Magic, la revue pop moderne: Abra...patatras.

Publié le 9 Mai 2016

Magic, la revue pop moderne: Abra...patatras.

Tout à l'heure, j'écrivais à propos de SOfilm:

Comme pour Magic, Je ne publie pas cette interview de 3 pages de suite afin de vous permettre de vous rendre chez votre kiosquier. Il faut soutenir la presse indépendante.

J'avais lu un ou deux posts inquiétants... mais rien d'officiel. Et bien, la nouvelle est tombée: Magicla revue pop moderne a cessé de paraitre... après 21 ans de présence! 21 ans...

Chères lectrices, chers lecteurs,

Comme l’ensemble du secteur de la presse, magic, revue pop moderne connaît depuis quelque temps des difficultés économiques. Nous avons cherché des solutions, nous avons cherché des partenaires, des repreneurs, mais aucune piste ne s’est concrétisée.

En l’état, il est donc probable que le numéro 201 de la revue, daté du mois d’avril 2016, soit le dernier. Grâce à la loyauté et la passion toujours gaillarde de nos pigistes, photographes et proches équipes, nous avons pu, malgré tout, sortir jusqu’au bout – on l’espère – un magazine riche et vivant.

On terminera simplement par là où tout a commencé : nous ne remercierons jamais assez nos lecteurs et abonnés pour leur enthousiasme et leur fidélité, qui datent parfois du fanzine magic mushroom.

Vingt-et-un ans en kiosque depuis mars 1995 avec toujours la même ligne directrice : une curiosité acharnée et pointilleuse pour la musique et les artistes qui nous touchent. Cette curiosité ne s’éteindra pas, mais elle devra se manifester ailleurs, autrement.

L’éditeur et la rédaction de magic.

Que Murat soit au sommaire du dernier numéro paru est un beau symbole... tant la fidélité du journal à ce chanteur est ancienne et fidèle... Alors qu'il faut bien le dire: Magic était un journal pour le moins pointu et anglophile, les sommaires de certains numéros étaient pour moi un grand point d'interrogation. Mais fidèle, ils ont été fidèles à leur ligne... et à leur papier glacé... Est-ce que cette petite mort (puisqu'on espère un "ailleurs") sera l'occasion pour Murat de dire un mot gentil sur ceux qui fabriquait ce journal, des journalistes... et/ ou de se désoler de la marche du monde? Pensées à tout ceux qui travaillent ou ont travaillé dans ce magazine: Franck Vergeade, Christophe Basterra (l'auvergnat), Etienne Greib... et merci pour lui, et pour nous.

Petit rappel depuis la création du blog:

- 2011 : Grand lièvre, chanson par chanson http://www.surjeanlouismurat.com/article-l-interview-de-magic-en-ligne-86582982.html

- 2013: Toboggan hhttp://www.surjeanlouismurat.com/article-it-s-not-a-kind-of-magic-it-s-magic-numero-171-avril-117398070.htmlttp://

- 2014 Babel en couverture :

http://www.surjeanlouismurat.com/2014/10/en-couv-de-magic.html

(avec une version live inédite de "qu'est-ce qu'au fond du coeur")

- 2010 La lecture d'un numéro sans Murat:

http://www.surjeanlouismurat.com/article-magic-revue-pop-moderne-n-137-42137017.html

- La dernière chronique : Morituri

http://www.surjeanlouismurat.com/2016/04/3-premieres-chroniques-de-morituri.html

- Chronique de concert:http://www.surjeanlouismurat.com/article-revue-de-presse-50600594.html

Le site internet de Magic met à l'honneur les grands moments de la revue, les grands coups de coeur... et on y retrouve une interview période MUSTANGO, L'abécédaire du Le moujik. ou encore LILITH.

Murat est l'un des rares français figurant dans ce florilège... avec l'ami Erik Arnaud, interviewé ici,. (et Bashung et Biolay)

Magic, la revue pop moderne: Abra...patatras.

.

Magic, la revue pop moderne: Abra...patatras.

Je vous rappelle à propos de "vie et mort" en presse musicale l'article de M.:

http://www.surjeanlouismurat.com/2016/03/chanson-volet-1-passage-en-revue-d-une-revue-musicale.html

Rédigé par Pierrot

Publié dans #Morituri

Commenter cet article

Pierre-Emmanuel Herbain 10/05/2016 07:07

Une revue anglo et americanophile certes, mais qui toujours soutenu quelques artistes français dont Murat et Dominique A, mais aussi Dominique Dalcan, Daniel Darc (Sébastien Tellier aussi mais la revue était aussi passionnante pour son éclectisme). Parmi ses collaborateurs émérites, je tiens à citer Vincent Théval et Matthieu Grunfeld, des gens de goût, de belles plumes et des chics types.

Armelle 10/05/2016 00:13

C'est dingue mais en fait, je n'ai jamais trouvé MAGIC ni chez mon buraliste ni dans la commune limitrophe et les numéros que je possède sont ceux consacrés à JLM que j'ai commandé via le net! Je précise que j'habite en ville nouvelle dans les Yvelines, là où l'on ne trouve pas non plus un disquaire digne de ce nom!