Compte-rendu express du Koloko 2014, concert pour Clermauvergne.

Publié le 29 Juin 2014

 

 

 

Samedi, c'était chaud pour moi, ce dimanche, c'est brulant.. et entre les deux, une parenthèse en' chansons...  que j'ai bien failli manquer.... Mais soit, samedi 28 juin,  j'étais bien présent à Clermont. Koloko, The twelfth! 

 

A 18 heures, les groupes FB sur Jean-Louis Murat avaient organisé un petit nique sauvage sur les marches devant la coopé. Notre correspondant local nous proposait une dégustation de PLAN B, la bière bio clermontoise. Le groupe s'aggrandit petit à petit, et nous proposons aux pélerins de se joindre à nous ou de déguster quelques produits... si bien que je fais la connaissance de quelques lecteurs, et commentateurs, ou "amis" facebook.  L'occasion de rappeler à chacun qu'un petit commentaire ici même fait toujours plaisir, et permet de relancer un peu la machine quand le "àquoibonisme" tente de prendre le dessus.  Merci à tout ceux qui m'ont fait un signe.

 

Cela arrive de toute la France : Normandie, Dunkerque, Perpignan, Hyères, des Parisiens... et de Suisse (bien entendu).  Les absents les plus remarqués nous adressent des SMS alors que nous pénétrons dans la petite coopé.

 

Elle se remplit doucement. Le match Brésil-Chili se déroule durant ce temps-là, et se prolonge... Murat lui s'en fiche de toute évidence. Il ne relevera pas au cours du concert. quand une personne dira que  le Brésil s'est qualifié. 

 

Au bout du compte, la coopé sera très correctement rempli... et l'étage ouvert pour contenir le public.

 

La lumière s'éteint... et monte sur scène, tout un aéropage:  la directrice, la responsable des Ressources humaines, l'intendante, la gérante de Scarlett productions, Scarlett éditions, tout cela réunis  en une seule personne (pour ne citer que les moindres de ses "fonctions"), qui demande à l'assistance de respecter le "travail en cours" sur le nouvel album, et de ne pas filmer, ni enregistrer.  Je veux bien sûr parler de Laure Bergheaud... avec laquelle j'ai eu l'occasion de m'entretenir de la question, ce qui m'a conduit depuis quelques années déjà, à ne plus diffuser de vidéos live pirates ici.


On reviendra peut-être dans les jours qui viennent sur le contenu du concert.. mais compte-rendu express oblige, je ne vais pas dérouler ce soir le concert.

 

Après avoir débrieffé avec des nombreuses personnes, l'avis semble unanime: on a vécu un Koloko d'exception. Et tous les ingrédients étaient là : 

 

- un concert unique:  parce que l'on a découvert des nombreux nouveaux titres qui devraient figurer sur le nouvel album, dont des titres qui ne seront pas joués cet été... Une occasion unique donc de les entendre  live avec THE DELANO ORCHESTRA... puisqu'il ne semble pas qu'ils défendront l'album avec Murat sur la tournée de l'automne.. Une nouvelle qui déprime totalement les fans et qui devrait désespérer jusqu'à Billancourt...

- un Murat détendu, en pleine forme, qui a pris un plaisir énorme, notamment avec Pascal Mikaelian de toute évidence, et bien sûr également avec les Delano, qu'il présente en leur laissant le temps d'un petit break musical.

 

- des surprises:

√ en premier lieu, la présence de Morgane Imbeaud, qui sera également sur l'album, avec des coeurs qui rappellent sa précécente collaboration avec Murat sur "Baudelaire", 

√ un titre joué avec Pascal Mikaelian  ("la louve") et son harmonica (super),

√ et un autre avec le frère de ce dernier, le ranchero Stéphane, à la batterie : "on the beach", qui a vu Christophe Pie passer à la basse, et Matthieu des TDO reprendre sa place d'origine à la guitare! Le titre de Neil  YOung est annoncé comme "une chanson pour moi [pour me faire plaisir] , peut-être le titre qui m'a donné envie d'écrire des chansons".  Excellent. Il l'avait déjà chanté  en Koloko (c'était en 2003!), l'occasion de retrouver un Murat "guitare héros", habit relativement peu utilisé sur les nouveaux titres.

