26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 14:53

Ah, que... c'est un peu galère ici et que je ne peux rien écouter... mais voilà, je vous mets tout de même l'info... avant de pouvoir reprendre une activité normale... si on peut dire... la semaine prochaine.

Donc alors que l'on peut télécharger légalement le premier single depuis hier:

Voici une émission sur la Radio suisse... avec Yann Zitouni, dont on avait déjà parlé ici il me semble.

http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/radio-paradiso/6060286-paradiso-du-25-08-2014.html#6060285

Et ça nous donne droit à une belle version live de VOODOO...

Le single a dû être diffusé comme prévu dans la nouvelle émission de P. Clark:

http://www.franceinter.fr/emission-a-live

Partager cet article

Published by Pierrot
commenter cet article
24 août 2014 7 24 /08 /août /2014 16:54

Re-hello Guys! and girls auch tambien et tout!

Hier, avait donc lieu le antépénultième concert de cette tournée magistrale "Murat and Delano orchestra".

Pas de retour pour le moment, si ce n'est les exploits de notre Barbara internationale qui est allée faire coucou en loges à Jean-Louis... Tout semble aller pour le mieux pour lui. On attend un compte-rendu de Barbara... Si quelques amis suisses, ou alors, veulent bien nous faire part de leurs impressions, la nouvelle plateforme a rendu très aisé la possibilité de commenter (on peut le faire de façon anonyme même)!!

En attendant, voici quelques liens qui sont tombés au mois d'août:

- l'annuel dépêche AFP sur la rentrée musicale est arrivée... et repris bien sûr par de nombreux paresseux ou presse-purée... Murat est donc qualifié de "vétéran de la chanson française".

http://culturebox.francetvinfo.fr/musique/chanson-francaise/de-ben-loncle-soul-a-zebda-cest-la-rentree-pour-les-chanteurs-francais-161575

- Gilles Medioni a lui écrit quelque chose d'original sur le même thème: blog express ~~Jean-Louis Murat propose Babel, un double album tellurique, 20 chansons aux titres de tableaux (Blues du cygne; Le Jour se lève sur Chamablanc; Frelons d’Asie) concoctées avec The Delano Orchestra (13/10),

- sur PULLY,

dans l'écho, bluewin, et dans 24 HEURES (c'est plus intéressant)

Allez, je retourne à mes passionnantes vacances... en espérant du soleil pour septembre.

EDIT: Merci à Marion qui a laissé un commentaire avec la set liste. Voici également le compte-rendu de Barbara:

