Publié le 28 Septembre 2022

 

 

Bonsoir,

Je suis plongé dans le travail de deux interviews mais l'actualité ne s'arrête pas pendant ce temps-là, mais  je prends le temps de vous faire un point... et n'hésitez pas à commenter un peu, à partager, ça fait plaisir.

 

                                           2017 à Bourgoin

 

1) On commence par une reprise de Bertrand Betsch, qui avait déjà commis un "TOUT EST DIT".  Je vous en parlais déjà en mai dernier :

Il récidive dans un CD réservé aux contributeurs de son nouveau disque (200 ex). Et il fait le choix d'un titre plus rare, puisqu'on peut le classer dans les "inédits disque": "PRIERE POUR M". Denis est crédité en tant que co-compositeur.  Le titre a été diffusé sur une compil "un printemps 90", et chanté à Paris en 94.  La reprise est assez jolie, plutôt guitare, mais ponctué d'un joli pont de piano, avant qu'une orchestration plus forte synthétique ne s'impose.

Jukebox Babe Vol. 1  sortira tout de même en numérique le 23 septembre 2022. Avec aussi du Manset  (revivre) et Bashung. 

 Album: "j'ai horreur de l'amour" son album : https://microcultures.bandcamp.com/album/jai-horreur-de-lamour

Je vous fais écouter également sa reprise du grand classique de MANSET "REVIVRE", que certains ont découvert grâce au film   HOLLY MOTORS.

 

2) Ah, mais au fait, j'en profite du coup pour vous parler du dernier Gérard Manset... J'ai très peu écouté les deux derniers albums, mais celui-ci se laisse bien prendre. Quand on est un "amateur" du maitre, c'est quand même toujours quelque chose de réentendre sa voix sur du neuf, et ici, elle est souvent meilleur que sur "un oiseau s'est posé" par exemple. Certes, certes, on est loin de ses meilleurs disques, mais je ne boude pas mon plaisir d'avoir des nouvelles du Patriarche, du Parrain, et tant pis si certains disent qu'il radote sur des morceaux d'une dizaine de minutes. Moi, ça finit toujours par m'embarquer, comme en 2870. 

 

3)   Un petit article du Progrès à propos du concert de DEMAIN à YSSINGEAUX.

https://www.leprogres.fr/culture-loisirs/2022/09/26/jean-louis-murat-l-auvergnat-solitaire-pour-le-deuxieme-concert-phare-du-chant-des-sucs

 

Haute-Loire Jean-Louis Murat, l’Auvergnat solitaire, pour le deuxième concert phare du Chant des Sucs
Inclassable, Jean-Louis Murat sera sur la scène du Foyer rural d’Yssingeaux, vendredi 30 septembre. Au programme, La Vraie Vie de Buck John , une biographie musicale et rêvée sur fond de western et de blues américain.
Par Séverine FABRE (severine.fabre@leprogres.fr) - 26 sept. 2022
 

Décidément, il n’est jamais là où on l’attend. À 70 ans passés, Jean-Louis Murat reste un des artistes français les plus prolifiques de ces dernières années : il publie en moyenne un album par an. L’Auvergnat, au caractère bien trempé et loin des discours policés ou tout simplement consensuels, a bien l’intention de continuer de marquer tant la scène que la chanson française. D’ailleurs, dans une interview accordée aux Inrocks , il annonçait que l’enregistrement de son vingt et unième album avait été l’occasion de préparer au moins un disque qui sera publié après sa mort.

Vendredi 30 septembre, sur la scène du Foyer rural d’Yssingeaux, dans le cadre du festival Le Chant des Sucs , Jean-Louis Murat, Jean-Louis Bergheaud dans le civil, délivrera La Vraie Vie de Buck John. Ce vingt et unième opus a été enregistré en grande partie, à son domicile avec le minimum exigé, sans basse. Pour les fans de la première heure, cet opus est composé d’une série de pépites. Mais qui est Buck John ? Cela ne dira rien au moins de 40 ans mais, au reste de l’auditoire, ça éveillera des souvenirs d’enfance tels des madeleines de Proust.

En effet, Buck John est un héros de BD, la première de son enfance, dont les aventures ont été publiées de 1953 à 1986. L’artiste l’a redécouvert durant le confinement, en revenant vers ses bibliothèques. Le héros solitaire s’est avéré le prétexte idéal pour réaliser une bibliographie musicale, proposant un voyage sans bouger de son siège. Toujours dans l’interview accordée aux Inrocks , il confiait que c’est grâce à ce cow-boy à la vie romancée qu’il a découvert Bob Dylan, Walt Whitman mais qu’il s’est aussi forgé une culture américaine, avec comme rêve américain se rendre à Nashville.

Un « ours mal léché »

À travers La Vraie Vie de John Buck , l’Auvergnat laisse entrevoir son intimité, fait extrêmement rare tant il est difficile de savoir qui est Jean-Louis Murat, même ses auditeurs de la première heure ne cessent de le découvrir alors qu’ils avaient le sentiment, à l’écoute des précédents albums, d’avoir à peu près cerner le personnage. Mais une fois de plus, il surprend et les prend en revers. En même temps, de la part de Jean-Louis Murat, c’est de bonne guerre, lui qui n’a pas sa langue dans sa poche et ne fait de concession avec personne.

Et cette franchise lui vaut d’avoir hérité d’une réputation « d’ours mal léché ». Même si ses propos parfois plus qu’abrupts lui ont valu quelques déconvenues, il est le premier à reconnaître qu’il a un caractère imprévisible refusant de « caresser dans le sens du poil » qui que ce soit, y compris son public.

Jean-Louis Murat, au Foyer rural d’Yssingeaux, vendredi 30 septembre, à 20 heures. Billetterie et réservation : office de tourisme d’Yssingeaux : 04.71.59.10.76. Tarif 24 euros. Première partie Batlik

4)  Du côté de Qobuz, on a réinterrogé DOMINIQUE A sur "CHEYENNE AUTUMN". Rien d'inédit, mais il ne nous ressort pas la comparaison avec Jean Sablon...

"en entendant murmurer sur fond de synthé, je me suis dit "ah mais c'est ça qu'il faut faire, c'est comme ça que le français sonne le mieux. Alors, "la fossette" est une extrapolation très lointaine de ce disque-là, mais lui doit beaucoup parce qu'il y a cette idée de chanter doucement sur des synthés et de dire les choses de façon détachée".

Je vous ai fait démarrer la vidéo à l'instant T... ou M.

 

 

Dans les nombreuses archives Murat/Dominique A dispo sur le blog, je vous mets un texte de DOM qui date de 2018:

5 ) Succès public

Petite rumeur pour ceux qui ont l'intention de remplir des stades en 2003 : on pourrait retrouver le titre Regrets dans la setlist du spectacle de Mylène FARMER :  " Regrets, chanté initialement en duo avec Jean-Louis Murat en 1991 n'a été interprété en live que lors du Mylenium Tour en 1999-2000, Mylène proposant une version solo ; Regrets fait partie de la liste des chansons que les fans espèrent réentendre un jour en concert à l'instar de Tristana, Souviens-toi du jour, Optimistique-moi et d'autres..."   "Info" du site MYLENE.net 

En parlant des grands succès publics avec JL Murat:  "un singe en hiver". Dans le job, on peut parcourir des sites de fans... mais curieusement, on trouve aussi des sites de... comment qu'on dit maintenant déjà?  de HATERS? Peut-être...   C'est le cas du site Soleywhy-indochine où l'on peut lire au milieu des  sulfateuses et des lance-flammes :

Mais s'il nous faut parler d'écriture parodique, il est plus adapté encore d'évoquer "Karma Girls", un troll magistral de Jean-Louis Murat qui reprend les tics d'écriture de Nicolas pour en faire un des pastiches nicoliens les plus réussis à ce jour. Pourtant, ni notre héros ni personne dans le public ne semble avoir capté cette blague de l'auteur de Un singe en hiver. Le sérieux avec lequel Nicolas continue de chanter cet exercice de style provoque toujours chez nous de larges fous-rires.