√  Dernière surprise (toute relative certes), trois titres joués avec Stéphane Reynaud, chaudement applaudi. Cette séquence à deux était forcement plus délicate à aborder après la richesse de l'accompagnement des Delano, surtout sur Loï en 14. Fort Alamo, par contre, très down tempo a été un excellent moment (avis pas partagé par tous).

 

Voici la set liste:  Caillou, Outro (des TDO), Michigan n'ont pas été joués

DSC00858

 

Le Koloko souffre parfois d'un manque de répétitions... Là, Jean-Louis avait les textes sous les yeux, mais le travail en studio avec le groupe est récent, et ça roulait parfaitement! Je n'ai pas particulièrement apprécié tous les choeurs de Morgane (dommage qu'elle n'ait pas de "textes" à chanter).

 

Concernant les nouveaux titres, ils sont plutôt bons. La chêvre alpestre en a décontenancé certains, mais on est dans son registre de la chanson "enfantine".   Les titres joués dans les autres concerts de cet été (Mujade, qu'est-ce qu'au fond du coeur) et découverts à Villeurbanne ont confirmé... et cette fois, avec un son impeccable à la coopé. C'est surtout sur "Chacun vendrait..." que je m'en suis fait la remarque : le titre est particulièrement puissant... et malgré tous les instruments, c'était parfait. Le très grand moment pour moi de la soirée. Une énergie incroyable.   "Col de Diane" (en référence à sa chanson "col de la croix morand", puisque c'est l'ancienne appellation)  semble très bien aussi: je suis curieux d'en découvrir plus précisemment le texte.

 

Murat indique que son nouvel album a été enregistré à Clermont, avec des musiciens clermontois... et nous rions bien-sûr à nous rappeler de certains propos sur Clermont ("clermont, c'est Versailles")... D'ailleurs, il fera quelques allusions négatives ensuite.  Il s'est peu exprimé ensuite, notamment en n'allant peu sur le registre de l'échange avec le public. 

Une petite séquence néanmoins... où j'ai vraiment éclaté de rire... un peu tout seul il faut le dire: "à propos du nouvel album, ces cons de journaliste vont dire que c'est un album ethnocentré" et Murat de nous faire la liste (non exhaustive) des Noms évoqués dans les nouvelles chansons.  Ce terme ethnocentré, je l'ai utilisé dans mon compte-rendu de la semaine dernière!   J'ai du mal à croire qu'il lise mon blog... mais je suis plutôt ravi qu'il me confère le titre de "journaliste"!  

 

Ce terme d'ethnocentré (je l'aime bien: je parle souvent de mon blog comme "murato-centré")  est sans doute utilisé scientifiquement à tord (en bon manséen, je connais mon Levi-strauss sur le bout des doigts). C'est un raccourci, raccourcis dont ce blog ranchero abuse (on fait ce qu'on peut)...

 

A suivre...MAIS J'ESPERE QUE VOUS ALLEZ COMPLETER, CHERS AMIS qui étaient présents. Je compte sur vous! Je démissionne pour ce soir!

 

Encore une phrase fromagère de journaliste à la...

DSC00859

 

DSC00860

Rédigé par Pierrot

Publié dans #Actu-promo sept 2012 à...

Commenter cet article

Matthieu 09/07/2014 10:07


   Ah oui, la robe de Camille était une robe longue. Celle de Morgane, ce samedi, arrivait à mi-cuisses. Et elle ne l'a enfilée que pour la scène, étant habillée de façon beaucoup plus
décontractée auparavant.


   C'est bien, depuis que JLM joue avec le patron du label Kütu Folk, on peut parler couture sans avoir l'air superficiel...