~~CR Pully for Noise 22 août 2014 Après avoir déambulé désespérément dans Pully, maquillée et dans une tenue assez légère, dirons-nous (ben oui évidemment je m’étais mise en frais pour le concert de JLM sinon ça aurait été dommage :-D) tout en priant pour ne rencontrer personne de mes connaissances parce-que j’avais honte, je finis quand même par trouver le site de ce petit festival (aux fins fonds d’une forêt c’est normal de ne pas trouver) et je constate qu’il n’y a pas encore foule à mon arrivée. Mon but du jour étant d’aller voir JLM dans sa loge j’avais pris avec moi un badge « all access » de son tourneur « Caramba » qu’on m’avait donné lors d’un concert de Woodkid mais ne me faisant pas de grandes illusions sur le succès de mon entreprise (festival + JLM moins accessible qu‘à une époque). Etant donc malgré tout arrivée tôt, j’ai été voir le 1er concert programmé ce soir là d’un groupe appelé « Balthazar » (également chez PIAS apparemment). J’ai trouvé pas mal mais j’ai vite été déconcentrée remarquant Christophe, Alexandre et Mathieu dans le public et me demandant si je devais les aborder pour qu’ils demandent à JLM si je pouvais aller le voir (oui quand j’ai une idée en tête je ne l’ai pas ailleurs). A la fin de ce 1er concert les deux amies qui m’accompagnaient ce soir là arrivent et évidemment comme une hystérique je leur impose de venir immédiatement vers les barrières pour être sûre d’être au 1er rang pour le concert de JLM à venir (c’est sûr que vu que y avait déjà deux personnes devant les barrières on risquait de se retrouver tout au fond). Quelques minutes après JLM arrive sur scène pour les balances avec une doudoune sur le dos (certes il ne faisait pas super chaud mais quand même. C’est à ce demander comment il supporte le climat de sa région) et me dit qu’il espère qu’il fera moins froid que la dernière fois (au Mont Noble, donc). A part un grand rire stupide (assorti à ma mini-jupe finalement ça tombait bien) j’ai bien peur de ne pas avoir répondu grand-chose d’autre (bon j’avais déjà bu quelques bières pour patienter faut dire aussi). Pendant les répètes JLM avait l’air d’assez mauvais poil (sauf quand mes amies et moi le faisons marrer avec nos conneries) et fermé. Quand il sort de scène je fais un topo à mes amis qui sont chargées à ma place d’enregistrer et filmer le concert (on a d’ailleurs passé tout le concert à communiquer par signes sur ce qu’il fallait filmer c’était super discret) et je constate que j’ai oublié de prendre une pile pour mon enregistreur (et là c’est le drame) et sans grand espoir je vais demander à un gars du staff du festival s’il n’a pas des piles à me donner. Très gentiment il part m’en chercher (vive la mini-jupe et le décolleté finalement) mais s’absente un long moment et je loupe l’arrivée de JLM sur scène. Le concert a duré 1h20 environ (normalement il aurait du durer qu’une heure). JLM n’a pas communiqué avec le public ou très peu (mais je crois qu’il n’aime pas les festivals). Il y a eu 9 chansons. « Qu’est-ce qu’au fond du coeur », « Sea Water » des Delano, « Les ronces », « Michigan », « Paloma » des Delano, « Extraordinaire Voodoo », une chanson instrumentale des Delano, « Chacun vendrait les givres » et une nouvelle chanson de JLM dont j’ignore le titre. J’ai à nouveau beaucoup apprécié de voir JLM et les Delano sur scène ensemble et le concert était très bon. Après le concert je rencontre un groupe de fans qui semblaient tous me connaître à force de me voir à tous les concerts et on discute un moment. Je retourne ensuite voir mon fameux gars des piles pour voir s’il peut demander à JLM si je peux aller le voir et il me dit « c’est qui Jean-Louis Murat ? ». Après lui avoir dit que c’est le gars qui venait de chanter il me dit qu’il est dans sa loge et qu’il lui demandera quand il sortira. Avisant un musicien des Delano dans la zone VIP je demande s’il peut voir avec lui de demander à JLM. Une dame de sécurité s’approche et me demande si je le connais et me fait remarquer que de toute façon je n’ai pas de badge pour accéder à la zone VIP (c’est là que j’ai failli sortir mon vieil autocollant pourri de « Caramba » mais je ne voulais pas m’humilier d’avantage). Très sûre de moi j’affirme donc à la dame que oui je connais super bien ce musicien et qu’il s’appelle Mathieu (en fait c’était Alexandre mais bon) et elle va donc le voir. Un peu étonné (on le comprend) ce dernier vient me voir et je lui redemande à lui pour aller voir JLM. Il revient peu de temps après en disant que « Barbara peut aller voir Jean-Louis ». Les autres fans présents essaient de venir aussi mais sans succès. Mathieu/Alexandre me désigne la loge et me sentant un peu ridicule je m’y rends seule. Arrivée dans la loge JLM m’embrasse et me dit que ça lui fait plaisir de me voir et je lui dis que moi aussi. Pour continuer dans le super origina,l je lui dis que j’ai beaucoup aimé le concert et il me dit qu’il devait jouer qu’une heure et qu’il n’a pas vu le temps passer et qu’il a joué trop longtemps. On s’est encore raconté d’autres trucs mais je ne me souvient plus de quoi ayant perdu 99% de mes capacités cérébrales comme d’hab dès que je vois JLM. Comme il avait l’air assez fatigué je n’ai pas voulu l’emmerder trop longtemps alors je lui ai juste encore demandé pour faire une photo avec lui. Il me dit que j’exagère car à chaque je lui demande ça mais accepte quand même. Pour faire la photo j’enlève vite ma veste pour que ce soit plus joli (en me retrouvant presque en soutien-gorge mon décolleté axant suivi la veste, faut vraiment que je renonce à ce genre de tenue) et après avoir rit JLM dit qu’il espère que je n’ai pas un t-shirt de Patrick Bruel sous ma veste. S’adressant ensuite à la dame de sa maison de disque (je suppose) qui était aussi présente dans la loge lui raconte que j’ai voulu une fois lui faire signer un poster de « cet abruti de Biolay ». La dame prend deux photos et JLM lui demande « combien elle compte en prendre ». On sort ensuite ensemble de la loge et je lui demande s’il reste un moment en Suisse et me dit que non il repart le lendemain matin et que ce n’est « pas folichon ». J’arrive ensuite à le convaincre d’aller voir le petit groupe de fans qui attendaient derrière la zone VIP. Il demande si je les connais et je lui réponds que oui (un pieux mensonge d’entraide entre admirateurs de JLM). Très gentiment il va donc les saluer quelques minutes. Pour résumer ce n’était pas le meilleur concert (celui du Mont Noble était meilleur à mon avis) de JLM mais j’ai passé une très bonne soirée et cela a ensoleillé mon week-end.