 

6)  Coin boutique:  Grosse promo sur le double vinyle "AURA AIME MURAT"... collector, 100 exemplaires.

https://www.facebook.com/commerce/products/aura-aime-murat--double-vinyle-collector/5618612918163269?rid=535808608548370&ad_id&rt=1&refID=0&refType=0&referral_code=commerce_attachment

 

LE LIEN EN PLUS POUR LA PERSONNE EN MOINS

 

Nécrologie:  PHAROAH SANDERS     https://www.citizenjazz.com/Pharoah-Sanders-la-spiritualite-n-est-plus.html

Une pensée pour le jeune Jean-Louis de 14, 15 ans qui travaillait son saxophone en écoutant ce musicien et du Coltrane... C'est ce qu'il racontait à Alcaline en 2014 (ci-dessous). Le soir cite Jean-Louis en intro de son article nécro:

https://www.lesoir.be/467501/article/2022-09-25/pharoah-sanders-etait-le-gourou-du-jazz-spirituel

un morceau comme The Creator Has a Master Plan est l’exemple de transe de ma jeunesse », disait Jean-Louis Murat au Soir il y a quelques années. « Je l’ai vu tout vieux à New York, Pharoah. J’étais tout ému et content d’être à trois mètres de lui. Pour moi, c’est un gourou. Un derviche tourneur. Un maître de cérémonie de transe. »

Bon astral traveling, Mister Pharaoah.

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 23 Septembre 2022

A Montpellier... en 2018

 

1)  il semble que tout se soit bien passé sur Montpellier, dans le cadre du festival Internationales de la Guitare, mais dans la lignée des concerts 2022. J ai entendu un Battlefield et un Hello You sur Facebook.  La  ISA m'indique: "Joli concert.... assis ; c'était dans un théâtre (belle salle, d'ailleurs, jauge 600, qui m'a paru à peu près pleine, avec un jeu de lumières qui rendait très bien). Côté setlist, au Chemin des Poneys près, identique à Bourgoin. En rappel, L'arc-en-ciel a capella et un Taormina puissant et très électrique. Anecdote rigolote : sur Montboudif (endiablé), un gars est descendu danser devant la scène pendant tout le morceau... Emballé, le gars ! C'est vrai que c'était un peu frustrant d'être assis par moments... Pas vu de JL après. Et oui, le directeur du festival a fait une très jolie présentation de JLM en appuyant sur la qualité de l'artiste qui survolait le paysage musical français [en gros]".   Et oui, ce n'est pas pour rien qu'il le reprogramme encore, et avec succès...

Laurent Cachard nous propose un compte -rendu: 

On a le droit d’imaginer Jean-Louis Murat, depuis le temps, en orfèvre musical, qui dissocierait plan par plan ce qui fait un bon morceau musical. Le terme de chanson est proscrit, depuis longtemps, de son parcours artistique, ou seulement usité pour en rire, comme hier au théâtre Jean-Claude Carrière, dans le domaine d’Ô (une sacrée histoire pour y arriver, d’ailleurs…). « Allez-y, vous, je vous rattrape », dit-il, baguenaudeur, à ses compères historiques - si l’on ne tient pas compte du fait que l’un d’entre eux est le fils d’un des deux autres - « de toute manière, je fais toujours la même chanson ». Comme Dylan, comme Neil Young, à qui sa formation ressemble de plus en plus, c’est d’abord l’installation d’un spectre sonore,  le reste de l'article à lire: 

http://laurentcachard.hautetfort.com/archive/2022/09/23/murat-fait-carriere-6402548.html

  2) On vous  parlé hier du concert à Yssingeaux (places à gagner). Je vous propose d en savoir plus sur ce festival grâce à France 3. 

Il est organisé par des élèves de BTS développement rural... Et leur prof : un certain Yvan Marc.... Oui, un chanteur dont on a souvent parlé...mais France 3 ne le précise pas. On apprend également que Fred Bobin participant d'Aura Aime Murat est un parrain du festival cette année... Enfin, petit clin d oeil au début de carrière : l'autre tête d'affiche est Charlelie Couture, il y a 40 ans il emmenait un débutant avec lui en tournée. C'est en tout cas plutôt sympa qu'un festival de chansons soit réalisé par des jeunes, et il faut les encourager!

 

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/haute-loire/puy-velay/le-festival-du-chant-des-sucs-est-de-retour-en-haute-loire-pour-sa-7eme-edition-2619636.html

 

Dans le PROGRES, on en cause aussi : https://www.leprogres.fr/culture-loisirs/2022/09/19/chant-des-sucs-16-lyceens-dans-les-coulisses-de-la-7e-edition

Préparer le Foyer rural à accueillir 400 spectateurs

Vendredi dernier, ils étaient au Foyer rural pour préparer l’organisation des concerts de Jean-Louis Murat, qui aura lieu le vendredi 30 septembre et de CharlÉlie Couture, le 14 octobre. Ces deux gros concerts pourront compter jusqu’à 400 personnes assises. Ils demandent un gros travail de préparation. Les étudiants doivent aménager l’espace pour isoler les loges du public, choisir l’implantation de la buvette, gérer les fournisseurs et les différents prestataires.

3) On termine par une petite curiosité... Jean-Louis Murat a parlé de danse, de disco.... Lewis Scarole a-t-il décidé de le prendre au mot?

Il faut vous rendre au player 208 sur la page suivante:

https://m3ga.net/la-masheillaise-6/?fbclid=IwAR3Dit3eKxmntRR36X-30SYeVqBULyHDstq6IaR2Bl4c6kJKE9l1mQoOd8I 

C'est un peu SPACE au départ... et puis finalement, on s'y fait... 

 

LES LIENS CONCERT EN PLUS

 - https://www.lavoixdunord.fr/1231048/article/2022-09-20/oignies-la-programmation-du-metaphone-retrouve-toutes-ses-couleurs  (Coté chanson française, la salle oigninoise qui a déjà accueilli Miossec, Arno et Dominique A complète son palmarès avec l’imprévisible Jean-Louis Murat qui sera présent le 14 octobre)

-   Chasseneuil du Poitou: https://www.lanouvellerepublique.fr/vienne/commune/chasseneuil-du-poitou/la-quintaine-devoile-sa-programmation

- A Montluçon, on espère le retour du public (le 109): Une programmation qui mixe également artistes à la carrière déjà bien remplie comme l'Auvergnat Jean-Louis Murat (le 3 décembre)

https://www.lamontagne.fr/montlucon-03100/loisirs/une-quinzaine-de-concerts-au-109-de-montlucon-allier-jusqu-a-janvier-2023_14188546/

 

- Et on n'oublie pas le petit MEYMAC :   Réservation   On retrouve dans les organisateurs Guillaume Lebouis, de City of Exiles, ex manager de RADIOSOFA.... pour qui Jean-louis avait donné un texte  resté inédit! On en parlait et ici. 

https://www.tourismecorreze.com/fr/tourisme_detail/concert_jean-louis_murat-meymac.html


 

 

 

LE LIEN ARCHIVES EN PLUS

Dimanche dernier,  Hep taxi, l'émission belge, qui fait de l'huile, fêtait ses 20 ans... et des extraits de l'émission avec Jean-Louis Murat ont été diffusés.

https://www.rtbf.be/article/hep-taxi-speciale-20-ans-avec-des-stars-a-gogo-11065713

 

On trouve l'émission sur le net :

ET UN LIEN DE DERNIERE MINUTE... AMEN POUR RESTER CHEZ NOS Z"AMIS BELGES

Le titre de l'article vaut son pesant de caca-ouettes... IL est question d'une chanson de Pierre BACHELET sur JP 2... non, pas un rappeur, mais un Vieux Pape... Jean-Paul 2.    L'auteur ferait une référence à la chanson "Le pape musulman" de Béranger chanté par Jean-Louis (Jean-Louis 1er).

