph Algazy a très bien appelé "la tentation néofasciste" dans un excellent livre paru aux éditions Fayard dans les
années 80, ne trompe que ceux qui veulent se laisser séduire ou qui restent totalement ignorants des buts poursuivis par ces personnalités et les groupes idéologiques auxquels ils sont affiliés.
Mais avec la possibilité que nous avons aujourd'hui de nous instruire, je me pose tout de même la question de comment on peut se laisser entourlouper par ce genre d'idéologie sans se rendre
compte de ce qui se joue à l'arrière-plan...


Si comme vous le pensez, JLM adhère aux idées politiques des personnes que vous citez, je comprends mieux pourquoi je suis si choquée et affligée par ses propos depuis quelques années, pourquoi
les sites d'extrême-droite ci-dessus l'encensent. Et je comprends mieux la provenance des propos masculinistes qu'il a tenu récemment.

Pierrot 30/12/2011 23:20



n'exagérons rien Muse!   D'abord, il n'y a pas encensement de Murat sur les sites...juste un clin d'oeil, une récupération.... et Murat se fout autant de Madelin que de Bové, et n'a
rien à voir avec l'extreme-droite politique...  Il n'est pas dans le registre politique....  Il a d'ailleurs indiqué récemment qu'il était plutôt proche des idées écologistes!  
(ah, je rame, je rame....à modérer). 


(L'avantage de Madelin est qu'il est "libéral", aussi pour les moeurs et la vie privée... et loin d'un Tea party par exemple).... mais je veux pas qu'on parte dans des débats sur la politique...
C'est hors-sujet...  Merci


 



Jean-Philippe 30/12/2011 21:18


Je ne sais si vous qualifiez Renaud Camus de penseur d'extrême droite. Il s'avère que Murat connaît son oeuvre et l'apprécie. Il peut donc se sentir proche, sous certains aspects, de ce genre de
pensée; à la Renaud Camus, à la Richard Millet, à la Finkielkraut : des idées en réaction à notre monde moderne, matérialiste, uniforme à force de métissage des cultures, sans culture, où l'on y
massacre la langue, où l'on y prone une vie sans passé, où l'on n'y enseigne que l'amour du présent et le rejet des morts et de l'Histoire. Je trouve le virage actuel de Jean-Louis Murat très
noble et courageux. Jean-Philippe 

Pierrot 30/12/2011 23:04



On n'a pas parlé de Camus ici... d'ailleurs, je le connais mal. Et attention, à mon avis, il est faux de parler de virage pour Murat...  il aime à rappeler qu'il n'a jamais voté par
exemple. 



Solange 30/12/2011 12:50


Je te suis sur toute la ligne Muse. Je le redis pour la dernière fois, Murat, faut qu'il se taise ! Il commence à dire n'importe quoi, peut-être Alzheimer ?


C'est vrai qu'il en déçoit plus d'un, surtout en cette période politico-économique désastreuse, pleine de corruption et de viol de la démocratie (est ce honorable de tirer sur l'ambulance ?). Je
préfère tirer à bout portant et sans relâche sur les dominants et ceux qui nous sucent la moelle jusqu'à plus vie. Celui qui vous fauche votre sac dans le métro vous volent un milliard de fois
moins que ceux qui vous ouvrent des comptes en banques, qui vous vendent du blé ou des médocs, ou qui sont actuellement au pouvoir. Dans 10 ans, quand il vous sera impossible (cause de prix) de
faire soigner votre cancer, de payer des études à vos enfants, lorsque vos économies auront fondues dans les fours bancaires, les propos de Murat vous serons bien amers...


"A l'école de la poésie, on se bat !" Putain de bordel de merde !!!

Pierrot 30/12/2011 17:03



Solange,


j'apprécie le fond de ton commentaire... mais  murat a évoqué le fait que la maladie d'A. touchait sa famille (père) et c'est un peu malheureux que tu évoques ça je trouve... Et il
ne faut pas chercher d'excuse à Murat de toute façon!    Ses propos sont sa façon de se battre... Je me rappelle de son discours à la carte blanche fnac de Lyon, et son refus
du conformisme ambiant...