On trouve également dans le temps (en s'inscrivant sur le site) une petite chronique de la soirée... mi-figue, mi-raisin: ~~La chemise de Jean-Louis Murat. Une sorte de tissu polaire, en lignes tristes, flocons de neige et carreaux qui flanchent, la mode agricole à son paroxysme. Il est coincé sur le bord de la scène. La guitare en bataille. Ils ont rangé des projecteurs pour éclairer les longs arbres de ce bois pulliéran. On dirait un opéra amazone, par vent frais. Le festival For Noise, vendredi, rien ne vaut le rock pour réchauffer. Murat ouvre le bal. Un bal tragique, hanté de part en part, pas un mouvement dans la foule éparse. Chacun est sidéré. Murat est un Auvergnat qui ne daigne sortir de chez lui que pour faire la gueule. Il a invité des petits gars de Clermont-Ferrand, The Delano Orchestra, ils alternent chansons d’eux, chansons de lui. Avec la même concentration lyrique : le lent atterrissage d’une navette alimentée au colza. Un bugle dans le fond du son. Et puis la voix de Murat, son seul charisme, d’un vibrato tellurique. http://www.letemps.ch/Page/Uuid/45bfe066-2aad-11e4-8ab3-d33d36d7ae61/For_Noise_un_balcon_en_forêt

Partager cet article

23 août 2014 6 23 /08 /août /2014 09:14

Hello GUYS! And Girls!

Encore en vacances, et je suis levé pour aller au mac do dégoter du wifi... et ça en valait la peine! Voilà de la news!

« J’ai fréquenté la beauté », premier single extrait de « Babel », sera diffusé en exclusivité dans l’émission « Alive » de Pascale Clark sur France Inter, ce lundi 25 à partir de 21h. Il sera disponible dès le lendemain en digital. « Babel » paraîtra le 13 octobre prochain sur PIAS Le Label .

LE SINGLE POUR CETTE SEMAINE

Partager cet article

10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 15:24

Jean-Louis Murat était donc hier en région Limousin.

Au festival "aux champs" géré par l'association Tuberculture.

France3 Limousin, au milieu d'une actualité locale brulante, proposait une longue séquence en direct du festival dans son jt du 8/8. A voir ici (à partir de la 11e minute) pour vous donner une idée de l'ambiance. Il n'est hélas pas question de Murat.

Le chapiteau peut accueillir 1500 personnes (c'était l'affluence pour Le Forestier).

C'était le retour de Murat à Chanteix après le concert du 11 octobre 2003.

Serge G. nous donne quelques détails (un grand merci, Serge!) :

