Murat à l'honneur chez RUQUIER (via Nolwenn)

Publié le 2 Décembre 2012

 
 
Nolwenn Leroy était invitée hier soir de Laurent Ruquier dans "On n'est pas couché".  Passage réussi sur le siège  car les deux cerbères ont été plutôt amicaux, Laurent Ruquier n'en rajoutant pas par contre lui dans les louanges, comme parfois.
 
On a eu droit  à une belle séquence concernant Jean-Louis Murat et le titre "sur mes lèvres"... dont Nolwenn Leroy nous livre son interprétation qui est  intéressante :  l'auteur  voyage et vit à travers "les lèvres" de son interpréte, ce qui permettrait de rajouter ce titre à la longue série des chansons biographiques ou auto-fictionnelles.  
Aymeric Caron, comme je l'ai aussi écrit, évoque les "sucettes à l'anis"... et Nolwenn Leroy s'en tire très bien, ravie de casser un peu son image... "CASSER!!!"... même si elle n'en rajoute pas...  Ca n'a pas l'air d'être sa préoccupation première et c'est plutôt agréable.   
Caron en profite également pour sortir une citation de Murat "cassant" Nolwenn... qui répond très bien... Selon elle, Murat a un  "talent immense" mais  "effacé dans  les médias"... même s'"il est capable de sortir des bombes"...  et "c'est aussi pour cela qu'on l'aime". ET on a ensuite droit à la chanson livrée au débotté... Moment gracieux. Pascal Negre y est même allé de son tweet :  

Magnifique Nolwenn a capella chantant la chanson que lui a écrit Jean Louis Murat ! Quelle voix ! Rare !!

 
 
 La séquence de l'interview concernant MURAT:
 
 
 
EDIT 2014 : ces vidéos ont été bloqués deux ans après sur youtube. Retrouvez la version a capella sur dailymotion: http://www.dailymotion.com/video/x28kkg8_sur-mes-levres_music
 
 
voici extrait uniquement la version a cappella de "sur mes lèvres": charmant, si ce n'est le souffle haletant d'Aymeric Caron!
 
 
         
 
On s'est dit ici-même que la chanson allait bien à Nolwenn car elle se termine au "Finistère"... mais je peux indiquer que la chanson n'a pas été écrite spécialement pour elle. Murat aurait pu l'enregistrer.. Du coup, qui sait?   Comme Murat avait chanté une des chansons écrites pour Isabelle Boulay ("Dieu des amours") en concerts, on peut imaginer qu'il reprenne le titre lors de la tournée 2013... ça serait sympa, non? A moins qu'il ne préfère courber d'autres dieux... en chantant "la marseillaise"... (il nous manque en ce moment, alors on fantasme sur les surprises possibles!).
 
Voici l'interview complète:
 
 
 
 
 
 

Rédigé par Pierrot

Publié dans #Actu-promo sept 2012 à...

Commenter cet article

mounir 22/12/2012 22:58


Merci pour cette info! Pour revenir a Nolwenn je trouve que l'ensemble prend l'eau, seul le titre "ophélia" est rejeté de cette mer telle une huitre et sa perle sur le sable. Nolwenn est
capable du pire comme du bon, elle le prouve en chantant le pire ennemi de son menthor, qui voit là une certaine affiliation avec Murat et son talent. Un album très bretonnant qui souffre
d'une démarche plus commercial qu'artistique. Je ne suis pas fan a la base des albums fourre tout où se cotoi les murat, ycare et pourquoi pas barbelivien. Ce qui au passage ne m'empêche pas
d'aimer le texte de Murat.

Mounir 22/12/2012 19:49


Le texte de cette chanson est très beau, mais la composition musicale n'est pas de Murat je crois...Il doit ressentir une certaine frustration de ne pas avoir mener le projet de cette
chanson jusqu'au bout c'est a dire paroles et compo. Cela reste des suppositions...

Pierrot 22/12/2012 20:31



Si si la musique est de lui et bien "scarlett éditions" copyright... J'ai écouté l'album aujourd'hui et c'est agréable.



Muse 04/12/2012 10:01


La chanson est sympa, King, si tu la sors de l'actuel contexte. Sans doute JLM la reprendra seul comme il l'a fait avec d'autres chansons alimentaires qu'il a écrites. Et tu verras que là, elle
prendra toute sa dimension. Mais je comprends ton énervement compte tenu de la façon dont la comm est faite. Laisse se dégonfler un peu les flonfons et passer le temps et tu verras que sous peu,
cette mise en scène apparaîtra juste opportuniste...Personnellement, la seule chose qui me réjouit dans l'histoire, c'est de penser que ça va mettre du beurre dans les épinards de JLM. Le
reste...;-)) Solange, tu connais l'adage: ventre affamé n'a point d'oreilles. Matthieu, si c'est le Professeur Tournesol qui t'a envoyé ce texto, tu lui fais un bisou pour moi. En tout bien tout
honneur, évidemment.

KingArthur 03/12/2012 20:58


Bon, j'assume complètement mon antipathie et je vois qu'avec Solange et Muse on va pouvoir commencer à créer un club... je ne comprends pas toutes ces louanges à propos d'elle et je vais finir
par détester cette chanson de Murat ! ...