Yseult 09/07/2014 01:44


Si mes souvenirs sont exacts celle de Camille était plutot longue ... En dépit des apparences celle de Morgane était plutot courte ... (Nous v'là a causer chiffon ici !!!)

Muse 08/07/2014 20:57


Merci Pierrot! C'était de la panne de velours pour Camille si je me souviens bien, donc assez léger. Là ça fait un peu polyester, plus été. C'est rigolo en tout cas de voir les deux filles porter
quasi la même robe avec le même artiste. Demande de JLM? Ou alors identification de Morgane à Camille? Je trouve qu'elle a une jolie taille, même sur la photo. Et elle est bien mignonne.

Muse 08/07/2014 18:33


C'était sur la tenue de la demoiselle que je posais la question, Matthieu. Je la trouve ressemblante sur la photo avec la tenue portée par Camille. Ne voyant que le haut, je demandais si le bas
de la tenue était identique à la robe de Camille.

Pierrot 08/07/2014 18:43



oui, c'était comparable... mais avec un tissu plus léger. Je me suis dit que ce n'était pas une robe très cher car j'ai trouvé que la couture sur le côté n'était pas de grande qualité (petites
vagues).  Appelez-moi Karl (lagerfeld)... La photo de la Montagne ne rend pas compte toutefois de la taille de guèpe de Morgane. Elle est un peu "tassée" sur la photo.



Matthieu 08/07/2014 15:52


   Allez, j'entame mon "Muse-marathon". Sauf que là, je sèche. Ou plus exactement, je ne comprends pas ta question, Muse : tu veux qu'on t'éclaire sur quoi ? La tenue de Morgane Imbeaud
? Ou bien tu as simplement oublié l'ex-chanteuse de Cocoon qui accompagnait JLM sur le projet Ferré-Baudelaire ?

Muse 08/07/2014 14:32


Jolie guitare de JLM sur la photo (je ne l'avais encore jamais vue celle-ci)...et la tenue de la demoiselle me fait fortement penser à celle de Camille sur l'album "Parfum d'Acacia". Les ceusses
qui étaient présents pourraient-ils m'éclairer à ce sujet?


J'aime bien le titre de la Montagne. Oui, JLM, c'est une saveur particulière au pays des fromages. Un peu aigrelet, un peu doux, un peu âcre...Parfois un St Nectaire affiné, d'autre fois un bleu
de Laqueuille bien charpenté ou un petit gaperon qui marche tout seul, ou un fournols de retour d'orage, mais jamais une tome crue, même en truffade ou aligot, à moins bien sûr d'y inclure
beaucoup d'ail de Billom: question parfum, faut que ça envoie...;-))


 

Yseult 30/06/2014 23:02


Bon j'ai promis un commentaire un peu plus étoffé et nous voici de retour en pays Cataln (oui, Perpignan c'est nous !). Bon Pierrot, tu as repéré notre moyen de transport, ce sera difficile de
passer inaperçus les fois suivantes ! Pourtant à Cébazat, le même véhicule est resté jusqu'au petit matin sur le parking sans être repéré !


Nous avons bien apprécié notre 2eme Koloko et après une plongée dans le passé l'an dernier, nous avons adoré le saut dans le futur cette année ! C'est un privilège énorme que nous avons eu de
découvrir ces nouvelles chansons et je mesure cette chance. J'ai déjà eu quelques coups de coeur, et l'attente va être bien longue désormais ...


Nous avons parlé avec Julien après le concert, car nous avions des questions "trompette" et lui avons donné rendez vous à Lodève, dans 18 jours maintenant ...


Et après le concert j'ai repensé à quelque chose : en novembre, au pied du Sancy lors d'un périple Auvergnat avec les enfants dans notre petite maison roulante rouge, nous avons fait un tour de
table de nos désirs pour l'année à venir et entre autres choses j'ai dit : être au koloko 2014. J'avais senti que ce serait un bon cru
! Toute cette organisation à mettre en oeuvre pour vivre ça en valait vraiment la peine !