"Arrivé à Chanteix vers 18 h30, je prends le temps de visiter les lieux et l'air ambiant est rempli de bonne humeur, de courtoisie ; tout cela dans un cadre campagnard et rural avec en prime un accueil au multiple rural des plus chaleureux. Les coupeurs de patates sont à l'oeuvre et déjà s'installe sur la première scène le groupe les Poors qui comme on l'imagine nous fait visiter tout le catalogue Doors et ma foi l’énergie et le professionnalisme des musiciens nous font passer un bon moment en attendant le départ pour le chapiteau, à 200 m de là, où JL Murat avec les delano Ochestra puis Ayo vont effectuer leur prestation. Donc à 20h 30 je me présente juste devant la scène dans l'attente de mon pote J. Michel qui bénéficie d'un pass photo … Le concert débute à 20h 45 et c'est parti jusqu'à 22 h15 ...je ne connais aucun titre sauf Michigan et l'extraordinaire voodoo et si ce n'est un son des basses plus que moyen JL Murat rayonne au dessus des 1000 spectateurs et nous convie avec le sourire à sa cérémonie en étirant les chansons juste pour le plaisir de jouer avec les Delano Orchestra qui ont surement été créé pour être le groupe de JLM tant l'alchimie entre eux semble naturelle.On a droit à 2 titres des Delano dont 1 instrumental exceptionnel joué à la manière « Beirut » avec des envolées de cuivres magistrales. JL Murat donne la banane à la salle qui sent qu'il se passe quelque chose de rare sur scène , il le sent bien et en profite pour nous avouer qu'il a oublié sa guitare et s'est fait dépanner par un voisin de Chanteix !!! et qu'il doit honorer de la plus belle des façons sa nouvelle compagne et voilà que débute l'Extraordinaire voodoo qu'il étire sur 10 ' où il enchaine les prouesses vocales et les solos … Il n'a jamais aussi bien chanté, n'a jamais été aussi bien accompagné et si le son avait été à la hauteur la soirée aurait été parfaite".

Murat qui oublie sa guitare... on aura tout vu! Mais ces petits soucis ont parfois des conséquences heureuses: à Grenoble, en panne de 6 cordes, il avait fait la connaissance de PATRICK BLANC...

(photo officielle du festival)

(photo officielle du festival)

Partager cet article

Published by Pierrot
commenter cet article
9 août 2014 6 09 /08 /août /2014 09:42
Photo de RAINE_is_over
Photo de RAINE_is_over

Ah, et bien... je crois que j'ai déconné: j'ai accepté de basculer sur la nouvelle plateforme over-blog... et j'n'aime pas le changement... C'était tout simple pour faire un article et là... enfin, soit... Cela ne devrait pas vous changer de toute façon : ça sera toujours aussi moche ici!

En tout cas, pour la rédaction, cela me parait moins simple... Insérer une photo: ok. Mais où va-t-elle apparaitre?

Ah, ok... en haut... Et si on veut la mettre ailleurs? hein?

Ce n'est pas votre problème je sais.

Alors, l'auteur de la photo diffusée sur twitter écrit pour le site LES INSOUCIANTS. On attend donc une chronique de concert de ce côté-là. Il y a déjà une chronique d'un concert de la journée en ligne ). J'éditerai cet article dès que cela sera publié.

Edit:

ON A LE RETOUR DU COTE DES INSOUCIANTS!

"Jean-Louis Murat & The Delano Orchestra : L’alchimie de deux générations !

On quitte l’univers coloré des Rousses de S’cours pour rejoindre celui bien plus sombre et éminemment rock de Jean Louis Murat accompagné pour tout l’été de The Delano Orchestra avec qui il a composé son dernier double album. Homme atypique dans le paysage musical français, on ne peut que remarquer à quel point les deux générations s’entremêlent à merveille, Jean-Louis laissant l’espace de quelques titres la parole à A*Delano, chanteur et guitariste de The Delano Orchestra, se retrouvant alors en position de simple guitariste. Ainsi nous auront pu découvrir l’univers de The Delano Orchestra, signant là une nouvelle découverte que nous ne sommes pas prêts d’oublier. On se laisse alors transporter pendant un peu plus d’une heure dans l’univers de Murat, nos corps bougeant au rythme de la musique dont les paroles s’ancrent dans nos têtes, jusqu’à ce que la fin ne retentisse comme l’on assène le coup fatal, ne voulant plus redescendre de la branche où nous étions perchés". Le reste de l'article avec une photo D'ALEXANDRE... ROCHON : à lire ici

ET DE BIEN BELLES PHOTOS de MURAT et des DELANO : flick

-----------------

En patientant, j'ai échangé avec Fréderick qui était présent à Vaux. Et il a été ravi du set. Le théâtre de Verdure était bien plein (contenance maxi de 5 000 personnes), et encore une fois, les "curieux" ont été conquis... et les muratiens enthousiastes. Fréderick a beaucoup aimé les nouveaux titres, et un Extraordinaire vaudou qui, on le sait bien, est en live d'une toute autre dimension que sur disque.

