Liens du matin, pas de chagrin

Publié le 19 Mars 2010

Le journaliste du Télégramme qui a interviewé Murat  avoue-t-il son stress d'avoir eu à affronter Jean-Louis Murat?
Voici la brève publiée annoncant le concert de Brest ce matin :


"L'Ours Blanc", "le Paysan", "le Berger"... Dans ses chansons, Jean-Louis Murat aime à se doter de surnoms qui sentent bon la ruralité ou la nature sauvage, particulièrement celle de son Auvergne natale. Une démarche en parfaite adéquation avec son univers romantique, mais aussi avec son caractère de solitaire indécrottable, un peu rustre, qui fait de lui une des personnes les plus difficiles à interviewer de notre hexagone musical. Comme par hasard, les rares artistes avec lesquels il souffre une comparaison (Gérard Manset, Hubert-Félix Thiéfaine) sont dans le même cas que lui ! Murat allie, comme eux, poésie et rock'n roll, jouant ponctuellement avec les clichés pour mieux établir sa propre singularité.

http://www.letelegramme.com/agenda/evenement.php?id=27404

La place pour st-Malo n'a toujours pas été attribué!
Après la Bretagne, direction la région parisienne:

http://www.viafrance.com/evenements/jean-louis-murat-festival-chorus-des-hauts-de-seine-543682.aspx


Je vous ai parlé il y a peu de la crise touchant les concerts. Un autre article l'illustrant: 
http://www.telerama.fr/musique/les-chanteurs-abandonnes,53729.php



Enfin, ça vous étonnait que Dominique A ne parle plus de Murat, parce que moi, ça m'étonnait, ah, ça vous étonnait pas? ah, bon, ça m'étonne que ça ne vous étonne pas... enfin soit: voilà ce qu'il dit ce jour:

Aujourd’hui, de quels artistes vous sentez-vous proche ?
«Philippe Poirier, Katerine, Bertrand Belin, Pauline Croze, Daphné, Murat… De tous ceux qui, comme moi, sont avant tout intéressés par la musique sans se focaliser uniquement sur le texte. A ceux qui ont un rapport poétique à la langue».

http://www.republicain-lorrain.fr/fr/article/2859141,79/Dominique-A-artisanal.html

Rédigé par Pierrot

Commenter cet article