Donc je disais ce matin, merci pour l'accueil, l'invitation à poursuivre, etc, mais comme vous avez pu le constater on est quand même un peu du genre "sauvages" quand on peut se l'autoriser, nous
avons donc pris la route de Pessade pour y passer la nuit ... Et nous sommes aller gouter la pluie dans le Cézallier dimanche ... ou nous retournerons un de ces jours car nous n'avons pu y faire
tout ce que nous voulions ...


A tous merci, et à bientôt ...

Pierrot 30/06/2014 23:54



Merci Yseult! vraiment merci. ET Ton côté sauvage, ce n'est pas comme si on ne l'avait pas déjà ressenti ici!!      Et on compte sur toi pour LODEVE!!



Flo Real 30/06/2014 13:41


Ah j'oubliais une chose...


l'article de la Montagne est vraiment ...à chier.


 


(pardonnez moi l'expression)

Flo Réal 30/06/2014 13:36


Mon appréciation :


Il y a eu une grande ferveur dans ce concert et une très bonne participation montées crescendo après les deux premiers titres qui, eux, n'ont pas réveillé la salle. Tous les musiciens
sont éminemment sympathiques et s'entendent bien, sont heureux de jouer ensemble et ça s'entend. J'avais les mains en feu à force d'applaudir et le gosier sec à force de crier.


Cependant quelques réserves ou regrets de ma part :


- le son que je n'ai pas trouvé toujours impeccable, parfois mal réglé sur une ou deux chansons qui empêchaient de bien comprendre le texte.


- la prestation de Morgane Imbeaud qui fait les choeurs mais ne chante pas ( dommage )


- la réflexion de Jean-Louis sur l'ethno-centrage (ou... centrisme) qui m'a fait l'effet d'un chauvinisme de mauvais aloi devant un public qui est loin d'être entièrement clermontois (!!)


- et le fait qu'il ne soit pas venu à la rencontre de son public justement à la fin du concert, on avait tellement de choses à lui dire, les uns comme les autres... déception de certains.


 


Sinon, on attend l'album ... ethno-centré. On en parlera après ;-)


 

JLL 30/06/2014 08:59


Allez, c'est parti pour le petit commentaire...


Oui,une excellente soirée samedi soir à la coopé.( avec des fans trés bien organisés).


Oui, décidément le concert pour Clermauvergne reste un moment incontournable dans une saison de concerts de JLM.


Un Jean-Louis en super forme,en total liberté, dans "son jardin" avec de bien belles surprises,Morgan Imbeaud,Christophe Pie, Pascal Mikaelian,Stephane Reynaud, Stephane Mikaelian,et aussi Alain
bonnefond, même s'il n'a pas été présent sur scéne.


Une part belle aux chansons du futur double album, trés bien accompagnées par les "Delano" un trés beau cadeau pour tous les fans présents samedi soir.


Je retiens également la magistrale interprétation de "la louve" avec Mister Mikaelian au top du top, de beaux remerciements pour Stephane Reynaud toujours attentif au moindre mouvement de JLM.


au chapitre des "petits regrets", ne pas avoir entendu "caillou"...et quelques petits problémes de son sur une ou deux chansons qui ont altérés la compréhension des paroles, ( vivement la sortie
de l'album...).


Et puis un final émouvant avec l'interprétation "plaisir" de "on the beach" une petite merveille...


Puis tout s'arrête et là je n'ai eu qu'une envie,que ça recommence.


JLL

Pierrot 30/06/2014 23:56



ah, merci JLL, toujours fidèle aux kolokos. Merci de ton soutien!



yseult 30/06/2014 08:17


En direct du chemin retour, en Lozere a 1400 m. un petit bonjour a tous, et la promesse d'un commentaire detaillé à notre retour, devant un vrai ecran et depuis un vrai clavier. Mais deja, merci
pour l'accueil ...


Yseult.