Pierre Bachelet fait ici écho à une vieille chanson sur le pape (on a chanté le saint pontife avant lui) datée 1839 et qui s’appelle " Le pape musulman ", interprétée par Jean-Louis Murat :

https://www.rtbf.be/article/l-homme-en-blanc-une-chanson-sur-le-pape-qui-est-une-sorte-de-reggae-du-nord-pas-de-calais-matine-de-lambada-justin-bridou-10005442

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #2021 BUCK JOHN

Repost0

Publié le 22 Septembre 2022

                                                                         

 

Bonjour!

Après une date cette été, LA TOURNEE REPREND CE SOIR!  TOUTES:  LES DATES ICI

Pour commencer, un petit concours pour gagner des places à YSSINGEAUX (43), un vendredi:

https://www.lacommere43.fr/yssingeaux-les-sucs/item/50525-festival-le-chant-des-sucs-gagnez-vos-places-pour-le-concert-de-jean-louis-murat-a-yssingeaux.html

Et je vous propose un bel article élogieux du MIDI LIBRE:

https://www.midilibre.fr/2022/09/21/jean-louis-murat-fait-carriere-pour-les-internationales-de-la-guitare-a-montpellier-10558236.php

Jean-Louis Murat fait Carrière pour les Internationales de la guitare, à Montpellier !

signé JÉRÉMY BERNÈDE

 - Spectacles, Montpellier

Publié le 21/09/2022 

Habitué des scènes de la région, déjà invité aux Internationales de la guitare, Jean-Louis Murat y revient ce jeudi 22 septembre. L'occasion pour le festival de revenir au domaine d'O où il n'était plus venu depuis une décennie, et pour le chanteur auvergnat de nous rappeler combien est précieuse, sa singularité prolifique.  

 

Ne jamais craindre de se répéter. Pour que ça rentre, pour que ça reste. Pour que ça se sache, pour que ça sèche. Tous les profs le savent. Bon, Jean-Louis Murat n'est pas prof, il n'enseigne rien, mais il en signe, il ne professe pas, il profuse. C'est à nous autres, plumitifs intermédiaires, de radoter notre enthousiasme à son endroit envers et contre tous, y compris lui-même, le malaimable pas maléable mais aimable quand même on ne compte pas !

Jean-Louis Murat, c'est le "massif central" de la chanson

Ainsi, vous l'attend-on sans doute déjà dit que Jean-Louis Murat vit depuis toujours en Auvergne. À force, il en est même devenu, selon nous, la plus parfaite représentation artistique : comme son pays, il est apparemment tranquille mais profondément volcanique, arrondi mais solide, rude mais généreux, un peu gris mais toujours vert, prodigue et authentique… Jean-Louis Murat, ça aussi on l'a déjà dit, c’est le “massif central” de la chanson française : un sommet incontournable pour qui passe du nord de la chanson à textes au sud de la pop music, ni pour l’une ni contre l’autre, bien au contraire. Une grandeur au milieu mais pas nombriliste. Centrale mais pas centriste, mais pas sans tristesse non plus car, en atrabilaire sensible, notre artiste ne voit toujours que le ver dans le fruit à moitié vide… Il fait le sombre mais il ne coule pas, et éclaire de génie, il est le manant des sources : il coule pur, frais, intarissable.

Jean-Louis Murat, c'est le "massif central" de la chanson

Pour ne nous en tenir qu'aux six dernières années, Jean-Louis Murat a ainsi publié successivement les albums Morturi, Travaux sur la N89, Il Francese, Innamorato (partiellement live), Baby Love, Baby Love D.C. (un maxi 8 titres) et enfin, La Vraie vie de Buck John. Et aucune galette qui n'ait été truffée à la gnognote. De la pop, du rock, du folk, de l'expérimental, du swamp, du groove à la coule mais pas de la petite bière, du bon grain délivré, du vin de garde rapproché.

 

Le dernier, qu'il défendra jeudi avec Denis Clavaizolle (claviers) et Yann Clavaizolle (batterie) au théâtre Jean-Claude Carrière, à Montpellier, le voit jouer les cowboys solitaires, entre laidback et lait de vache, en cousin frenchy affranchi de Tony Joe White et JJ Cale. Même si sa prolificité jamais trop félicitée, sans rien dire de sa stature auvergnate sur laquelle on ne reviendra pas, le rapproche encore et toujours de Neil Young. Loner et sauf. Ça doit être ça leur secret...  

En concert jeudi 22 septembre, à 20 h 30, au théâtre Jean-Claude Carrière, domaine d'O, Montpellier. Sur place 26 €, réduit 24 €. www.les-ig.com

 

... Et si je vous mettais un petit JOJO VACANCES pour fêter ça!  Et vous dire d'être prudent sur les routes! 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #2021 BUCK JOHN

Repost0

Publié le 14 Septembre 2022

bonsoir,

La nouvelle est tombée ce mardi : Gilbert Biat, co-fondateur de l'institution clermontoise SPLIFF, est décédée... et le monde de la musique est très très triste.

Comme me l'a dit Christophe Adam, "une page se tourne à Clermont". Pour Jean Felzine, "les lieux rocks clermontois, ça reste le Rat Pack, le Bikini et Spliff".  Jean-Luc Manet, journaliste, : "pour moi, Clermont se résume en  points cardinaux: les real Cool Killers, ma nuit chez Maud, Jean-Louis Murat, Spliff". Sur fb, les petits mots témoignent de l'émotion:

Gaëlle des Cruz Castillo:
 
Une journée d'anniversaire bien triste aujourd'hui... Au revoir Gilbert , je garderai de toi le souvenir d'un homme adorable et toujours bienveillant. De ton shop, le souvenir des showcase bien sûr, de tes conseils avisés et personnalisés pour les "urgences-cadeaux" de dernière minute, de la précieuse carte de fidélité SPLIFF, et évidemment des fameux Cacolac de derrière le comptoir. Toutes mes pensées à Sylvie et à ta famille
 
