Inter-ViOUS et MURAT N°9 : Armelle PIOLINE d'HOLDEN.

Publié le 2 Avril 2011

Inter-ViOUS et MURAT-, numéro 9 :  

 

ARMELLE PIOLINE (Holden-Superbravo Girl) 

 

                    

Voilà donc la 9e interview murat-centrée  de Surjeanlouismurat@over-blog. C'est la première de l'année 2011, une année particulière,   pas seulement du fait de la sortie d'un album de Murat (c'est celles  sans album qui sont spéciales...) mais  surtout car  on essayera de célébrer  les 30 ans de carrière discographique  de M. Bergheaud*! En effet, en 1981,  sortait  "suicidez-vous le peuple est mort"...  J'espère (mais ce n'est pas facile) vous proposer à cette occasion un certain nombre d'interviews...   Alors, voilà, pour débuter les célébrations,  et faire plaisir à beaucoup de muratiens qui ont été conquis quand celle-ci a croisé la route de Jean-Louis, j'ai le grand honneur d'accueillir ARMELLE PIOLINE. Son temps était compté au milieu de tous ses projets, et de la sortie du nouveau disque d'HOLDEN (l'essentiel)... mais elle a quand même pris le temps de répondre à quelqu'unes de mes questions.

            

  

 

*signez la pétition en ligne : http://www.petitionenligne.fr/petition/pour-une-emission-speciale-reservee-a-jean-louis-murat-pour-ses-30-ans-de-carriere/956#

 

 

 

 jlm-pioline.jpg 

Photo (magnifique)  prise à la boule noire à Paris  de ãBruno LEVY

Retrouvez les photos de B. Levy sur http://bobines.blogs.liberation.fr/bobines/2007/10/index.html et http://photolevy.free.fr/Site/accueil.html

 

 

 

 

 

Bonjour Armelle,

 

 

 

- Mocke, votre alter ego d'Holden,  a travaillé avec Sylvain Vanot, au moment où celui-ci faisait des premières parties pour MURAT, vous avez connu Murat à ce moment-là?

  

 

A. PIOLINE:   non, on l'a vraiment rencontré quelques années plus tard au moment de "lilith";  il disait aimer nos disques, et il le disait fort, ça nous rendait fiers .... et puis un jour il m'a appelé pour que je le rejoigne en studio à paris; j'ai chanté 2 morceaux avec lui, et puis j'ai trainé dans le studio, je ne voulais plus partir, j'étais hypnotisée par la formule murat et consorts, qui roulait des mécaniques en chaussettes, et maniait la réthorique comme personne;  on s'est retrouvé peu de temps après pour enregistrer un morceau d'Holden, qui figure sur chevrotine, dont murat a écrit les paroles :  "l'orage"

 

  

 

-  Oulalala... vous avancez vite ! Marche arrière : Avant de le rencontrer, c'était quoi votre "histoire avec Jean-Louis Murat" (était-ce une référence ? quand l'avez-vous découvert?...) 

 

 
A. PIOLINEC'était pour ainsi dire un collègue de label .... je ne le croisais jamais dans les bureaux de la rue des Tournelles où se situait Lithium et Labels, mais Emmanuel Plane, le DA de Murat à l'époque, me filait tous ses disques et me parlait beaucoup de lui ... Murat a commencé par être un fantasme, j'entendais des tas d'histoires sur lui, sur sa capacité à envoyer sur les roses les patrons de majors et les journalistes; et je découvrais sa musique ...
 
 

Après l'orage par henryspencer  (il nous manque!)
 

 

 

  - Il y a eu la session lilith, "l'orage"  mais aussi un titre "la belle vie" interprêtée avec jean-Louis, sorti en Cd promo... D'autres souvenirs de ces sessions?  

 
 
A. PIOLINE: Murat avait clairement envie de nous donner un coup de main, il savait qu'on était sur un label fauché, pendant que lui profitait encore des largesses de sa major; il nous a proposé d'enregistrer quelques morceaux en duo, dans un magnifique studio destiné à l'enregistrement de son propre album; personne d'autre ne fait ce genre de choses ....
J'aime beaucoup "l'orage", Murat y a mis tout ce que j'aime de lui, sa poésie fatale et sa voix de velours ; il nous a gâté ...
 