"Le groupe apporte au live une sacrée pêche. L'apport de la trompette est un plus par rapport aux concerts antérieurs". Dernière précision: le concert a duré une heure trente.

Allez, si vous y étiez, on attend vos impressions! A vot' bon coeur!

RAPPEL: Encore 4 dates pour ne pas rater ce "supergroupe" (all-stars band)

9 août 2014 / Festival au Champs - Chanteix (19)
22 août 2014 / For Noise Festival - Pully-Lausanne (CH)

6 septembre 2014 / Festival Uriage-en-Voix / Uriage (38)2014 / L’Européen - Paris (7
10 septembre 2014 / La Maroquinerie - Paris (75) -

Partager cet article

8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 21:14
Fonction copier/coller...

Cela faisait un moment que je voulais le faire puisque j'ai eu quelques demandes... Le transfert vers la nouvelle plateforme overblog m'en donne l'occasion: Cela a ôté la protection que j'avais paramétrée! Il est donc désormais possible de copier les articles. Cela vous permettra de vous faire quelques archives personnelles, notamment sur les inter-ViOUS ET MURAT... au cas où un soir de déprime, je décide de tout effacer... ou que quelques écarts de ma part entrainent une fermeture du blog (sait-on jamais!).

Merci pour le reste de respecter le droit d'auteur et les crédits.

On verra si je trouve comment remettre la protection....

Partager cet article

Published by Pierrot
commenter cet article
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 22:49
      Petit mémo
Il y a plusieurs lecteurs pour mes articles "photos":  les muratiens auxquels je prête plus de sensibilité aux clichés sensibles et aux commentaires murato-centrés et aux citations de chansons.  Et les randonneurs, notamment ceux qui viennent nous rendre visite via le site www.altituderando.com (j'y poste des liens avec succès... en espérant que cela suscitera aussi une curiosité pour Murat). Je dois à ceux-ci de donner quelques indications dont se moqueront les autres. Mon choix entre les 176 photos prises hier est aussi dictée cela. De l'informatif et un peu de bucolisme... et de la faune... bien sûr... pour les faceboukiens (je n'ai pas de chat, faut donc que je trouve d'autres animaux...).  

 ---------------------------------------------------

 

 

 

Pour aller en Laponie, on prend l'avion: 

 

DSC01360

 

Sauf que là, c'est une Laponie imaginée...  La vraie, elle ne ressemble pas vraiment à ce que je vais vous montrer (ah, l'automne en Laponie... quelle merveille)... exceptée les myrtilles et les lacs. La photo ci-dessus a donc été prise de la route qui m'amenait un peu avant  7 heures jusqu'au Lac de Poursollet (au dessus de la station de l'alpe du grand serre).  Il y a bien sûr un petit lac de forêt, mais un petit hameau avec pas mal de vie (résidences estivales).   7h05, go... PLATEAU DU TAILLEFER et lac Fourchu, me voilà.

 

 

DSC01365

 

Petite montée agréable...  400 mètres, je suis rouillé, mais ça s'avale facilement.

Arrivé sur le plateau... avec le soleil qui m'accueille.

DSC01367

 

Et c'est parti... pour les lacs, les trous d'eau... des milliers...

 

DSC01370

 

 

J'arrive en deuse au lac fourchu... Il y a déjà un pêcheur...

DSC01371

 

DSC01375

 

 

Je suis un chemin pour en faire le tour... jusqu'à: 

DSC01378

 

Obligé de faire marche arrière... entre deux branches de la fourche!  Avec les précipitations records  que l'on a eues, ça mouille, ça mouille:

DSC01398 

 

 

DSC01379

 

DSC01380

 

DSC01384

(Grand Galbert au fond) 

 

DSC01389

 

 

Je me sens observé d'un coup:

DSC01392

 

Ce n'est pas un alpage à vaches... peu d'herbes...

 

Je poursuis le chemin jusqu'au lac noir un peu plus bas:

 

DSC01408

 

Le Taillefer au fond... C'était un peu l'objectif de la journée, mais manque de préparation... Je décide d'explorer le plateau.

DSC01411

 

 

DSC01416

 

 

Pas sauvages par ici les marmottes... Elles se cachent quand j'arrive à 5 mètres... voir moins pour le marmotton que vous verrez d'ici quelques photos. 