Un client David A. :
J’ai vraiment été peiné en apprenant le décès de Gilbert Biat sur FB. Je ne l’avais pas croisé depuis plus de 25 ans et je ne peux pas dire que je le connaissais vraiment. Je ne me souviens pas même avoir bu une bière avec lui. Peut-être à l’occasion d’un concert.
Un jour, il me dit : « Tiens, toi qui aime les Anglais, faut vraiment que tu écoutes ça »  C’était le 1er album de PJ Harvey. Aujourd’hui encore, c’est un de mes disques fétiches et  aux premières notes de Dry, je pense immanquablement à Gilbert.   Gilbert était mon disquaire. Autant dire, un éclaireur. A l’époque où ni Internet, ni le « illimité ici et maintenant » n’existait.  Pousser la porte de Spliff, parfois avec Didier et Boots, écluser les bacs, échanger quelques mots avec Gilbert ( Gilbert, ce n’était pas Jack Black dans High Fidelity…un poil moins bavard, un chouïa moins démonstratif 😉). Des moments simples, des moments qui comptent, indélébiles. Gilbert, bien des fois j’y ai repensé, mais oui, tu avais raison : à choisir, je garderais les groupes anglais. Merci. Vraiment  (Buck va sûrement te demander des comptes.😆)
 
Victor des Aberdeeners
Avec ton départ, la ville de Clermont et le milieu du disque sont un peu orphelins aujourd’hui. Pas un mois ne passait sans que je passe au magasin pour fouiller dans les bacs, découvrir des artistes que tu jouais direct en me voyant passer la porte, avec la certitude qu’ils me plairaient. Et tu visais juste… Parce que tu étais plus qu’un disquaire, tu étais proche de tes clients.Tout ça me manquera, jouer avec mon groupe pour le disquaire day, chercher le disque qui manque à ma collection et surtout discuter avec toi de musique    et autres sujets sur lesquels on se retrouvait.  On ne t’oubliera pas Gilbert Biat de Spliff.
 

The Kokomo's (Virlo):

 

 

 

L'ancien de Clara Dominique Cartier se souvient  : "déjà fin 70's j'achetais des vinyles dans son Autobianchi A112 bleu marine". Il la stationnait place du premier mai dans des casiers bois qu' il trimballait dans la voiture. Il était également animateur sur Radio MU.  Il fait partie de ceux, une filière importante du rock clermontois, qui se destinait à l'enseignement des enfants (Alain, Joël, Jacques, Laurent...). Lui avait débuté sa carrière avant de prendre la tangente (1981) mais en restant dans la transmission.  Ainsi, voici l'édito du numéro 8 du fanzine en 1984 : animation dans un lycée, animation dans une ZUP... 

Spliff, il s'agit d'un collectif au départ, sous forme d'association, mais malgré sa discrétion, son côté secret, Gilbert est le moteur. Olivier Chabrillat, Buck (Pascal Roussel), Patrice Papelard (Tachycardie),  Christophe Adam, Bertrand Casati (déjà disquaire chez Sirènes) sont de l'aventure. Ce dernier raconte (dans la bible "histoire du rock à Clermont-F" de P. Foulhoux)

A une époque où il y a près de 15 disquaires en ville, l'idée  était donc de faire une école de musique, des animations, des concerts... et le fanzine verra le jour, de moins en moins bricolé et s'ouvrant sur la région Auvergne (jusqu'à l'actualité de St-Etienne, créant des synergies et des réseaux : Christian Beaujou -manager-régisseur: "j'aimais bien ce lien corporatiste qu'il y avait avec Autoreverse à Montluçon, Spliff et Kronchtadt Tapes -St-Etienne, les Silly hornets à Lyon... on était toute une raia...On était amoureux de la musique, on s'arrêtait jamais"). Cette expérience l’amènera à continuer l'aventure papier avec Pierre Veillet (qui créera Rock Sound) avec le fanzine Vu (4 numéros). Cela fait déjà quelques années que ce dernier dépense son argent de poche dans les imports anglais ou allemands (ce qui permet à Gilbert d'avoir des tarifs corrects), ou les bacs d'indé français, ou s'y procure de nombreux fanzines comme New Wave.

Spliff participera à l'émergence de la scène du début des années 80: Scuba drivers, the Chameleon's days et les REAL COOL KILLERS fameux et son leader Buck, Tachycardie, Sales Gosses, Folamour et Fafafa... notamment en proposant des K7, et Gilbert est aussi manager, producteur. Les références du Label Spliff sont disponibles sur discog.

 

 Christophe Adam a accepté de nous dire un petit mot:

"très affecté par son départ. C'était notre premier "Manager" grâce à lui nous sommes allé enregistrer [fafafa*] à Londres avec Christophe Pie, Guillaume Metenier, Dominique Mallordy et Christian Isoard un 4 titres pas inoubliable mais l'aventure était belle. Je me souviens de son Autobianchi Abbarth dans laquelle on a fait les 400 coups. C'était le plus mauvais batteur que je connaisse, une fausse patte, mais il le savait, il n'a pas insisté. Je me souviens de "la maman des poissons" de Bobby Lapointe , il m'avait demander d'enregistrer sa classe quand il était encore instituteur au conservatoire de Clermont fd. Bien sur le premier magasin Spliff rue terrasse, je crois, de sa première machine à badges et de tant et tant de concerts, festivals, disques qu'il m'a fait découvrir. C'était un taiseux, mais d'une culture et d'une intelligence rare. Je me souviens d'un contrat qu'il nous avait dégotté au Phare des Baleines à L'ile de ré, tout au bout de l'ile, on devait jouer là bas une semaine dans une Taverne Alsacienne (Sic)...Nous arrivons avec le matériel dans sa 504 Break, une Estafette et une voiture de police nous doublent, stoppent devant la brasserie et embarque tout le personnel. Nous sommes restés une semaine à faire le service et un peu de musique".

*le disque est sorti sur le label Kronchtard de St-Etienne (Babylon Fighters) de Laurent Malfois.... auquel j'ai appris la nouvelle: "c'est un gars que j ai beaucoup aimé, beaucoup échangé et il m a fait approfondir le reggae (entre autres). Je suis bien triste, je ne l'ai pas revu depuis trop longtemps".

 

En plus de tout ça, il y eut donc de nombreux concerts... dans un contexte pas toujours facile: le numéro 1 du fanzine Spliff (malgré une interview de JL AUBERT) indique que seuls les grands noms remplissent les salles, mais que les DOGS ont dû annulé, qu'IGGY POP n'a pas fait le plein...

En 1987, ils organisent le premier festival ROCK AU MAXIMUM, il me semble que Gilbert cède un peu la main à d'autres qui professionnalisent le festival dans un contexte de changements lieux réguliers (5 fois en 13 ans).  En 1989, il contribue quand même à faire venir la MANO NEGRA au théâtre de Verdure dans le cadre du festival. 

 

Bertrand Casati:

 

Philippe Bebardat:

 

Dans le Fanzine, on n'oublie pas d'avoir un avis critique sur les concerts organisés (organisateur, musiciens et rédacteurs... c'est pourtant les mêmes... même si Dr Larynx semble un peu ménagé) :

 

Il y eut donc avec Buck le club 3000, puis le Sonic Rendez-vous. Spliff devient une entreprise (boutique en 1990), mais l'association continue pour le reste.  Pierre Andrieu de concertandco se souvient: "dans les années 90 j y' ai vu Les Thugs, The Wedding Present, Sloy, Sebadoh, Buzzcocks, Smog, Chokebore, Joseph Arthur, Prohibition, The Fleshtones, Burning Heads, Condense, Polar, mais aussi dEUS, Venus, Autour de Lucie, La Position du Tireur Couché, SSM". Fabrice Borie (Centre info rock auvergne) dit "à la fin des années 80, Il n'y avait rien si ce n'est SPLIFF, ROCK AU MAX et le Club 3000, tout était à construire".
 