 
 
- Est-ce que vous en profitez pour charrier un peu Jeanne Cherhal (interviewée ici même), sur le thème: "oui, mais moi, j'ai chanté avec Murat, et pas toi!")? 
 
 
A. PIOLINE:   ... impossible pour moi de chambrer Jeanne, je l'aime trop; elle danse la vie plus qu'elle ne la chante, elle s'en tire incroyablement bien en tant que personne...  et puis, elle a sans doute chanté avec des tas de gens qui ne chanterons jamais avec moi.
 
[on a appris depuis, grâce à Baptiste Vignol,  que Jeanne Cherhal avait proposé à Jean-Louis Murat de chanter une chanson:  http://surjeanlouismurat.over-blog.com/article-jeanne-cherhal-en-duo-avec-jean-louis-murat-68901416.html
 
 
 
 
- Vous avez fait sa première partie aux Sables D’Olonnes. Murat et la scène, ça vous inspire quoi?  L'avez vous vu souvent?
 
 
A. PIOLINE:  On a fait pas mal de double affiche Murat/Holden, surtout à l'époque de "Chevrotine"; Murat était en trio, avec Stéphane à la batterie et Fred Jimenez à la basse, c'était un groupe parfait ! Murat prenait de plus en plus de place à la guitare et avait complétement laissé tomber les claviers 80's, un vrai bonheur ! Et il chantait vraiment très très bien aussi.
On aimait passer du temps dans sa loge après les concerts, et dévisser sur l'état du music-business et de la musique tout court: c'est dans ces moments là que j'ai découvert un Murat beaucoup plus nuancé et juste que ce qu'on voulait me faire croire;
certes, des tas de gens me l'avaient décris comme quelqun de tranchant, voire, blessant, mais j'ai pû constater que ça n'était jamais gratuit, jamais sans fondement, et pour tout dire, je le félicite d'avoir eu l'audace d'envoyer chier quelques personnages nuisibles qui se considéraient comme intouchables...
 
 
 
 
 - Holden, cela vient de l’attrape-cœur de Salinger. Je me rappelle d'un article sur Jean-Louis qui évoquait ce livre posé sur sa table de chevet... Vous rappelez-vous avoir évoqué ce livre avec lui? 
 
   
A. PIOLINENon, je ne crois pas,   on a assez peu parlé littérature avec Murat,   étrangement, nous faisions peu de cas de nos textes et de nos influences.    Je crois qu'il a eu très vite un respect mutuel sur notre façon d'écrire, on se l'ai dit, on ne se le répétera pas.
Ce qui nous préoccupait surtout, c'était la place de l'artiste dans la société, comment être libre et écouté, indépendant et audible, comment être respecté au fond ?
Pour revenir à Salinger (qui peut faire penser à Murat par certains aspects, bien que beaucoup moins productif), je ne suis pas étonnée que le personnage d' Holden Caulfield ait percuté l'esprit de Jean Louis; pour moi, Holden est le 1er punk de l'histoire; j'étais follement amoureuse de lui quand j'ai lu le livre.
 
 
 
 
- Murat avait indiqué qu’il avait projeté d’enregistrer Tristan en Irlande… Vous y avez vécu. Avez-vous parlé de ce pays avec Murat ? ou est-ce que vous pensez que l’Irlande aurait sied à la musique de Murat ?
 
 
 
A. PIOLINEBien sûr que Murat trouverait en Irlande des tas d'influences très motivantes, comme Holden en son temps.   La musique est partout, vraiment, dans n'importe quel pub perdu au fin fond du Connemara, il y un groupe qui joue;   et l'esprit est resté beaucoup plus fraternel qu'ici  et ça n'est pas rien quand on choisit de faire carrière dans la musique. 
Mais pour moi, Murat resterait Murat où qu'il aille,   il pourrait enregistrer au Pakistan et revenir avec un album proche de Neil Young ...
 
 
 
- Sur Wikipédia : "Holden joue une musique qui se rapproche des compositions de Jean-Louis Murat".   Qu’est-ce que vous en pensez ?  

