La dispute, france culture

Publié le 6 Octobre 2011

 

Après" les sonos tonnent" dimanche, voilà une émission du même genre... même si c'est plus douloureux à écouter... Ah, il faut bien que certains n'aiment pas ce disque...   et il est question de nous à un moment donné... les fans de Murat...  ... On comprendra pourquoi Murat n'a pas l'honneur de Chronicart...

 

Enfin soit, on a le droit d'apprécier le sillon de Murat... sa petite musique.... et  surtout, aimer comme, malgré tout, chaque disque ait différent du précédent, et être sensible aux images que donne ses textes, même si le sens général de la chanson nous échappe. 

 

A noter qu'Hugo Cassavetti joue encore l'avocat de service....

 

 

 

http://www.franceculture.com/emission-la-dispute-musique-jean-louis-murat-blood-orange-drc-music-2011-10-06.html

Ce soir sur France Culture, la dispute portera sur l’actualité musicale avec les critiques :

 

- Olivier Lamm rédacteur en chef des pages musique de Chronicart.

-Christophe Conte des inrockuptibles

-Hugo Cassavetti chef du service musique de Télérama

 

 

A propos des disques: 

 

- Coastal Grooves de Blood Orange (Domino)

- Grand Lièvre de Jean-Louis Murat (Polydor)

- Kinshasa One Two de DRC Music (warp

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu-promo-sept 2011-août 2012

Commenter cet article

Ton Pire Ennemi 07/10/2011 20:57



Bizarrement, ces jours-ci j'ai délaissé Grand Lièvre (marre de l'écouter en mp3, j'attends d'avoir le double CD en main propre) et je réécoute beaucoup Le Cours Ordinaire des Choses...
qui me semble presque meilleur qu'au moment de sa sortie... Même des chansons qui au départ m'avaient paru tartes (Chanter est ma façon d'errer notamment) y gagnent , en prenant de l'âge.


Ca me fait souvent ça avec Murat: les nouveaux albums me font regretter et réévaluer les précédents... et ainsi de suite, ad vitam aeternam.



Ton Pire Ennemi 07/10/2011 19:02



J'ai beau aimer l'émission d'Arnaud Laporte... la critique que j'y ai entendue cette fois me semble inepte. Ce ne sont pas les avis négatifs qui me dérangent, mais la mollesse de l'avis positif:
quand on lui demande si Murat a eu un jour des partis pris esthétiques forts (et + singuliers que sa veine bluesy actuelle), le chroniqueur répond en citant Dolorès, qui date quand même d'il
y a un siècle... Il aurait pu citer Mme Deshouillère, Mustango ou Bird On A Poire, quand même beaucoup plus récents !



Pierrot 07/10/2011 20:37



oui, oui, on sent que du côté d'Hugo, l'enthousiasme n'est plus de mise.. Mais il cite quand même LILITH...



lew 07/10/2011 12:02



Conte, Lamm et Cassavetti sont des mecs qui ont de la bouteille dans le métier (ils doivent être de flamboyants quinquas).


ils sont assez vachards dans cette émission (très bonne, je la suis avec plaisir lorsque je tombe desus), mais leurs propos sont affûtés et finalement plutôt
justes.


j'ai raremement entendu des choses aussi synthétiques et vraies sur la musique de Murat.


merci de nous en avoir fait profiter (je l'avais loupée).