Voici ce que ça pouvait donner au SONIC:

 

La mort de Buck est sans doute un choc (en janvier 97)  mais Gilbert continue. Il a un restaurant le SISISI pour gagner sa vie mais est toujours présent comme disquaire, choisissant "le disque du siècle de la semaine". "Il écoutait les nouveautés à fond en fumant ses clopes roulées à l'intérieur, il n'a jamais voulu passer un coup de peinture, ni moderniser le truc, ça restait dans son jus" me raconte Pierre Andrieu

Voici le témoignage de Gilbert Biat, dont la concision reflète semble-t-il sa modestie et discrétion,  dans "une histoire du rock à Clermont-Ferrand" (P.Foulhoux, 2013- un grand merci à ce dernier, la majorité des citations sont issues de ce livre) :

 

Dominique David du magasin d'instrument Melody Maker indique dans le livre: "Si le rock à Clermont a un bon niveau, les petits disquaires et les magasins de musique ont contribué à l'élever". Les témoignages des musiciens confirment parfaitement ce propos.  Marc Daumail (Cocoon) : "J'avais 15 euros par semaine, j'achetais le disque du siècle de la semaine" à Spliff. C'était comme le cd des inrocks, c'était un peu la bible ce disque. J'achetais aussi des trucs obscurs... je découvrais tout ça à Spliff" (Même les représentants de la période "Coopérative de Mai" ou Kütü Folk, ont été marquées par Spliff).

 On peut citer les vendeurs de la boutique: Fabien Bellerose, Stéphane Pinguet... qui tenaient comme Gilbert ce rôle de prescripteurs.

 

Quelques photos du fanzine:

avec cette phrase importante  dans le numéro 0: "un groupe de rock n'est pas meilleur qu'un autre. Il est différent"

JV 81

 

 

 

(Spliff n°5, décembre 1982 ci dessus)

 

spliff 6 mars 83 ci-dessus

 

Un article sur le groupe Tachycardie qui proposait un vrai univers (théâtrale). Patrice Papelard, rangé des voitures, a invité Jean-Louis Murat époque Babel, lors du festival gratuit de Villeurbanne:

 

Spliff 3 (ci dessus)

Sur fafafa :

 

En mars 83, l'interview de Jean-Louis Murat par Jacques Moiroux et Agnès Audigier (également disparu): 

Jacques: "C'est à cette époque, 1980,   qu'on a créé Spliff avec Gilbert BIAT, Bertrand Casati et d'autres. On organisait des concerts et on publiait un fanzine. On se la pétait un chouia, mais on se bougeait et l'époque était riche en concerts grâce à Arachnée notamment. Plus tard, SPliff a pris de l'ampleur, mais j'étais déjà parti voir ailleurs"

Pour J. Moiroud, Murat a été important: "C'était un chef de bande... Il nous faisait écouter de la musique comme j'avais on ne l'avait fait auparavant. IL passait une chanson et ensuite, il nous demandait si on pouvait chanter la ligne de basse ou de cuivres. Ou il te poussait à parler en alexandrins. Un passeur, un pédagogue. Je découvrais la soul, la bossa. IL m'a fait gagner du temps. JL nous expliquait que si on voulait faire de la musique, il fallait s'imposer une discipline. Et ça je ne l'ai jamais oublié".

Ce rôle de passeur et de pédagogue, c'est bien sûr ce qui va nous permettre de rapprocher Gilbert Biat et Jean-Louis Murat... avec lequel il partageait l'amour de la musique black américaine (son profil immuable sur fb était Robert Johnson) tout en étant ouvert à tous les styles. Je n'ai pas trace d'autres relations directes. "Ils ne faisaient pas partie de la même bande" me dit-on, même si Alain participe à des productions Spliff (Fafafa), François Saillard de Clara également enregistre une compilation pour eux en 1980 par exemple ou qu'encore, JL Murat participe à quelques événements réunissant la scène clermontoise.

 

Sincères condoléances à ses proches, et à ses amis qui pensent sans doute aussi en cette occcasion à Anaclet, Jef, Buck,  Christophe, Agnès, ou Pierre Métenier (Folamour) décédé en août.

 

Lundi à 18h, un rassemblement amical est prévu pour lui rendre hommage à la boutique.

En complément:  

https://www.7joursaclermont.fr/spliff-disquaire-rock-historique/

https://www.liberation.fr/culture/1995/10/24/l-etat-de-la-production-discographique-en-france-2-les-affres-de-la-distributionmais-ou-sont-passes-_146250/

https://www.7joursaclermont.fr/disparition-de-gilbert-biat/

 

Deux petites visites en vidéo de la boutique  et le SPLIFF numéro 2 en intégralité:

 

 

PS: J'espère ne pas avoir commis trop d'imprécisions. Merci de me les signaler. Dans les centaines de choses auxquelles je pense pour le blog et que je n'ai pas faites, il y avait aller rencontrer Gilbert dans la boutique...  

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #divers- liens-autres

Repost0

Publié le 12 Septembre 2022

Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy

 

Jour 2 du festival Belles journées à B.J. (Bourgoin-Jallieu)

Les Dijonnais de The George Kaplan Conspiracy en première partie (et le programmateur du festival) proposait aux berjalliens  une nouvelle fois de l'électropop, ou pop électronique comme ils préfèrent le dire, après les sessions de la Femme et de Social Danse (de Marseille) hier. On pouvait peut-être espérer autre chose... et aussi un groupe de la Région quant à faire...  Bon, ceci dit, c'était un set quand même agréable, avec basse et guitare, et des machines posées sur une grande table sur laquelle les musiciens sont souvent penchés, face à face.  Les orchestrations et l'univers sont assez riches et la voix très correcte... bien que chantant de l'anglais (sans parler du physique qui m'a fait étrangement penser à Gérard Manset - Ray-Ban et mèche-, et Morrissey).  Comme hier, pour Social Danse,  on pouvait même regretter l'arrêt au bout de 30 minutes (en sachant que j'ai trouvé les changements de plateau un peu longuet: jusqu'à 50 minutes).

Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy

 

 

Je ne connaissais pas Ben Mazue... et il semblait presque que je n'étais pas le seul. 

Il a de l'énergie pour occuper la scène, micro hf sur la tête et du coup, il s'agite beaucoup. La mise en scène s'appuyant sur un écran lumineux, qui lui permet de chanter avec POMME (de profil), ou de se mettre au milieu d'un quatuor ou devant un double tout aussi agité. C'est  un joli show. Après, sa charge mentale de super papa divorcé... je n'y suis pas trop sensible, y compris les longs laius (notamment pour expliquer qu'il va chanter ce que lui est passé par la tête pendant son jogging...). 

Les photos du set en diaporama:

 

Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy

J'étais impatient de passer à la suite pour enfin avoir une formation rock sans machines, n'en déplaise à P. Bouaziz.

Là encore, je n'avais pas conscience du succès de Gaëtan Roussel qui en solo s'appuie quand même beaucoup sur LOUISE ATTAQUE (il choisit aussi de reprendre une chanson écrite pour Vanessa Paradis), ce qui enchante le public... en plus de ses multiples et continuels trucs pour secouer le public (à commencer par le démarrage qui le voit traverser l'assistance). Finalement, j'ai fini par trouver tout ça much. Et puis petite réflexion en passant : je trouve dommage qu'un compositeur pareil se sente obligé d'écrire aussi ses textes.  Enfin soit, j'aimais bien son tube solo "Help my self" et c'était un chouette moment...