 

 

A. PIOLINE: Disons que nous faisons partie de la même famille!

 

 
  la-belle-vie.jpgla belle viela belle vie
 
 
- L’article de wiki indique ensuite : "Comme lui, ils ont du mal à se faire reconnaître au-delà du succès d'estime".  Sauf… au Chili… Est-ce que vous pensez que Murat pourrait intéresser les Chiliens ?
 
 
A. PIOLINE  Le succès d'Holden au Chili, c'est de l'ordre du miracle .... un bon disque au bon moment, qui est passé dans les bonnes mains, à une époque où le Chili avait une soif désespérée d'écouter quelque chose de vrai venant de l'étranger.
On a sans doute ouvert une brèche (Jp nataf, qui nous a accompagné sur la dernière tournée, a eu un succès fou !), mais je ne suis pas sûre que les maisons de disques françaises aient ce genre de priorité en tête ... les Directeurs artistiques  de chez universal ne savent sans doute même pas où se situe le Chili ... (mais là, je parle comme un Murat de base !)
 
 
 

- JP Nataf... qui fait  partie des chanteurs français proches de Jean-Louis (ils se connaissent depuis Dolorès)... et qui a recruté le clavier d'HOLDEN pour sa dernière tournée...
 
Passons aux questions rituelles :  
 * Avez-vous une chanson qui vous a été inspiré par JLM ou qui vous fait penser à JLM ? »  
  (Une chanson comme « les animaux du club »  avec les grillons, son ambiance, me fait penser au « manteau de pluie »…il y a également une chanson intitulé Margot...)
 
  
 
A. PIOLINE:    "la belle vie", sans aucun doute,    et puis un morceau tout neuf, qui sera sur le prochain album d'Holden : "rapproche le  (ton amour)";    je pense toujours à Jean Louis lorsque je le chante. A écouter bientôt ...
 
 
 
 
 
 *Ah, on attend ça avec impatience....
 L'exercice terrible : -vos 3 chansons préférées  de Murat? et pourquoi ce choix?      
                          -vos trois albums préférés?
 
 
 
A. PIOLINE:   Foule romaine - pour la voix invraissemblable au refrain (fou ou ou ou ou oule romaine ...)
Le coup de jarnac  - texte incroyable sur françois mitterand.
Baby carni bird - drôle, intelligent, caustique, j'adore!
Pour les albums, c'est difficile pour moi de dire, je ne les connais pas tous (il y en a tellement).
Celui qui m'a le plus marqué, c'est "le moujik et sa femme"
 
 
  ã Fotorock 
- Vous n'avez pas tous les albums mais... vous connaissez "le coup de jarnac" paru sur une compilation! Quant à "foule romaine"... vous l'avez reprise au Fou du Roi en 2009. 
 
Jean-Louis  est en studio, ou a dû déjà terminé (s'il a été aussi rapide que d'habitude).  Est-ce que vous attendez toujours un nouvel album de Jean-Louis avec impatience ou curiosité?  Si non, qu'attendriez-vous d'un nouvel album de Jean-Louis?
 
 
A. PIOLINE Comment être impatient quand un album arrive tous les ans et demi ??
Non, je conçois plutôt l'oeuvre de murat comme une oeuvre littéraire, que je lirai doucement au fil de ma vie, en restant scotchée sur une oeuvre le temps qu'il faudra,
ses albums sont tout à fait intemporels - bien que très ancrés dans notre histoire - et je m'y retrouverai encore dans des décennies.
 
 
 
-  Vous avez tournée en solo avec le projet « superbravo » en 2010… Le disque est sorti il y a peu avec un label que vous avez développé aussi pour Holden...  Et encore donc un groupe de qualité obligé de s'auto-produire... Quels sont vos projets pour 2011?
 
 
A. PIOLINE Oui, c'est vraiment l'année de l'autoproduction pour nous !
Nous avons quitté le village vert qui était notre maison de disque depuis une dizaine d'années,  et plutôt que de solliciter trop vite un autre label pour continuer à travailler, nous avons eu envie de profiter de cette extraordinaire liberté (plus de patron !!) pour sortir un objet important à nos yeux sans demander la permission à personne. C'est un coffret de 28 morceaux d'HOLDEN, dont la moitié inédits, glanés et enregistrés au fil de nos 10 ans d'existence, de l'époque de Dublin à nos années "Senor Coconut".
 
