Du côté des "collaborations": des nouvelles d'Eryk e., re-sortie des "songes de Léo", et un peu de TDO

Publié le 6 Avril 2017

La figure emblématique se tait dans ses montagnes... mais les petits eux se trémoussent dans la Limagne...

Du côté des "collaborations": des nouvelles d'Eryk e.,  re-sortie des "songes de Léo", et un peu de TDO

1)  Après une date au Sémaphore en mars, Eryk e. se produira dans une mini-tournée en avril.  Joli coup pour le médecin anesthésiste qui continue de vivre son rêve, et sa passion... Et ce n'est pas fini puisque le deuxième album est déjà écrit... sans la plume de Murat, même si ce dernier a prêté une oreille attentive, voire même les deux.

A RELIRE SON INTERVIEW par M    et une chronique de concert

 

13/04  Près de RENNES, Café Resto Papier Buvard,  44660 Soulvache, Site du café

dans le cadre du festival "OFF" du festival des Autochtones

14/04  MJC Montmorillon, là où Murat a joué il y a peu. Salutation à son Président.

15/04 Chatellerault (Saint-Genest-d'Ambière)   l'Improbable Librairie

28/29  04 Saignelégier (Suisse) 50e concours de "la Médaille d'or de la chanson" https://www.rfj.ch/rfj/Actualite/Region/20170202-Selection-connue-pour-la-Medaille-d-Or-2017.html

Site officiel du festival

ET une autre dernière date vient de tomber : LES 3 BAUDETS! 12 juin (carte blanche à la COOPE) avec Felzine, et Gema.

deux vidéos live que je n'avais pas encore partagées (je crois):

 

2)  Morgane Imbeaud, la voix féminine de "Charles et Léo", a connu bien des soucis (et des bonheurs, comme sa soirée à l'opéra de Clermont) avec ses "SONGES DE LEO" (première version)... Mais elle a réussi à le refaire revivre (en partie avec un crowfounding),  et le disque ressort aujourd'hui  (le 7/04), avec quelques chansons supplémentaires.  On rappelle que Murat a participé à l'écriture de quelques chansons en français.

Son concert de fin mars au Café de la danse a reçu des critiques élogieuses:

a) https://www.musicalavenue.fr/critique-les-songes-de-leo-nous-enchante-au-cafe-de-la-danse/

Avec de sublimes images accompagnant chaque chanson, on est totalement transportés dans un autre monde jusqu'à un atterrissage tout en émotions et en finesse. Pas un mot ne sera adressé avant ou après le spectacle, Les Songes de Léo se vit comme une expérience à part entière qui vous laissera sur votre petite nuage après être sorti de la salle.

b) http://www.paperblog.fr/8357009/de-cocoon-aux-songes-de-leo-morgane-imbeaud-poursuit-sa-route-sans-fausse-note/

c) http://contes.blog.lemonde.fr/2017/03/31/les-songes-de-leo-senvolent-grace-aux-chansons-de-morgane-imbeaud-et-aux-dessins-de-chaboute/

Côté voix, la chanteuse et pianiste n’a rien perdu de ses qualités vocales et musicales qui ont fait son succès à l’époque de Cocoon et elle les met au service de textes finement ciselés (en anglais et en français). Côté histoire, derrière de faux airs enfantins, le récit imaginé par Morgane Imbeaud est loin de ne s’adresser qu’aux enfants, il est même plutôt sombre et inquiétant pour les plus petits, et à mille lieues de l’univers à l’eau de rose des princesses Disney. A travers une série d’épreuves qui jalonnent son parcours (découpé en une quinzaine de chapitres), le jeune héros, mi-garçon, mi-chat, va devoir affronter la dure réalité du monde qui l’entoure et vivre des expériences douloureuses comme l’apprentissage de la différence, la solitude face au mépris des autres (Léo est né avec une seule oreille, ce qui lui vaut les moqueries des autres enfants), la séparation avec sa mère, la traversée d’une forêt peuplée de créatures mystérieuses, la dualité de la petite boule de plumes blanche rencontrée en chemin, à la fois une alliée pour le consoler et une redoutable ennemie qui cherche à le conduire à la mort. C’est précisément en se libérant peu à peu de l’emprise de cette boule ailée que Léo va apprendre à grandir et à devenir adulte.

SESSION LIVE SUR RFI à écouter

On attend un clip...

PROCHAINES DATES :  

Théâtre la Passerelle à Palaiseau le samedi 20 Mai

samedi 10 Juin à la Coopérative de Mai à Clermont Ferrand.

(Elle a partagé la scène à Orcines cette semaine avec The Delano Orchestra).

 

Du côté des "collaborations": des nouvelles d'Eryk e.,  re-sortie des "songes de Léo", et un peu de TDO
Du côté des "collaborations": des nouvelles d'Eryk e.,  re-sortie des "songes de Léo", et un peu de TDO

LA COLLABORATION EN PLUS

 - Et oui,  il faut parler aussi de MATT LOW.

Après la belle tournée de printemps, il sera le  Mercredi 12 avril,avec Julien Barbagallo à La Coopérative de Mai.

rappel: mon compte-rendu de concert

 

- Enfin, The Delano Orchestra participe à un spectacle musical qui sera créé en 2017 avec l'IVT d'Emmanuelle Laborit (Premier théâtre dédié à la langue des signes française (LSF), premier centre de formation et première maison d’édition d’ouvrages dédiés, International Visual Theatre (IVT), créé en 1977, est le lieu emblématique du réveil sourd, symbole de l’émancipation d’une langue longtemps interdite (reconnue officiellement en 2005).

Du 9 au 13 mai 2017 : les 40 ans d’IVT, une aventure en marche
IVT présente cinq jours de festivités : spectacles, films, conférence, livre sont au programme.

Ouverture en beauté le 9 mai avec le Prologue, forme courte de Dévaste-moi, mise en scène par Johanny Bert avec Emmanuelle Laborit et The Delano Orchestra. Ce spectacle musical sera créé en octobre à Clermont-Ferrand et en novembre 2017 à IVT.

Non, je ne ferai pas de commentaires... d'autant qu'on en apprend plus ici sur ce spectacle avec  "Une écriture visuelle et musicale où chaque chansons devient un fragment d’histoire mis en jeu dans un espace mental révélant des images onirique qui permettent de s’immiscer petit à petit dans l’univers de cette femme qui ne peux entendre mais qui traduit ce que son corps ressens".

Pour rappel, chacun peut toujours collaborer avec Alexandre Rochon régulièrement... en allant coudre et coller des pochettes du côté de sa boutique "NE RIEN FAIRE", car ne rien faire en travaillant, c'est toujours bien.

 

LE LIEN EN PLUS Qu'on n'en a rien à fout'e

Le jeu des 1000 euros était à Clermont le 17/03... Le Lucien Jeunesse actuel a parlé de Murat...et de Cocoon dans sa petite présentation rituelle :

Cet opéra municipal qui nous accueille, est l’un des lieux de culture de Clermont. Avec la maison de la culture, la maison des sports, celle du Peuple, la Coopérative de Mai, dédiée aux musiques actuelles, dans cette ville qui a vu naitre le groupe Cocoon et dont Jean-Louis Murat est un peu la figure emblématique.  

Aux dernières nouvelles, toujours pas de projet de remplacer Place de jaude ce vieil emblème de Vercinjenesaispastropqui par une statue de Jean-Louis Murat (l'idée de M. d'une statue de Christophe Pie n'a pas remporté non plus un écho dans les hautes sphères). 

Rédigé par Pierrot

Publié dans #divers- liens-autres

Commenter cet article