  

Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy

Noir et blanc:

Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy
Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy

Festival populaire, les Belles journées proposent aux nord-isérois de voir chez eux des shows dont ils sont souvent privés, avec l'ensemble de la machinerie et mise en scène (d'où les changements de scène un peu longuets), il y a du grand spectacle et le public répond présent. C'était presque complet les deux soirs, mais très vivable (en ouvrant les portes plus tôt le samedi, on a pu accéder aux foodtrucks et buvette sans difficulté, ça avait été plus compliqué le vendredi). De mon côté, j'ai aimé assouvir ma curiosité, et chantonner le lendemain des titres de LA FEMME, ou du Gaëtan Roussel... ou "c'est les derniers jours du dico, j'ai presque lu tous les mots, oh oh oh"... hein? Je suis peut-être devenu un peu sourd en étant devant la sono...   

Festival Les Belles journées 2022 : Gaëtan Roussel, Ben Mazue,  The George Kaplan Conspiracy

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #divers- liens-autres

Repost0

Publié le 10 Septembre 2022

Proximité et curiosité, je suis donc retourné au Festival LES BELLES JOURNEES de BOURGOIN-JALLIEU, micro-Francofolies de fin d'été (après un essai plus tourné vers la pop indé au démarrage -j'avais interviewé le programmateur Laurent Toquet qu'on pouvait qualifier de muratien-). L'actuel Victor Bosch est plus pragmatique, je lui ai aussi posé quelques questions.

Et bien, ce fut une soirée plutôt agréable malgré un peu de pluie... et on a été nombreux à profiter des arbres du parc des lilattes.

Biolay avait beau dire aujourd'hui qu'il en avait "plein le cul de la musique numérique", c'était plutôt ça au programme... Avec les mini La femme au démarrage : Social Danse, bien énergique... avant justement La Femme, qui m'ont presque fait danser... même si je trouve qu'ils n'ont pas transmis au public une fougue phénoménale. Avec leur clavier en ligne, ce n'était pas Kraftwerk mais...  En tout cas, leur polyphonie est assez réussie et fait une bonne partie du charme, quand un chanteur la joue solo, là encore, c'est moins convainquant. Ils passeront un long moment  un peu sous la pluie à dédicacer des posters (pas de tente prévu pour le merchandising!)  aux djeuns de la soirée (c'est pour ça que c'était des posters et pas des cd).

Photos en diaporama: cliquez pour faire défiler!

Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet

Juliette Armanet qui était déjà passé ici était de retour ensuite pour finir cette soirée très disco et dansante. Je ne suis toujours pas très fan... mais son tube "le dernier jour du disco" est quand même assez remarquable... notamment dans une mise en scène pleine de lumière, et totalement étincelante.

Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet
Festival les Belles journées 2022 : Social club, La Femme et Juliette Armanet

Samedi 10 : Ben mazué et Gaétan Roussel mais c'est complet!

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #divers- liens-autres

Repost0

Publié le 1 Septembre 2022

Bonjour chers camarades, 

C'est la fin de l'abondance, sauf chez Pierrot! En guise d'article de rentrée, de la musique électrique à foison, des images qui bougent hébergées sur des gros ordinateurs qui consomment... Et bein, on est dans la merde!  Quoi faire histoire de faire bon genre ?  Envisager une certification VEGAN -mais ça serait renoncer à un article sur le chou farci et la potée-?  Calculer  mon nutriscore sans doute excellent (ma came spirituelle est peu calorique et excellente pour la santé)?   En tout cas, c'est un blog non genré... sur un type (un humain porteur d'un pénis) qui pique les habits de ses copines, donc hein, pas de souci....  Hein? Oui, vous l'avez compris: l'ère de la  sobriété, ce n'est pas encore pour tout de suite sur le blog de Pierrot....   Sur ce...

 

On commence par une belle information qui est tombée cet été :

1)  LA FILLE DE LA COTE le groupe auvergnat-parisien qui participe au tribute "AURA aime Murat" a annoncé son nouveau disque pour octobre... et surprise... En plus de la participation de Matt Low, Julien Quinet des Delano Orchestra (et Olivier Perez de Garciaphone dont on attend aussi le retour),  au casting  figure Christophe Pie... décédé en janvier 2018, et cela sera sans doute la dernière apparition discographique de ce dernier... Enfin, avec la malle du grenier... on ne sait pas!  Le ranchero, l'ami, le petit frère, le conseiller de Jean-Louis   manque énormément à ses camarades musiciens là-bas dans le 6/3 (Alexandre -Rochon- Delano et Matt Low lui rendaient hommage sur leur dernier disque respectif).  

http://www.lafilledelacote.com/

Et savez-vous quoi? L'album au titre prometteur "comment j'ai fui la campagne avec une fille que j'ai trouvée sur la route" est un projet qui évoque l'Auvergne... sans jamais la nommer... puisqu'il semble que Yann Pons utilise l’appellation "CALEXICO" (tiens donc!)...  Vous imaginez bien que j'ai prévu de lui poser quelques questions très rapidement... Pour l'instant, je découvre le disque...  A suivre donc! En attendant, ci-dessous, redécouvrez leur version de MARLENE sur AURA aime Murat qui rend magnifiquement hommage au swing et tempo du compositeur Bergheaud  (cd et vinyle collectors encore disponibles!)

 

2)  Puisqu'on en est au reprise...  Voici DIANE  d'ORLEANS (pas DIANE D'ORLEANS, juste DIANE originaire d'Orléans) qui a publié un lp cet été, avec le soutien de la Souterraine, qui aime le lo fi.

https://souterraine.biz/album/secret

 

3)  Sur AURA Aime Murat, je crains que l'aventure se termine doucement... même si j'ai encore à vous parler des 8 pages dans la revue HEXAGONE de cet été... 

En attendant, on retrouve ce youtubeur collectionneur qui apprécie Murat et qui a aimé le tribute (on l'a déjà vu commenté les derniers disques de Jean-Louis):

 

4) On reste sur du réarrangé... avec un remix de TERRE DE FRANCE par KAY qui n'en est pas à son coup d'essai (on avait diffusé son AIMER l'année dernière).

Ce n'est pas mal du tout... surtout le petit sax. On peut rappeler que Jean-Louis et les maisons de disques ont diffusé beaucoup de remix des titres des premiers albums... jusqu'en 96 et le lp "fort alamo remixes" qui proposait 4 versions inédites et la version album.

Après cette version dj set, je ne résiste pas à vous mettre la version feu de camp de Richard Robert... et vous trouverez également l'autre remix de Kay:

 

5)  Bon, à part ça... Murat.... oui, la tournée reprend bientôt...  A Montpellier, petite animation qui présente le festival:

 Pour les retardataires : le précédent article refaisait le point sur l'ensemble des dates annoncées sur 2022 et 2023 : http://www.surjeanlouismurat.com/2022/08/nouvelles-dates-en-2023-never-ending-tour.html

On pourra lire ce petit article sur la saison de la salle des Bains Douches à Lignières, place Anne Sylvestre, dans laquelle JLM jouera en février :  https://www.lanouvellerepublique.fr/indre/la-scene-de-musiques-actuelles-de-la-region-centre-devoile-une-nouvelle-programmation

Dans le Berry républicain, Sylvain Depée rappelle la particularité du concert de Murat: un bus sera affrété pour faire venir des adhérents de la Maison de la Culture de Bourges qui co-produit la soirée! Il faut donc penser à réserver rapidement pour cette date.

Enfin, pour rappel: En octobre, devrait paraitre sur une musique de Jean-Louis Murat, une récitation de JL TRINTIGNANT :  http://www.surjeanlouismurat.com/jean-louis-trintignant-murat-cendras-transsiberien-crepuscule-marie-audigier

 

6) On termine sur la "force de frappe" de l'INA une nouvelle fois constatée: 

- 16 000 vues en 3 jours (lundi soir 29/08) pour une vieille interview (bien sûr disponible depuis des lustres sur la chaine dailymotion de five'r.).

 

 - 61 000 vues pour un post facebook du 19/08 (en comparaison : 47 000 vues pour Battlefield live paru il y a bientôt un an)... J'ai pris le temps de lire un peu les commentaires et  les réactions ne sont pas mauvaises... c'est plutôt sympa.

La vidéo revient sur une déclaration polémique célèbre sur FOGIEL... qui serait signée par  son ami ALAIN... pendant qu'il cite aussi son ami Stéphane "qui a des choses à dire sur Ardisson"...  J'ai joint un Ranchero (La FOURME)  qui se prénommerait dans le civil "Stéphane"... mais sa réponse est sans appel: "il doit s'agir d'un autre Stéphane".  Bon, alors contontontentons-nous de  rappeler que Jean-Louis a parfois indiqué que certaines de ses interventions buzzistiques naissent d'un pari ou d'une discussion préalable avec ses copains...

Voilà, c'est tout pour ce soir... et n'en parlez pas autour de vous. Tout cela reste entre nous. Enfin, c'est vous qui voyez! 

 

LE LIEN EN PLUS DE DERNIERE MINUTE

Mais pourquoi donc  l'article ci-dessous anodin de Février est-il le plus lu du mois d'août sur le blog? Largement au dessus de l'article qui causait d'INDOCHINE?  Aucune idée.... Si quelqu'un a une idée... 

http://www.surjeanlouismurat.com/2022/02/laetitiamasson.monicavitti.antonioni.html

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 19 Août 2022

Après une petite date cet été, en guise de trait d'union entre le printemps et l'automne, on retrouvera Jean-Louis Murat cet automne un peu partout, comme vous le savez... et j'ai découvert hier trois nouvelles dates en 2023, qui nous amènera au 01/04/2023. 

Les pages et infos des concerts ne nous annoncent rien de nouveau: c'est bien, on a l'impression que le temps s'est arrêté, et il est donc toujours indiqué que Baby Love suce encore le sein... Voire même en temps muratien,  commencer à marcher... voire même partir à la fac et être oublié par son papa, et que la vie de Buck bien que longue n'en est qu'à ses débuts...  On imagine qu'il y aura une mise à jour dans les... jours qui viennent, car on n'imagine pas Jean-Louis nous présenter du neuf d'ici 2023... ou même du recyclé qui sait?

Voici les dates:

22 09 22
Montpellier, France - LES INTERNATIONALES DE LA GUITARE
BILLETTERIE
30 09 22
Yssingeaux, France - Festival le Chant des Sucs
BILLETTERIE
06 10 22
Nancy, France - Salle et Galerie Poirel
BILLETTERIE
07 10 22
Auxerre, France - LE SILEX - Scène de Musiques ACtuelles
BILLETTERIE
14 10 22
Oignies, France - Le Métaphone
BILLETTERIE
18 10 22
Lillebonne, France - Juliobona
27 10 22
Dijon, France - La Vapeur
BILLETTERIE
25 11 22
Mouscron, Belgium - Centre Culturel Mouscronnois
26 11 22
Montreuil, France - The Marble - concerts, parties, bar and canteen
BILLETTERIE
02 12 22
Saint-egrève, France - Cinéma La Vence Scène
BILLETTERIE
03 12 22
Montluçon, France - Le Guingois
BILLETTERIE
26 01 23
Boisseuil, France - ESPACE CULTUREL DU CROUZY
BILLETTERIE
27 01 23
Chasseneuil-du-poitou, France - La Quintaine
BILLETTERIE
03 02 23
Meymac, France - Cinéma Soubise  (Corrèze)
04 02 23
Lignières, France - Les Bains-Douches
25 02 23
Saint-martin-des-champs, France - The Roudour - Cultural Pole  (près de MORLAIX)
BILLETTERIE
31 03 23
Royat, France - L'Avan.C
01 04 23
Annonay, France - Théâtre des Cordeliers

   

Et donc c'est encore sa région qui s'en tire bien!  Avec une date en Ardèche, et à ROYAT dans les pentes près de Clermont ...  après Montluçon (à la frontière), Saint-Egrève...

Royat dans sa salle quasi-neuve:   "Le bâtiment, d’une superficie de 1.400 m2, et situé à la sortie de Royat, en direction du puy de Dôme, accueille une salle de spectacle modulable. "Quand les gradins rétractables sont dépliés, elle peut accueillir 280 spectateurs, et c’est un espace de 380 m2 lorsqu’ils sont pliés", soutient Jean-Philippe Charron, l’architecte qui a dessiné ce projet". (source la Montagne)

https://www.bandsintown.com/es/e/103591340-jean-louis-murat-at-l%27avan.c

Le théâtre d'Annonay est lui un beau théâtre à l'ancienne... rénové peut-être de manière un peu étonnante par un fan de l'ASM Rugby?

 

LE LIEN EN PLUS 

On pourra retrouver Matt Low à Mozac ce samedi 20/08 (festival des nuits du cloitre):   Renseignements et réservation par mail : lesnuitsducloitre@gmail.com    C'est près de RIOM!

https://www.lamontagne.fr/mozac-63200/actualites/la-poesie-a-fleur-de-peau-de-matt-low_14172687/

Il balade son public au bord du lac de Servières, avec le titre Dans ma poche . Fort de ses multiples expériences au sein de Garciaphone ou Delano Orchestra, Matt Low a pris le temps de sortir un premier album La ruée vers l’or  : un cadeau pour les oreilles grâce à des mélodies ciselées et des paroles qui jouent avec la mélancolie ou parfois l’humour.

Ce chanteur, tout en humilité, a tout d’un grand. Jean-Louis Murat lui-même ne s’y est pas trompé et lui a déjà écrit des textes et le second album est en préparation. On ressent que ce garçon est bien entouré, avec une bande de potes qui aiment la musique et la partager. Un plaisir à ne pas négliger. 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #2021 BUCK JOHN

Repost0

Publié le 14 Août 2022

Beaucoup moins de publication de photos ces dernières années sur le blog... mais c'est l'été... et je peux vous proposer un peu d'ITALIE  comme Murat régulièrement ...

Souvenirs d'un séjour dans les Cinqueterra en octobre dernier. Pas la Sicile, pas Naples, mais quand même...

 

 

Clichés 53 :  un francese en ITALIE
Clichés 53 :  un francese en ITALIE
Clichés 53 :  un francese en ITALIE
Clichés 53 :  un francese en ITALIE

Vernazza:

Clichés 53 :  un francese en ITALIE
Clichés 53 :  un francese en ITALIE
Clichés 53 :  un francese en ITALIE

 

Clichés 53 :  un francese en ITALIE

Corniglia:

Clichés 53 :  un francese en ITALIE
Clichés 53 :  un francese en ITALIE
Clichés 53 :  un francese en ITALIE
Clichés 53 :  un francese en ITALIE
Riomaggiore:
Clichés 53 :  un francese en ITALIE
Clichés 53 :  un francese en ITALIE
Clichés 53 :  un francese en ITALIE

Porto Venere en direction de la Spezia:

Clichés 53 :  un francese en ITALIE

 

Clichés 53 :  un francese en ITALIE
Clichés 53 :  un francese en ITALIE
Clichés 53 :  un francese en ITALIE

LE LIEN EN PLUS archives

Murat et l'Italie:  chroniques

http://www.surjeanlouismurat.com/2016/07/murat-journaliste-suite-le-football.html

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #montagne - rando et photos

Repost0

Publié le 8 Août 2022

Bonjour, 

Je feuilletonne un peu cet été avec des articles que j'avais préparés en avance. Du coup, celui-ci n'est pas du très frais... Mais tout de même, ça vaut le coup de s'y intéresser. 

Indochine a fait une tournée des stades, une tournée des records selon la  RTBF, qui cite donc ce chiffre de 477 999 spectateurs au total, qui a même eu l'effet de booster le tourisme dans la capitale lilloise en juillet. 

Et c'est par le deuxième titre signé par Jean-Louis Murat pour la Sirkis Compagnie que les concerts se sont terminés : karma girls. Une chanson destinés aux fans et qui avaient donc toute sa place en fin de rappel. J'ai lu que certains fans auraient voulu "un singe en hiver", titre lui aussi très marquant de l'histoire du groupe et de sa communauté et première collaboration avec Murat sur le très platiné album "Paradize". D'ailleurs, pour le dernier soir, Nikola Sirkis a entendu cette demande et a voulu poursuivre le concert en jouant ce titre.... Mais n'y est pas arrivé...

RAPPELONS le secret de Murat pour concocter ces titres : Et j'ai proposé quelque chose à Indochine. C'est pas compliqué, pendant deux heures, j'imagine être le chanteur d'Indochine ; je vois le public, les refrains qu'il va reprendre. C'est agréable de s'adresser à 200 000 personnes plutôt qu'à 200 ! Et puis, Nicola Sirkis est la personne la plus polie du show-business. Je lui ai envoyé une chanson et il m'a répondu le lendemain. Souvent, on a aucune nouvelle pendant un an. (http://www.surjeanlouismurat.com/article-scoops-dans-l-interview-de-la-depeche-du-15-11-88742569.html)

 

De multiples vidéos ont immortalisés cette séquence inoubliable d'un mortel ennui.

 

 

 

Tout cela a été raconté dans plusieurs articles:

https://www.lebonhommepicard.fr/2022/07/04/hauts-de-france-hier-65-000-personnes-pour-feter-les-40-ans-dindochine-a-lille/

Hier dimanche, le public n’a pas pu toutefois pas reprendre le titre mélodieux Un singe en hiver : écrite par Jean-Louis Murat, cette chanson de l’album Paradize fait référence à l’histoire du groupe. C’est trop d’émotion pour Nicola Sirkis, qui est obligé de s’arrêter au bout de deux phrases. Il fait alors signe “non” de la tête, qui explique au public qu’il n’y arrivera pas. Le public tente de le soutenir, les applaudissements fusent. L’émotion saisit d’ailleurs aussi le public. Mais il craque, pose sa guitare, s’isole alors que l’écran diffuse l’animation de la prochaine chanson.

 

https://fr.news.yahoo.com/dernier-concert-dindochine-2022-nicola-162501392.html

Devant 65.000 personnes, au milieu du stade, le leader du groupe de rock culte n’a pas été en mesure de chanter Un singe en hiver. Visiblement submergé par l’émotion, il s’est arrêté au bout de deux phrases, avant de laisser le public chanter à sa place ce titre écrit par Jean-Louis Murat et sorti en 2002.

https://www.huffingtonpost.fr/culture/video/pour-le-dernier-concert-d-indochine-en-2022-nicola-sirkis-en-larmes_198346.html

http://www.scenesbelges.be/wp/2022/07/03/indochine-un-show-aussi-titanesque-que-la-carriere-du-groupe/

Le cap des 23 heures est passé depuis longtemps lorsque Nicola Sirkis, qui aura finalement été peu bavard, annonce le dernier morceau. Il prend le temps de remercier toutes les personnes qui ont rendus possibles cette tournée des stades. Comme sur la tournée précédent, c’est le coloré “Karma Girls” qui vient clôturer la soirée. Ce titre, écrit par Jean-Louis Murat, n’est pas le plus connu de la discographie du groupe mais il possède une indéniable beauté mélodique doucement dramatique, bien servie par les guitares très électriques de Boris Jardel et d’Oli de Sat (autre guitariste et véritable bras droit de Nicolas Sirkis depuis Paradize en 2002). Des fusées s’élèvent alors depuis le sommet de la tour centrale pour venir illuminer le ciel lillois. Le feu d’artifice est dans le ciel et c’est une explosion de couleur qui s’affiche sur les écrans. Le titre s’achève en douceur avec ces dernières paroles prononcées par Nicola Sirkis : Mets ta main dans la mienne et mon corps disparaîtra. Aussi beau que brutal.

Et voici le titre live Karma girls:

 

Ce Central Tour sera diffusé au cinéma le 24 novembre 2022 à 20h, une date unique pour laquelle vous pourrez vous procurer des places dès demain (7 juillet). Il sera visible dans plusieurs centaines de cinémas partout en France, Belgique et Suisse.

DVD, cd seront sans doute au programme... Et c'est une nouvelle fois une très bonne nouvelle pour la maison Scarlett... En terme de droits d'auteur. Même si des négociations peuvent avoir déterminées autre chose, les jauges des salles sont prises en compte dans le calcul de rémunération. Quant à cette reprise de Un singe en hiver semble-t-il spontanée, elle n'a peut-être pas été déclarée mais son exploitation, même d'une  minute, peut également lui rapporter (on voit que les extraits sur youtube sont monétisés)

https://www.sacd.fr/fr/mode-emploi-calcul-droits

https://coulisses.orfeo.pro/organisation-de-concerts-vos-obligations-envers-la-sacem/

 

 

LE LIEN EN PLUS de Florence D.

Enfin, un peu de culture :

Jean-Louis Murat a confié au cours de sa déambulation dans la médiathèque de Rosny-sous-Bois son admiration pour l’historienne Mona Ozouf. On ne peut que partager ce sentiment en l’écoutant dans le Grand Atelier qui lui était consacré, rediffusé sur France-Inter ce 1er août. Celle qui a d'abord été professeure agrégée de philosophie parle longuement de son amour des livres, de l'Histoire, des biographies et des romans avec l’historien Michel Winock. Elle a aussi convié le pianiste Thomas Enhco, et dit regretter de si mal connaître la musique. Elle revient sur son enfance, ce baiser donné sur la joue froide de son père mort, sa mère et sa grand-mère qui l’ont élevée, parle du féminisme, de l’usage du mot genre, de Colette, et des rôles d’Elsa Lepoivre à la Comédie-Française… Elle raconte avec son amie la biologiste Nicole Le Douarin leurs débuts de professeures de lycée frondeuses. Elle révèle également sa recette contre l’insomnie terrible du creux de la nuit : réciter un poème… et à l’invitation de Vincent Josse se lance dans l’exercice, avec un texte de Francis Carco. Vivacité de la pensée, justesse et précision de la parole : deux heures particulièrement stimulantes, à retrouver

https://www.radiofrance.fr/franceinter/podcasts/le-grand-atelier/mona-ozouf-9055510

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Pierrot

Publié dans #2021 BUCK JOHN, #divers- liens-autres

Repost0