Le coffret qui s'intitule "L'ESSENTIEL", sortira officiellement le 29 mars, mais sera disponible quelques semaines avant sur le site du label WATUSA* ( copies signées et numérotées pour les fans hardcore ... ).
Et puis il y a ce projet solo, SUPERBRAVO, auquel j'ai travaillé l'année passée et qui a fini par exister depuis peu sous forme d'un joli vinyl rouge (un 45T à l'ancienne, face A : "CARS" - face B : "DEWDROP") et un code de téléchargement bien caché à l'intérieur, pour pouvoir écouter l'album sur un lecteur mp3.  Je le vends sur mes concerts, et bientôt sur le site WATUSA.
Mocke quant à lui, a mille projets musicaux, notamment un que j'adore : les Old Timey Messengers, groupe country punk constitué d'une bande de new yorkais dingues, proches de Robert Crumb.   En ce moment, il enregistre le 1er disque de MIDGET!, duo qu'il a fondé avec la chanteuse Claire Vallier.  

 

 


 

 

 

Interview réalisée par mail le 8/02/2011.  

Cette  interview n' évoque pas la  crise du marché du disque.  Toutes mes excuses.

 

Pierrot 2011

_____________________________________________________________________________________________

 

 

LE LIEN EN PLUS :

 

 

-  LE SITE OFFICIEL : http://www.watusa.fr/

Avec la prévente web  d'une édition  limitée du nouvel album "l'essentiel" sorti le 29/ 03.

 

 

- une magnifique chanson :

 

 

 

- la reprise de Foule Romaine par Holden en 2009 au fou du Roi:

http://www.megaupload.com/?d=LYNMOS0L

 

 -  http://www.deezer.com/fr/music/holden#music/holden/l-essentiel-940658

 

-  Une interview par Hervé :

http://hervepizon.over-blog.com/article-superbravo-armelle-pioline-en-attendant-solo-52272783.html

 

et une vidéo d'une chanson de Superbravogirl:

- un live:
A+ m'd'ames, mes cieux

 

Rédigé par Pierrot

Publié dans #inter-ViOUS et MURAT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

rhiannon-luna 04/04/2011 01:44



Henry ...tes vidéos sont trop top!!!!!!!



Henry Spencer 03/04/2011 19:21



Double merci pour cette belle interview d'Armelle, en écho à ses merveilleuses compositions et pour tes clients d'oeil à mes modestes videos.


Bravo pour ce blog passionné et enrichissant!



Pierrot 18/04/2011 09:30


De rien, merci à toi.


Pierrot 03/04/2011 18:46



HOLDEN 


EN CONCERT


le 6 AVRIL


AU ZEBRE DE BELLEVILLE 


À 20H


(RADIOMATIC EN AFTER



rhiannon-luna 03/04/2011 14:14



Je n'en attendais pas moins de toi....j'aime beaucoup cette interview....et "holden" est un groupe que j'adore ...la voie d'Armelle est suave et acidulée ...j'aime beaucoup ce genre de voix:)



Armelle 03/04/2011 00:01



que de belles découvertes grâce à toi!


j'attendais impatiemment un nouvel article et  là j'avoue que j'adore!



Pierrot 03/04/2011 00:08



Merci ARMELLE! 


Quant au prochain article... euh... là, je ne peux rien te promettre!



hervé pizon 02/04/2011 23:08



yes !


et merci por le lien



Didier Le Bras 02/06/2010 22:40



Bravo pour cette nouvelle itw d'un journaliste qui connaît ... la musique !


Le regard qu'il pose sur JLM n'en n'a que + de valeur. Un chanteur qui laissera + de place ... qure le succès commercial qu'il n'a aujourd'hui.


Celà est indéniable. Un jour nos petits enfants liront JLM ... ses mots ... sa poésie ... sur leurs livres d'écoliers.


Bravo Pierrot.


Didier143.



Pierrot 03/04/2011 18:50



Merci pour "journaliste", Didier (et bon anniversaire)