Dans l'interview de Ruquier (que personnellement, je ne porte déjà pas en haute estime !) ses propos sont plats et sans saveur, elle est simplement dans l'air du temps et fait sa promo , c'est
tout, ce qu'elle dit sur Murat n'est ni sincère ni approprié, elle fait sa com' , point à la ligne. Elle ? faire partie de la "famille " à Miossec et Murat ? on croit rêver ...

Solange 03/12/2012 15:16


Je fais aussi partie de la cellule nolwennophobes et ne comprend même pas que nous ne soyons pas plus nombreux. Franchement ... C'est parce qu'il n'y a rien d'autre à se mettre dans les oreilles
?


Il a du tomber de son volcan Murat en attendant Nolween parler de lui ...


Solange,

Matthieu 03/12/2012 11:15


  KingArthur et Muse, je viens de recevoir un texto du Professeur Machin-truc de l'institut de je ne sais plus trop quoi qui me dit que vous entrez officiellement dans la catégorie
nouvellement créée des muratiens nolwennophobes. Bravo à vous.


  Pierrot, nous sommes ici sur LE site de référence muratien, alors je me permets de poser une question (je pourrais vérifier tout seul, mais j'ai la flemme) : Murat n'aurait-il pas d'abord
chanté "Dieu des amours" lui-même pour la B.O. du film de Masson, Coupable, et ne serait-ce pas plutôt Isabelle Boulay qui l'aurait interprétée ensuite ? Auquel cas, JLM serait le
premier interprète de cette chanson, ce qui justifie qu'il la chante sur scène.

Muse 02/12/2012 23:25


Egal ressenti, King ;-)). Elle n'a même pas saisi l'allusion à Dylan et à Kerouac de cette chanson...qui aurait pu clouer le malicieux sur ses lèvres justement.Je reviens d'un concert survolté,
déjanté et virtuose de la Jim Jones Revue. Nolwenn Leroy après dans les oreilles, ça sonne bizarre...;-))

Didier Le Bras 02/12/2012 22:36


Bravo Nolwenn pour son interprétation ... son intelligence ... son indépendance. Ce qu'elle dit sur MURAT  c'est quand même classe ... Qui + est elle n'est que sincérité ... Merci Pierrot
...

KingArthur 02/12/2012 21:32


Bof ... Nolwenn a de beaux yeux bleus c'est à peu près tout ce qui me vient à propos d'elle ... quant à sa réponse à l'allusion sexuelle faite par Caron, je trouve qu'elle ne s'en tire pas si
bien que ça, j'ai plutôt l'impression qu'elle se raccroche aux branches ... pas captivé par sa prestation a capella non plus ...

lew 02/12/2012 18:52


Pascal Negre se faisant traiter de fossoyeur de la chanson française par Murat dans les années quatre-vingt-dix lors d'un entretien donné aux Inrocks, celui-ci
allant jusqu'à le comparer physiquement à "un garçon boucher" (c'est un peu vrai que ces mecs-là ont tous une gueule à peu près homogène, plus ou moins homothétique à leur emploi), et-là de lire
le tweet enthousiaste du patron tout-puissant, je me marre... un moment gracieux de paix des braves, en plein marasme des ventes de disques ? oui sûrement, tu es dans le vrai Pierrot.


ce qui est remarquable, d'une certaine façon, c'est de se rendre compte que le nom de Murat est toujours associé à une forme d'excellence. les gens le morigènent
beaucoup au sujet de ses prétendus dérapages verbaux mais ils semblent le tenir en haut respect dans leur mémoire ou en tout cas un coin de leur tête.


est-ce la marque d'un snobisme journalistique, une profession où règne plus que jamais un "entre-soi" de bon aloi, ou serait-ce quelque chose de plus profondément
sincère ?


qu'une artiste comme Nolwenn distingue JLM et qu'elle le considère au rang des plus grands comme elle le fait, renseigne quand même beaucoup sur l'urgent besoin de
qualité et de recherche de sens, de poésie, de subtilité dans les milieux musicaux mainstream du bel aujourd'hui.


personnellement, je pense que cela restera vain. c'est une opération blanche pour Murat.


depuis trois-quatre ans je me dis que son avenir est tracé dans la musique électro, dans les expériences acoustiques les plus pointues. 


c'est inscrit dans les étoiles.


inutile d'aller contre son son destin.


bien à vous et bonne soirée.

Pierrot 02/12/2012 22:18



... Je n'ai pas voulu en rajouter sur pascal Negre.. tout cela était sous entendu... 



JLL 02/12/2012 17:08


Merci pour ce beau passage ou l'on parle un peu de MURAT et comme vous dites


il nous manque vraiment en ce moment...


JLL

Armelle R.G. 02/12/2012 14:43


je suspecte le-dit Caron de s'être renseigné via le net et ici-même avant l'émission!


on peut constater que la voix de Nolwenn est juste et que sans instrument, elle est capable de chanter à la demande, sans faire de chichi.


Je suis d'accord pour que JLM nous livre son interprétation chantée de "Sur mes lèvres"; j'en connais plus d'une qui sera suspendue aux siennes! 

Pierrot 02/12/2012 22:19



Oh, ils recoivent je pense un dossier de presse, préparé par des petites mains de l'émission...