DSC01423

 

L'Oisans.. et le glacier des deux alpes. 

DSC01424

 

La Meije, le Rasteau                             (belle vue également sur les grandes Rousses...et l'Alpe d'Huez, je n'ai pas sélectionné la photo!). 

DSC01460

 

les marmottons... qui sortent de la douche...

DSC01436

 

DSC01442

 

 

Arrivé au refuge du Taillefer, minuscule... c'est l'impasse... à moins de descendre sur le col d'Ornon.

Je décide de filer hors  sentier. Je passe à droite du ruisseau derrière le refuge... C'est le bon choix. Pas de difficulté particulière (à condition de s'éloigner du ruisseau qui ravine)... et les moutons ont dessiné des passages.  Un paysage immense et désert s'ouvre à moi (aucun sentier n'est dessiné). 

 

DSC01448

 

DSC01452

 

Arrivé sur le plateau (avant le Clos de chambre), on peut passer facilement de l'autre côté du ruisseau... Et suivre la crête parsemée de quelques cairns sur les sommets.

DSC01453

(au retour : vue sur la bergerie du Grand Galbert... ).  Voilà des années que  je voulais visualiser le coin, depuis que j'avais découvert  la carte IGN du secteur... A quoi tout ce chaos unique dans les cartes que je possède pouvait donc ressembler:

  DSC01505

 

 

DSC01462

 

 

Je décide de reprendre le même chemin pour le retour alors qu'une alternative existe via La Valette et les chalets de la Barrière (avec un long passage en chemin sur le bas)... J'ai envie de profiter encore des lacs.

DSC01463

 

DSC01465

 

DSC01469

(si quelqu'un peut nous donner le nom de cette oiseau).

DSC01471

 

DSC01479

 

 

Ah, voilà des courageux qui se sont décidés à gravir (je vois du coup où passait le chemin).... mais le berger les rattrape vite... avant de les jeter dans le brouillard. Et oui, la randonnée se termine dans le gris... Impossible de discerner le lac fourchu. J'ai bien fait de choisir l'itinéraire le plus court et que je connaissais. Le plateau est sans danger... sauf dans le brouillard.  

DSC01483

 

ET on termine par une petite fleur pour Christophe PIE

DSC01498

 

Retour à 14 h au parking après avoir avalé 15/17 km environ d'après les indications et mes calculs fantaisistes.

 

 

Allez, retour à l'actualité muratienne demain: concert à VAUX SUR MER... On espère avoir quelques retours.

Partager cet article

3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 17:10

 

 

On était partie d'Orcival à l'étape 1, puis filé sur le col de Diane... pour profiter de l'éclaircie... Et nous redescendons maintenant pour finir la journée au bord de l'eau... Autour du Guery.  Les Roches Thuillière et Sanadoire, puisqu'il faut bien naitre quelque part, ne sont jamais loin.

 

 

guery parasol

Ah, les années 60, les parasols, le bus...  

 

 

 

guery animé

dauphine guery

  "à l'arrière des dauphines... marcher sur l'eau (du guery) ... éviter les péages (de l'A75)"

 

 

Et au Printemps:  

guery

 

guery5

et voilà les vaches qui peuvent en profiter:

guery6

guery 6

 

Et soudain déjà l'automne:

guery 1

 

 

guery2

 

LE MONT DORE lac Guéry édition des arts photomécaniques

 

guery3

 

 

 

 

 

Un dernier rayon de soleil, une photo surranée... nostalgie...

"Les vacances étaient près de leur fin; les enfants s'aimaient tous de plus en plus"

guery7

 

 

 

 

guery animé 1

 

 

 

Et soudain, alors que je rêvais de poursuivre,  un bateau.. une voix           -   quoi?     -  LA GALURE DE LA REINE N'EXISTE QU'EN CHANSONS!!!

guery bateau

 

Le lac vu du côté de la Banne d'Ordanche...et le col au fond..

guery de la banne

 

 

Passe, drible épilobe....  but!

guery fleurs

 

 

Il y avait foule ce jour-là... (voyez la route au fond!)

guery mouton

 

 

Prenons de la hauteur, pour finir: 

guery roches 1

guery roches2

 

 

 

vue aériene lac et roches

 

vue aérienne lac et roches

 

vue aérienne vers douharesse

 

du barbier

Partager cet article

30 juillet 2014 3 30 /07 /juillet /2014 10:01

 

Un paysage Lunaire, qui fait penser à la pochette de BABEL...

roches

 

Mais y croiser Murat, "faut pas y compter, faut pas y compter"  (chanson "col de Diane" à paraitre)....

