Tribute to Jean-Louis Murat (Mustango)

Publié le 1 Mars 2016

Tribute to Jean-Louis Murat (Mustango)

http://www.adecouvrirabsolument.com/spip.php?article6555

Et bien voilà... Il est là ce tribute To Jean-Louis Murat autour de Mustango à l'initiative du site A DECOUVRIR ABSOLUMENT.

A découvrir ici et télécharger le tribute ainsi que sa pochette(prix libre!) pour soutenir ADA. Bravo à Jean-Rémy Papleux pour son travail  sur l’artwork

 

Chaque "reprenant" a droit à sa petite interview sur le site.

Il faut un petit peu d'effort, ne pas se laisser désarçonner, franchir "la surprise", se laisser dérouter,  oublier un peu Jean-Louis Murat... et ainsi, redécouvrir ses chansons.  

 

Je découvre les chansons en rédigeant l'article. Voici mes premières impressions:

- J'aime beaucoup "Nu dans la crevasse" de Lionel Fondeville (Son interview),  ainsi que   "Le Fier Amant de la Terre" de Frank-Jean Schmidt. Il en fait une chanson de Voulzy ou de Souchon... et ce n'est pas une critique, d'autant que la voix est plutôt belle:

Que représente Jean-Louis Murat pour vous ? Jean Louis Murat représente l’artiste rigoureux et engagé dans son art. Un auteur qui sait allier la justesse du sens à musicalité des mots qu’il emploi. C’est un exemple.

Pourquoi avoir participé à ce projet ? Pour le plaisir d’abord. Ensuite, Murat est, comme Bashung, ou Noir Désir, un chanteur très difficile à reprendre. Le phrasé de son chant est très influencé par ses habitudes vocales. Le reprendre sans l’imiter est un défi, surtout pour un chanteur de registre proche du sien, comme mon cas.

Si vous deviez retenir une chanson de Jean-Louis Murat ?  J’ai fréquenté la beauté (pour des raisons très personnelles)

Jean-Louis Murat en un mot ? Rigueur

Un album de Jean-Louis murat ?  Babel. J’adore le son très acoustique de cet album

 

 

-  Et aussi: Les hérons par Manuel Bichon, assez fidèle à l'original, avec une orchestration très intéressante (très Dolores modernisé). Son interview.

- On retrouve une reprise de Séverine De Close dont je vous avais déjà parlé et le plus expérimental Witold Bolik (dont on connaissait aussi la reprise).

 

- M. Lo chevauche "mustang" et "les gonzesses et les pédés" (très chouette):

"Que représente Jean-Louis Murat pour vous ?   Un paradoxe, ou peut-être un grand écart. Entre l’âpreté de ses propos publics et le velour de ces textes. Entre des disques sublimes et des duos avec Farmer ou Bruni…

Mais surtout, le talent d’écrire des chansons de toute beauté, qui font tout oublier, jusqu’à son auteur même et tous ses écarts.

Pourquoi avoir participé à ce projet  Les Tributes ADA sont toujours des projets séduisants : reprendre Murat, comment résister ?

Si vous deviez retenir une chanson de Jean-Louis Murat ?    « L’amour en fuite »

Jean-Louis Murat en un mot ?   Dolomite

Un album de Jean-Louis murat ?  Tristan.  Non, Lilith.  Dolorès ?   A moins que, Vénus, ou Cheyenne Autumn ? Ou peut-être…

L’héritier sur la scène actuelle ?   Les volcans d’Auvergne".

 

- Nicolas de Sigoulès, autre muratien connu, reprend lui aussi "les gonzesses et les pédés". (son interview).

 

- Ah, et voilà le copain Denys... qui nous avait déjà livré une "tige d'or". Il a pris le nom de Synell et chante BANG BANG, à la guitare acoustique. (mon appel auprès des amis fb a porté ses fruits!).  Simple et pure:

Que représente Jean-Louis Murat pour vous ?   Une claque, une vraie.... J’ai découvert sur le tard avec l’album Mockba / Moscou et ai été littéralement scotché par le décalage entre ce physique de gaillard barbu et la douceur un peu amère de cette voix....  https://www.youtube.com/watch?v=rRBUMzytOpIIl incarne pour moi (et un peu malgré lui) la vraie difficulté d’être un artiste entier et de rester fidèle à ses convictions dans un univers où tout pousse à aller vers la facilité...

Pourquoi avoir participé à ce projet ?  Participer à ce projet est pour moi une belle occasion de remercier JLM, artiste complet qui tient une place de choix dans ma discothèque et dans mon estime.

Si vous deviez retenir une chanson de Jean-Louis Murat ?   Dur dur de n’en retenir qu’une... Je dirais quand même « Accueille moi paysage » sur l’album « Taormina ». Chanson testamentaire par excellence...