Muse 30/12/2011 11:22


JLM a effectivement le droit de dire ce qu'il veut, Pierre. Toutefois, à force de faire de la provoc pour faire du buzz sur tout et n'importe quoi (avec le souhait de vendre plus d'albums), il
finit par s'allier des mouvements idéologiques contestables. Dieudonné, qui lui aussi se piquait de provoc a fini par tomber ainsi entre les griffes de l'extrême-droite et à ne quasiment plus
pouvoir faire de spectacle. Alors bien sûr, on peut arguer que contrairement à Dieudonné, JLM ne fait pas de politique. Mais il en fait au moins dans le discours en interview et parfois en
concert. Et ces dernières années, entre la critique systématique de la gauche avec les mêmes arguments que l'extrême-droite (si on peut parler d'arguments) et le discours masculiniste à la Yvon
Dallaire, sans compter la critique de l'ensemble de ses collègues du métier alors qu'il se comporte de façon toute aussi opportuniste, on peut dire que JLM s'est discrédité à différents niveaux.
Sardou et Barbelivien sont proches des idéologies de Mégret et de de Villiers...ça s'appelle pas la droite classique mais l'extrême-droite. D'autant que la droite classique sous Sarko avec
Guéant, Buisson et consorts, s'est considérablement madelinisée et donc extrême-droitisée. La posture de JLM est certes uniquement de faire de la provoc et du buzz. Mais comme le lui avait dit
Pascale Clark récemment, quels sont les avantages de postures réactionnaires systématiques et sur tous sujets? A la longue, cette attitude est suicidaire artistiquement parlant. La haine de tout
et de tous ne fait qu'enfermer. Elle n'ouvre ni au dialogue ni au partage. Et elle ne fait que faire de l'oeil à des idéologies mortifères, qui elles, savent tirer bénéfice de tels dérapages.

Pierrot 30/12/2011 11:37



faut que je récoute cette interview...



pierre (l'autre !) 30/12/2011 01:08


Pardon pour les passages en blanc ! 


 


@pierrot : je signe toujours Pierre, mais pour éviter la confusion et qu'on ne te prête pas des propos qui ne sont pas les tiens, veux-tu que signe désormais avec un autre identifiant ? 

Pierrot 30/12/2011 11:15



Pierre K, c'était bien?              on a déjà eu des pb avec les MARC...  



Pierre 30/12/2011 01:06


"En effet, Pierre, vous avez raté quelques interviews pour vous rendre compte
de la triste teneur des propos de JLM."


Well, qu'a-t-il donc dit de si choquant ? Quel est donc le registre idéologique dans lequel il s'inscrit depuis quelques années ? Perso je ne l'ai jamais entendu parler véritablement politique.
On sait tous depuis une interview donnée à Télérama vers le début des années 2000 (celle où il est en une avec un sabre et - me semble-t-il- des habits de pirate) que Murat ne s'est jamais
tellement senti démocrate ("je ne crois pas en un consensus de la médiocrité." affirmait-il alors) Critiquer, ne pas se sentir démocrate ne veut en aucun cas dire que l'on se sent fasciste ou
quoi que ce soit et je ne sais pas mais il suffit de l'entendre en interview ou en chanson pour se rendre compte que Murat ne partage pas une seule ni une demie ni un quart des idées de l'extrême
droite, extrême gauche et assimilés etc...
Murat est-il suspect parcequ'il n'affirme pas son amour de la démocratie et du peuple (il est snob le Murat, on le sait non ?) ? Vantez-vous donc un système dictatorial qui demanderait à tous les
citoyens de louer un quelconque régime en place ?? En démocratie justement, Murat a le droit de dire, dans les
limites fixées par la loi, à peu près tout ce qu'il veut. Je ne vois pas au nom de qui ni au nom de quoi, il devrait s'en empêcher.


----
"Ceux de Sardou, Barbelivien principalement, plutôt
très marqués eux aussi à droite. 


Pardon mais "droite" ne veut en aucun cas dire dire "extrême
droite". 


---


"Je ne sais si JLM aura à coeur de se détacher de ces sites gerbants auquel il se trouve
associé, mais s'il ne le fait pas, s'il continue dans le registre idéologique qu'il tient depuis 2-3 ans, il contribuera un peu plus à se discréditer." 


JLM n'a rien à voir avec ça. je ne vois pas pourquoi il aurait à se détacher d'un mouvement
auquel il n'appartient pas. A-t-il accordé une interview à ces sites ? a-t-il dit quoi que ce soit de positif à propos de l'extrême droite ? a-t-il quelque chose à voir avec ça ? Pourquoi lui
reprocher quoi que ce soit à lui ? 


Donc, pour résumer, il suffit que quelques personnes disent du bien de quelqu'un pour que ce quelqu'un soit assimilé à ses personnes ?
Murat sera-t-il sarkoziste ou hollandiste si Sarko ou Hollande affirment écouter ses disques ?
Je trouve la logique un peu curieuse et pour tout dire pour le moins simpliste. 


 



Muse 29/12/2011 15:49


En effet, Pierre, vous avez raté quelques interviews pour vous rendre compte de la triste teneur des propos de JLM. Les autres albums vantés par les sites d'extrême-droite?  Ceux de Sardou,
Barbelivien principalement, plutôt très marqués eux aussi à droite. Citons encore Jean-Pax Mefret pour certains nostalgiques de l'OAS et consorts, National Front et autres groupes FAF de ska et
de hard rock qu'on trouvera facilement en musique de fond chez les principaux groupes néonazis et nationalistes. Pas de quoi pavoiser...Et quand on voit la liste des sites de presse que donne
Pierrot, ça fait froid dans le dos. Navrant de voir son nom vanté sur ces sites nauséabonds, d'autant plus qu'il prétend avoir un ancêtre qui s'est illustré dans le combat contre le fascisme. Ca
me fait penser à Eric Besson qui a complètement trahi et bafoué les idéaux humanistes de son illustre parrain Alexandre Vialatte. Je ne sais si JLM aura à coeur de se détacher de ces sites
gerbants auquel il se trouve associé, mais s'il ne le fait pas, s'il continue dans le registre idéologique qu'il tient depuis 2-3 ans, il contribuera un peu plus à se discréditer.

Pierre 29/12/2011 12:18


Hum j'ai peut-être raté quelques interviews mais faut pas exagérer, il n'a jamais rien dit qui le rapproche des extrêmes. Ok un magazine d'extrême droite fait une critique positive du disque mais
faudrait regarder dans le détail quels autres disques ont des critiques positives dans ces mêmes magazines. 
Et puis je ne sais pas je n'ai pas la vision d'extrêmistes qui écoutent toute la journée du hard rock, des chants nazis ou la chevauchée des Walkyries de Wagner... 
Une partie de ces gens écoute probablement Bashung, Murat et d'autres artistes qui ne peuvent en aucune manière être rattachés à leurs idées nauséabondes.
Murat défend un monde perdu, parle de l'auvergne, dézingue l'etablishment politique et culturel français alors c'est une proie facile pour ces gens là mais vraiment il n'y a pas de quoi s'alarmer
ou quoi que ce soit ! 

Pierrot 29/12/2011 12:30



oui, on s'inquiétera quand il prendra maitre Collard comme avocat...


Ensuite, pour éviter la récupération, peut-être faut-il  préciser de temps en temps quand on exècre le système que c'est effectivement  bien le pire, mais à l'exception de
tous les autres....



Muse 29/12/2011 11:03


Coucou Pierrot


Tu sais quoi? Cette tentative de récupération ne m'étonne pas. A force de faire des interviews où il n'affiche que des propos réacs, masculinistes et poujadistes, forcément les pires verrues
d'extrême-droite l'encensent et l'affilient à leurs propos.Pascale Clark récemment lui avait demandé de réfléchir à ce glissement qu'il opérait au plan idéologique en interview en lui disant que
ses propos l'entraîneraient dans des chemins plus que tortueux. Mais tête de bois comme il est, évidemment, il n'a pas voulu écouter les conseils avisés. En a rajouté une couche. Et maintenant,
voilà le résultat...Navrant. Ces dernières années, JLM me déçoit au plan du comportement et de ce qu'il dit dans pas mal d'interviews. Je ne sais pas si c'est la crise de la soixantaine qui le
travaille mais il file vraiment un mauvais coton.

Pierre 29/12/2011 00:07


Tout ça est un peu triste mais sans grandes conséquence je pense... Ils vont avoir du mal à le écupérer le Murat !

Pierrot 29/12/2011 08:59



J'espère bien... Je me suis rappelé qu'après une interview sur un site, il était pris pour un écolo (il a d'ailleurs dis qu'il n'était pas loin de ces
idées)... 


Amusant de voir que dans les commentaires, on lui repproche quand même de s'être appuyé durant sa carrière sur les Inrocks, libé, et Télérama...