Lac Chambon Vue Aérienne 18658 La Route du Col de Dyane

 

(route du col de Diane, au fond le lac du Chambon)

 

 

 

 

LE VERNET SAINTE-MARGUERITE - SAIGNES - Col de Diane

Le Vernet Sainte-Marguerite et au loin le COL/

 

puy angle hommes

 

 

vue col

Dès leur plus jeune âge, les enfants sont éduqués à porter le chapeau de paille

 

telesiege col

... oui, il y avait au col une remontée mécanique. On voit le Chambon et une Roche...  On en trouve quelques traces sur internet mais plus sur le terrain.

 

626 001

On trouve les deux orthographes sur internet: DYANE ou DIANE.

télésiege col de croix morand

 

Un autre téléski disparu :

LE VAL BLANC

telesiege val blanc

 

 

vue montagne

 

 

carte postale humour cure

 

 

LES LIENS EN PLUS :

 

- Un chanteur auvergnat jaloux:

http://simplicisme.blogspot.fr/2014/07/toodle-loo-spirale-de-babel.html

 

- CONCOURS : Pour obtenir une invit pour le concert parisien:

AVEC OUI FM

 

et un autre pour pouvoir rencontrer Jean-Louis à VAUX SUR MER! Il faut être sur Fb

ICI

Partager cet article

28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 21:02

 

Puisque l'actualité fait une trève, entre deux concerts estivaux du band "Murat and The Delano Orchetra"... et que je vais m'accorder... euh, non... que je vais être privé d'internet durant une période indéterminée au cours du mois d'août, voici de quoi fêter les congés payés... terme bien loin de l'univers muratien (on ne sait rien ou presque de ses "vacances" d'ailleurs)... Mais cela ne nous empêchera pas d'en profiter... et tant qu'à faire, de nous lancer sur les routes de BABEL... 

 

Voici donc un petit séjour auvergnat... à Orcival et dans le Sancy... en cartes postales anciennes.  Ca sera la série de l'été!

 

carte postale orcival

 

carte postale orcival amusante

  Sur les monts. Sur la large plaine. Comme tous les animaux. Te craignent. Il neige depuis des jours. C'est ton secret. Il neige 

carte postale orcival neige

 

subir la loi Tout casse sous ce poids Amen Alleluia Pauvre Lady

 

 Golden Lady 

carte postale pélerinage il y a foule

 

    je pense à l'inconvénient d'être né quelque part
entre Tuilière et Sanadoire

où ira le bonheur d'aimer ô gué ô gué
l'horizon le foin les genets ô gué
mon aimée
où iront les animaux doux ô gué ô gué
les hivers rudes les redoux ô gué
mon amour
carte postale roche

 

carte postale roche1

 

    (Le coin a bien changé!)

 

assis sur un banc j'attends un mirage l'impossible voyage et le tourment me rattrape me détraque le grand vent m'attaque je sens la beauté m'échapper

carte postale roches t et s

 

carte postale roches t et s 1

  Dans l'enclos des volcans. Va le contentement de ma Lady...   

carte postale roches t et s2

  ouvrir mes tubes de couleurs. comme avant l'accident

carte postale roches t et s colorisée

 

carte postale servières affluence

    (Cette dernière carte a déjà été publiée sur un article sur le même principe consacré au lac du Servières ICI à VOIR )

Partager cet article

Présentation

  • : Le blog de Pierrot
  • Le blog de Pierrot
  • : l'actualité et l'histoire de Jean-Louis Murat, Site non officiel, mais de référence selon www.jlmurat.com
  • Contact

ACTU :

 

 -  8 CONCERTS cet été dont le 6 septembre à URIAGE, et le 11 à PARIS    - Retrouvez des interviews exclusives:   F.Hardy, J.Cherhal...  dans la catégorie "Inter-vious et murat"

- Les deux dernières interviews: Jérome PIETRI et Magali BRENON

- SORTIE du nouvel album en octobre chez PIAS. 

Recherche

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog