Murat animal

Publié le 25 Mars 2010



Sur le site du Nouvel Obs, on présente le programme du salon du livre... et la journaliste regrette l'absence de Jean-Louis Murat... Etonnant, non?  Petit tacle ou véritable référence à l'oeuvre du BrunoÏ? Mon avis n'est pas tranché...

http://bibliobs.nouvelobs.com/20100325/18519/salon-du-livre-demandez-le-programme

De 18 à 19h, Alain Mabanckou, Marie Darrieussecq, Enki Bilal et Yves Coppens évoqueront la figure littéraire de l'homme-animal. Dommage que Jean-Louis Murat n'ait pas été invité.


J'opte quand même pour un petit tacle par rapport à la pochette du CODC.... dite lycanthropique par le poto Bayon

cd promo comme un incendie


Mais enfin, le thème de l'animal et la sémantique de l'homme animal  sont  en effet assez... et je dirai même  vachement... présent chez Jean-Louis.... en digne héritier de Manset et son "animal on est mal"... Hélas, un animal qui a conscience de sa propre mort... et pour Jean-Louis qui est particulièrement hanté par le temps qui court et l'inévitable. Peut-être pour ça, qu'en contrepoint, il cherche à stopper cette course du temps... dans les tempos, la contemplation de l'instant et l'éternité de la nature.... même si on finit parfois plongé dans le paysage.


Prenez le bestiaire que j'avais dressé là:
http://surjeanlouismurat.over-blog.com/article-bestiaire-liste-dressee-non-ordonnee--43211049.html

Et cette petite chanson:

Et ce petit texte :les animaux/ paradis perdus

PARADIS PERDUS

 

châteaux en Espagne
paradis perdus
chant insaisissable
du mammifère déchu

paysages usés
jardins suspendus
parfum véritable
des jouissances aiguës

je veux trouver la mort
en voiture de sport
briser la carcasse
répandre le contenu
oh Cathy aime moi

l'âme est impénétrable
vois ces vies d'amour gâchées
la lame rouge des sabres
fouille l'éternité

vois l'abondance est brutale
quand on ne désire plus
on crache le champagne
on chante
bouche que veux-tu ?

je veux trouver la mort
en voiture de sport
briser la carcasse
répandre le contenu
oh Cathy aime moi

 

...pour un tombeau païen
à ma vie occidentale
j'ai une vie de chien
dans le règne animal

vois ma quête est frénétique
j'ai le sommeil gorgé d'eau
je rêve d'une musique
pour tous les animaux...

 

LE LIEN EN PLUS:

Puisqu'on parle un peu des textes ce soir... voici un lien avec une petite analyse sur "la chanson de Dolores l'irrégulière"...
http://lecomitedesoranges.blogspot.com/

Rédigé par Pierrot

Publié dans #vieilleries -archives-disques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article