Jean-Louis Murat en un mot ?  Le premier mot qui me vient est "Vrai" car on ne sent pas de tricherie chez lui et ça me semble une qualité essentielle à ce métier.

Un album de Jean-Louis Murat ?   Là aussi l’exercice est ardu mais je dirais quand même « Lilith » qui représente bien le sentiment de dualité (douceur / rudesse)qu’on retrouve chez JLM et qui me plaît particulièrement.

L’héritier sur la scène actuelle ? Je pense que l’héritier légitime est quand même une héritière à savoir la belle Camille qui oscille entre des univers tous très marqués mais qui conserve cette « patte » reconnaissable entre mille...

Synell est aussi un duo (accordéon guitare) qui se produit en première partie du groupe « les piles de boites » dont je suis également chanteur. Toutes les dates et informations en suivant le lien https://www.facebook.com/pilesdeboites/?ref=hl

- On repart dans un autre univers avec Svenson pour Belgrade, la chanson s'y prête, avec notamment des choeurs qui feront tomber certains de leur chaise . La fièvre du morceau originale disparait, mais c'est intéressant.

- De nouveau un grand saut: Michel livre une version très originale de Viva Calexico, avec beaucoup de piano, avec un petit rien d' électro. Il ne reste plus grand chose à vrai dire de la mélodie. Sa version de "polly jean" est plus taxi-girlien. Michel avait livré d'autres reprises sur youtube. Bravo au papa, un grand muratien.

- Et voilà Antonin Lasseur, qu'on ne présente plus... Il chante "Au mont sans souci" avec harmonica et guitare. Voici la version qu'il avait livré à la soirée "livre unplugged" l'année dernière... Son interview et son interViOUS et Murat-. Je vous avais déjà parlé de son dernier EP "Spleen et idéal".

une version de Michel non retenue sur le tribute:

- Enfin, deuxième version d'"au mont sans souci" par DYL, fan de Calexico. Très jolie ambiance.

"Que représente Jean-Louis Murat pour vous ?   Une élégance très très rare dans l’écriture en français. Il a cet appétit pour les mots justes, ce sens profond de ce que doit être une chanson, dans notre langue. Un esprit indépendant, qui sait se mettre à nu sans se prostituer. Ça aussi, c’est rare, toutes époques confondues. J’ai découvert Jean-Louis Murat avec "L’ange déchu". Derrière la production - atroce - des années 80, il y avait ce texte, ample et pop à la fois. Retrouvé le bonhomme avec "Mustango", justement, et plus lâché depuis. Murat représente la synthèse de ce que j’aime musicalement et de cette chanson française exigeante, si difficile à pondre ! Sur "Viva Calexico", il dit "je vois mieux qui je suis, moi, là". C’est exactement ce que je ressens grâce à lui.

Pourquoi avoir participé à ce projet ?   En 2008, un label de Chicago a sorti mon premier album. Parmi les titres travaillés, un seul était en français : "Au Mont Sans-Souci". J’avais envie de le retravailler sous forme de valse bancale. Une sorte de tribute dans le tribute, à Howe Gelb, à qui Murat me fait penser aussi…Les gens du label ont trouvé ça "so french"…

Si vous deviez retenir une chanson de Jean-Louis Murat ?  Allez, "Jim" sur "Mustango". Pour son ambiance plus que pour son texte. Mais c’est un véritable condensé de classe…

Jean-Louis Murat en un mot ? Sensuel

Un album de Jean-Louis murat ?  Mustango sans hésitation. C’est un album qui restera…

L’héritier sur la scène actuelle ?   Un héritage, c’est trop lourd à porter…mais disons que ce plaisir des mots trouve quelques échos notamment chez Bertrand Belin, qui a lui aussi un univers légitime et original…Et puis, pour faire un trait d’union avec Mustango/Calexico et l’Arizona, il faut citer Marianne Dissard ! Grand talent de plume et artiste -internationale- dans l’âme…

 

Merci à Gérald De Oliviera pour son travail. Quels efforts par passion pour la musique...  Il a quelques fois dit que cela serait son dernier tribute... mais finalement, il en lance deux nouveaux: U2 et Morrissey...  Je suis très heureux et fier que ce blog soit remercié sur la pochette 

Rédigé par Pierrot

Publié dans #actu babel

Commenter cet article

L not 15/06/2017 03:15

C'est vraiment bien, même si je trouve le portrait pas trop ressemblant, contente d'avoir découvert ça. Oh oui les hérons, c'est beau. C'était une des meilleures périodes, j'aime beaucoup moins maintenant!

Florence 02/03/2016 18:51

effectivement, pour mon goût personnel, l'ensemble est plutôt réussi ... mention particulière aux HERONS, au MONT SANS SOUCI ( les différentes versions ) et au FIER AMANT DE LA TERRE...
:)

Armelle 01/03/2016 18:24

GENIAL!